Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Choisissez le roman que vous aimeriez lire pour la deuxième édition du "Néo-club littéraire".

10% 10% 
[ 4 ]
7% 7% 
[ 3 ]
2% 2% 
[ 1 ]
5% 5% 
[ 2 ]
7% 7% 
[ 3 ]
24% 24% 
[ 10 ]
10% 10% 
[ 4 ]
2% 2% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
2% 2% 
[ 1 ]
21% 21% 
[ 9 ]
7% 7% 
[ 3 ]
2% 2% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 42

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par Ergo le Sam 3 Mar 2012 - 15:12

Lisez Bartleby!!
C'était le message inutile du jour, sponsorisé par ma prof de littérature américaine de L3! professeur

Pour le coup, vous ne me donnez pas envie de lire ce recueil...

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par Clarinette le Sam 3 Mar 2012 - 16:18

Tu l'a lu, toi ?
Bon, et à part ça, elle est où, Clarianz ? araignée Elle se cache ? diable

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par Ergo le Sam 3 Mar 2012 - 16:36

Bartleby, oui, madame, je l'ai lu et Benito Cereno avec, mais celui-là, je ne l'ai pas aimé! Je t'en parlerais avec plaisir mais ce n'est pas le sujet. Razz C'était juste pour rester sur Melville dont je n'ai pas lu le recueil que vous évoquez.
Je vais laisser Clarianz défendre ce recueil d'abord. Wink

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par Clarinette le Sam 3 Mar 2012 - 17:04

@Clarianz a écrit:Je viens de lire Bartleby, et je suis, disons, surprise... Qu'en avez-vous pensé?
Apparemment, Melville a encore fait mouche ! Razz

@LadyC a écrit:- Bartleby : toujours des longueurs, mais celle qui me laisse la meilleure impression, je crois ; on s'attarde cependant trop à mon goût sur les tergiversations bien-auto-pensantes du narrateur, et le personnage de Bartleby pourrait être un peu plus poétisé, tant qu'à être bizarre.
Donc un peu la même impression que les autres nouvelles; mais en un peu mieux.

@Ergo a écrit:Lisez Bartleby!!
C'était le message inutile du jour, sponsorisé par ma prof de littérature américaine de L3! professeur

Je croyais que c'était de l'ironie. Laughing
Donc tu as bien aimé Bartleby. Tu peux nous en parler, tu sais, d'autant qu'il ne figurait pas dans le recueil 10/18.

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par Malaga le Sam 3 Mar 2012 - 17:15

J'ai lu toutes les nouvelles de mon édition 10/18, avec parfois un peu de difficulté car c'est une lecture moins facile que mes lectures habituelles.

-Cocorico: j'ai eu du mal à rentrer dans cette nouvelle et je n'ai pas réellement compris où l'auteur voulait en venir. Bref, un début plutôt mitigé

- Les deux temples: ce sont deux nouvelles qui se renvoie l'une à l'autre. J'ai aimé ces deux nouvelles, j'ai trouvé le parallèle entre ces deux temples intéressant.

- Le pudding du pauvre et les miettes des riches: le même principe que les deux nouvelles précédente et, de nouveau, j'ai aimé le parallèle fait entre les deux et la critique que Melville fait des riches.

- Le paradis et le Tartare: très ennuyeux. Je n'ai pas du tout aimé ces deux nouvelles. J'ai eu du mal à terminer "le Tartare des jeunes filles".

- Jimmy Rose: la trajectoire de ce personnage m'a intéressé.

- Moi et ma cheminée: de même que Clarinette, j'ai beaucoup aimé cette nouvelle. Je l'ai trouvé drôle et j'ai été prise dans cette petite histoire.

- La table du pommier: nouvelle intéressante également. J'ai également apprécié retrouver les personnages de la nouvelle précédente.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par Ergo le Sam 3 Mar 2012 - 17:22

@Clarinette a écrit:
@Clarianz a écrit:Je viens de lire Bartleby, et je suis, disons, surprise... Qu'en avez-vous pensé?
Apparemment, Melville a encore fait mouche ! Razz

@LadyC a écrit:- Bartleby : toujours des longueurs, mais celle qui me laisse la meilleure impression, je crois ; on s'attarde cependant trop à mon goût sur les tergiversations bien-auto-pensantes du narrateur, et le personnage de Bartleby pourrait être un peu plus poétisé, tant qu'à être bizarre.
Donc un peu la même impression que les autres nouvelles; mais en un peu mieux.

@Ergo a écrit:Lisez Bartleby!!
C'était le message inutile du jour, sponsorisé par ma prof de littérature américaine de L3! professeur

Je croyais que c'était de l'ironie. Laughing
Donc tu as bien aimé Bartleby. Tu peux nous en parler, tu sais, d'autant qu'il ne figurait pas dans le recueil 10/18.
Oups Ah...euh...non, ce n'était pas de l'ironie. Embarassed
Excuse-moi, je n'avais pas tout lu...

Mais du coup, paradoxalement, ça va finalement me donner envie de lire ce recueil si les défauts sont les mêmes que dans Bartleby. scratch Et puis vos avis m'intriguent, maintenant!
Et puis je vais affûter mes arguments pour Bartleby.
Spoiler:
Parce que tout de même, Bartleby est le seul livre au programme du premier semestre que j'avais lu jusqu'au bout, et même dévoré, à vrai dire...et je l'ai relu avec plaisir depuis...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par freche le Sam 3 Mar 2012 - 17:29

J'ai lu la version 10 18 jusqu'au Tartare des jeunes filles, et je me suis ennuyée, surtout pour cocorico. Les autres nouvelles, je les ai trouvées très appuyées, se voulant démonstratives mais très creuses en fait. Je n'ai pas lu Moby Dick, et ça ne me donne pas envie du coup.
Je vais essayer de lire "Moi et ma cheminée", puisque c'est celle qui semble avoir été la plus appréciée.

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par Clarinette le Sam 3 Mar 2012 - 17:29

Ok, Ergo, on attend ton argumentaire.
Spoiler:
Mais en attendant, va trouver ton titre ! professeur

Malaga, donc au final, tu as bien aimé, à part Cocorico et surtout le Paradis et le Tartare. Dis, tu es sûre que c'étaient les mêmes personnages, entre la Cheminée et la Table de Pommier ?

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par Clarinette le Sam 3 Mar 2012 - 17:33

@freche a écrit:J'ai lu la version 10 18 jusqu'au Tartare des jeunes filles, et je me suis ennuyée, surtout pour cocorico. Les autres nouvelles, je les ai trouvées très appuyées, se voulant démonstratives mais très creuses en fait. Je n'ai pas lu Moby Dick, et ça ne me donne pas envie du coup.
Je vais essayer de lire "Moi et ma cheminée", puisque c'est celle qui semble avoir été la plus appréciée.
Perseverare semper diabolicum non est ! Very Happy (Pas taper, les latinistes !) Razz

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par freche le Sam 3 Mar 2012 - 18:13

et en français ? (jamais fait de latin, moi, pas taper)

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par Ergo le Sam 3 Mar 2012 - 18:30

Persévérer n'est pas toujours diabolique?

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par Ergo le Sam 3 Mar 2012 - 22:17

Alors, revenons sur j'ai aimé Bartleby et je le vis bien. Embarassed
Je suppose que mettre un hystérique "mais siiiiii, en plus, le personnage, il refuse de travailler et il dit "I would prefer not to" n'aide pas et en plus, c'est erroné! professeur Je vais essayer de ne pas trop développer car ce n'est pas le sujet et que je risquerais de vouloir le relire. Laughing

Ce qui me fascine dans cette nouvelle, c'est que tout est trompeur: le titre et l'annonce du narrateur au départ devraient nous faire penser à une biographie de Bartleby. On a bien, par petites touches, des détails sur sa vie - et plus précisément, d'ailleurs, l'absence de détails dans sa vie. Le narrateur ne découvre jamais rien, il n'a jamais d'explication, il ne comprend rien à Bartleby . (Je le vends mal, là, non? Rolling Eyes)

En plus, on est dans ce huis-clos étouffant, ces murs partout (A Story of Wall Street, après tout), ces paravents, ces séparations: tout est toujours vu à travers un prisme - jusqu'au dénouement qui est finalement le paroxysme et la conclusion logique des thèmes précédents.

On a des parallèles et des oppositions partout et tout le temps (les deux employés, Turkey / Nippers, le narrateur / Bartleby) et tout finit par se mélanger: le patron qui est dépossédé de son espace quand Bartleby l'habite, mais également de son rôle quand Bartleby refuse le travail et qu'il le garde (!) (et en même temps, quand on voit ses autres employés, il se laisse porter également, il fait des compromis tout le temps alors qu'a priori, c'est tout de même lui le patron, il le dit suffisamment); l'espace qui est à la fois hyper délimité et complètement flou; la narration qui ne se positionne jamais clairement sur le personnage et qui ne peut pas le faire: on nous annonce une biographie, quelque chose de cohérent alors que le personnage est totalement absurde.

Et tout ça se retrouve dans la narration, qui est étouffante elle aussi, avec ce narrateur égocentrique qui revient sans cesse sur ce qu'il dit, qui doute, remet en question quelque chose pour changer d'avis trois pages plus loin. C'est presque plus son histoire à lui que celle de Bartleby.

Embarassed Et puis aussi, je suis fascinée par les huis-clos, les histoires d'enfermement et les textes qui jouent sur l'espace et là, je suis servie; d'autant qu'en tant que lecteur, on était enfermé dans le point de vue du narrateur et c'est ça aussi qui crée la frustration - et dans mon cas, la fascination.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par Clarinette le Sam 3 Mar 2012 - 22:24

Allez, je ne vais pas mourir idiote : c'est vendu ! En plus, c'est court, donc même si je ne partageais pas ton opinion dithyrambique, je n'aurai pas longtemps à souffrir ! Razz Et puis, cela me donnera l'occasion de vérifier si la traduction était en cause dans la lourdeur des nouvelles du Paradis.
Merci d'avoir pris le temps de nous présenter aussi complètement le fameux Bartleby ! Very Happy

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par Ergo le Sam 3 Mar 2012 - 22:28

Hmmm...sauf que le narrateur est pédant quand même, donc la lourdeur... humhum

Mais ce n'était pas lourd, Moby Dick? Je l'ai lu il y a trop longtemps pour me rappeler.

Du coup, j'irai voir à la BU les nouvelles dont vous avez parlé ici, ça se trouve en fait, Melville est lourd. Shocked

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par Clarianz le Dim 4 Mar 2012 - 7:58

J'ai posté hier soir, mais mon message a disparu!

Je disais que je ne trouvais pas Melville lourd, j'aime beaucoup ses longues descriptions qui nous perdent et se moquent un peu de nous: il nous emmène quelque part, puis hop! non, demi tour! La multitude d'adjectifs surannés, même la reprise de l'écriture en diptyque me convient: on s'installe dans un rythme assez plaisant, non?
C'est purement descriptif, il n'y a pas d'action c'est sûr!

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par Clarinette le Dim 4 Mar 2012 - 11:23

Aaaaaah ! Te voilà ! cheers Désolée pour ton post disparu... humhum
D'accord, je vois un peu mieux ce que tu aimes dans Melville.

En tout cas, moi, ce n'est pas le manque d'action qui m'a déplu, puisque j'adore les loooooongs romans psychologiques où il ne se passe rien.
Là, ce qui m'a déstabilisée, c'est le traitement extérieur, distancié, des personnages, qui ne nous les rend pas très proches. C'est dommage, à mon sens, parce que le message de l'auteur perd en force et en lisibilité.

Mais ce n'est pas grave : devoir expliciter les raisons qui font que l'on n'a pas aimé un livre, comparer ses impressions et opinions avec celles des autres, c'est toujours intéressant.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par Malaga le Dim 4 Mar 2012 - 15:11

@Clarinette a écrit:Dis, tu es sûre que c'étaient les mêmes personnages, entre la Cheminée et la Table de Pommier ?

Je crois que ce sont les mêmes personnages. On retrouve les filles du narrateur, Julia et Anna. Et la femme du narrateur semble posséder le même caractère très volontaire, voire autoritaire.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sélection du roman "Néo-club littéraire" de février-mars : "Le paradis des célibataires" - Herman Melville

Message par Clarinette le Dim 4 Mar 2012 - 15:13

Ah mais oui, tu as raison : il y a même Biddy, la bonne. Bien vu ! abj
Pas étonnant que ce soient les deux qui m'aient le plus plu : il était dans une bonne veine !

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum