Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par Nita le Dim 5 Fév 2012 - 18:33

Merci. (épidermique sur le sujet, j'avais d'abord compris l'inverse de ce que tu voulais dire - puis je me suis demandé si tu voulais dire ce que j'avais compris - alors je t'ai posé la question - eh ben, non ! Very Happy )

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par Thalie le Dim 5 Fév 2012 - 19:04

@mimile a écrit:
@A Tuin a écrit:

Mickael Bertrand a écrit:
- Préparation de la salle de classe et photocopies des documents : pas question de le faire en présence des élèves. Il faut donc arriver 15 minutes en avance tous les matins pour faire ces petits gestes qui, dans la plupart des conventions collectives du secteur privé, donnent lieu à une rémunération forfaitaire.

J'aimerais bien savoir où. Nulle part où j'ai bossé avant de devenir professeur pour l'EN, je n'ai vu qu'on était payé pour venir un quart d'heure avant préparer son magasin ou sa table de bureau.


j'ai fait de l'interim dans l'industrie et j'avais un bonus sur mon salaire car je devais arriver en avance pour enfiler ma tenue de travail...

et dans le privé, on fait les photocopies sur son temps de travail, nous, on ne peut pas les faire pendant les 18h...
Arrggghh....Tu es donc d'accord avec les propos que l'on entend tous les jours : "les profs ne travaillent que 18h" ?????
Il faudrait raison garder : NOUS NE TRAVAILLONS PAS 18h par semaine. Nous avons un temps de présence devant les élèves de 18h puis nous devons :
- préparer nos cours
- corriger nos copies
- faire des réunions
- faire des photocopies 15 min. avant les cours
- à compléter
Je suis désolée mais c'est de la mauvaise foi de comparer cela au privé car toutes ces activités comptent dans notre temps de travail qui a été calculé sur 42h comme il a été dit dans l'article. Je ne comprends pas comment il peut se contredire au sein du même article. C'est franchement dommage car moi quand je le lis, je suis sûre que le commun des mortels va à nouveau se dire : "ils râlent encore ces privilégiés".
J'aurais largement préféré qu'il explique qu'une heure de cours en présence des élèves était très intense et demandait une concentration, une énergie tant intellectuelle que physique très forte. Que pour une profession intellectuelle, notre engagement psychologique et nerveux était bien élevé. Rien à voir avec une secrétaire ou un cadre qui peut bosser légèrement malade et qui peut baisser d'un cran son engagement ce jour-là. Devant 30 gamins, ce n'est pas vraiment possible.
Les parents, que je rencontre, me disent souvent : 'je ne sais pas comment vous faites pour faire cours, moi déjà avec un j'ai du mal." Je pense qu'ils peuvent plus facilement comprendre ce message.

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par Thalie le Dim 5 Fév 2012 - 19:10

@Ruthven a écrit:Je trouve l'estimation à 45 minutes en moyenne par copie excessive - surtout avec ce que rendent les élèves aujourd'hui. Entre 20 et 30 minutes, cela serait quand même plus crédible.

La référence à 70 heures par semaine discrédite l'argumentation.
+1. Ce ne sont pas des moyennes.

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par mimile le Dim 5 Fév 2012 - 19:12

@Thalie a écrit:
@mimile a écrit:
@A Tuin a écrit:

Mickael Bertrand a écrit:
- Préparation de la salle de classe et photocopies des documents : pas question de le faire en présence des élèves. Il faut donc arriver 15 minutes en avance tous les matins pour faire ces petits gestes qui, dans la plupart des conventions collectives du secteur privé, donnent lieu à une rémunération forfaitaire.

J'aimerais bien savoir où. Nulle part où j'ai bossé avant de devenir professeur pour l'EN, je n'ai vu qu'on était payé pour venir un quart d'heure avant préparer son magasin ou sa table de bureau.


j'ai fait de l'interim dans l'industrie et j'avais un bonus sur mon salaire car je devais arriver en avance pour enfiler ma tenue de travail...

et dans le privé, on fait les photocopies sur son temps de travail, nous, on ne peut pas les faire pendant les 18h...

Arrggghh....Tu es donc d'accord avec les propos que l'on entend tous les jours : "les profs ne travaillent que 18h" ????? confused
Il faudrait raison garder : NOUS NE TRAVAILLONS PAS 18h par semaine. Nous avons un temps de présence devant les élèves de 18h puis nous devons :
- préparer nos cours
- corriger nos copies
- faire des réunions
- faire des photocopies 15 min. avant les cours.
Je suis désolée mais c'est de la mauvaise foi de comparer cela au privé car toutes ces activités comptent dans notre temps de travail qui a été calculé sur 42h comme il a été dit dans l'article. Je ne comprends pas comment il peut se contredire au sein du même article. C'est franchement dommage car moi quand je le lis, je suis sûre que le commun des mortels va à nouveau se dire : "ils râlent encore ces privilégiés".

je ne comprends pas ta réaction : bien sûr que je sais qu'on travaille bien plus que le temps passé devant élève !
Le sens de mon message était : dans le privé, un employé qui fait 35h ne fait pas 35h + temps de photocopie.
prof = 18h + prep + corrections + réunions + photocopies...

Bref, c'est vrai que c'est dommage qu'il n'ait pas expliqué plus ce que c'était qu'être TZR.

mimile
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par invitéW le Dim 5 Fév 2012 - 19:26

@mimile a écrit:

Bref, c'est vrai que c'est dommage qu'il n'ait pas expliqué plus ce que c'était qu'être TZR.

c'est assez difficile, il y a tellement de cas différents et comme il est "jeune professeur", il n'a peut-être pas assez de recul sur cette fonction pour pouvoir en parler plus en détail.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par Marie Laetitia le Dim 5 Fév 2012 - 21:15

@Nita a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:"les professeurs ne sont donc pas payés pour leurs vacances." (puisqu'il prouve le contraire en disant que le salaire est étalé sur l'année)

45 minutes en moyenne par dissertation en classe de Terminale

affraid En 10 minutes, 20 maxi pour une copie de Licence de 6 à 8 pages, alors Terminale, ce n'est pas plus, si ???

Pour le reste c'est un salutaire rappel. Malheureusement pas sûr que ceux qui devraient le lire admettront qu'ils ne trompent...

Ce qui prouve que cela dépend beaucoup du correcteur : il me faut plus de dix minutes pour mes minables copies de collège - parfois même plus de vingt (sans doute à cause des larmes amères qui me brouillent la vue )

des questions/réponses sont plus longues à corriger, je trouve que des disserts...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par User5899 le Dim 5 Fév 2012 - 21:23

@benjy_star a écrit:
Cripure a écrit:
@freche a écrit:
Cripure a écrit:D'accord avec A Tuin sur les réserves à apporter. L'argumentation n'est pas affermie de ces à peu près. En particulier, l'arrivée dans la classe 15 minutes avant ??? Donc, si je change de salle dans la demi journée, comment ferais-je ?
ça dépend des disciplines, en collège, en physique chimie sans laborantin, c'est minimum 30 min avant le début du cours (et 15-20 après), et il n'y a pas intérêt à avoir besoin de changer de salle dans la demi journée. C'est pour ça que je demande à n'avoir qu'un niveau par demi journée.
Ben écoutez, nous commençons chez nous à 8h et l'horaire d'ouverture de l'établissement est 7h45. J'en induis que mes collègues de physique-chimie et de SVT ne font pas cours quand ils ont une classe à 8h ?
Tu essayes de renier la phrase précédente ? On va quand même pas se monter les uns contre les autres en fonction de sa matière ?

Enfin si je t'ai bien compris ?
Oh non, je ne renie que mes enfants.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par cannelle21 le Dim 5 Fév 2012 - 21:33

@condorcet a écrit:
@cannelle21 a écrit:Je connais Mickaël. Je lui ai envoyé le lien, j'aimerais bien qu'il vienne participer au débat.

Il serait le bienvenu et je dois avouer qu'hormis le point des dix mois payés douze, j'ai trouvé son argumentation plus solide que ne le pensent les Néos qui sont intervenus sur ce post.

Il devrait passer demain sur le forum pour débattre un peu.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par benjy_star le Dim 5 Fév 2012 - 23:38

Cripure a écrit:
@benjy_star a écrit:
Cripure a écrit:
@freche a écrit:
Cripure a écrit:D'accord avec A Tuin sur les réserves à apporter. L'argumentation n'est pas affermie de ces à peu près. En particulier, l'arrivée dans la classe 15 minutes avant ??? Donc, si je change de salle dans la demi journée, comment ferais-je ?
ça dépend des disciplines, en collège, en physique chimie sans laborantin, c'est minimum 30 min avant le début du cours (et 15-20 après), et il n'y a pas intérêt à avoir besoin de changer de salle dans la demi journée. C'est pour ça que je demande à n'avoir qu'un niveau par demi journée.
Ben écoutez, nous commençons chez nous à 8h et l'horaire d'ouverture de l'établissement est 7h45. J'en induis que mes collègues de physique-chimie et de SVT ne font pas cours quand ils ont une classe à 8h ?
Tu essayes de renier la phrase précédente ? On va quand même pas se monter les uns contre les autres en fonction de sa matière ?

Enfin si je t'ai bien compris ?
Oh non, je ne renie que mes enfants.

Cripure : parfois, tes réactions sont d'une grande qualité et incroyablement pertinentes. Mais parfois, comme ici, tu n'es que du mépris et ça gâche un peu tout...

Bref, j'aurai pas le fin mot de l'histoire, mais ça, tu t'en fiches si je t'ai bien compris. Wink

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par User5899 le Lun 6 Fév 2012 - 1:18

@benjy_star a écrit:
Cripure a écrit:
@benjy_star a écrit:
Cripure a écrit:
@freche a écrit:
Cripure a écrit:D'accord avec A Tuin sur les réserves à apporter. L'argumentation n'est pas affermie de ces à peu près. En particulier, l'arrivée dans la classe 15 minutes avant ??? Donc, si je change de salle dans la demi journée, comment ferais-je ?
ça dépend des disciplines, en collège, en physique chimie sans laborantin, c'est minimum 30 min avant le début du cours (et 15-20 après), et il n'y a pas intérêt à avoir besoin de changer de salle dans la demi journée. C'est pour ça que je demande à n'avoir qu'un niveau par demi journée.
Ben écoutez, nous commençons chez nous à 8h et l'horaire d'ouverture de l'établissement est 7h45. J'en induis que mes collègues de physique-chimie et de SVT ne font pas cours quand ils ont une classe à 8h ?
Tu essayes de renier la phrase précédente ? On va quand même pas se monter les uns contre les autres en fonction de sa matière ?

Enfin si je t'ai bien compris ?
Oh non, je ne renie que mes enfants.

Cripure : parfois, tes réactions sont d'une grande qualité et incroyablement pertinentes. Mais parfois, comme ici, tu n'es que du mépris et ça gâche un peu tout...

Bref, j'aurai pas le fin mot de l'histoire, mais ça, tu t'en fiches si je t'ai bien compris. Wink
Mais non, pas du tout, c'est juste que "renier" me semblait incroyablement solennel et que, même si ça ne se voit pas, je ne suis pas un gars très très sérieux. Enfin, si, ça doit se voir Smile. Bon, désolé si je vous ai vexé.
Reprenons calmement. Je m'étonnais du besoin exprimé par le collègue de venir 15 minutes avant dans sa salle. Je ne veux monter personne contre quiconque, juste éviter qu'une argumentation excessive ne vienne démolir l'ensemble. J'ai fini par comprendre l'histoire des laborantins. Mais personne n'entre chez nous avant 7h45, ceci dit. Ils doivent tout faire le soir, alors...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par Condorcet le Lun 6 Fév 2012 - 1:27

Cripure a écrit:
@benjy_star a écrit:
Cripure a écrit:
@benjy_star a écrit:
Cripure a écrit:
@freche a écrit:
Cripure a écrit:D'accord avec A Tuin sur les réserves à apporter. L'argumentation n'est pas affermie de ces à peu près. En particulier, l'arrivée dans la classe 15 minutes avant ??? Donc, si je change de salle dans la demi journée, comment ferais-je ?
ça dépend des disciplines, en collège, en physique chimie sans laborantin, c'est minimum 30 min avant le début du cours (et 15-20 après), et il n'y a pas intérêt à avoir besoin de changer de salle dans la demi journée. C'est pour ça que je demande à n'avoir qu'un niveau par demi journée.
Ben écoutez, nous commençons chez nous à 8h et l'horaire d'ouverture de l'établissement est 7h45. J'en induis que mes collègues de physique-chimie et de SVT ne font pas cours quand ils ont une classe à 8h ?
Tu essayes de renier la phrase précédente ? On va quand même pas se monter les uns contre les autres en fonction de sa matière ?

Enfin si je t'ai bien compris ?
Oh non, je ne renie que mes enfants.

Cripure : parfois, tes réactions sont d'une grande qualité et incroyablement pertinentes. Mais parfois, comme ici, tu n'es que du mépris et ça gâche un peu tout...

Bref, j'aurai pas le fin mot de l'histoire, mais ça, tu t'en fiches si je t'ai bien compris. Wink
Mais non, pas du tout, c'est juste que "renier" me semblait incroyablement solennel et que, même si ça ne se voit pas, je ne suis pas un gars très très sérieux. Enfin, si, ça doit se voir Smile. Bon, désolé si je vous ai vexé.
Reprenons calmement. Je m'étonnais du besoin exprimé par le collègue de venir 15 minutes avant dans sa salle. Je ne veux monter personne contre quiconque, juste éviter qu'une argumentation excessive ne vienne démolir l'ensemble. J'ai fini par comprendre l'histoire des laborantins. Mais personne n'entre chez nous avant 7h45, ceci dit. Ils doivent tout faire le soir, alors...

Cripure, ce n'est pas ce qu'il a écrit : "Préparation de la salle de classe et photocopies des documents : pas question de le faire en présence des élèves. Il faut donc arriver 15 minutes en avance tous les matins pour faire ces petits gestes qui, dans la plupart des conventions collectives du secteur privé, donnent lieu à une rémunération forfaitaire."
Et oui, préparer un tableau en histoire-géo peut gagner du temps (aller chercher une carte ou un DVD du Dessous des Cartes dans le cabinet d'histoire-géo...) prend du temps.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par Thalie le Lun 6 Fév 2012 - 7:12

@condorcet a écrit:Cripure, ce n'est pas ce qu'il a écrit : "Préparation de la salle de classe et photocopies des documents : pas question de le faire en présence des élèves. Il faut donc arriver 15 minutes en avance tous les matins pour faire ces petits gestes qui, dans la plupart des conventions collectives du secteur privé, donnent lieu à une rémunération forfaitaire."
Et oui, préparer un tableau en histoire-géo peut gagner du temps (aller chercher une carte ou un DVD du Dessous des Cartes dans le cabinet d'histoire-géo...) prend du temps.
Oui et donc tout cela se fait sur notre temps de travail car nous ne travaillons pas 18h seulement donc la démonstration n'est pas très efficace.

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par Thalia de G le Lun 6 Fév 2012 - 7:27

Je trouve qu'on pousse un peu loin le bouchon.
Nous avons 18h (ou 15) devant élèves + le temps de préparation et corrections évalué à 1h 30 pour 1 heure de cours. Dans ce temps de préparation j'inclus les photocopies, et Dieu que cela me prend du temps pour élaborer des documents lisibles et qui tiennent sur une page, les stencils et tirages à l'alcool étant relégués à une lointaine préhistoire.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par benjy_star le Lun 6 Fév 2012 - 8:41

Cripure a écrit:Reprenons calmement. Je m'étonnais du besoin exprimé par le collègue de venir 15 minutes avant dans sa salle. Je ne veux monter personne contre quiconque, juste éviter qu'une argumentation excessive ne vienne démolir l'ensemble. J'ai fini par comprendre l'histoire des laborantins. Mais personne n'entre chez nous avant 7h45, ceci dit. Ils doivent tout faire le soir, alors...

Ben en physique chimie aussi, j'ai une tendance à arriver environ 30 minutes avant (en collège) et les collèges sont ouvert entre 7H et 7H30 pour ceux que j'ai croisé.

Mes excuses pour ne pas avoir saisi leS secondS degréS.

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par User5899 le Lun 6 Fév 2012 - 8:48

@condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
@benjy_star a écrit:
Cripure a écrit:
@benjy_star a écrit:
Cripure a écrit:
@freche a écrit:
Cripure a écrit:D'accord avec A Tuin sur les réserves à apporter. L'argumentation n'est pas affermie de ces à peu près. En particulier, l'arrivée dans la classe 15 minutes avant ??? Donc, si je change de salle dans la demi journée, comment ferais-je ?
ça dépend des disciplines, en collège, en physique chimie sans laborantin, c'est minimum 30 min avant le début du cours (et 15-20 après), et il n'y a pas intérêt à avoir besoin de changer de salle dans la demi journée. C'est pour ça que je demande à n'avoir qu'un niveau par demi journée.
Ben écoutez, nous commençons chez nous à 8h et l'horaire d'ouverture de l'établissement est 7h45. J'en induis que mes collègues de physique-chimie et de SVT ne font pas cours quand ils ont une classe à 8h ?
Tu essayes de renier la phrase précédente ? On va quand même pas se monter les uns contre les autres en fonction de sa matière ?

Enfin si je t'ai bien compris ?
Oh non, je ne renie que mes enfants.

Cripure : parfois, tes réactions sont d'une grande qualité et incroyablement pertinentes. Mais parfois, comme ici, tu n'es que du mépris et ça gâche un peu tout...

Bref, j'aurai pas le fin mot de l'histoire, mais ça, tu t'en fiches si je t'ai bien compris. Wink
Mais non, pas du tout, c'est juste que "renier" me semblait incroyablement solennel et que, même si ça ne se voit pas, je ne suis pas un gars très très sérieux. Enfin, si, ça doit se voir Smile. Bon, désolé si je vous ai vexé.
Reprenons calmement. Je m'étonnais du besoin exprimé par le collègue de venir 15 minutes avant dans sa salle. Je ne veux monter personne contre quiconque, juste éviter qu'une argumentation excessive ne vienne démolir l'ensemble. J'ai fini par comprendre l'histoire des laborantins. Mais personne n'entre chez nous avant 7h45, ceci dit. Ils doivent tout faire le soir, alors...

Cripure, ce n'est pas ce qu'il a écrit : "Préparation de la salle de classe et photocopies des documents : pas question de le faire en présence des élèves. Il faut donc arriver 15 minutes en avance tous les matins pour faire ces petits gestes qui, dans la plupart des conventions collectives du secteur privé, donnent lieu à une rémunération forfaitaire."
Et oui, préparer un tableau en histoire-géo peut gagner du temps (aller chercher une carte ou un DVD du Dessous des Cartes dans le cabinet d'histoire-géo...) prend du temps.
Bon, Condorcet. C'est le serpent qui se mord la queue. Vous me parlez comme si j'étais un étranger à l'EN qui n'entre jamais dans une salle des profs. Alors je vous lis, et maintenant je dis, j'affirme, qu'en 22 années dans le même bahut, en ayant côtoyé une bonne quinzaine d'enseignants de physique-chimie, de SVT, d'histoire-géographie, je n'en ai jamais vu un partir avant de la salle des profs pour faire ce que vous dites. Et pour l'histoire-géo, vu que je suis sans cesse avec eux, dans leur bureau, je suis bien placé pour le voir. Bon, ceci dit entre nous et pas pour opposer les disciplines : mais l'argumentation du collègue TZR devrait, ce me semble, éviter des points qui suscitent déjà le haussement de sourcil dubitatif dans nos rangs. De plus, ce temps de préparation, à supposer qu'il existe, donc, est largement inclus dans le temps de préparation des cours, vu que nous ne bossons pas que 15h, quand même.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par Condorcet le Lun 6 Fév 2012 - 12:18

Cripure a écrit:
@condorcet a écrit:
Cripure a écrit:
@benjy_star a écrit:
Cripure a écrit:
@benjy_star a écrit:
Cripure a écrit:
@freche a écrit:
Cripure a écrit:D'accord avec A Tuin sur les réserves à apporter. L'argumentation n'est pas affermie de ces à peu près. En particulier, l'arrivée dans la classe 15 minutes avant ??? Donc, si je change de salle dans la demi journée, comment ferais-je ?
ça dépend des disciplines, en collège, en physique chimie sans laborantin, c'est minimum 30 min avant le début du cours (et 15-20 après), et il n'y a pas intérêt à avoir besoin de changer de salle dans la demi journée. C'est pour ça que je demande à n'avoir qu'un niveau par demi journée.
Ben écoutez, nous commençons chez nous à 8h et l'horaire d'ouverture de l'établissement est 7h45. J'en induis que mes collègues de physique-chimie et de SVT ne font pas cours quand ils ont une classe à 8h ?
Tu essayes de renier la phrase précédente ? On va quand même pas se monter les uns contre les autres en fonction de sa matière ?

Enfin si je t'ai bien compris ?
Oh non, je ne renie que mes enfants.

Cripure : parfois, tes réactions sont d'une grande qualité et incroyablement pertinentes. Mais parfois, comme ici, tu n'es que du mépris et ça gâche un peu tout...

Bref, j'aurai pas le fin mot de l'histoire, mais ça, tu t'en fiches si je t'ai bien compris. Wink
Mais non, pas du tout, c'est juste que "renier" me semblait incroyablement solennel et que, même si ça ne se voit pas, je ne suis pas un gars très très sérieux. Enfin, si, ça doit se voir Smile. Bon, désolé si je vous ai vexé.
Reprenons calmement. Je m'étonnais du besoin exprimé par le collègue de venir 15 minutes avant dans sa salle. Je ne veux monter personne contre quiconque, juste éviter qu'une argumentation excessive ne vienne démolir l'ensemble. J'ai fini par comprendre l'histoire des laborantins. Mais personne n'entre chez nous avant 7h45, ceci dit. Ils doivent tout faire le soir, alors...

Cripure, ce n'est pas ce qu'il a écrit : "Préparation de la salle de classe et photocopies des documents : pas question de le faire en présence des élèves. Il faut donc arriver 15 minutes en avance tous les matins pour faire ces petits gestes qui, dans la plupart des conventions collectives du secteur privé, donnent lieu à une rémunération forfaitaire."
Et oui, préparer un tableau en histoire-géo peut gagner du temps (aller chercher une carte ou un DVD du Dessous des Cartes dans le cabinet d'histoire-géo...) prend du temps.
Bon, Condorcet. C'est le serpent qui se mord la queue. Vous me parlez comme si j'étais un étranger à l'EN qui n'entre jamais dans une salle des profs. Alors je vous lis, et maintenant je dis, j'affirme, qu'en 22 années dans le même bahut, en ayant côtoyé une bonne quinzaine d'enseignants de physique-chimie, de SVT, d'histoire-géographie, je n'en ai jamais vu un partir avant de la salle des profs pour faire ce que vous dites. Et pour l'histoire-géo, vu que je suis sans cesse avec eux, dans leur bureau, je suis bien placé pour le voir. Bon, ceci dit entre nous et pas pour opposer les disciplines : mais l'argumentation du collègue TZR devrait, ce me semble, éviter des points qui suscitent déjà le haussement de sourcil dubitatif dans nos rangs. De plus, ce temps de préparation, à supposer qu'il existe, donc, est largement inclus dans le temps de préparation des cours, vu que nous ne bossons pas que 15h, quand même.

Cripure, vous n'enseignez pas l'histoire-géographie alors pourquoi prétendez-vous savoir mieux que lui, ce que signifie préparer un tableau, une carte, un transparent, un powerpoint, un paquet de photocopies, vérifier que le matériel fonctionne ? Cela ne s'improvise pas à la dernière minute et se fait dans l'établissement : je vous l'explique posément et vous ne voulez pas le comprendre. Libre à vous...

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par Mike92 le Lun 6 Fév 2012 - 13:16

Pourquoi ne pas parler de la fatigue, physique et nerveuse, à faire cours, même quand tout se passe bien ? Nos 15h/18h ne sont pas des heures de bureau !!

On m'a donné un jour l'explication de nos salaires : un mois n'était pas payé, le reste de la fonction publique ne disposant pas de 2 mois. Je trouve cela assez plausible. Regardez les salaires des officiers, les certifiés et agrégés sont moins bien payés.

Quand je suis arrivé à Saint-Cloud (Hauts de Seine) en 1978, je gagnais 9000FF (agrégé depuis 5 ans) ; loyer mensuel d'un appartement de 65 m2 sur place : 6000FF !! je suis donc allé me loger dans un(e) HLM... Je venais d'une petite ville de la Drôme où 70 m2 me coûtaient 700FF ...

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par lalilala le Lun 6 Fév 2012 - 13:28

@olivier-np30 a écrit:Un prof doit faire cours à 08h00 et même quand il a des problèmes personnels : quand on voit ce qu'il se passe dans le privé, déjà sur ce point beaucoup pourraient en prendre de la graine.

Dommage qu'on en apprenne pas plus sur le métier de TZR : un entretien pas très vivant, je trouve.

Cela me rappelle un peu l'interview d'une chargée d'études à la poste qui expliquait en gros qu'elle attend ses requêtes à 11 heures:

pas très excitant tout ça.

A+

+10000 parce que je n'ai vraiment pas l'impression de faire le même boulot que mes collègues en poste fixe moi cette année.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par harry james le Lun 6 Fév 2012 - 13:32

@Thalia de G a écrit:Je trouve qu'on pousse un peu loin le bouchon.
Nous avons 18h (ou 15) devant élèves + le temps de préparation et corrections évalué à 1h 30 pour 1 heure de cours. Dans ce temps de préparation j'inclus les photocopies, et Dieu que cela me prend du temps pour élaborer des documents lisibles et qui tiennent sur une page, les stencils et tirages à l'alcool étant relégués à une lointaine préhistoire.

oui mais ça sentait boooooooonnnnnnn!! Razz

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Consensus.

Message par koni76 le Lun 6 Fév 2012 - 13:39

Le texte de M.Bertrand est parti un peu loin je trouve.
Pourquoi discutailler sur le temps de travail? Nous faisons 18h devant élèves (pour les certifiés, si on n'a pas pris trop d'heures sup et sans l'heure sup obligatoire). Ensuite il reste un temps indéterminé (sauf dans les textes peut-être) qui nous sert à préparer nos cours, corriger nos copies et tout le reste (photocops, saisie des notes, cahier de texte, ...). Impossible à évaluer. Variable suivant les matières (la prépa des TP sans aide labo ni temps de décharge pour le faire? C'est non. Il manquerait plus qu'on soit corvéable..).
Ne faut-il pas se recentrer sur les conditions de bases?
Je passe sur le statut de TZR et certaines de ses situations ubuesques.
"Un prof, c'est désabusé"
Pris entre deux feux. Les élèves (ingérables dans les conditions actuelles), l'Institution qui nous matraque avec les réformes, les nouvelles façons d'enseigner, d'évaluer alors que la plupart des profs voudraient déjà pouvoir transmettre et échanger dans des conditions de travail satisfaisantes.
La lutte contre les préjugés est perpétuelle.
Il faut avancer les arguments sans se perdre dans les détails.
Et puis il va falloir agir pour la dignité du métier un jour... :boxe:

koni76
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par Nell le Lun 6 Fév 2012 - 13:45

@koni76 a écrit:Le texte de M.Bertrand est parti un peu loin je trouve.
Pourquoi discutailler sur le temps de travail? Nous faisons 18h devant élèves (pour les certifiés, si on n'a pas pris trop d'heures sup et sans l'heure sup obligatoire). Ensuite il reste un temps indéterminé (sauf dans les textes peut-être) qui nous sert à préparer nos cours, corriger nos copies et tout le reste (photocops, saisie des notes, cahier de texte, ...). Impossible à évaluer. Variable suivant les matières (la prépa des TP sans aide labo ni temps de décharge pour le faire? C'est non. Il manquerait plus qu'on soit corvéable..).
Ne faut-il pas se recentrer sur les conditions de bases?
Je passe sur le statut de TZR et certaines de ses situations ubuesques.
"Un prof, c'est désabusé"
Pris entre deux feux. Les élèves (ingérables dans les conditions actuelles), l'Institution qui nous matraque avec les réformes, les nouvelles façons d'enseigner, d'évaluer alors que la plupart des profs voudraient déjà pouvoir transmettre et échanger dans des conditions de travail satisfaisantes.
La lutte contre les préjugés est perpétuelle.
Il faut avancer les arguments sans se perdre dans les détails.
Et puis il va falloir agir pour la dignité du métier un jour... :boxe:

Ce à quoi ma charmante belle-mère m'a répondu hier "mais de quoi tu me parles putain (oui elle parle comme ça elle, c'est une bourgeoise des ZEP lyonnaise comprenez)?! ils font tous chier tes putains (re) de profs! S'ils ne sont pas contents, qu'ils changent de métier! Ils l'ont bien choisi non?! Viens pas me dire que je peux aller voir ce que c'est moi, j'en ai rien à foutre, je l'ai pas choisi".

Voilà comment le bas peuple réagit aujourd'hui: nous ne sommes pas à la hauteur parce que nous refusons de reconnaître que nous nous sommes trompés en choisissant le mauvais métier...
hein... et puis pkoi y'a des profs qui y arrivent et d'autres pas hein?! (et pkoi y'a des gens bien et des gens moins bien? des boulangers doués et des empoisonneurs? des médecins habiles et des charlatans? et pkoi... Rolling Eyes )

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par koni76 le Lun 6 Fév 2012 - 14:39

@Nell a écrit:
Voilà comment le bas peuple réagit aujourd'hui: nous ne sommes pas à la hauteur parce que nous refusons de reconnaître que nous nous sommes trompés en choisissant le mauvais métier...

Les gens réagissent comme ils peuvent..
Nous ne sommes pas tous à la hauteur des conditions de travail actuelles. De là à reconnaître que nous nous sommes trompés de métier... Il me semble compliqué de mesurer l'état du terrain sans y avoir mis les bottes..
Je veux bien faire des concessions (moins de vacances, plus de temps sur place pour coatche les élèves, ...) si on m'en donne les moyens. Encadrement plus stricte, suivi des élèves, effectifs appropriés...

koni76
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par Mike92 le Lun 6 Fév 2012 - 15:22

moi je veux bien gagner beaucoup moins et travailler plus, commencer plus tôt et finir plus tard, avoir des classes bien plus chargées, n'avoir qu'un mois d'été de vacances, à condition que le gouvernement et le ministre, dont je reconnais ici l'entière et parfaite compétence, ainsi que les bonnes dispositions vis-à-vis des enseignants, en soient d'accord !!! Very Happy

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par Nell le Lun 6 Fév 2012 - 15:29

@koni76 a écrit:
@Nell a écrit:
Voilà comment le bas peuple réagit aujourd'hui: nous ne sommes pas à la hauteur parce que nous refusons de reconnaître que nous nous sommes trompés en choisissant le mauvais métier...

Les gens réagissent comme ils peuvent..
Nous ne sommes pas tous à la hauteur des conditions de travail actuelles. De là à reconnaître que nous nous sommes trompés de métier... Il me semble compliqué de mesurer l'état du terrain sans y avoir mis les bottes..
Je veux bien faire des concessions (moins de vacances, plus de temps sur place pour coatche les élèves, ...) si on m'en donne les moyens. Encadrement plus stricte, suivi des élèves, effectifs appropriés...

Nous sommes bien d'accord Koni. il ne s'agit pas de mes propos (et je risque de ne plus voir mon père pendant un moment humhum )

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par Thalia de G le Lun 6 Fév 2012 - 17:58

Ta BM est délicieuse, Nell. Ce n'est même pas de l'argumentation, c'est de la haine, brute de décoffrage.
Spoiler:
Et c'est avec de tels propos qu'elle te gâche notre virée lyonnaise.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Mickael Bertrand, TZR d'histoire-géographie

Message par Condorcet le Lun 6 Fév 2012 - 19:12

@Thalia de G a écrit:Ta BM est délicieuse, Nell. Ce n'est même pas de l'argumentation, c'est de la haine, brute de décoffrage.
Spoiler:
Et c'est avec de tels propos qu'elle te gâche notre virée lyonnaise.

Oui, c'est une réaction sotte et pleine de fiel. pale

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum