interprétation tests wisc?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

interprétation tests wisc?

Message par oceanovox le Dim 29 Jan 2012 - 10:14

15 élèves de 6ème de mon collège ont été testés par notre copsy.
Quand je lui ai demandé de m'interpréter les résultats, il n'a pas été fichu de me dire autre chose que "ils sont un peu en dessous de la moyenne mais ça va" Shocked
Sauf que non, ça ne va pas, ces enfants ne comprennent rien, sont déjà en grande difficulté. Que vont-ils devenir?

Bref, je cherche qqu'un de plus compétent que notre copsy (et ce ne devrait pas être diffficile Evil or Very Mad )

Alors, sur la feuille de résultats, je vois 4 subtests
1) complément de patern (???) sur 5 pts
2) raisonnement analogique sur 6
3) raisonnement en série sur 8
4) représentation spatiale sur 19

Mes élèves ont obtenu
Roxane 17/38 soit un NAI (?) de 99
Aline 11/38 NAI de 84
Dylan 16/38 NAI de 97
Eliott 8/38 NAI de 77
Lucie 8/38 NAI de 77
Gabrielle 3/38 NAI inférieur à 70

Le copsy était censé faire passer de nouveaux tests aux 3 derniers élèves mais c'est encore renvoyé aux calendes grecques.

merci d'avance


oceanovox
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: interprétation tests wisc?

Message par Pseudo le Dim 29 Jan 2012 - 10:39

Avant de tirer à boulets rouges sur le copsy, quand il dit "ca va", c'est peut-être par rapport à la demande institutionnelle.
On fait tester les gamins pour les orienter en segpa, ou détecter la nécessité d'une prise en charge hors du collège (institut spécialisé), pas pour découvrir qu'ils sont nuls en classe, ce qu'on sait déjà.
"Ca va" peut vouloir dire plein de choses, mais pas que ces élèves sont des cracks dont il ne faut pas se soucier.
Le copsy teste les élèves mais il ne détient pas la solution miracle. Ce que ces gamins vont devenir, ca n'est certainement pas le psy qui va décider.

Demande à ton copsy ce qu'il veut dire par "ca va". Pose lui LA question : d'après les résultats, relèvent-ils de segpa, ou pas ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: interprétation tests wisc?

Message par oceanovox le Dim 29 Jan 2012 - 11:04

Pour le copsy, les boulets rouges sont amplement justifiés : c'est d'ailleurs lui-même un boulet!

Savoir s'ils relèvent ou non de la segpa ne changera pas grand chose au problème : il n'y a pas assez de places pour tous en segpa alors même que bcp de parents la refusent.

J'attendais que le copsy m'éclaire un peu :
que puis-je attendre de ces élèves? Que sont-ils en mesure de savoir faire?
Un résultat de 77 (par exemple) équivaut à quel âge mental?
Quelles sont leurs réelles difficultés (mémoire? compréhension? langage?)

Ce n'est pas facile d'adapter son enseignement quand on ignore les réelles capacités des élèves. En revanche, je n'avais pas besoin de tests pour savoir quels élèves relèvent de segpa.

merci néanmoins pour ta réponse


oceanovox
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: interprétation tests wisc?

Message par zigotine le Dim 29 Jan 2012 - 11:16

Une neuropsy nous a montré des tests en formation.
Alors, il faut prendre le meilleur "score" et non pas faire une moyenne (il y a QI verbal et QI performance) quand une partie est vraiment en dessous.
Généralement il n'y a pas précocité ou déficience dans les deux, il faut s'appuyer sur ce que l'élève a réussi pour l'aider à mieux appréhender ce qu'il ne peut pas faire.
Donc ton NAI qui semble être un total ne te sert à rien, sauf que si ce sont des "scores totaux" effectivement , ça va, même si on est dans la moyenne faible, sauf pour Gabrielle qui a plus de deux déviations standard d'écart, à supposer que ses scores soient homogènes.

zigotine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: interprétation tests wisc?

Message par zigotine le Dim 29 Jan 2012 - 11:23

A savoir aussi que l'on passe à côté d'un DYS lourd en le prenant pour une déficience avec des tests faits n'importe comment par des co-psy débordés et pas formés (ou des psy libéraux inconscients et cupides).
Ok ce n'est pas de leur faute, mais ils devraient refuser de tester les gamins car un test mal fait prive un gosse de diagnostique pendant 12 à 18 mois car on ne peut pas repasser le test tout de suite.
De toute façon, il faut aussi faire un bilan médical (orthophoniste, orthoptiste qui sont remboursés en libéral et psychomotricien non remboursé ou bien cmp).

zigotine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: interprétation tests wisc?

Message par oceanovox le Dim 29 Jan 2012 - 11:28

@zigotine a écrit:Une neuropsy nous a montré des tests en formation.
Alors, il faut prendre le meilleur "score" et non pas faire une moyenne (il y a QI verbal et QI performance) quand une partie est vraiment en dessous.
Généralement il n'y a pas précocité ou déficience dans les deux, il faut s'appuyer sur ce que l'élève a réussi pour l'aider à mieux appréhender ce qu'il ne peut pas faire.
Donc ton NAI qui semble être un total ne te sert à rien, sauf que si ce sont des "scores totaux" effectivement , ça va, même si on est dans la moyenne faible, sauf pour Gabrielle qui a plus de deux déviations standard d'écart, à supposer que ses scores soient homogènes.

Essayons d'y voir plus clair Wink
"il y a QI verbal et QI performance" : c'est-à-dire? Tu parles des 4 subtests là? Je dois donc comparer les résultats des 4 subtests entre eux? Et ensuite?
C'est quoi le NAI?
Quant à la phrase " Gabrielle qui a plus de deux déviations standard d'écart, à supposer que ses scores soient homogènes" : alors là, pour moi, c'est du charabia Embarassed

merci bcp pour ta réponse.

oceanovox
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: interprétation tests wisc?

Message par oceanovox le Dim 29 Jan 2012 - 11:30

@zigotine a écrit:A savoir aussi que l'on passe à côté d'un DYS lourd en le prenant pour une déficience avec des tests faits n'importe comment par des co-psy débordés et pas formés (ou des psy libéraux inconscients et cupides).
Ok ce n'est pas de leur faute, mais ils devraient refuser de tester les gamins car un test mal fait prive un gosse de diagnostique pendant 12 à 18 mois car on ne peut pas repasser le test tout de suite.
De toute façon, il faut aussi faire un bilan médical (orthophoniste, orthoptiste qui sont remboursés en libéral et psychomotricien non remboursé ou bien cmp).

Certes, le bilan est indispensable mais dans ma région, le délai d'attente pour un RDV avec un orthophoniste est de 6 à 8 mois.

oceanovox
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: interprétation tests wisc?

Message par zigotine le Dim 29 Jan 2012 - 11:31

Je vais relire mon cours et je te dis.
Les deux déviations standard c'est par rapport à la courbe de gausse, quand tu as plus de deux DS d'écart avec le bas de la courbe il y a handicap.

zigotine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: interprétation tests wisc?

Message par zigotine le Dim 29 Jan 2012 - 11:34

@oceanovox a écrit:
@zigotine a écrit:A savoir aussi que l'on passe à côté d'un DYS lourd en le prenant pour une déficience avec des tests faits n'importe comment par des co-psy débordés et pas formés (ou des psy libéraux inconscients et cupides).
Ok ce n'est pas de leur faute, mais ils devraient refuser de tester les gamins car un test mal fait prive un gosse de diagnostique pendant 12 à 18 mois car on ne peut pas repasser le test tout de suite.
De toute façon, il faut aussi faire un bilan médical (orthophoniste, orthoptiste qui sont remboursés en libéral et psychomotricien non remboursé ou bien cmp).

Certes, le bilan est indispensable mais dans ma région, le délai d'attente pour un RDV avec un orthophoniste est de 6 à 8 mois.

Oui mais il faut les faire quand-même, pour après.

zigotine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: interprétation tests wisc?

Message par zigotine le Dim 29 Jan 2012 - 11:56

Alors, en dessous de 70 de QI on parle de retard léger (donc a priori, par en SEGPA)
Il faut prendre le meilleur QI (entre verbal et non verbal)
Déficit intellectuel = + de deux écarts types par rapport à la moyenne intellectuelle.
Les ITEMS du wisc 4:
ICV: indice de compréhension verbale
IRP: indice de raisonnement perceptif
IMT: indice de la mémoire de travail
IVT: indice de la vitesse de traitement

J'ai trouvé ça sur le net, je ne peux pas diffuser mon PPT car il appartient à la neuropsy qui a eu la gentillesse de nous le donner.

http://s1.e-monsite.com/2009/06/11/76489279cours-wisc4-enseignants-pdf.pdf


Sinon, attention de ne pas passer à côté d'un multi-dys, c'est ce qui est ressorti du cours.

zigotine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Réponse Océanovox

Message par robocop le Sam 9 Mar 2013 - 9:04

Plusieurs choses me pose question dans ce topic:
Oceanovox, vous commencez par dire que le copsy n'est pas compétent (dans les lignes), il ne semble pas que le net doive savoir que vous avez des problèmes institutionnels dans votre établissement.. De plus, cela nuit encore à l'image des psychologues (c'est une autre histoire).

Quand vous dites, qu'il a testé 15 élèves de 6ème, vous dites, dans le fond, aussi que l'école élémentaire n'a pas fait son job et que personne (à part votre collège tout puissant) ne se soucis de l'avenir de vos élèves et de leur adaptation scolaire. Perso, dans les collèges où je bosse (parce qu'un COP a en charge environ 2000 élèves et non pas 4 classes), si on me demande de tester 15 élèves, je questionne la relation (de confiance) avec l'école primaire. Est ce qu'une transmission est faite? Ne serait ce que pour le suivi des élèves? Et pour info: 15 élèves testés c'est une centaine d'heure de travail.

cela m'amène à la suite, vous voulez connaitre l'interprétation des scores... Ne cherchez pas à faire le travail d'un psy, ce n'est pas pour rien qu'il faut 5 ans d'études pour faire ce genre de travail. Tout comme un psy ne fait pas le job d'un prof de français. Si vous mettez un 10 à un élève, vous seule savez ce qu'il a acquis au moment de la notation. Chacun sa place...

Par contre (j'imagine que le topic n'est plus d'actualité), si la situation se présentait, peut être pouvez vous dire au psy qu'il est important pour vous d'avoir d'avantage d'informations sur le fonctionnement d'élèves qui vous pose question. Ceci afin de pouvoir les prendre en charge individuellement. Et je trouve ça plutôt honorable Drapeaufrançais

Par ailleurs, avez vous un endroit où vous pouvez questionner le devenir des élèves? Entre les lignes, c'est ce qu'il me semble lire... Que vous auriez l'impression que tout le monde s'en fiche sauf vous... projection de ma part certainement!
Bon courage en tous cas!


robocop
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: interprétation tests wisc?

Message par arguin le Sam 9 Mar 2013 - 12:40

Bonjour
Je suis psychologue dans le premier degré. C'est effectivement rare que nous puissions échanger avec nos collègues copsys du secondaire.
Il me semble qu'il y a ce genre de projet de liaison CM2-6° dans la réforme en cours. C'est dommage de ne pas pouvoir parler de tout ça avec votre copsy, pour ma part, je fais toujours un retour de bilan aux enseignants...sans forcément rentrer dans les détails, d'ailleurs c'est rarement leur demande. Lorsque nous (psychologues scolaires) faisons des bilans psychométriques pour les orientations en 6° SEGPA, en principe les enfants présentant une déficience intellectuelle légère ne sont pas concernés, car ils relèvent plutôt d'ULIS qui est la suite des CLIS en primaire

arguin
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum