Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Hervé Hervé
Fidèle du forum

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Hervé Hervé le 01.02.12 12:54
@Durruti a écrit:Si je suis viré, je deviens berger dans les Pyrénées.


Oh oui, moi aussi.

Mais dans le massif central ça me va aussi, sur le Larzac par exemple.
avatar
menerve
Prophète

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par menerve le 01.02.12 13:01
@lalilala a écrit:c'est en lisant des messages comme le tien mufab que je me dis que je me suis complètement plantée en passant le concours et que je ne suis pas à ma place....moi c'est chez moi que j'oublie tout et que la fatigue s'envole....ce boulot est synonyme depuis le début de stress, de fatigue, de déprime.

lalilala...j'ai bénéficié de deux arrêts longue maladie, ai arrêté je ne sais combien de fois, suis rentrée en larmes x fois, me suis rendue malade au point de ne plus manger et plus dormir.................. et bien là cela va nettement mieux: il a fallu 18 ans et un virage de carrière pour passer de prof de français à prof doc!

Tout cela prend du temps...de même qu'acquérir des automatismes qui assoient l'autorité: attendre le silence, prendre l'habitude de contrôler le travail des élèves à chaque début d'heure, exiger systématiquement que les élèves remettent tables et chaises en place et ramassent les papiers, savoir doser les activités orales afin que cela ne parte pas en live etc etc.... parfois cela tient à des petits trucs tout con: écrire davantage au tableau, donner une activité ou les élèves colorient, présenter un exo sous forme de jeu/concours, passer par la video ou l'écoute ou simplement donner un cadre (ex: plan de cours mis au tableau à chaque fois ou rappel du cours précédent par un élève interrogé ou interrogation orale systématique sur le vocabulaire/conjugaison...ces petits rituels marchent bien pour rétablir le calme...)
avatar
lalilala
Esprit sacré

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par lalilala le 01.02.12 13:08
oui mais justement menerve, je ne sais pas présenter des exos sous forme de jeu, je ne sais pas faire des choses ludiques et ça ne m'intéresse pas, tout simplement. Je ne suis pas animatrice, je reste une universitaire qui a dû arrêter ses études parce qu'il faut bien bosser. Mais je pense qu'il y a d'autres métiers qui me conviendraient bien mieux (métier où on est pas en contact permanent avec des groupes, avec du public, travaux plus manuels, etc.)

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Abraxas le 01.02.12 13:09
Ma foi, je ferais de l'édition à temps plein — déjà que j'en fais à temps partiel…
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par JEMS le 01.02.12 13:20
S'il vous faut un secrétaire Abraxas...
avatar
stench
Guide spirituel

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par stench le 01.02.12 13:23
Ma reconversion n'en serait que plus rapide : je ferais mon possible pour vivre de la montagne. Ah, si l'argent n'était pas le problème.. Suspect
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Chocolat le 01.02.12 13:24
mode futile on
j'adore le statut "Grand sage" sur le forum - je considère que j'ai le droit de dire encore plus de conneries Razz
mode futile off

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Mufab
Esprit sacré

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Mufab le 01.02.12 13:25
@Chocolat a écrit:mode futile on
j'adore le statut "Grand sage" sur le forum - je considère que j'ai le droit de dire encore plus de conneries Razz
mode futile off

Et t'as vu le mien ? lol!

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")
avatar
Mufab
Esprit sacré

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Mufab le 01.02.12 13:29
@JEMS a écrit:S'il vous faut un secrétaire Abraxas...

Je me propose comme relectrice ! (mais à temps partiel aussi : je garde mes nains.)

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Reine Margot le 01.02.12 17:30
@lalilala a écrit:
@Catalunya a écrit:
thonmais a écrit:Reine Margot, l'administratif, ne me dérangerait ps du tout moi! Je m'ennuie quand je prépare les cours, je m'ennuie en casse, je m'ennuie en corrigeant.
Alors, un boulot où je pourrai parler avec des adultes, ça me plairait beaucoup! Very Happy

@lalilala a écrit:thonmais
y'a aucun moment où vous appréciez le contact avec les élèves?
Un bon mot, une blague qui fait rire, un truc touchant, un élève qui s'exclame "déjà?!?!" quand ça sonne...

bien sûr mais ça ne compense pas le reste. Et puis je ne trouve pas ce boulot enrichissant et mon entrée fracassante dans le métier (première année catastrophique) m'a même un peu dégoûtée de ma matière...faut le faire! Maintenant pour moi espagnol = boulot = source de stress. Comme thonmais, je m'ennuie quand je prépare les cours chez moi, je passe mon temps à remettre à plus tard, je m'ennuie en classe quand je dois appliquer ce que j'ai préparé, je m'ennuie à lire leurs copies bâclées et pleines d'idioties (les bonnes copies sont tellement rares!), je m'ennuie à faire la police. Et surtout, je n'ai pas de vie en dehors de ce boulot (vie de couple digne d'une ado de 15 ans, plus d'amis à cause des déménagements, l'esprit toujours parasité par un truc en rapport avec ce boulot), et ça, je ne l'accepte pas.

Lalilala, j'ai l'impression de me lire l'année dernière...
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Reine Margot le 01.02.12 17:37
en fait tous ces messages montrent ce qu'une collègue (elle-même ancienne prof contractuelle) disait très bien "prof, c'est un beau métier, mais il faut être fait pour".

et on voit vite qui est fait pour ou pas. (et ce n'est pas une tare que de ne pas l'être)

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Ponce Pilate
Niveau 6

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Ponce Pilate le 01.02.12 18:54
Avez vous remarqué que, parfois, des petits trucs anodins ont des conséquences surprenantes.
Edward Lorenz prétend même qu'un battement d'ailes d'un papillon du Brésil peut déclencher une tornade à des milliers de kilomètres (il doit avoir des ancêtres marseillais).
Juste un exemple.
Dans mon village (3 000 habitants) un couple d'enseignants (tous 2 profs d'Anglais) ont organisé un voyage en Angleterre pour leurs élèves de 4°. L'expérience étant réussie, ils ont recommencé les années suivantes, en invitant quelques parents accompagnateurs. Puis, quelques étudiants se sont ajoutés. Ils ont dû créer une association dans laquelle ils sont devenus un peu salariés.
Mais patatrac ! Contrôle fiscal. L'inspecteur a fait remarquer que leur assoc° avait un peu un but lucratif. Redressement, mais surtout, obligation de se transformer en société commerciale.
Donc, création d'une SARL. Résultat des courses, 10 ans + tard : 50 salariés, 2 cars, 1 Airbus 320 en leasing et voyages sur tous les continents.
Hélas, ce couple dynamique s'est maintenant installé à Londres. J'ai perdu de vue 2 amis.
Ils ont vendu leur société :
http://www.clc.fr/

_________________
Que le net soit avec vous...et avec votre esprit. -----------------> Amen.
avatar
lalilala
Esprit sacré

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par lalilala le 01.02.12 18:56
ça risque pas de m'arriver, je suis anti-voyages scolaires!

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
Crazy Cow
Fidèle du forum

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Crazy Cow le 01.02.12 18:59
@lalilala a écrit:ça risque pas de m'arriver, je suis anti-voyages scolaires!

Me too!
Trop de responsabilités!

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.
avatar
mimile
Grand sage

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par mimile le 01.02.12 19:11
j'aime beaucoup le métier de professeur. si vraiment ma discipline disparaissait et que je n'avais plus de plaisir à préparer/faire des cours, je pourrais me reconvertir dans un travail administratif ou quelque chose où mes connaissances scientifiques et/ou mes quelques compétences techniques seraient utiles. Mais je ne sais pas si je pourrais trouver rapidement...
olivier-np30
Habitué du forum

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par olivier-np30 le 01.02.12 19:58
@Reine Margot a écrit:
et on voit vite qui est fait pour ou pas. (et ce n'est pas une tare que de ne pas l'être)

En fait je pense que c'est plus compliqué : dans mon cas ma tutrice, agrégée, mais qui était en congés mat m'avait dit avant son départ qu'elle me trouvait "normal" (j'étais stagiaire redoublant) et à l'issue des 8 contrôles (sur 2 ans) l'inspecteur général m'a dit que la dernière inspectrice ne savait pas quoi penser de moi mais qu'elle était rassurée car je lui avait dit que je voulais faire autre chose.

Je voulais enseigner en terminale voire en BTS plus tard. Le collège ne m'a jamais intéressé, le lycée un peu plus mais certainement pas avec une classe de seconde...

Les programmes et la matière influent aussi : à 25 ans j'ai enseigné un programme à mes secondes qui était le même 10 ans auparavant lorsque j'étais élève...

Il y a des disparités chez les enseignants et tous ne sont pas heureux pour les mêmes raisons. Certains attachent de l'importance au niveau, d'autres apprécient d'avoir un public jeune...etc...

Mais pour les disciplines techniques il se pose aussi (parfois) la question de passer ou non à la pratique dans le privé.

A+

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Carabas le 01.02.12 20:15
@Reine Margot a écrit:en fait tous ces messages montrent ce qu'une collègue (elle-même ancienne prof contractuelle) disait très bien "prof, c'est un beau métier, mais il faut être fait pour".

et on voit vite qui est fait pour ou pas. (et ce n'est pas une tare que de ne pas l'être)
Je n'arrive pas à savoir si je "suis faite pour" ou non.
Je sais que je ne suis pas faite pour la collégiens. Ah, ça, non!

En fait, je crois que je suis faite pour les classes calmes. J'aurais pu être prof il y a quelques décennies.


_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
menerve
Prophète

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par menerve le 01.02.12 20:33
@lalilala a écrit:oui mais justement menerve, je ne sais pas présenter des exos sous forme de jeu, je ne sais pas faire des choses ludiques et ça ne m'intéresse pas, tout simplement. Je ne suis pas animatrice, je reste une universitaire qui a dû arrêter ses études parce qu'il faut bien bosser. Mais je pense qu'il y a d'autres métiers qui me conviendraient bien mieux (métier où on est pas en contact permanent avec des groupes, avec du public, travaux plus manuels, etc.)

Ah ben moi c'est tout à fait le contraire: ce qui m'interesse c'est de fabriquer des trucs! Par exemple là je suis en train d'imaginer de transformer mes élèves en "hommes sandwich" pour participer au salon du livre ruralivres! Il y a un des bouquins de la sélection qui évoque les grands scientifiques! J'ai imaginé de faire chercher sur le net une réprésentation du gars, de l'agrandir et d'en fabriquer un masque ... et sur le corps de créer une affiche avec les grandes dates de la vie du dit scientifique et ses grandes trouvailles et application de ces trouvailles!!!

Le hic: quand vais-je trouver le temps de faire ça avec mes élèves????

L'an dernier je leur avais fait transformer un roman en album de jeunesse illustré par des collages avec des tissus...et je m'étais éclatée!!! Nous avions offert les albums réalisés à l'auteur qui était super surpris et ravi de notre cadeau!!!
avatar
cristal
Sage

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par cristal le 01.02.12 20:40
L'idée d'une reconversion professionnelle a déjà germé, il y a peu, mais elle fait son bout de chemin...
Je suis en train de me dire compte que je ne pourrai pas exercer ce métier toute ma vie. Pour moi, c'est trop stressant : je ne suis pas patience, je ne supporte pas le bruit. En revanche j'aime préparer mes cours, créer des exercices, des tableaux... pour faire travailler et progresser mes élèves mais la déception est TROP grande quand je vois les résultats. 😢
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par User5899 le 01.02.12 23:02
@Reine Margot a écrit:
@lalilala a écrit:
@Catalunya a écrit:
thonmais a écrit:Reine Margot, l'administratif, ne me dérangerait ps du tout moi! Je m'ennuie quand je prépare les cours, je m'ennuie en casse, je m'ennuie en corrigeant.
Alors, un boulot où je pourrai parler avec des adultes, ça me plairait beaucoup! Very Happy

@lalilala a écrit:thonmais
y'a aucun moment où vous appréciez le contact avec les élèves?
Un bon mot, une blague qui fait rire, un truc touchant, un élève qui s'exclame "déjà?!?!" quand ça sonne...

bien sûr mais ça ne compense pas le reste. Et puis je ne trouve pas ce boulot enrichissant et mon entrée fracassante dans le métier (première année catastrophique) m'a même un peu dégoûtée de ma matière...faut le faire! Maintenant pour moi espagnol = boulot = source de stress. Comme thonmais, je m'ennuie quand je prépare les cours chez moi, je passe mon temps à remettre à plus tard, je m'ennuie en classe quand je dois appliquer ce que j'ai préparé, je m'ennuie à lire leurs copies bâclées et pleines d'idioties (les bonnes copies sont tellement rares!), je m'ennuie à faire la police. Et surtout, je n'ai pas de vie en dehors de ce boulot (vie de couple digne d'une ado de 15 ans, plus d'amis à cause des déménagements, l'esprit toujours parasité par un truc en rapport avec ce boulot), et ça, je ne l'accepte pas.

Lalilala, j'ai l'impression de me lire l'année dernière...
J'ai vécu ça aussi pendant mes premières années, tout en appréciant cependant le travail en classe. J'ai fini par arrêter de préparer des cours, vu que quand je préparais deux heures, je tenais deux semaines avec. J'ai toujours à corriger ces monceaux d'immondices, mais au moins ai-je gagné plein de temps pour moi. Dont j'use et abuse sans la moindre once de culpabilité.
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Chocolat le 01.02.12 23:06
@Mufab a écrit:

Et t'as vu le mien ? lol!

Laughing Twisted Evil

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Palombella Rossa
Érudit

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Palombella Rossa le 02.02.12 6:50

Si on me virait de l'EN ?
Femme de ménage, ou gouvernante genre Mary Poppins.
Ou prostituée.
Bref, de quoi valoriser mes compétences pingouin
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par V.Marchais le 02.02.12 9:23
Alors si j'ai bien compris, femme de ménage plutôt au Sofitel ou gouvernante façon Pasolini... Y a de l'idée.

Trêve de plaisanterie, ce qui me frappe, à la lecture de ces messages, c'est la mauvaise estime de soi de nombre de collègues, fondée sur une inconscience totale de leurs compétences.

Regardez les brêles de la langue qui sortent tous les ans des formations de toutes sortes, y compris des écoles les plus pointues. Et ça ne date pas d'hier. Les personnes ayant réelle maîtrise de la langue, magistrale, je veux dire, forment une espèce en voie de disparition. Nous, professeurs de Lettres, savons lire vite et bien, analyser, synthétiser, manier le verbe comme l'épée, ordonner des discours capables de faire rire ou pleurer le même public, rendre compte des mêmes faits en ayant l'air de dire noir ou de dire blanc, nous sommes imaginatifs et créatifs, pleins de ressource, de références, nourris de culture que nous sommes - la culture, cette autre grande moribonde. Nous sommes infiniment précieux pour les entreprises et dans tous les secteurs de la communication - autant dire à peu près partout.

Une de mes amies a claqué la porte de l'EN, refusant l'indignité dans laquelle s'enfonce la profession. Elle a cherché du travail dans le privé. Elle a fait les annonces, postulé à droite et à gauche, envoyé des candidatures spontanées... Elle a cherché, cherché encore pendant au moins...



... dix jours. La boîte qui l'a embauchée ne la lâcherait pour rien au monde. Ça fait trop longtemps qu'ils cherchaient quelqu'un comme elle - en vain.
CQFD.


Nous sommes très compétents et nous valons de l'or.
Mais le fait que nous soyons incapables de l'imaginer ne pèse pas pour rien dans les conditions que les politiques nous font.
avatar
Kensei
Niveau 8

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Kensei le 02.02.12 9:25
Si on me virait et que j'avais le choix, j'hésiterais entre :

- réparatrice en informatique (surtout le nettoyage des pc vérolés, j'adore... je sais c'est bizarre, mais bon...)
- webmaster
- infographiste
- maître de jeu dans un MMO
- libraire
- archiviste

En fait, un métier où je peux être seule sans personne derrière mon dos et sans personne à qui parler... plus ça va, plus je deviens asociale Rolling Eyes
avatar
Mufab
Esprit sacré

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Mufab le 02.02.12 9:41
@V.Marchais a écrit:Alors si j'ai bien compris, femme de ménage plutôt au Sofitel ou gouvernante façon Pasolini... Y a de l'idée.

Trêve de plaisanterie, ce qui me frappe, à la lecture de ces messages, c'est la mauvaise estime de soi de nombre de collègues, fondée sur une inconscience totale de leurs compétences.

Regardez les brêles de la langue qui sortent tous les ans des formations de toutes sortes, y compris des écoles les plus pointues. Et ça ne date pas d'hier. Les personnes ayant réelle maîtrise de la langue, magistrale, je veux dire, forment une espèce en voie de disparition. Nous, professeurs de Lettres, savons lire vite et bien, analyser, synthétiser, manier le verbe comme l'épée, ordonner des discours capables de faire rire ou pleurer le même public, rendre compte des mêmes faits en ayant l'air de dire noir ou de dire blanc, nous sommes imaginatifs et créatifs, pleins de ressource, de références, nourris de culture que nous sommes - la culture, cette autre grande moribonde. Nous sommes infiniment précieux pour les entreprises et dans tous les secteurs de la communication - autant dire à peu près partout.

Une de mes amies a claqué la porte de l'EN, refusant l'indignité dans laquelle s'enfonce la profession. Elle a cherché du travail dans le privé. Elle a fait les annonces, postulé à droite et à gauche, envoyé des candidatures spontanées... Elle a cherché, cherché encore pendant au moins...



... dix jours. La boîte qui l'a embauchée ne la lâcherait pour rien au monde. Ça fait trop longtemps qu'ils cherchaient quelqu'un comme elle - en vain.
CQFD.


Nous sommes très compétents et nous valons de l'or.
Mais le fait que nous soyons incapables de l'imaginer ne pèse pas pour rien dans les conditions que les politiques nous font.
(Même si je ne suis pas prof de Lettres) ce message fait un bien fou... I love you
Merci !

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par V.Marchais le 02.02.12 9:48
Tu as raison, Mufab, la mention n'est pas restrictive. Smile
Contenu sponsorisé

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum