Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Aurore le Dim 5 Fév 2012 - 12:04

cath5660 a écrit:

Et aux autres: Mélanchon parle quand même de prolonger la scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans! Alors pour le collège ça ne change rien, mais pensez aux autres...
Et de développer la recherche en sciences de l'éducation...

Moi, je n'oublie pas la destination finale des voix de Mélenchon au second tour... diable diable diable

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Emeraldia le Dim 5 Fév 2012 - 12:05

@Instructeurpublic a écrit:
@Jane a écrit:ceci étant, faire 35h sur l'établissement, préparations, corrections, cours, réunions, rencontres parents etc.... tout compris, ça peut avoir du charme. Parce qu'après, rideau, et on passe des WE sans correction ! Et si on a pas fini au bout de 35h (vive la pointeuse), rideau quand même Twisted Evil diable

Voilà bien un raisonnement de fonctionnaire qui ne regarde pas ce qui se passe à côté. Va bosser dans le privé et tu verras que le "rideau quand même" n'est pas tenable dans la réalité. Il y a des tas d'esclaves en cravate qui font du 8h-19h et qui ramènent du taf chez eux. Donc pas charmant du tout !
Sympa. Euh...vous êtes prof ?

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Thalia de G le Dim 5 Fév 2012 - 12:06

Je partage les mêmes craintes que toi, cath.

Et la scolarité jusqu'à 18 ans, j'avoue que c'est ce qui me gêne chez Mélenchon.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par MelanieSLB le Dim 5 Fév 2012 - 12:06

Si on fait tous la même chose (bon, je sais que je rêve un peu de la solidarité là), ils ne vont pas pouvoir TOUS nous virer, si?
Et puis ce seront je pense les copies qui en pâtiront, c'est suicidaire de se pointer devant une classe sans avoir la moindre idée de ce qu'on va leur raconter.
Les parents, on les rencontre dans le cadre des 35h (1h semaine par exemple) et s'il y en a plus qui veulent nous oir, tant pis pour eux.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par MelanieSLB le Dim 5 Fév 2012 - 12:07

Emeraldia, instructeur public a toujours des positions pour le moins, disons, étranges.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Emeraldia le Dim 5 Fév 2012 - 12:08

cath5660 a écrit:
@Jane a écrit:ceci étant, faire 35h sur l'établissement, préparations, corrections, cours, réunions, rencontres parents etc.... tout compris, ça peut avoir du charme. Parce qu'après, rideau, et on passe des WE sans correction ! Et si on a pas fini au bout de 35h (vive la pointeuse), rideau quand même Twisted Evil diable

Tu rêves!
Tu diras quoi, aux élèves puis aux parents puis au cde puis à l’inspecteur quand tu te seras pointée plusieurs fois les mains dans les poches parce que tu avais déjà fait tes 35h? "Ah non désolée, j'ai fait mes heures, mais j'ai quand même prévu du coloriage pour les occuper?"
Ce sera 35h puis tout le reste chez toi. Et on trouvera assez à t'occuper sur place avec des conneries pour qu'il te reste du boulot pour chez toi.
Voilà, on va se retrouver ds une spirale (je le rappelle que connaissent déjà ceux que leur edt fait rester ds le bahut), qd tu as 5 paquets de copies à corriger, tu ne vas pas te la couler douce en attendant que le travail s'empile (d'autres paquets de copies, des cours à préparer ou des réunions). Si tu as 6H de cours le lendemain, faudra bien vérifier ou préparer des supports, cercle vicieux.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Reine Margot le Dim 5 Fév 2012 - 12:11

moi j'ai une solution:




Twisted Evil Twisted Evil

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Instructeurpublic le Dim 5 Fév 2012 - 12:15

@Emeraldia a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:
@Jane a écrit:ceci étant, faire 35h sur l'établissement, préparations, corrections, cours, réunions, rencontres parents etc.... tout compris, ça peut avoir du charme. Parce qu'après, rideau, et on passe des WE sans correction ! Et si on a pas fini au bout de 35h (vive la pointeuse), rideau quand même Twisted Evil diable

Voilà bien un raisonnement de fonctionnaire qui ne regarde pas ce qui se passe à côté. Va bosser dans le privé et tu verras que le "rideau quand même" n'est pas tenable dans la réalité. Il y a des tas d'esclaves en cravate qui font du 8h-19h et qui ramènent du taf chez eux. Donc pas charmant du tout !
Sympa. Euh...vous êtes prof ?

C'est à ceux qui disent que les 35 heures dans l'établissement ont du charme qu'il faut poser cette question.

Moi je m'en fous, le "rideau quand même" je peux m'y tenir, j'ai le caractère pour et la pression m'est totalement étrangère (Hormis celle qui sort des fûts). Mais est-ce le cas de tout le monde ? Quand je vois la soumission actuelle de certains collègues alors que la pression est somme toute minime, j'ose à peine imaginer le tableau avec les 35 heures et le poids de l'incompétence qui pèsera sur ceux qui ne font pas le taf dans le temps imparti et auxquels on dira qu'ils sont "mal organisés".

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Instructeurpublic le Dim 5 Fév 2012 - 12:20

@Emeraldia a écrit:
Voilà, on va se retrouver ds une spirale (je le rappelle que connaissent déjà ceux que leur edt fait rester ds le bahut), qd tu as 5 paquets de copies à corriger, tu ne vas pas te la couler douce en attendant que le travail s'empile (d'autres paquets de copies, des cours à préparer ou des réunions). Si tu as 6H de cours le lendemain, faudra bien vérifier ou préparer des supports, cercle vicieux.

Et bien ? Vous êtes d'accord avec moi en fait...

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Invité19 le Dim 5 Fév 2012 - 12:24

@Aurore a écrit:
cath5660 a écrit:

Et aux autres: Mélanchon parle quand même de prolonger la scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans! Alors pour le collège ça ne change rien, mais pensez aux autres...
Et de développer la recherche en sciences de l'éducation...

Moi, je n'oublie pas la destination finale des voix de Mélenchon au second tour... diable diable diable


je ne dois pas être réveillée, mais je ne comprends pas l'implicite de vos deux posts. Quelle destination finale ? et quel problème à la scolarité jusqu'à 18 ??

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Instructeurpublic le Dim 5 Fév 2012 - 12:24

@MelanieSLB a écrit:Emeraldia, instructeur public a toujours des positions pour le moins, disons, étranges.

Exemple ? Allez-y, mettez moi face à mes contradictions Mélanie B. Si vous en trouvez.

PS : j'apprécie beaucoup vos références par ailleurs (je parle de Milner, pas des spices girl).

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Cath le Dim 5 Fév 2012 - 12:50

Oiseau phenix a écrit:
@Aurore a écrit:
cath5660 a écrit:

Et aux autres: Mélanchon parle quand même de prolonger la scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans! Alors pour le collège ça ne change rien, mais pensez aux autres...
Et de développer la recherche en sciences de l'éducation...

Moi, je n'oublie pas la destination finale des voix de Mélenchon au second tour... diable diable diable


je ne dois pas être réveillée, mais je ne comprends pas l'implicite de vos deux posts. Quelle destination finale ? et quel problème à la scolarité jusqu'à 18 ??

Il n'y a pas d'implicite concernant une quelconque destination de voix au 2° tour.
Mais ce qui est explicite, c'est que devoir se trainer 2 ans de plus des jeunes qui n'ont pas envie d'être là, qui pourrissent la classe etc c'est NON.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Reine Margot le Dim 5 Fév 2012 - 12:52

Oiseau phenix a écrit:
@Aurore a écrit:
cath5660 a écrit:

Et aux autres: Mélanchon parle quand même de prolonger la scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans! Alors pour le collège ça ne change rien, mais pensez aux autres...
Et de développer la recherche en sciences de l'éducation...

Moi, je n'oublie pas la destination finale des voix de Mélenchon au second tour... diable diable diable


je ne dois pas être réveillée, mais je ne comprends pas l'implicite de vos deux posts. Quelle destination finale ? et quel problème à la scolarité jusqu'à 18 ??

que pas mal d'élèves ont déjà envie de quitter 'lécole bien avant, et quand on voit ceux qui sont en LP à 16 ans et ne fichent rien, on se demande ce que ça peut bien leur donner...

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Reine Margot le Dim 5 Fév 2012 - 12:55

@Instructeurpublic a écrit:
@Emeraldia a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:
@Jane a écrit:ceci étant, faire 35h sur l'établissement, préparations, corrections, cours, réunions, rencontres parents etc.... tout compris, ça peut avoir du charme. Parce qu'après, rideau, et on passe des WE sans correction ! Et si on a pas fini au bout de 35h (vive la pointeuse), rideau quand même Twisted Evil diable

Voilà bien un raisonnement de fonctionnaire qui ne regarde pas ce qui se passe à côté. Va bosser dans le privé et tu verras que le "rideau quand même" n'est pas tenable dans la réalité. Il y a des tas d'esclaves en cravate qui font du 8h-19h et qui ramènent du taf chez eux. Donc pas charmant du tout !
Sympa. Euh...vous êtes prof ?

C'est à ceux qui disent que les 35 heures dans l'établissement ont du charme qu'il faut poser cette question.

Moi je m'en fous, le "rideau quand même" je peux m'y tenir, j'ai le caractère pour et la pression m'est totalement étrangère (Hormis celle qui sort des fûts). Mais est-ce le cas de tout le monde ? Quand je vois la soumission actuelle de certains collègues alors que la pression est somme toute minime, j'ose à peine imaginer le tableau avec les 35 heures et le poids de l'incompétence qui pèsera sur ceux qui ne font pas le taf dans le temps imparti et auxquels on dira qu'ils sont "mal organisés".

déjà il ne faut pas rêver, 35h en établissement ça veut dire que la préparation des cours et les copies c'est en plus, le soir, chez soi. le but est économique est c'est pour supprimer des postes, c'est ça qu'il faut voir.

ensuite l'argument du "moi je", "moi je m'en fous, je m'en sors", bof. parce que le problème ce n'est pas sa petite personne mais le statut de toute une profession.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par MarieL le Dim 5 Fév 2012 - 13:03

@MelanieSLB a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:
@Jane a écrit:ceci étant, faire 35h sur l'établissement, préparations, corrections, cours, réunions, rencontres parents etc.... tout compris, ça peut avoir du charme. Parce qu'après, rideau, et on passe des WE sans correction ! Et si on a pas fini au bout de 35h (vive la pointeuse), rideau quand même Twisted Evil diable

Voilà bien un raisonnement de fonctionnaire qui ne regarde pas ce qui se passe à côté. Va bosser dans le privé et tu verras que le "rideau quand même" n'est pas tenable dans la réalité. Il y a des tas d'esclaves en cravate qui font du 8h-19h et qui ramènent du taf chez eux. Donc pas charmant du tout !

Seule fonctionnaire de la famille, j'ai bien vu comment ça se passait dans le privé. Sur une dizaine de personnes aux statuts très différents (ouvrier jusque cadre intermédiaire), je n'ai jamais vu personne travailler plus de 30 min max. à la maison, et uniquement pour remplir de la papperrasse (orth?). C'est quand même bien différent quand tu es prof. Il est vrai que l'amplitude horaire pour les cadres étaient plus importante (8h 18h ou 18h30, mais deux heures de pause déjeuner) mais c'est la spécificité du statut de cadre. Tous ceux que je connais qui ont/avaient un statut à 35h/semaine font/faisaient 35h30 maximum.


+ 1

et sans compter les RTT qui permettent à beaucoup de ceux que je connais de prendre quasiment autant de vacances que nous (mais avec les moyens de partir !) et les "récupérations" le lendemain matin en cas de réunion tardive.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Invité19 le Dim 5 Fév 2012 - 13:06

cath5660 a écrit:
Oiseau phenix a écrit:
@Aurore a écrit:
cath5660 a écrit:

Et aux autres: Mélanchon parle quand même de prolonger la scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans! Alors pour le collège ça ne change rien, mais pensez aux autres...
Et de développer la recherche en sciences de l'éducation...

Moi, je n'oublie pas la destination finale des voix de Mélenchon au second tour... diable diable diable


je ne dois pas être réveillée, mais je ne comprends pas l'implicite de vos deux posts. Quelle destination finale ? et quel problème à la scolarité jusqu'à 18 ??

Il n'y a pas d'implicite concernant une quelconque destination de voix au 2° tour.
Mais ce qui est explicite, c'est que devoir se trainer 2 ans de plus des jeunes qui n'ont pas envie d'être là, qui pourrissent la classe etc c'est NON.

j'ai écouté Mélenchon lundi et je pense qu'il a raison quand il dit que le coup de placer les jeunes en apprentissage très tôt est une erreur ; l'entreprise n'est pas le lieu de l'apprentissage, elle n'est pas faite pour ça, et bien souvent les jeunes, mal formés, se retrouvent ensuite rapidement dégagés de l'emploi en question.
Je ne pense pas qu'il faille renoncer : on va quand même pas brader leur éducation sous prétexte qu'ils nous font chier !! je pense (naivement peut être) qu'un jeune qui sait ce qu'il veut faire et qui est au bon endroit pour se former à ça, se sent quand même à sa place et est capable de s'investir.
Moi aussi j'en ai qui m'emmerdent en seconde générale parce qu'ils n'ont pas envie d'être là, parce qu'ils rêvent d'être en lp avec un vrai projet et que les parents ne les laissent pas faire. Il y a un vrai problème d'orientation et d'information, c'est tout.
Pas assez de conseillères d'orientations, ça c'est certain. Et ça reste flou pour la plupart.

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Duplay le Dim 5 Fév 2012 - 13:11

@Instructeurpublic a écrit:
@Jane a écrit:ceci étant, faire 35h sur l'établissement, préparations, corrections, cours, réunions, rencontres parents etc.... tout compris, ça peut avoir du charme. Parce qu'après, rideau, et on passe des WE sans correction ! Et si on a pas fini au bout de 35h (vive la pointeuse), rideau quand même Twisted Evil diable

Voilà bien un raisonnement de fonctionnaire qui ne regarde pas ce qui se passe à côté. Va bosser dans le privé et tu verras que le "rideau quand même" n'est pas tenable dans la réalité. Il y a des tas d'esclaves en cravate qui font du 8h-19h et qui ramènent du taf chez eux. Donc pas charmant du tout !


Pas la peine d'aller dans le privé pour ça : c'est le cas de beaucoup d'instits, à ceci près qu'ils portent rarement la cravate !

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par MarieL le Dim 5 Fév 2012 - 13:12

D'accord avec Oiseau. En tant que professeur, les élèves qui n'ont pas envie d'être là c'est pénible au quotidien, mais en tant que parent, et tiens au fait, en tant qu'enseignant aussi, un maximum de culture générale pour tout le monde, ça me paraît plus juste comme choix de société.

Ce qu'il faudrait peut-être en effet, c'est la possibilité de choisir vraiment, une véritable alternance, et une vraie possibilité de se tromper, d'évoluer et même de changer d'avis.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par MelanieSLB le Dim 5 Fév 2012 - 13:13

@Instructeurpublic a écrit:
@MelanieSLB a écrit:Emeraldia, instructeur public a toujours des positions pour le moins, disons, étranges.

Exemple ? Allez-y, mettez moi face à mes contradictions Mélanie B. Si vous en trouvez.

PS : j'apprécie beaucoup vos références par ailleurs (je parle de Milner, pas des spices girl).

Ne serait-ce que dans ce fil, instructeur public, vous avez commencé par insinuer que les profs étaient tous des fainéants, ne sachant pas ce que veut dire travailler 35 heures, puis vous nous dites maintenant que vous pensez que les 35 heures seront difficiles car plutôt doublées (temps de présence multiplié mais temps de travail réel toujours aussi important). Soit vous faites du second degré que je comprends pas (Spice girls? heu ), soit vous aimez impliquer tout et son contraire.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Celeborn le Dim 5 Fév 2012 - 13:14

Axel a écrit:D'accord avec Oiseau. En tant que professeur, les élèves qui n'ont pas envie d'être là c'est pénible au quotidien, mais en tant que parent, et tiens au fait, en tant qu'enseignant aussi, un maximum de culture générale pour tout le monde, ça me paraît plus juste comme choix de société.

D'où l'idée d'en finir avec le collège unique et d'avoir des filières adaptées pour ces élèves : qu'ils arrêtent de suivre une formation qui ne leur sert à rien (passivement dans le meilleur des cas, en foutant le boxon assez souvent hélas), sans pour autant les coller avec une truelle dans la main et un sac de ciment.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par MelanieSLB le Dim 5 Fév 2012 - 13:16

Obligation de scolarité ou d'instruction jusque 18 ans? Si la possibilité de l'apprentissage fait partie des options, ça peut être une idée pas si mauvaise, mais pour moi, il faut élargir les choix des élèves pour que cette mesure puisse avoir des effets intéressants.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par User5899 le Dim 5 Fév 2012 - 13:36

@henriette a écrit:A part Bayrou - le seul qui ait été prof et qui ait donc un regard réaliste sur la question - ils rêvent tous en effet de nous imposer 35 heures de présence dans les établissements.
Non. Ni Bayrou, ni Mélenchon, ni Poutou, ni Artaud, sauf erreur de ma part. Joly ?

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par henriette le Dim 5 Fév 2012 - 13:39

Tout ce que je dis, c'est que 35 h dans les établissements + le même boulot à la maison qu'avant, c'est juste pas possible, parce qu'il faut quand même dormir 4 ou 5 heures par nuit.
Donc soit on s'adaptera en renonçant à travailler correctement, soit on crèvera (au sens propre dans certains cas), soit on démissionnera.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Instructeurpublic le Dim 5 Fév 2012 - 13:45

@MelanieSLB a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:
Ne serait-ce que dans ce fil, instructeur public, vous avez commencé par insinuer que les profs étaient tous des fainéants, ne sachant pas ce que veut dire travailler 35 heures


Il faut lire les phrases en entier et ne pas s'émouvoir dès que le mot "fonctionnaire" est lâché. J'ai parlé d'un point de vue de fonctionnaire qui ne regarde pas ce qui se passe à côté, et nullement du cliché du fonctionnaire qui se sait pas ce que c'est que de bosser.

Il n'y a donc aucune contradiction avec la suite.

En outre la relecture de l'ensemble du fil devrait vous éclairer car je répondais à quelqu'un qui trouvait du charme aux 35 heures sous prétexte qu'on pouvait poser le sac à l'issue de celles-ci. Je l'invitais donc à regarder ce qui se passe dans le privé où certains ramènent du boulot chez eux malgré leurs longues journées.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par Invité19 le Dim 5 Fév 2012 - 13:45

@MelanieSLB a écrit:Obligation de scolarité ou d'instruction jusque 18 ans? Si la possibilité de l'apprentissage fait partie des options, ça peut être une idée pas si mauvaise, mais pour moi, il faut élargir les choix des élèves pour que cette mesure puisse avoir des effets intéressants.

il va de soi que Mélenchon évoque un enseignement adapté, sans pour autant déconnecter apprentissage technique et humanités (il citait un bon exemple auquel il avait assisté d'ailleurs, qui alliait les 2.

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après les élections, on va encore plus travailler. Comment répliquer ?

Message par MelanieSLB le Dim 5 Fév 2012 - 13:56

@Instructeurpublic a écrit:
@MelanieSLB a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:
Ne serait-ce que dans ce fil, instructeur public, vous avez commencé par insinuer que les profs étaient tous des fainéants, ne sachant pas ce que veut dire travailler 35 heures


Il faut lire les phrases en entier et ne pas s'émouvoir dès que le mot "fonctionnaire" est lâché. J'ai parlé d'un point de vue de fonctionnaire qui ne regarde pas ce qui se passe à côté, et nullement du cliché du fonctionnaire qui se sait pas ce que c'est que de bosser.

Tu as lu ma réponse à ça? Tu dis avoir relu l'ensemble du fil, c'est étonnant que tu choisisses de ne pas commenter.
Par ailleurs, je ne vois toujours pas à quelle référence aux Spice girls tu fais allusion.

Oiseau, le seul point qui me paraît problématique, c'est le suivant: est-ce que la scolarité obligatoire permet de trouver un travail dès qu'on en sort, ou est-ce que, pour Mélenchon, cela mène forcément à des études encore plus longues? (et donc à une retraite renvoyée aux calendes grecques?)

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum