La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par Celadon le Mar 31 Jan 2012 - 20:57

Mauvais calcul Cripure car vous n'aurez même pas LE DROIT de défiler. Evil or Very Mad

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par verdurin le Mar 31 Jan 2012 - 21:09

@olivier-np30 a écrit:[[...]
-Agrégé, 45 ans : prof de maths (1 terminale S, 1 seconde, 15 heures hebdo et pp) : 3100 nets
[...]
C'est curieux : je suis agrégé (hors classe), prof de math, j'ai 61 ans et je gagne un tout petit peu moins. Il est vrai que je ne suis pas pp, et que je ne suis pas certain que mon passage hors classe, qui n'a que 6 mois, soit déjà pris en compte dans mon salaire.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par verdurin le Mar 31 Jan 2012 - 21:23

Cripure a écrit:Je n'ai pas cours le mardi, mais je ne l'aurais pas faite. Je garde mes sous pour défiler contre le prochain gouvernement Smile
J'ai fait grève, pour deux heures de cours le mardi.
Dans un an, je prend ma retraite.
Et quand Cripure viendra pleurer sur son sort, je ne serais plus solidaire. titanic
La prétérition c'est bien, mais ça comporte des inconvénients.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par User5899 le Mar 31 Jan 2012 - 21:42

@Celadon a écrit:Mauvais calcul Cripure car vous n'aurez même pas LE DROIT de défiler. Evil or Very Mad
Si seulement ! Un interdit redonnerait un peu de sens à cette démarche devenue compassée et chiantissime. Vous savez, la menace de la dictature à venir ne m'a jamais impressionné et me semble totalement inefficace, au moins autant que les démarches syndicales de ces dernières années.
Sinon, j'ai mailé mon CdE pour avoir des stats. Il y avait 4 grévistes et 12 absents pour neige (sur 78 attendus aujourd'hui).

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par User5899 le Mar 31 Jan 2012 - 21:44

@verdurin a écrit:
Cripure a écrit:Je n'ai pas cours le mardi, mais je ne l'aurais pas faite. Je garde mes sous pour défiler contre le prochain gouvernement Smile
J'ai fait grève, pour deux heures de cours le mardi.
Dans un an, je prend ma retraite.
Et quand Cripure viendra pleurer sur son sort, je ne serais plus solidaire. titanic
La prétérition c'est bien, mais ça comporte des inconvénients.
Vous savez que vous parlez comme une Verdurin que j'ai connue indirectement ?
Enfin, vous n'êtes pas mon genre.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par Celadon le Mar 31 Jan 2012 - 21:52

+1 Cripure

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par verdurin le Mar 31 Jan 2012 - 22:42

Cripure a écrit:Vous savez que vous parlez comme une Verdurin que j'ai connue indirectement ?
d'où crois tu que vient mon pseudonyme ?
Cripure a écrit:Enfin, vous n'êtes pas mon genre.
Et c'est réciproque.
@celadon a écrit:+1 Cripure
Tu sais faire une addition !? veneration

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par Celadon le Mar 31 Jan 2012 - 22:44

Moi pas bien comprendre pourquoi toi te prosterner.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par verdurin le Mar 31 Jan 2012 - 22:51

Moi pas bien comprendre pourquoi toi te prosterner.
toi savoir ajouter un, ça grande science veneration

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par Celadon le Mar 31 Jan 2012 - 23:03

Tu carbures à quoi, Verdurin, à c't'heure ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par verdurin le Mar 31 Jan 2012 - 23:15

@Celadon a écrit:Tu carbures à quoi, Verdurin, à c't'heure ?
À la bière.
Et toi ?
Quel produit t'as aidé à créer les magnifiques et géniales interventions dont tu ornas cette discussion ?

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par User5899 le Mar 31 Jan 2012 - 23:32

@verdurin a écrit:
Cripure a écrit:Enfin, vous n'êtes pas mon genre.
Et c'est réciproque.
Pourquoi m'interpeller, alors ? Pour me rappeler que je ne vous ai pas encore ignoré et qu'il faut que je répare ma bévue ?
Sur le fond, imaginer un seul instant que dans sa situation, le gouvernement puisse ne serait-ce que faire semblant d'entendre une protestation est tout à fait illusoire.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par User5899 le Mar 31 Jan 2012 - 23:35

@verdurin a écrit:
Cripure a écrit:Vous savez que vous parlez comme une Verdurin que j'ai connue indirectement ?
d'où crois tu que vient mon pseudonyme ?
Cripure a écrit:Enfin, vous n'êtes pas mon genre.
Et c'est réciproque.
La bonne réponse était : "Il ne fallait pas vouloir mourir".

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par JLB le Mar 31 Jan 2012 - 23:59

Désolé de m'immiscer...

Bon, pas ridicule du tout cette manif (entre 9 000 et 20 000 d'après les dépêches d'agence : http://tempsreel.nouvelobs.com/social/20120131.OBS0191/greve-dans-l-education-les-syndicats-satisfaits-de-la-mobilisation.html)

Et pas mal de mobilisations locales à prévoir : RASED supprimés dans le primaire, Lycées pro massacrés...

Ne nous laissons pas tondre comme des moutons !

JLB
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par verdurin le Mer 1 Fév 2012 - 0:11

Cripure a écrit:
@verdurin a écrit:
Cripure a écrit:Enfin, vous n'êtes pas mon genre.
Et c'est réciproque.
Pourquoi m'interpeller, alors ? Pour me rappeler que je ne vous ai pas encore ignoré et qu'il faut que je répare ma bévue ?.
On peut ne pas être du même genre et se parler, du moins il me semble.
Cripure a écrit:Sur le fond, imaginer un seul instant que dans sa situation, le gouvernement puisse ne serait-ce que faire semblant d'entendre une protestation est tout à fait illusoire.
C'est ce que tu crois, et, peut-être, as tu raison. Mais je ne suis pas d'accord : l'absence de protestation est, en général, pris pour une approbation.
Quand à dire que tu gardes tes sous pour manifester contre le prochain gouvernement, c'est certainement vrai.
Et je crois que ça risque de rester vrai longtemps.


_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par Novalis le Mer 1 Fév 2012 - 18:24

Pour ma part, je finis par croire que nous sommes trop policés et/ou naïfs à caresser l'espoir d'être conviés à la table des négociations avec le gouvernement...
Ces manifs qui posent de sérieuses contingences matérielles pour les collègues semblent bien inoffensives pour ne pas dire inefficaces pour qui entend protester qu'il ne se laissera pas enfoncer la tête dans les c....
Maintenant je n'ai pas oublié le mouvement anti-Allègre et anti-CPE mais mis à part ces moments de forte mobilisation, les dernières manifs m'ont fait l'effet d'un pétard mouillé ; je suis assez pessimiste sur la suite de l'histoire....
Parfois je me demande, si à l'instar des émeutes de Nov 2005, l'insurrection armée ou la démonstration incendiaire n'est pas un meilleur moyen d'obliger ces autistes, qui avec le dernier des cynisme légifèrent à coup de décrets, à prendre en considération les "partenaires sociaux".

Novalis
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par User5899 le Mer 1 Fév 2012 - 18:49

Et encore, Novalis, Allègre n'a pas été chassé par les profs, il a été remanié avec une bonne partie du gouvernement en 2000. Quant au CPE, la contestation a également été portée par d'autres que les profs. Nous ne représentons pas assez pour impressionner simplement en défilant. Seul le blocage pourrait à la rigueur être encore tenté, et collègues et syndicats n'en veulent pas.
Donc...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par Novalis le Mer 1 Fév 2012 - 18:56

oui...
ces derniers temps, j'en venais à me dire plus largement que les puissants et possédants ne craignent plus le peuple depuis longtemps; au moins depuis mai 1968.

Novalis
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par Condorcet le Mer 1 Fév 2012 - 19:15

Chaque mouvement comporte son lot de surprises qui concourent à l'échec ou à sa réussite. L'échec de 1968 réside dans l'absence d'alternative politique crédible, celui de 2003 doit beaucoup à la défection de la CFDT et en 2009, il n'a manqué que la volonté de ne plus assurer la collation des grades.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par Novalis le Mer 1 Fév 2012 - 19:56

Spoiler:
HS : T'as vu cripure, Frankenstein est parvenu à retrouver sur son avatar le même sourire, la même joie de vivre que toi!

Novalis
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par olivier-np30 le Mer 1 Fév 2012 - 20:06

@verdurin a écrit:C'est curieux : je suis agrégé (hors classe), prof de math, j'ai 61 ans et je gagne un tout petit peu moins. Il est vrai que je ne suis pas pp, et que je ne suis pas certain que mon passage hors classe, qui n'a que 6 mois, soit déjà pris en compte dans mon salaire.

Pour un agrégé classe normale il y a peu d'évolution de salaire entre la mi et la fin de carrière : c'est à la fois un avantage et un inconvénient.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par him le Mer 1 Fév 2012 - 20:11

@Novalis a écrit:Pour ma part, je finis par croire que nous sommes trop policés et/ou naïfs à caresser l'espoir d'être conviés à la table des négociations avec le gouvernement...
Ces manifs qui posent de sérieuses contingences matérielles pour les collègues semblent bien inoffensives pour ne pas dire inefficaces pour qui entend protester qu'il ne se laissera pas enfoncer la tête dans les c....
Maintenant je n'ai pas oublié le mouvement anti-Allègre et anti-CPE mais mis à part ces moments de forte mobilisation, les dernières manifs m'ont fait l'effet d'un pétard mouillé ; je suis assez pessimiste sur la suite de l'histoire....
Parfois je me demande, si à l'instar des émeutes de Nov 2005, l'insurrection armée ou la démonstration incendiaire n'est pas un meilleur moyen d'obliger ces autistes, qui avec le dernier des cynisme légifèrent à coup de décrets, à prendre en considération les "partenaires sociaux".

Le problème est bien celui-ci : le syndicalisme est devenu une partie intégrante de l'Etat, il s'est institutionnalisé, donc il ne peut plus être une force des travalleurs comme les intérêts de l'Etat et du patronat. Avec les accords de Bercy notamment, on a remplacé le "rapport de force" par le fichu "dialogue social" à la sauce Chérèque, et Sarkozy lui-même s'est félicité de pouvoir faire du bon travail avec les "partenaires sociaux"... Un partenaire est-il un opposant ??? Les directions syndicales portent une très loude responsabilité dans l'échec des derniers mouvements (voir l'attitude de la CGT au moment où les grèves se durcissaient dans le moment de la lutte contre la réforme des retraites).
Alors, quoi ? Faut-il se résigner ? Ou faut-il que les salariés se réapproprient le syndicalisme afin de défendre leurs intérêts et non pas la place des grands pontes du syndicalisme à la table des "négociations" ?

him
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par him le Mer 1 Fév 2012 - 20:15

Cripure a écrit:Et encore, Novalis, Allègre n'a pas été chassé par les profs, il a été remanié avec une bonne partie du gouvernement en 2000. Quant au CPE, la contestation a également été portée par d'autres que les profs. Nous ne représentons pas assez pour impressionner simplement en défilant. Seul le blocage pourrait à la rigueur être encore tenté, et collègues et syndicats n'en veulent pas.
Donc...
Les collègues, enfin, des collègues, en parlent. Les directions syndicales ne veulent pas en entendre parler.

him
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par Thijk le Mer 1 Fév 2012 - 20:18

@frankenstein a écrit:
@pg73 a écrit:
@olivier-np30 a écrit:

Attention pas sur l'ensemble de la carrière.

Quand tu es quadra, au-dessus du salaire median de ta ville de résidence et que tu fais un métier qui te plait, j'estime qu'il faut aussi être digne. Wink

Internet est une mine d'information : depuis que je vais sur salairemoyen je relativise beaucoup ce qu'on dit autour de moi.

Oui restons digne et relativisons ensemble olivier... Je suis quadra, ce métier me passionne comme au premier jour, et j'estime mon salaire correct, car malgré des journées parfois pénibles, il y a des compensations qu'aucune autre profession salariée n'apporte (16 semaines de congés) des demi-journées de libre pour s'organiser dans son boulot, et une liberté absolue dans l'organisation de son travail perso...
affraid Non, c'est l'inverse: j'estime le salaire incorrect, les journées de plus en plus pénibles, des demi-journées de plus en plus en rares (réunion ou conférence pédago)...quant aux vacances, mon salaire me permet de vivoter chez moi mais pas de me payer une semaine de ski ! calimero


D'ailleurs je ne fais pas grève demain...C'est pas assez dur envers le gvt (tout en perdant beaucoup d'argent), peu efficace etc.mais je ne veux pas relancer le débat... Rolling Eyes

La réunionite ...
Ces choses-là ne sont pas statutaires.
On ne peut pas à la fois se plaindre qu'on nous traite de plus en plus mal (indiscutable) et se soumettre à ce qui n'est même pas obligatoire !

Thijk
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par User5899 le Mer 1 Fév 2012 - 20:40

@Novalis a écrit:
Spoiler:
HS : T'as vu cripure, Frankenstein est parvenu à retrouver sur son avatar le même sourire, la même joie de vivre que toi!
Non, je n'ai pas remarqué Smile
Mais ce n'est pas parce que je ne souris pas béatement sur les photos (d'ailleurs, vous ne mettez pas votre visage...) que je manque de joie de vivre. Je lamets ailleurs que dans mon boulot, désormais, c'est tout Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La grève de mardi 31 janvier : il s'agit de notre dignité (et de nos salaires)

Message par User5899 le Mer 1 Fév 2012 - 20:42

@him a écrit:
Cripure a écrit:Et encore, Novalis, Allègre n'a pas été chassé par les profs, il a été remanié avec une bonne partie du gouvernement en 2000. Quant au CPE, la contestation a également été portée par d'autres que les profs. Nous ne représentons pas assez pour impressionner simplement en défilant. Seul le blocage pourrait à la rigueur être encore tenté, et collègues et syndicats n'en veulent pas.
Donc...
Les collègues, enfin, des collègues, en parlent. Les directions syndicales ne veulent pas en entendre parler.
Oui, tu as raison.
Dans ton post précédent, c'est plus l'attitude de la CFDT, à mon souvenir, qui est à clouer au pilori : ils se sont mis sur le dos en agitant les pattes dès le 3e jour.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum