Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
V.Marchais
Enchanteur

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par V.Marchais le Jeu 2 Fév 2012 - 9:48
Tu as raison, Mufab, la mention n'est pas restrictive. Smile
avatar
Ponce Pilate
Niveau 6

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Ponce Pilate le Jeu 2 Fév 2012 - 10:16
@V.Marchais a écrit:Alors si j'ai bien compris, femme de ménage plutôt au Sofitel ou gouvernante façon Pasolini... Y a de l'idée.

Trêve de plaisanterie, ce qui me frappe, à la lecture de ces messages, c'est la mauvaise estime de soi de nombre de collègues, fondée sur une inconscience totale de leurs compétences.

Regardez les brêles de la langue qui sortent tous les ans des formations de toutes sortes, y compris des écoles les plus pointues. Et ça ne date pas d'hier. Les personnes ayant réelle maîtrise de la langue, magistrale, je veux dire, forment une espèce en voie de disparition. Nous, professeurs de Lettres, savons lire vite et bien, analyser, synthétiser, manier le verbe comme l'épée, ordonner des discours capables de faire rire ou pleurer le même public, rendre compte des mêmes faits en ayant l'air de dire noir ou de dire blanc, nous sommes imaginatifs et créatifs, pleins de ressource, de références, nourris de culture que nous sommes - la culture, cette autre grande moribonde. Nous sommes infiniment précieux pour les entreprises et dans tous les secteurs de la communication - autant dire à peu près partout.

Une de mes amies a claqué la porte de l'EN, refusant l'indignité dans laquelle s'enfonce la profession. Elle a cherché du travail dans le privé. Elle a fait les annonces, postulé à droite et à gauche, envoyé des candidatures spontanées... Elle a cherché, cherché encore pendant au moins...



... dix jours. La boîte qui l'a embauchée ne la lâcherait pour rien au monde. Ça fait trop longtemps qu'ils cherchaient quelqu'un comme elle - en vain.
CQFD.


Nous sommes très compétents et nous valons de l'or.
Mais le fait que nous soyons incapables de l'imaginer ne pèse pas pour rien dans les conditions que les politiques nous font.

C'est la 3° fois que je lis ton message, V.Marchais. Ton dynamisme doiot être contagieux : je me sens en forme pour la journée.
Si je n'étais pas si vieux, si je ne me retenais pas, je t'embrasserais très fort !
Tout compte fait, je ne me retiens pas. fleurs2

_________________
Que le net soit avec vous...et avec votre esprit. -----------------> Amen.
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par V.Marchais le Jeu 2 Fév 2012 - 10:20
Laughing

Bise acceptée de bon coeur ! Tant mieux si mon message donne un peu d'énergie et de combativité.
avatar
A Tuin
Sage

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par A Tuin le Jeu 2 Fév 2012 - 10:23
@V.Marchais a écrit:Alors si j'ai bien compris, femme de ménage plutôt au Sofitel ou gouvernante façon Pasolini... Y a de l'idée.

affraid

Je n'ai rien contre les femmes de ménage ni les caissières, il en faut et ce n'est pas toujours facile.

Néanmoins s'il y a des choses dans lesquelles je n'aurais pas voulu "finir", ces deux emplois en font partie. En général c'est d'ailleurs pour éviter cela qu'on fait des études, à la base. Ou sinon on part faire un CAP Agent polyvalent, ou un bac pro de vente ...
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Kilmeny le Jeu 2 Fév 2012 - 11:34
Je serai Chateaubriand ou rien, bien entendu !

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Carabas le Jeu 2 Fév 2012 - 14:36
@A Tuin a écrit:
@V.Marchais a écrit:Alors si j'ai bien compris, femme de ménage plutôt au Sofitel ou gouvernante façon Pasolini... Y a de l'idée.

affraid

Je n'ai rien contre les femmes de ménage ni les caissières, il en faut et ce n'est pas toujours facile.

Néanmoins s'il y a des choses dans lesquelles je n'aurais pas voulu "finir", ces deux emplois en font partie. En général c'est d'ailleurs pour éviter cela qu'on fait des études, à la base. Ou sinon on part faire un CAP Agent polyvalent, ou un bac pro de vente ...
Euh... le bac pro vente ne conduit pas à ces métiers-là non plus.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Thalia de G le Jeu 2 Fév 2012 - 15:42
Pour répondre à ton message, Véro, je vais citer une petite anecdote.
J'avais donné Des souris et des hommes en lecture cursive à mes 3e. J'ai décidé, pour me faire plaisir d'analyser les personnages sous un certain angle. Une (bonne) élève, éblouie m'a dit que je connaissais bien la nature humaine et m'a demandé pourquoi je n'exerçais pas en tant que psychologue.
Je lui ai simplement répondu avec un grand sourire que je n'avais pas grand mérite et que je savais lire.


_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Dhaiphi le Jeu 2 Fév 2012 - 17:21
@Carabas a écrit:Euh... le bac pro vente ne conduit pas à ces métiers-là non plus.
et à rien d'autre également de manière générale. Razz Laughing

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par User5899 le Jeu 2 Fév 2012 - 19:44
@V.Marchais a écrit:Alors si j'ai bien compris, femme de ménage plutôt au Sofitel ou gouvernante façon Pasolini... Y a de l'idée.

Trêve de plaisanterie, ce qui me frappe, à la lecture de ces messages, c'est la mauvaise estime de soi de nombre de collègues, fondée sur une inconscience totale de leurs compétences.

Regardez les brêles de la langue qui sortent tous les ans des formations de toutes sortes, y compris des écoles les plus pointues. Et ça ne date pas d'hier. Les personnes ayant réelle maîtrise de la langue, magistrale, je veux dire, forment une espèce en voie de disparition. Nous, professeurs de Lettres, savons lire vite et bien, analyser, synthétiser, manier le verbe comme l'épée, ordonner des discours capables de faire rire ou pleurer le même public, rendre compte des mêmes faits en ayant l'air de dire noir ou de dire blanc, nous sommes imaginatifs et créatifs, pleins de ressource, de références, nourris de culture que nous sommes - la culture, cette autre grande moribonde. Nous sommes infiniment précieux pour les entreprises et dans tous les secteurs de la communication - autant dire à peu près partout.

Une de mes amies a claqué la porte de l'EN, refusant l'indignité dans laquelle s'enfonce la profession. Elle a cherché du travail dans le privé. Elle a fait les annonces, postulé à droite et à gauche, envoyé des candidatures spontanées... Elle a cherché, cherché encore pendant au moins...



... dix jours. La boîte qui l'a embauchée ne la lâcherait pour rien au monde. Ça fait trop longtemps qu'ils cherchaient quelqu'un comme elle - en vain.
CQFD.


Nous sommes très compétents et nous valons de l'or.
Mais le fait que nous soyons incapables de l'imaginer ne pèse pas pour rien dans les conditions que les politiques nous font.
Vous nous faites du bien, Véronique, et sans nous mentir, en plus.
avatar
WonderWoman
Prophète

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par WonderWoman le Jeu 2 Fév 2012 - 19:48
bé moi pour ma reconversion envisagée, j'ai le soutien du conseil de l'europe.
m'enfin ça ne veut pas dire que ça va marcher.

_________________

Mes bijoux fantaisie : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

"Boys, Boys, its a sweet thing
Boys, Boys, its a sweet thing, sweet thing
If you want it, Boys, get it here, thing
'Cause hope, Boys, is a cheap thing, cheap thing"
avatar
anthinéa
Guide spirituel

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par anthinéa le Jeu 2 Fév 2012 - 19:51
Nounou .... Ou mère porteuse ....

Ps: comment ou pourquoi se fait on virer de l'EN quand on est titulaire?
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Condorcet le Jeu 2 Fév 2012 - 19:55
Je croise les doigts pour toi, Kroko trefle trefle trefle trefle trefle

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
WonderWoman
Prophète

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par WonderWoman le Jeu 2 Fév 2012 - 20:01
je t'envoie un mail, condorcet !

edit : je retrouve plus ton adresse ... Embarassed
avatar
Emeraldia
Érudit

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Emeraldia le Jeu 2 Fév 2012 - 20:03
Je pense souvent à partir alors qu'on me considère de + en + comme une bonne prof... J'aimerais bien ouvrir un bar culturel avec des concerts, des expos, des débats philo, chanter davantage aussi et que ça me rapporte plus et faire de la radio en étant payée...
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par V.Marchais le Jeu 2 Fév 2012 - 20:08
Cripure a écrit:Vous nous faites du bien, Véronique, et sans nous mentir, en plus.

Bien sûr que je ne mens pas.
Ça me rappelle une conversation avec ma gourdasse d'IPR, venue nous vendre encore je ne sais plus quel gadget informatique, et qui nous affirmait, pleine d'exaltation : "L'avenir appartient à ceux qui maîtrisent les TICE". Je n'ai pu m'empêcher de lui répondre qu'étant donné que les élèves qui savent comprendre un texte de plus de huit lignes et en rédiger quinze sans sombrer un charabia nébuleux devenaient des exceptions, on était plutôt en droit de penser que ledit avenir appartiendrait à cette élite par nous constituée qui maîtriserait la langue.

Vous êtes en train de comprendre le pourquoi de mes rapports catastrophiques. Laughing
Vas p't^t bientôt vérifier la réponse à la question posée dans ce fil, moi...
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par V.Marchais le Jeu 2 Fév 2012 - 20:10
Ça fait plaisir, de lire ça, Kroko.
Cath
Esprit sacré

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Cath le Jeu 2 Fév 2012 - 20:12
Ben moi je ne vois pas ce que je ferais, je suis trop vieille pour qu'on veuille de moi ailleurs!
avatar
Derborence
Modérateur

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Derborence le Jeu 2 Fév 2012 - 20:13
@stench a écrit:Ma reconversion n'en serait que plus rapide : je ferais mon possible pour vivre de la montagne. Ah, si l'argent n'était pas le problème.. Suspect
+ 1

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
avatar
WonderWoman
Prophète

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par WonderWoman le Jeu 2 Fév 2012 - 20:14
@V.Marchais a écrit:Ça fait plaisir, de lire ça, Kroko.
merci :-)
avatar
Derborence
Modérateur

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Derborence le Jeu 2 Fév 2012 - 20:16
@V.Marchais a écrit:Alors si j'ai bien compris, femme de ménage plutôt au Sofitel ou gouvernante façon Pasolini... Y a de l'idée.

Trêve de plaisanterie, ce qui me frappe, à la lecture de ces messages, c'est la mauvaise estime de soi de nombre de collègues, fondée sur une inconscience totale de leurs compétences.

Regardez les brêles de la langue qui sortent tous les ans des formations de toutes sortes, y compris des écoles les plus pointues. Et ça ne date pas d'hier. Les personnes ayant réelle maîtrise de la langue, magistrale, je veux dire, forment une espèce en voie de disparition. Nous, professeurs de Lettres, savons lire vite et bien, analyser, synthétiser, manier le verbe comme l'épée, ordonner des discours capables de faire rire ou pleurer le même public, rendre compte des mêmes faits en ayant l'air de dire noir ou de dire blanc, nous sommes imaginatifs et créatifs, pleins de ressource, de références, nourris de culture que nous sommes - la culture, cette autre grande moribonde. Nous sommes infiniment précieux pour les entreprises et dans tous les secteurs de la communication - autant dire à peu près partout.

Une de mes amies a claqué la porte de l'EN, refusant l'indignité dans laquelle s'enfonce la profession. Elle a cherché du travail dans le privé. Elle a fait les annonces, postulé à droite et à gauche, envoyé des candidatures spontanées... Elle a cherché, cherché encore pendant au moins...



... dix jours. La boîte qui l'a embauchée ne la lâcherait pour rien au monde. Ça fait trop longtemps qu'ils cherchaient quelqu'un comme elle - en vain.
CQFD.


Nous sommes très compétents et nous valons de l'or.
Mais le fait que nous soyons incapables de l'imaginer ne pèse pas pour rien dans les conditions que les politiques nous font.
veneration

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
avatar
Malaga
Modérateur

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Malaga le Jeu 2 Fév 2012 - 20:46
Véro, ton message fait chaud au coeur (et ce n'est pas rien avec ces températures polaires!!). Very Happy

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
loup des steppes
Neoprof expérimenté

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par loup des steppes le Jeu 2 Fév 2012 - 20:57
Trop vieille pour devenir call-girl de grand luxe (non pas coucher!),
trop orgueilleuse pour accepter des tâches style ménage et autre (en plus le ménage c'est vraiment pas mon truc, je ne vois pas la poussière, sauf quand les particules brillent dans un rai de lumière et alors j'adore souffler pour les voir s'envoler)
trop imprévoyante pour pouvoir prendre le temps de me "retourner" et trouver quelque job décent, (rien de "côté" à mon âge, et locataire!)
trop facilement insolente et encore trop impulsive,
trop tout et pas assez courageuse pour trimer dur pour un salaire plus minable qu'à l' EN.... je me trouve un octogénaire aimable... Non, ça non plus je ne pourrais pas, je crois que je préfèrerais encore les ménages!!!

En tout cas MERCI Véronique, fleurs c'est vrai que dans cette profession on se dévalorise souvent, et même quand on sait posséder quelques atouts quand même, on ose peu s'appuyer dessus pour "se vendre" ou se faire mousser davantage l'ego...

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"
avatar
egomet
Grand sage

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par egomet le Jeu 2 Fév 2012 - 21:11
Je crois que si j'étais viré, je partirais en exil.
Il y a des pays où je pourrais tout à fait continuer à enseigner.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Reine Margot le Jeu 2 Fév 2012 - 21:23
Je crois aussi que l'extérieur n'est pas si près que ça à accueillir les profs à bras ouverts, il faut voir comment on nous teste quand on essaie de sortir de ce métier: florilège de questions que j'ai eues:

- pourquoi ne pas avoir essayé CDE ou IPR, (hors de l'EN point de salut)
- attention, ici les horaires ce n'est pas pareil, c'est 38h par semaine, pas 18, on veut des gens disponibles...(attention, vous ne foutiez rien, maintenant vous allez vraiment travailler)
- vous croyez que travailler avec des adultes sera plus facile qu'avec des élèves?
- le pompon: "vous avez des enfants? vous allez demander un temps partiel?" (prof, c'est bien pour éduquer ses mômes)

Je pense que toutes ces questions visent à tester la motivation, et à voir si la personne est prête à quitter le "cocon" de l'EN (cadre, carrière, indépendance péda, temps libre...), mais quand même, quelle image de notre boulot au dehors..

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
loup des steppes
Neoprof expérimenté

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par loup des steppes le Jeu 2 Fév 2012 - 21:26
Oui je me souviens avoir suivi ton parcours d'obstacles... et ce n'est pas avec la publicité faite par Chatel contre nous que cette image désastreuse va s'arranger.

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Condorcet le Jeu 2 Fév 2012 - 21:41
@V.Marchais a écrit:Ça fait plaisir, de lire ça, Kroko.

+ 1.
Contenu sponsorisé

Re: Scénario catastrophe : Que feriez-vous si l'on vous virait de l'EN ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum