Après l'élève au centre, le vent au milieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Après l'élève au centre, le vent au milieu

Message par Palombella Rossa le Mer 25 Jan 2012, 07:37

Après l'élève au centre, le vent au milieu : sur le site de SLL, le billet d'humeur de Massimi Pacifico, de moins en moins pacifique...

http://www.sauv.net/leventaumilieu.php

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après l'élève au centre, le vent au milieu

Message par Jane le Mer 25 Jan 2012, 08:16

topela
Tout à fait d'accord; cette année, mon EDT est sur 3 jours (de 6 à 8h de cours selon les jours) et j'ai au moins 3 réunions par semaine (et encore, je n'assiste pas aux réunions programmées quand je ne suis pas au collège sauf conseils de classe ou réunions parents-profs, s'entend).
J'ai 21h cette année, plus au moins 3h de réunions par semaine, soit 24 à 25h réparties sur 3 jours.
Les copies s'entassent car le soir, je ne peux absolument rien faire d'autre que de m'écrouler sur mon canapé avant de me remettre en train pour la survie de ma petite famille, avant de m'écrouler de nouveau dans les bras de Morphée tant je suis épuisée.
Ce qui veut dire:
1) que je passe mes WE à corriger (vive la vie de famille)
2) que le temps que je ne passe pas à corriger je le passe à préparer mes cours
3) que le temps qui me reste entre les cours et les préparations me sert à gérer l'intendance de la maison: rangement, ménage, linge...
C'est quand, les vacances ? cafe

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après l'élève au centre, le vent au milieu

Message par leyade le Mer 25 Jan 2012, 09:22

" le prof, pour rester un bon prof aux yeux de la communauté, pourra toujours lever le pied en classe ou à la maison, mais louper une réunion débilitante est le plus souvent impossible car il en va de son image et au royaume des faux-semblants, chacun est jugé sur son image.
Le cours s'est complètement démonétisé au profit de l'investissement dans la vie de l'établissement, notion vague à l'aune de laquelle tout désormais se mesure. L'avancement de chacun en dépend ! Comme si, finalement, ce cours n'était plus qu'une bagatelle, un ornement presque inutile et parasite, un accessoire qui emmerde tout le monde."

Embarassed
C'est du vécu... mise en retard dans mes préps par des réunions, j'ai préféré assister quand même aux dites réunions pour ne pas qu'on me tape sur les doigts, même si ma présence était inutile, et du coup, j'ai "gratté" sur la qualité en balançant aux élèves un cours tout pourri, pas préparé, mais ça, ça ne s'est pas vu, donc ça passe..... No


Dernière édition par leyade le Mer 25 Jan 2012, 09:25, édité 1 fois

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après l'élève au centre, le vent au milieu

Message par Jane le Mer 25 Jan 2012, 09:24

mais comment est-il possible de lever le pied en cours ?????

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après l'élève au centre, le vent au milieu

Message par leyade le Mer 25 Jan 2012, 09:25

@Jane a écrit:mais comment est-il possible de lever le pied en cours ?????

En les faisant recopier des pages du manuel pendant qu'à ton bureau tu te demandes ce que tu vas bien pouvoir dire d'intelligent lors de la réunion du soir...

Ou en les faisant recopier des pages du manuel parce que la veille au soir tu t'es coltiné une réunion et du coup il était trop tard en rentrant chez toi pour passer du temps à préparer un cours qui tienne la route....

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après l'élève au centre, le vent au milieu

Message par minnie le Mer 25 Jan 2012, 09:28

Tu recycles encore et toujours les mêmes cours.
Cette année, j'ena vais ras-la-coiffe d'Yvain qui en plus ne passe pas très bien. J'ai voulu préparer Lancelot..... bah, je n'ai pas eu le temps.

J'ai donné beaucoup moins de rédac cette année que l'année dernière.

Il doit y avoir d'autres exemples.....

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après l'élève au centre, le vent au milieu

Message par leyade le Mer 25 Jan 2012, 09:29

les qcm au lieu de questions rédigées...


_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après l'élève au centre, le vent au milieu

Message par minnie le Mer 25 Jan 2012, 09:33

Je suis sûre que si on cherche on devrait trouver un post, mis par un prof au bout du rouleau, qui s'intitulerait "comment gagner du temps de préparation de cours?"





Bingo!
http://www.neoprofs.org/t40376-gestion-du-temps?highlight=gagner+du+temps


minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après l'élève au centre, le vent au milieu

Message par Daphné le Mer 25 Jan 2012, 10:23

@leyade a écrit:
@Jane a écrit:mais comment est-il possible de lever le pied en cours ?????

En les faisant recopier des pages du manuel pendant qu'à ton bureau tu te demandes ce que tu vas bien pouvoir dire d'intelligent lors de la réunion du soir...

Ou en les faisant recopier des pages du manuel parce que la veille au soir tu t'es coltiné une réunion et du coup il était trop tard en rentrant chez toi pour passer du temps à préparer un cours qui tienne la route....

Difficile de faire ça en langue.
Et si on lève le pied c'est tout de suite le bazar !
Le plus fatiguant n'est pas de faire cours ou de préparer corriger mais de tenir ses classes : alors il faut être sur la brèche en permanence, même pendant le controles pour les empêcher de pomper Rolling Eyes

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après l'élève au centre, le vent au milieu

Message par Pryneia le Mer 25 Jan 2012, 11:06

Très juste... Merci d'avoir partagé ce billet.
Je retiens en particulier : "Même dans le système capitaliste décrit par Marx, le prolétaire obtient le minimum vital par lequel il peut reconstituer sa force de travail pour retourner à son aliénation..."
C'est tellement vrai, on n'a même plus le temps de récupérer. On arrivé épuisé devant les élèves qui, naturellement, en profitent, et on doit dépenser encore plus d'énergie pour conduire la classe... Seuls les vacances ou l'arrêt maladie peuvent briser ce cercle infernal. Crying or Very sad Rolling Eyes pale Sad

_________________
"Leave me alone and let me go to hell by my own route." Calamity Jane

« Nicht ein Wolf ist der Mensch dem Menschen. Er ist ihm Produkt, die totale Ware ist er ihm. » E. Palmetshofer
(« L’homme n’est pas un loup pour l’homme. Il est un produit pour lui, une marchandise, rien de plus. »)

Pryneia
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum