? thé de la mère Gibou ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

? thé de la mère Gibou ?

Message par miss terious le Mar 24 Jan 2012 - 22:22

Je prépare un sujet de DNB blanc à partir d'un sujet tombé en 2000 : Gavroche sur les barricades. Mais une expression reste obscure : "Une barricade, c'est le thé de la mère Gibou." Quand je cherche sur le net, je trouve qu'il s'agit d'une métaphore pour désigner le caractère hétéroclite des objets qui composent la barricade, mais je ne comprends pas le lien avec le thé de la mère Gibou. Quelqu'un pourrait-il m'éclairer sur les origines de l'expression, SVP ?

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ? thé de la mère Gibou ?

Message par Audrey le Mar 24 Jan 2012 - 22:38

Alors...ça vient d'une pièce grivoise: "Mme Gibou et Mme Pochet ou Le thé chez la ravaudeuse" de Théophile Marion Dumersan

SCÈNE X.
M»° GIBOU, M»° POCHET.

MADAME GIBOU.
Ah çà, v'là l'heure où c'que la société vat arriver.

MADAME POCHET.
Savez-vous faire du thé, vous, mame Gibou?

( Elles apportent la table devant la cheminée. )
MADAME GIBOC.
Ma foi, non ; j' n'en ai jamais mangé.

MADAME POCHET.
C'est un fricot anglais ; ils donnent un thé, comme nous faisons un réveillon.

MADAME GIBOU.
C'est bon ! si vous voulez me dire ce qu'il y a za faire, je vas vous donner un coup d'main.

MADAME POCHET.
Vlà mon huguenotte d'eau bouillante qui bout ; j'y ai jeté les petites crottes noires que l'épicière m'a données : faut goûter voir si ça a du goût.

( Elle apporte la marmite sur la table. )
MADAME GIBOU.
Donnez-moi z'en dans une tasse; ah! une plus grande que ça, pour bien y goûter.

MADAME POCHET.
Vlà ma tasse à café du matin, je vas vous en verser avec la cuiller à pot.

MADAME GIBOU, buvant.
Ah! Dieu ! comme c'est fade!

MADAME POCHET , goûtant dans la cuiller à pot.
Oui! ça ne sent rien... y a pourtant là-dedans six sou 3 d'thé et un cornet d'castonnade.

MADAME GIBOU, rejetant le reste de la tasse dans la marmite.
Mais voyez donc! si nous n'y avions pas goûté, vous leur z'auriez donné ça, vous leur z'auriez fait boire de l'eau chaude.

MADAME POCHET.
Qu'est-c'qu'on pourrait bien y r'mettre?

MADAME GIBOU.
Voyons! un p'tit filet d'huile et de vinaigre avec un petit brin de poivre et de sel.

MADAME POCHET, prenant l'huilier dans l'armoire.
Vous avez, ma foi, raison... on en met bien dans la vinaigrette.

MADAME GIBOU.
Là! goutons-y à c't' heure! ça vous semble t'y meilleur?

MADAME POCHET.
Ça a plus de goût; mais ça n'est pas rncor' bon.

MADAME GIBOU.
Eh bien! moi, j'y joindrais un ou deux jaunes d'oeufs, comme dans un'liaison.

MADAME POCHET.
Aussitôt dit, aussitôt fait, tocq! tout y pass'ra, le blanc et 1' jaune.

MADAME GIBOU.
A vot' place, j'y ferais infuser une bonne gousse d'ail, pour chasser la mauvaise air.

MADAME POCHET.
Un' gousse d'ail ; vous avez raison , à cause du Scélêrat-Morbus. Qu'est-ce que nous y mettrions encore bien ?... ( Elles réfléchissent et prennent une prise de tabac au-dessus de la marmite. ) Ça n'épaissit pas. Ah! j'ai de la farine! (Elle en verse un sac. ) A c't'heure, ça doit être un fricot des dieux !... ah! dites donc, v'là un petit peu d'eau-de-vie... Oui. (Elles goûtent à même la fiole.) Ça fera comme une espèce de ponge.

MADAME GIBOU.
Faudrait bien battre, bien battre le tout, et laisser reposer comme un marc de café.

MADAME POCHET.
Et puis laisser jeter un bouillon. Ah! Dieu! j'entends le monde qui monte!

( Elle remet la marmite dans la cheminée *. )


Voilou! Laughing

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: ? thé de la mère Gibou ?

Message par Nita le Mar 24 Jan 2012 - 22:45

Va voir là ;http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=%22th%C3%A9%20de%20la%20m%C3%A8re%20gibou%22&source=web&cd=1&sqi=2&ved=0CDgQFjAA&url=http%3A%2F%2Fgroupugo.div.jussieu.fr%2Fgroupugo%2FTextes_et_documents%2FCharles_le_trognon_et_l'omnibus.doc&ei=viUfT5qXDMOxhAeB3ozXDQ&usg=AFQjCNG-HVesPxvf4-YTP6PE2dg6oqUkzA

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: ? thé de la mère Gibou ?

Message par miss terious le Jeu 26 Jan 2012 - 2:16

Merci pour vos recherches. Finalement, la référence étant très obscure, nous avons préféré enlever la phrase de l'extrait.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum