Sauvons l'article !

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sauvons l'article !

Message par Sowandi le Mer 25 Jan 2012 - 12:11

Mowgli a écrit:Mais il n'est pas question de mélanger grammaire traditionnelle et linguistique structurale pour aboutir à un infâme gloubi-boulga !

Il s'agit, pour nous qui enseignons en 2012, de nous nourrir des apports complémentaires de ces deux "écoles" afin de dispenser un enseignement efficace. C'est pour cela que je parle de "syncrétisme" !

Quant à la finalité de la grammaire en primaire, il me semble que c'est avant tout de permettre à nos élèves de progresser dans leur maîtrise de la langue orale et écrite, tout en s'appropriant les premiers rudiments "métalinguistiques".

La finalité tant de la grammaire traditionnelle que de la linguistique structurale, ce n'est pas à mon sens de "réussir l'analyse logique d'une phrase" ou de triturer la langue de manière formelle et stérile (quelle utilité ?) mais d'observer, décrire, comprendre la langue pour mieux la parler, mieux l'écrire et mieux la lire*.

On peut très bien prendre comme base de travail la Grammont-Hamon ou la Berthou tout en faisant pratiquer à l'oral des exercices tirés, par exemple, du bouquin Imprégnation grammaticale par des exercices de type structural de Bonnet et Rouaud. Ça permet de booster les apprentissages d'élèves qui arrivent à l'école avec un niveau de langue très faible, d'un point de vue tant lexical que syntaxique. Very Happy


* Personnellement, j'ai constaté qu'on améliorait de manière significative la compréhension des élèves en lecture en multipliant les temps de grammaire plutôt qu'en les assommant de questionnaires de lecture !

Je comprends ton point de vue, surtout si toi, Mowgli, tu fais bien la différence entre la grammaire traditionnelle et la grammaire de type structural et que tu sais manier les deux.

Pour des élèves de primaire, la grammaire traditionnelle est indispensable pour l'orthographe grammaticale (identification des fonctions), la grammaire de type structural n'est pas suffisante (et ça c'est un fait, pas un avis !).

En fait, j'aimerai bien savoir si les instits savent très bien ce que recouvrent ses 2 grammaires, si c'est clair pour eux ou confus.



Sowandi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'article !

Message par Spinoza1670 le Mer 25 Jan 2012 - 12:55

@Sowandi a écrit:En fait, j'aimerais bien savoir si les instits savent très bien ce que recouvrent ces 2 grammaires, si c'est clair pour eux ou confus.
Les plus anciens ont une conscience beaucoup plus claire, je pense, que les nouveaux, du moins en moyenne. Tout dépend pour chaque particulier du cursus scolaire qu'ils ont suivi et de la réflexion plus ou moins approfondie qu'ils ont menée sur les contenus d'enseignement.
Et justement c'est un gros problème, car plus ça va, (enseignement édulcoré pendant la scolarité -en moyenne, je n'accuse personne-, manque de formation solide en grammaire après le concours ou pour le préparer ), moins les instits sauront pourquoi ils enseigneront tel ou tel concept, et ainsi de suite.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'article !

Message par Mufab le Mer 25 Jan 2012 - 13:02

@Sowandi a écrit:
En fait, j'aimerai bien savoir si les instits savent très bien ce que recouvrent ses 2 grammaires, si c'est clair pour eux ou confus.

Je crois qu'on peut se permettre des compromis entre les 2, dans la mesure où le système proposé est cohérent pour les élèves, et permet d'évoluer de plus en plus finement au fur et à mesure de la scolarité (sans trop de dénégations de ce qui a été appris auparavant).
La notion de "groupe nominal" par exemple, me semble utile pour englober tout ce qui se rapporte au nom, - d'autant, et je m'en aperçois de plus en plus sur des expressions telles : "avoir peur" (vs "avoir une peur bleue"), "devenir prof" (vs "devenir un prof..."), "rendre chèvre" (vs "rendre la chèvre...")... que le déterminant est vraiment, en langue française, un critère sûr pour repérer un nom. Il lui confère même quasiment sa nature.

Ensuite, il est vrai que pour l'accord du verbe (et là on se rejoint), il faut pointer, à l'intérieur du groupe nominal, le nom "noyau".
Si l'on revient à :
La chèvre des voisins n'aime pas sa corde , les 2 analyses (par syntagmes, ou groupes), puis par relations se complètent (je ne trouve pas qu'elles s'opposent) :

La chèvre des voisins // n'aime pas / sa corde.
1) Qui n'aime pas sa corde ? La chèvre des voisins.
2) Avec quoi accorder ? Quel mot commande "aime" ? Par quel pronom sujet peut-on remplacer "la chèvre des voisins" ?

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'article !

Message par Sowandi le Mer 25 Jan 2012 - 13:38

@Spinoza1670 a écrit:
@Sowandi a écrit:En fait, j'aimerais bien savoir si les instits savent très bien ce que recouvrent ces 2 grammaires, si c'est clair pour eux ou confus.
Les plus anciens ont une conscience beaucoup plus claire, je pense, que les nouveaux, du moins en moyenne. Tout dépend pour chaque particulier du cursus scolaire qu'ils ont suivi et de la réflexion plus ou moins approfondie qu'ils ont menée sur les contenus d'enseignement.
Et justement c'est un gros problème, car plus ça va, (enseignement édulcoré pendant la scolarité -en moyenne, je n'accuse personne-, manque de formation solide en grammaire après le concours ou pour le préparer ), moins les instits sauront pourquoi ils enseigneront tel ou tel concept, et ainsi de suite.

Oui, je crois que c'est finalement ce qui m’inquiète : que l'indispensable se perde.

Le français est une langue longue à apprendre (orthographe, conjugaison, toutes les formes d'adjectifs, tous les pronoms) et je pense que la grammaire traditionnelle, avec jeu de mot, en est le socle commun.

Sowandi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum