Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par benjy_star le Dim 5 Fév 2012 - 0:27

Bonjour !

Je lance cette discussion que je suis dans un état très avancé d'épuisement, notamment à cause d'une santé fragile, mais là n'est pas le problème.

Si je suis bien l'affaire, d'une façon ou d'une autre, après les prochaines élections, on va plus bosser. Enfin être plus présent, parce que bien évidemment, la qualité du travail, elle devrait baisser, comme les "couts" des enseignants.

Alors je m'étais demandé si on ne pouvait pas (pour "compenser") massivement refuser d'être prof principal ? Cela demanderait une grande solidarité, mais est-ce faisable et légal de refusre le poste de PP ?

Et sinon, avez vous d'autres idées qui ne pénaliseraient pas trop les élèves ? Parce que faire des évaluations type QCM, j'en ai pas trop envie non plus, on peut pas non plus "sacrifier" nos élèves...

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Daphné le Dim 5 Fév 2012 - 9:55

Tu as le droit de refuser d'être PP, le CDE doit faire appel au volontariat.
En cas de refus de volontaires, il peut imposer, chaque classe doit avoir un PP.
Et c'est payé, donc à mon avis le refus collectif j'y crois moyen moyen, et plutôt pas du tout !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Instructeurpublic le Dim 5 Fév 2012 - 10:13

No

On a beau dire, le niveau de soumission dans la profession est quand même assez élevé. Même si on les licenciait comme des malpropres en dépit du statut acquis, je crois qu'une majorité de collègues plieraient les nappes sans broncher. Peut-être qu'en grands combattants qu'ils sont, ils auraient anticipé une inscription chez pôle emploi ou alors se seraient héroïquement réservés quelques stocks de cartons et des couvertures. Il serait peut-être temps de se ressaisir et de se raccrocher à sa dignité, quand il en reste. Il y a par exemple un bulletin de vote à mettre dans une urne au mois d'avril, ça peut être un bon début.


Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par benjy_star le Dim 5 Fév 2012 - 10:33

@Daphné a écrit:Tu as le droit de refuser d'être PP, le CDE doit faire appel au volontariat.
En cas de refus de volontaires, il peut imposer, chaque classe doit avoir un PP.

Donc on a le droit de refuser, mais au final il peut quand même nous l'imposer ?

Et on peut démissionner en cours d'année de ce poste, je le sais, alors peut-on "tous" démissionner par la suite ?

Et concrètement, que peut-on faire pour répliquer ???! Y en a ras le bol des grèves qui nous rendent impopulaires et qui ne mènent à rien !! On peut pas se bouger autrement ? Je comprends pas qu'on soit des moutons à ce point !!

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par kensington le Dim 5 Fév 2012 - 10:43


On vote Bayrou?

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Cath le Dim 5 Fév 2012 - 10:45

On peut te l'imposer, c'est vrai.
C'est arrivé chez nous.

édit: je ne répondais pas à Kensington, bien sûr!

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Cath le Dim 5 Fév 2012 - 10:46

@kensington a écrit:
On vote Bayrou?

C'est ce que je commence à me dire.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Instructeurpublic le Dim 5 Fév 2012 - 10:51

Je vais peut-être voter Bayrou. Pas dur pour moi, je l'ai déjà fait en 2002 et 2007. Le seul truc qui m'embête c'est que son programme est inapplicable en restant dans l'UE, et comme il n'y a pas plus européiste que lui. Bref, en gros Bayrou c'est mon vaccin anti-lepen, mais le vaccin est souvent pire que le mal, c'est de notoriété publique maintenant.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Instructeurpublic le Dim 5 Fév 2012 - 10:56

Quoi qu'il en soit, si j'ai un conseil à donner : votez utile !
Spoiler:
contre l'UMPS

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par henriette le Dim 5 Fév 2012 - 11:08

A part Bayrou - le seul qui ait été prof et qui ait donc un regard réaliste sur la question - ils rêvent tous en effet de nous imposer 35 heures de présence dans les établissements.
Que faire si cela se met vraiment en place ? La seule réelle action que je voie, ce serait du travailler 35 heures en effet, et basta. Donc plus de boulot à la maison, et les évaluations compatibles avec ça (genre la rédaction longue toutes les 3 semaines, ils peuvent s'asseoir dessus, pour rester polie). Certes pour les élèves c'est bof, mais en même temps des profs au bout du rouleau qui craquent d'épuisement, est-ce vraiment mieux pour eux ?

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par benjy_star le Dim 5 Fév 2012 - 11:12

@henriette a écrit:A part Bayrou - le seul qui ait été prof et qui ait donc un regard réaliste sur la question - ils rêvent tous en effet de nous imposer 35 heures de présence dans les établissements.
Faut pas rêver, ils vont faire pire que ça. Ils vont juste nous passer de 18H à 19H ou 20H, pour le même salaire bien sûr. Ce qui risque d'ailleurs de faire sauter mon poste, mais ça, ils sen foutent.

A 35H, par contre, oui, là on pourra ne plus rien faire à la maison, avoir nos soirées et nos week-ends, rendre les contrôle très en retard, et ne plus recevoir les parents, plus de conseils de classe, plus de réunions parents profs...

Bref, faut pas rêver, ils vont la jouer subtile et "légèrement" nous attaquer, pour que ça passe.

Alors que peut-on faire, concrètement ? Et massivement, même si c'est dur à croire...

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Emeraldia le Dim 5 Fév 2012 - 11:16

@henriette a écrit:A part Bayrou - le seul qui ait été prof et qui ait donc un regard réaliste sur la question - ils rêvent tous en effet de nous imposer 35 heures de présence dans les établissements.
Que faire si cela se met vraiment en place ? La seule réelle action que je voie, ce serait du travailler 35 heures en effet, et basta. Donc plus de boulot à la maison, et les évaluations compatibles avec ça (genre la rédaction longue toutes les 3 semaines, ils peuvent s'asseoir dessus, pour rester polie). Certes pour les élèves c'est bof, mais en même temps des profs au bout du rouleau qui craquent d'épuisement, est-ce vraiment mieux pour eux ?
Impossible : je l'ai déjà dit sur un autre topic. Je le vis cette année, je reste au moins trente heures ds mes deux établissements tellement j'ai un edt pourrri. Je voulais ne travailler qu'au collège, ni après 18H ni le Week-end mais impossible : une heure de trou par ci par là ne te permet pas de bosser efficacement et en français, on ne corrige pas un DS en une heure, ensuite, qd on te sollicite pour les parents, que tu vas voir la CPE, le Chef, la Secrétaire, tes heures st englouties... Rajoutées à cela des épreuves communes à la con qui me prennent 4H par paquets, j'ai fini mes corrections en semaine à 22H30 ou le dimanche à 21H30...
Si on passe à 35H, je démissionne.


Dernière édition par Emeraldia le Dim 5 Fév 2012 - 11:18, édité 1 fois

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Emeraldia le Dim 5 Fév 2012 - 11:17

@benjy_star a écrit:
@henriette a écrit:A part Bayrou - le seul qui ait été prof et qui ait donc un regard réaliste sur la question - ils rêvent tous en effet de nous imposer 35 heures de présence dans les établissements.
Faut pas rêver, ils vont faire pire que ça. Ils vont juste nous passer de 18H à 19H ou 20H, pour le même salaire bien sûr. Ce qui risque d'ailleurs de faire sauter mon poste, mais ça, ils sen foutent.

A 35H, par contre, oui, là on pourra ne plus rien faire à la maison, avoir nos soirées et nos week-ends, rendre les contrôle très en retard, et ne plus recevoir les parents, plus de conseils de classe, plus de réunions parents profs...

Bref, faut pas rêver, ils vont la jouer subtile et "légèrement" nous attaquer, pour que ça passe.

Alors que peut-on faire, concrètement ? Et massivement, même si c'est dur à croire...
Vous rêvez si vous pensez qu'il n'y aura plus de réunions ou de conseils tard le soir, ce sera 35H + tout ça !

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par henriette le Dim 5 Fév 2012 - 11:19

@Emeraldia a écrit:
@henriette a écrit:A part Bayrou - le seul qui ait été prof et qui ait donc un regard réaliste sur la question - ils rêvent tous en effet de nous imposer 35 heures de présence dans les établissements.
Que faire si cela se met vraiment en place ? La seule réelle action que je voie, ce serait du travailler 35 heures en effet, et basta. Donc plus de boulot à la maison, et les évaluations compatibles avec ça (genre la rédaction longue toutes les 3 semaines, ils peuvent s'asseoir dessus, pour rester polie). Certes pour les élèves c'est bof, mais en même temps des profs au bout du rouleau qui craquent d'épuisement, est-ce vraiment mieux pour eux ?
Impossible : je l'ai déjà dit sur un autre topic. Je le vis cette année, je reste au moins trente heures ds mes deux établissements tellement j'ai un edt pourrri. Je voulais ne travailler qu'au collège, pas après 18H et le Week-end mais impossible : une heure de trou par ci par là ne te permet pas de bosser efficacement et enf français, on ne corrige pas un DS en une heure, ensuite, qd on te sollicite pour les parents, que tu vas voir la CPE, le Chef, la Secrétaire, tes heures st englouties... Rajoutées à cela des épreuves communes à la con qui me prennent 4H par paquets, j'ai fini mes corrections en semaine à 22H30 ou le dimanche à 21H30...
Si on passe à 35H, je démissionne.
Ou tu n'essayes plus de travailler comme avant : tu ne fais plus les mêmes évaluations, tu recycles tes cours au maximum, sinon, tu y laisses ta peau.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Jane le Dim 5 Fév 2012 - 11:24

ceci étant, faire 35h sur l'établissement, préparations, corrections, cours, réunions, rencontres parents etc.... tout compris, ça peut avoir du charme. Parce qu'après, rideau, et on passe des WE sans correction ! Et si on a pas fini au bout de 35h (vive la pointeuse), rideau quand même Twisted Evil diable

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Emeraldia le Dim 5 Fév 2012 - 11:24

Très sincèrement, je n'aurais pas envie de continuer, j'en ai déjà marre en ce moment car je n'ai jamais eu aucun confort ds ma vie pro.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Crazy Cow le Dim 5 Fév 2012 - 11:29

@Jane a écrit:ceci étant, faire 35h sur l'établissement, préparations, corrections, cours, réunions, rencontres parents etc.... tout compris, ça peut avoir du charme. Parce qu'après, rideau, et on passe des WE sans correction ! Et si on a pas fini au bout de 35h (vive la pointeuse), rideau quand même Twisted Evil diable

topela Twisted Evil Twisted Evil

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.

Crazy Cow
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par John le Dim 5 Fév 2012 - 11:30

Cela a déjà été dit, mais je rappelle que Bayrou a bien précisé qu'il ne toucherait pas aux 15 et 18h de enseignants.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par scoeurs le Dim 5 Fév 2012 - 11:33

De ce que je lis sur les programmes qui nous attendent, même si je suis tiède le concernant, son propos effectivement me rassure un peu plus. Statut préservé, discours qui souligne qu'on nous fustige depuis longtemps, et pas "ni je vire encore plus" ou "promis je recrute"...

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Instructeurpublic le Dim 5 Fév 2012 - 11:44

@Jane a écrit:ceci étant, faire 35h sur l'établissement, préparations, corrections, cours, réunions, rencontres parents etc.... tout compris, ça peut avoir du charme. Parce qu'après, rideau, et on passe des WE sans correction ! Et si on a pas fini au bout de 35h (vive la pointeuse), rideau quand même Twisted Evil diable

Voilà bien un raisonnement de fonctionnaire qui ne regarde pas ce qui se passe à côté. Va bosser dans le privé et tu verras que le "rideau quand même" n'est pas tenable dans la réalité. Il y a des tas d'esclaves en cravate qui font du 8h-19h et qui ramènent du taf chez eux. Donc pas charmant du tout !


Dernière édition par Instructeurpublic le Dim 5 Fév 2012 - 11:46, édité 1 fois

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Invité19 le Dim 5 Fév 2012 - 11:45

@henriette a écrit:A part Bayrou - le seul qui ait été prof et qui ait donc un regard réaliste sur la question - ils rêvent tous en effet de nous imposer 35 heures de présence dans les établissements.
Que faire si cela se met vraiment en place ? La seule réelle action que je voie, ce serait du travailler 35 heures en effet, et basta. Donc plus de boulot à la maison, et les évaluations compatibles avec ça (genre la rédaction longue toutes les 3 semaines, ils peuvent s'asseoir dessus, pour rester polie). Certes pour les élèves c'est bof, mais en même temps des profs au bout du rouleau qui craquent d'épuisement, est-ce vraiment mieux pour eux ?

faux ! Mélenchon ne propose rien de tel.

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Thalia de G le Dim 5 Fév 2012 - 11:48

Oiseau phenix a écrit:
@henriette a écrit:A part Bayrou - le seul qui ait été prof et qui ait donc un regard réaliste sur la question - ils rêvent tous en effet de nous imposer 35 heures de présence dans les établissements.
Que faire si cela se met vraiment en place ? La seule réelle action que je voie, ce serait du travailler 35 heures en effet, et basta. Donc plus de boulot à la maison, et les évaluations compatibles avec ça (genre la rédaction longue toutes les 3 semaines, ils peuvent s'asseoir dessus, pour rester polie). Certes pour les élèves c'est bof, mais en même temps des profs au bout du rouleau qui craquent d'épuisement, est-ce vraiment mieux pour eux ?

faux ! Mélenchon ne propose rien de tel.
En effet, Oiseau.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par MelanieSLB le Dim 5 Fév 2012 - 11:55

@Instructeurpublic a écrit:
@Jane a écrit:ceci étant, faire 35h sur l'établissement, préparations, corrections, cours, réunions, rencontres parents etc.... tout compris, ça peut avoir du charme. Parce qu'après, rideau, et on passe des WE sans correction ! Et si on a pas fini au bout de 35h (vive la pointeuse), rideau quand même Twisted Evil diable

Voilà bien un raisonnement de fonctionnaire qui ne regarde pas ce qui se passe à côté. Va bosser dans le privé et tu verras que le "rideau quand même" n'est pas tenable dans la réalité. Il y a des tas d'esclaves en cravate qui font du 8h-19h et qui ramènent du taf chez eux. Donc pas charmant du tout !

Seule fonctionnaire de la famille, j'ai bien vu comment ça se passait dans le privé. Sur une dizaine de personnes aux statuts très différents (ouvrier jusque cadre intermédiaire), je n'ai jamais vu personne travailler plus de 30 min max. à la maison, et uniquement pour remplir de la papperrasse (orth?). C'est quand même bien différent quand tu es prof. Il est vrai que l'amplitude horaire pour les cadres étaient plus importante (8h 18h ou 18h30, mais deux heures de pause déjeuner) mais c'est la spécificité du statut de cadre. Tous ceux que je connais qui ont/avaient un statut à 35h/semaine font/faisaient 35h30 maximum.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Cath le Dim 5 Fév 2012 - 12:00

@Jane a écrit:ceci étant, faire 35h sur l'établissement, préparations, corrections, cours, réunions, rencontres parents etc.... tout compris, ça peut avoir du charme. Parce qu'après, rideau, et on passe des WE sans correction ! Et si on a pas fini au bout de 35h (vive la pointeuse), rideau quand même Twisted Evil diable

Tu rêves!
Tu diras quoi, aux élèves puis aux parents puis au cde puis à l’inspecteur quand tu te seras pointée plusieurs fois les mains dans les poches parce que tu avais déjà fait tes 35h? "Ah non désolée, j'ai fait mes heures, mais j'ai quand même prévu du coloriage pour les occuper?"
Ce sera 35h puis tout le reste chez toi. Et on trouvera assez à t'occuper sur place avec des conneries pour qu'il te reste du boulot pour chez toi.


Et aux autres: Mélanchon parle quand même de prolonger la scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans! Alors pour le collège ça ne change rien, mais pensez aux autres...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Aurore le Dim 5 Fév 2012 - 12:04

cath5660 a écrit:

Et aux autres: Mélanchon parle quand même de prolonger la scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans! Alors pour le collège ça ne change rien, mais pensez aux autres...
Et de développer la recherche en sciences de l'éducation...

Moi, je n'oublie pas la destination finale des voix de Mélenchon au second tour... diable diable diable

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum