France inter, 27 janvier 2012 : L'enseignement de l'histoire en France.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

France inter, 27 janvier 2012 : L'enseignement de l'histoire en France.

Message par John le Dim 29 Jan 2012 - 11:14

http://www.franceinter.fr/emission-la-marche-de-l-histoire-l-enseignement-de-l-histoire-en-france?comments=votes

C'était en 1979, il y a plus de trente ans. On nous disait déjà que la France dans la tourmente économique devait passer sous la toise des normes internationales. Dans cette situation d'incertitude, Alain Decaux se lançait dans une campagne qui a marqué. La France n'est pas n'importe quelle nation, qu’au moins on stabilise l'enseignement de son passé !

Les termes du débat, qui devint vite politique, étaient fixés pour longtemps. On peut même dire que, depuis, ils se sont encore dégradés. L'enseignement de l'histoire est maintenant menacé d’émiettement, chacune des communautés qui se constitue dans le pays réclamant sa part de mémoire. Et d'érosion, les horaires garantis dans le secondaire - et surtout dans le primaire- devenant de plus en plus branlants.

Ainsi, dorénavant l'histoire-géographie fait-elle l'objet d'un examen écrit à la fin de la première, comme le français, mais passe en mode option en terminale scientifique.

La Société des professeurs d'histoire-géographie, habituée depuis sa création il y a cent deux ans, à tirer tous les signaux d'alarme qu'elle trouve à portée de main, déploie cette fois toutes ses forces. Cahiers de doléances, préparation d'un manifeste et, le samedi 28 janvier, tenue d'Etats généraux à Louis-le-Grand et en Sorbonne...

D'autant qu'il ne s'agit pas seulement des examens réservés aux élèves. A l'horizon se dessine une profonde transformation du recrutement des professeurs, une pulvérisation, peut-être, des vieux concours qui assuraient tant bien que mal la cohérence de la discipline.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum