Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
ysabel
Devin

Re: Séquence sur les lumières

par ysabel le Mar 30 Déc - 19:14
@John a écrit:Je vais mettre les pieds dans le plat : six heures de français en Seconde, c'est, je trouve... beaucoup trop ! Surtout pour faire un programme qui n'est pas bien épais (il tient en une vingtaine d'heures). J'entends plein de collègues dire qu'ils "brodent", et je l'ai fait aussi. Par contre, arrivé en première, quatre heures par semaine est un horaire trop juste pour préparer au bac et faire le programme imposé. Un rééquilibrage des horaires entre les deux classes me paraîtrait nécessaire (et l'Aide individualisée n'a pas convaincu grand monde...)

Pourquoi pas 3h30 de classe complète en seconde, et 5h en première (4h en Première techno) ? Je ne suis pas convaincu par l'utilité des modules, mais c'est certainement à discuter.

Les élèves n'ont pas 6h en seconde ! c'est le prof...
Et le programme est bien conséquent surtout vu le niveau des gamins qui arrivent de 3ème.
avatar
John
Médiateur

Re: Séquence sur les lumières

par John le Mar 30 Déc - 19:18
Les élèves ont parfois six heures, parfois cinq heures, parfois quatre heures. Je continue à penser que c'est très mal fait. Je suis d'accord avec Farnace : il faudrait que le module ait lieu chaque semaine pour chaque demi-groupe.

Et l'A.I. serait-elle dans ce cas vraiment indispensable ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Invité
Invité

Re: Séquence sur les lumières

par Invité le Mar 30 Déc - 19:27
@John a écrit:Les élèves ont parfois six heures, parfois cinq heures, parfois quatre heures. Je continue à penser que c'est très mal fait. Je suis d'accord avec Farnace : il faudrait que le module ait lieu chaque semaine pour chaque demi-groupe.

Et l'A.I. serait-elle dans ce cas vraiment indispensable ?

Sporadiquement..mais moi je préfére de loin avoir 2 fois une moitié de classe par semaine.. c'est l'occasion de faire des exos et de connaître les élèves plus personnellement.
avatar
ysabel
Devin

Re: Séquence sur les lumières

par ysabel le Mar 30 Déc - 19:37
@John a écrit:Les élèves ont parfois six heures, parfois cinq heures, parfois quatre heures. Je continue à penser que c'est très mal fait. Je suis d'accord avec Farnace : il faudrait que le module ait lieu chaque semaine pour chaque demi-groupe.

Et l'A.I. serait-elle dans ce cas vraiment indispensable ?

je ne fais pas d'AI dans mon lycée: 4h en classe entière et 1h de module par semaine par groupe. Et je trouve que c'est très bien ainsi.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
sand
Empereur

Re: Séquence sur les lumières

par sand le Mar 30 Déc - 19:48
IGS : en 6ème, dans mon collège, il y a 1/2 h de remise à niveau en maths et en français, mais aucun PPRE. Les cours de techno/ SVT/ Sc. Physique se font en groupe, ce qui bouffe une grande quantité d'heures et m'agace profondément. Il y a encore 5 ans, nous avions du soutien en anglais, maintenant plus rien.
avatar
igs
Niveau 6

Re: Séquence sur les lumières

par igs le Mar 30 Déc - 20:05
Et, Sand, ces heures de soutien anglais étaient-elles vraiment efficaces ? Cette 1/2 h de remise à niveau l'est-elle aussi ?

Je me pose très sérieusement la question : je fais moi-même du soutien Français et Maths, et chaque année, ce sont les mêmes élèves qui reviennent : Pierre en 6è, puis, Ah, tiens, Pierre en 5è, et Bigre, encore Pierre en 4è ... sans parler de la 3è.

J'en arrive à la conclusion que ce soutien ne sert pas à grand-chose, sinon à se donner bonne conscience, à montrer aux parents qu'on s'occupe bien de leur gamin, à utiliser bêtement des heures qui pourraient servir à autre chose.

Quel gâchis tout ça ...
avatar
sand
Empereur

Re: Séquence sur les lumières

par sand le Mar 30 Déc - 20:24
C'est mieux que rien. J'en profite la plupart du temps pour réexpliquer la dernière notion vue en classe à des élèves en grande difficulté, ou bien je les aide à améliorer leur brouillon de rédaction - ce qu'ils ne peuvent faire tous seuls. Pour certains, c'est l'occasion de poser les questions qu'ils n'osent poser en classe entière.
Bien sûr, ce sont toujours les mêmes élèves qui reviennent, mais je n'ai pas l'impression de gaspiller bêtement des heures, d'autant que nous n'avons de soutien qu'en 6ème.
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Séquence sur les lumières

par Abraxas le Mer 31 Déc - 5:46
Vous n'avez pas l'impression que ces "mêmes élèves qui reviennent" viennent chercher autre chose qu'une explication grammaticale ? Comme ces patients qui retournent sans cesse chez leur docteur — sans raison physiologique…
Dans les années 70, j'ai milité au MLAC (vous avez oublié, les files, ou vous n'avez jamais su : c'était le Mouvement pour la Liberté de l'Avortement et de la Contraception). Dans certains cas, on pratiquait des avortements — pas moi : je faisais l'information des jeunes filles sur comment avoir la pilule sans passer forcément par maman — un rôle qui me convenait fort bien… J'ai fini par me poser la question ci-dessus quand j'ai vu débouler la même nana trois fois de suite, alors qu'on lui avait prescrit la pilule (et croyez-moi, Stédiril, ça laissait une drôle de marge, il y avait peu d'erreurs possibles…). En fait, elle venait causer — et inconsciemment, son prétexte pour venir était de se faire mettre enceinte.
Oups, voilà que j'ai failli présenter un aspect presque humain. Promis, je ne le ferai plus… Very Happy
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Séquence sur les lumières

par Pseudo le Mer 31 Déc - 6:17
@igs a écrit:Et, Sand, ces heures de soutien anglais étaient-elles vraiment efficaces ? Cette 1/2 h de remise à niveau l'est-elle aussi ?

Je me pose très sérieusement la question : je fais moi-même du soutien Français et Maths, et chaque année, ce sont les mêmes élèves qui reviennent : Pierre en 6è, puis, Ah, tiens, Pierre en 5è, et Bigre, encore Pierre en 4è ... sans parler de la 3è.

J'en arrive à la conclusion que ce soutien ne sert pas à grand-chose, sinon à se donner bonne conscience, à montrer aux parents qu'on s'occupe bien de leur gamin, à utiliser bêtement des heures qui pourraient servir à autre chose.

Quel gâchis tout ça ...


En fait, il a été prouvé (il faudrait que je retrouve le bouquin où tout cela était détaillé) que le soutien peu aider des élèves moyens à devenir meilleurs, ou qui rencontrent une difficulté ponctuelle, mais qu'il ne sert à rien aux plus faibles, sinon à les dégoûter un peu plus de l'école. Ca n'est pas nouveau.

Il suffit d'ailleurs de voir le nombre de dispositifs mis en place et qui nous font un beau mille-feuilles pour juger de l'efficacité de tout ces trucs et bidules : si le soutien servait à quelque chose on ne serait pas obligé d'en rajouter toujours plus sous des noms variés.

Il existe aussi une tendance assez pénible dans nos établissements : transformer tout dispositif en heure de soutien bien traditionnel (et donc inefficace, si vous avez suivi). J'en veux pour preuve les PPRE qui n'étaient absolument pas prévus pour cela au départ, et qui le sont le plus souvent devenus.
avatar
cathemis
Habitué du forum

Re: Séquence sur les lumières

par cathemis le Mer 31 Déc - 7:47
Pour le lycée, il faudrait bien 6h de français, pour avoir le temps de faire la méthode du commentaire et de la dissert. Certains font faire des devoirs de ce type dès le début de la 2nde, mais sans vraiment expliquer. Je préfère en faire peu mais qu'ils ne soient pas perdus et soient prêts pour la 1ère. D'ailleurs, en 1ère, c'est très juste au niveau de heures pour finir le pg, revoir les méthodes...
avatar
sand
Empereur

Re: Séquence sur les lumières

par sand le Mer 31 Déc - 7:53
Et alors, Abraxas, y a-t-il du mal à entourer un peu des gamins mâchés par le système et à leur faire un peu de bien en prenant enfin son temps pour expliquer un ou deux trucs qu'ils vont enfin comprendre ?
J'en rêve, moi, de les ACCUEILLIR en classe au lieu de galoper après mon programme !
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Séquence sur les lumières

par Pseudo le Mer 31 Déc - 8:55
@sand a écrit:J'en rêve, moi, de les ACCUEILLIR en classe au lieu de galoper après mon programme !

Chose que tu aurais le temps de faire avec plus d'heures de français et moins d'aide en tout genre.

Cepandant je crois aussi qu'il faut accueillir, pas seulement en classe, rendre les établissements vivables (pourquoi les profs partent en courant dès leurs heures terminées ? Parce que nos bahuts sont atroces). Mais pourquoi se donner un alibi en mettant du soutien là où certains gamins ont seulement besoin d'un contact personalisé ?
avatar
roxanne
Devin

Re: Séquence sur les lumières

par roxanne le Mer 31 Déc - 10:02
Mais ces gamins qui reviennent , m^me si ça ne change rien fondamentalement , pendant un moment , ils nous ont rien que pour eux , ils apprennent deux , trois trucs , ils arrivent au moins une fois en classe avec un exercice fait , et parfois juste , ils peuvent même participer un peu..je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce que ça doit être toute une journée d'assister à des cours sans rien y comprendre tandis u'on voit les autres répondre , participer .Je pense que tout prof devrait avoir eu une fois dans sa vie une expérience d'apprentissage qui se passe mal et on verrait les choses autrement .Je me souviens d'un cours de litté comparée en licence où je ne comprenais rien à ce qui se disait et je voyais des étudiants(les garçons aiment toujours faire leurs intéressants) participer, intervenir , interrompre la prof , je me faisais figure d'idiote .
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Séquence sur les lumières

par Abraxas le Mer 31 Déc - 12:37
Je suis bien d'accord : moins d'heures annexes, de PPRE divers, de remédiations, etc., et plus d'heures "lourdes".
Je 'ai rien contre l"idée que des gosses viennent pour discuter — je passe mes récrés et mes midi à deux à ça, avec des élèves très demandeurs — et pas forcé"ment demandeurs de littérature, ou alors au sens large. Que de déjeuners sautés, quand j'y pense…
avatar
roxanne
Devin

Re: Séquence sur les lumières

par roxanne le Mer 31 Déc - 12:47
c'st bon pour la ligne !!!
avatar
sand
Empereur

Re: Séquence sur les lumières

par sand le Mer 31 Déc - 12:53
Abraxas, n'interprétez pas mes propos. Ca m'agace. Je n'ai pas dit que je discutais avec les élèves pendant les heures de soutien. Je les fais travailler, mais le rythme est plus humain qu'en cours "normal".


Dernière édition par sand le Sam 3 Jan - 13:11, édité 1 fois
avatar
adlidi
Fidèle du forum

Re: Séquence sur les lumières

par adlidi le Sam 3 Jan - 9:40
Je ne savais pas que ce simple sujet allait dériver à ce point!!!

_________________
"La vie c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber."
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Séquence sur les lumières

par Abraxas le Sam 3 Jan - 16:38
Il n'y a rien, sur Néoprofs, qui soit un "simple" sujet. Et c'est très bien comme ça.

Cela dit, pour répondre (tardivement) à Sand, il m'arrive de "discuter" simplement avec des élèves — et de sauter le déjeuner, ce qui, par parenthèse, ne fait aucun bine à la ligne —, qui cherchent un adulte référentiel qui ne soit pas Père ou Mère — ne serait-ce que pour vérifier que tout n'est peut-être pas à jeter dans le discours de Père ou Mère.
avatar
adlidi
Fidèle du forum

Re: Séquence sur les lumières

par adlidi le Dim 4 Jan - 9:30
Suis tout à fait d'acccord!!

_________________
"La vie c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber."
sandra
Niveau 1

Re: Séquence sur les lumières

par sandra le Mar 6 Jan - 16:27
Tu peux travailler sur un groupement Lumières et contestation, moi j'avais fait :
- Lettres
persanes
(XXIV), Montesquieu, 1721
- « De l’esclavage des nègres », De l’Esprit des lois, Montesquieu,
1748
- « Autorité politique », Encyclopédie, Denis Diderot, 1751
- « Prière à Dieu », Traité sur la tolérance, chapitre XXIII,
Voltaire, 1763
- Le Mariage
de Figaro
, Acte V scène 3, Beaumarchais, 1784
Contenu sponsorisé

Re: Séquence sur les lumières

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum