Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par bang le Mer 8 Fév 2012 - 5:16

cafe

Message de la modération :

Les messages d'une des intervenantes ayant été supprimés, certains passages vous sembleront peut-être un peu décousus.


Dernière édition par bang le Mar 21 Fév 2012 - 15:47, édité 1 fois

bang
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Rikki le Mer 8 Fév 2012 - 7:45

La stratégie qui paye le mieux avec ses enfants : leur fiche la paix et les laisser progresser à leur rythme, s'ils lisent beaucoup, ça s'automatise tout seul.

Lecture dirigée au chrono, non mais quelle horreur, il faut arrêter, laissez-les vivre !

Excuse-moi pour ce cri du cœur.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Rikki le Mer 8 Fév 2012 - 7:55

Ravie de voir que tu le prends bien, Bangcoquine !

Sérieusement, j'ai arrêté de me préoccuper de la lecture de mes enfants une fois qu'ils ont su déchiffrer, et puis je les ai laissés lire ce qu'ils voulaient.

Ca va très, très vite... vers 7 ans, ma fille lisait Harry Potter à toute vitesse (ça, je m'en souviens parce que c'est daté en qu'on a une photo. Les autres, je ne me souviens pas, ils étaient moins boulimiques de livres, mais ils lisaient beaucoup).

La seule "stratégie" qu'on ait utilisée, c'est de leur lire des livres, beaucoup. Mon mari leur faisait la lecture à voix haute et planquait le bouquin. Moi, je faisais la lecture à voix haute et je laissais le bouquin sur la table de nuit. Chacun son style...

Mon mari leur a ainsi lu Le Seigneur des anneaux en entier (trois fois, puisqu'on a trois schtroumpfs). Miss Jesuisplusmalignequemonpère a été pleurer auprès de son maître de CE2 : "Mon papa, il veut pas me prêter le Seigneur des Anneaux, il cache le livre". L'instit est tombé dans le panneau et lui a prêté des éditions de poche, qu'elle planquait dans son cartable.

Moi, j'ai lu Harry Potter et Vingt Mille lieues sous les mers, mais souvent, quand j'arrivais le soir, mon fils me disait "reprends plutôt au chapitre 7, j'ai lu le 5 et le 6. J'obtempérais. Mais du coup, je ne l'ai pas relu trois fois. Bon, j'aime bien Nemo, mais ce n'est pas un livre-culte pour moi non plus, alors...

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Rikki le Mer 8 Fév 2012 - 8:16

C'est très difficile d'apprendre à lire.

Miss Rikki m'a dit l'autre jour qu'elle en a le souvenir comme d'étant la chose la plus difficile qu'elle ait jamais faite. Elle se souvient encore du mal qu'elle a eu. Mais une fois que ça démarre, ça avance tout seul, si le gamin est motivé.


_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par oumyasin le Mer 8 Fév 2012 - 8:24

Bonjour,

Je ne suis pas intervenue depuis très longtemps, il se trouve que j'ai été parachutée en CM2 cette année et que j'ai eu bien du mal à me résigner à quitter mon CE1 dans lequel je commençais à peine à prendre mes marques. Bref, à présent cela va un peu mieux et j'ai retrouvé le forum sur lequel je suis avec attention de nombreux posts que je trouve très instructifs (grammaire etc). Pour en revenir au sujet de ce post, je me demande cependant que faire avec des élèves de CM2 (soi-disant très bons élèves , dixit les commentaires des bilans précédents) qui ne parviennent pas à lire à haute de voix de manière fluide, ou même simplement lire de manière à ne pas buter sur chaque mot. J'ai plusieurs élèves dans ce cas-là et franchement je trouve ça très inquiétant pour la suite (collège etc). La lecture chronométrée, c'est un peu le principe d'un travail de "fluence" qu'on nous a présenté l'an dernier, mais je n'ai pas testé car je ne sais pas quand trouver le temps de travailler ainsi. Quant à laisser faire, lire dans sa tête etc, soit, c'est plus ou moins ce que je pense, mais il semble que pour mes élèves ça ne suffise pas. Je les fais donc lire à haute voix, mais à 25 en CM2 on ne peut pas faire ça bien souvent non plus, je m'interroge donc : que faire?

Qu'en pensez-vous?

oumyasin
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Rikki le Mer 8 Fév 2012 - 8:25

Pourquoi pas les méthodes basées sur les apprentissages précoces, mais faisons attention de ne pas tomber dans l'enthousiasme des convertis et de trop charger la barque ! Wink

Adulte, tu n'as pas les mêmes difficultés qu'un enfant non plus, tu n'as pas les mêmes appuis, ça fonctionne très différemment. Et je suis d'accord pour dire qu'obtenir une lecture fluide dans une langue étrangère est très difficile. Mais c'est essentiellement un problème d'acquisition de la langue, et d'automatisation.

Je parle un peu mieux le russe que l'allemand, par exemple, mais le simple fait que l'alphabet soit un peu différent fait que je lis à la vitesse d'un mauvais élève de CE1.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Rikki le Mer 8 Fév 2012 - 8:29

@oumyasin a écrit:Bonjour,

Je ne suis pas intervenue depuis très longtemps, il se trouve que j'ai été parachutée en CM2 cette année et que j'ai eu bien du mal à me résigner à quitter mon CE1 dans lequel je commençais à peine à prendre mes marques. Bref, à présent cela va un peu mieux et j'ai retrouvé le forum sur lequel je suis avec attention de nombreux posts que je trouve très instructifs (grammaire etc). Pour en revenir au sujet de ce post, je me demande cependant que faire avec des élèves de CM2 (soi-disant très bons élèves , dixit les commentaires des bilans précédents) qui ne parviennent pas à lire à haute de voix de manière fluide, ou même simplement lire de manière à ne pas buter sur chaque mot. J'ai plusieurs élèves dans ce cas-là et franchement je trouve ça très inquiétant pour la suite (collège etc). La lecture chronométrée, c'est un peu le principe d'un travail de "fluence" qu'on nous a présenté l'an dernier, mais je n'ai pas testé car je ne sais pas quand trouver le temps de travailler ainsi. Quant à laisser faire, lire dans sa tête etc, soit, c'est plus ou moins ce que je pense, mais il semble que pour mes élèves ça ne suffise pas. Je les fais donc lire à haute voix, mais à 25 en CM2 on ne peut pas faire ça bien souvent non plus, je m'interroge donc : que faire?

Qu'en pensez-vous?

Dans le cadre scolaire, c'est bien évidemment très différent.

Avec mes CE1 en soutien, je fais lire des histoires dialoguées : d'abord lire "à plat", puis surligner de couleur différente selon le personnage (travail de repérage et de compréhension), puis relire à plusieurs voix, dont une pour le narrateur, qui énonce entre autres les verbes de parole. C'est un travail que je trouve intéressant, car il permet à la fois de travailler la fluidité de la lecture (je n'arrive pas à intégrer l'anglicisme "fluence", mais à force de le voir je vais bien finir par le trouver normal) et la compréhension du texte. Ca permet aussi de bien mettre en valeur l'importance de la ponctuation, trop souvent négligée par les gamins.

On relit plusieurs fois, on théâtralise, on échange les rôles...

Ce n'est pas miraculeux, mais au quatrième texte ça va déjà mieux qu'au premier.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Clarinette le Mer 8 Fév 2012 - 8:46

@oumyasin a écrit:Bonjour,

Je ne suis pas intervenue depuis très longtemps, il se trouve que j'ai été parachutée en CM2 cette année et que j'ai eu bien du mal à me résigner à quitter mon CE1 dans lequel je commençais à peine à prendre mes marques. Bref, à présent cela va un peu mieux et j'ai retrouvé le forum sur lequel je suis avec attention de nombreux posts que je trouve très instructifs (grammaire etc). Pour en revenir au sujet de ce post, je me demande cependant que faire avec des élèves de CM2 (soi-disant très bons élèves , dixit les commentaires des bilans précédents) qui ne parviennent pas à lire à haute de voix de manière fluide, ou même simplement lire de manière à ne pas buter sur chaque mot. J'ai plusieurs élèves dans ce cas-là et franchement je trouve ça très inquiétant pour la suite (collège etc). La lecture chronométrée, c'est un peu le principe d'un travail de "fluence" qu'on nous a présenté l'an dernier, mais je n'ai pas testé car je ne sais pas quand trouver le temps de travailler ainsi. Quant à laisser faire, lire dans sa tête etc, soit, c'est plus ou moins ce que je pense, mais il semble que pour mes élèves ça ne suffise pas. Je les fais donc lire à haute voix, mais à 25 en CM2 on ne peut pas faire ça bien souvent non plus, je m'interroge donc : que faire?

Qu'en pensez-vous?
De maîtresse de CM2 à maîtresse de CM2 : comme je suis dans une école on ne peut plus traditionnelle, où l'accent est mis sur la lecture, notamment à haute voix, au moins deux fois par semaine y compris au cycle 3, je récupère généralement des élèves qui oralisent bien. Pour ceux qui se débrouillent moins bien, voire très mal, je les prends en aide personnalisée en début d'année, en particulier sur des textes à dialogues. Bien souvent, cela suffit à peu près à les remettre sur le droit chemin, sauf cas désespérés. J'insiste beaucoup sur l'élargissement de leur empan visuel, parce que c'est aussi cela qui les handicape, pour certains.
De toute façon, nous aussi, lisons de la littérature à l'oral deux fois par semaine, donc, même si les 28 ne passent pas à chaque fois, l'entraînement se poursuit. Et puis, il y a bien d'autres occasions de lire : les leçons, les textes des exercices, les pages d'histoire, de géo, de sciences, etc...
D'autre part, j'ai remarqué que certains élèves oralisent moyennement, mais comprennent plus finement que d'autres, qui lisent pourtant mieux à haute voix. Or, ce qui prime, c'est quand même la compréhension.
Mais dis-toi aussi qu'au CM2, quelle que soit l'énergie que l'on déploie, les jeux sont quasiment faits pour certains élèves... Il ne faut pas y laisser la santé non plus, hein !

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par oumyasin le Mer 8 Fév 2012 - 9:05

Merci beaucoup pour toutes ces pistes!

J'accompagne mon fils au judo je regarderai donc plus attentivement vos réponses à notre retour! Quant à la remarque sur le CM2 et le fait que les jeux soient déjà faits, c'est ce qu'avait aussi bien exprimé Rikki dans un autre post, je me retrouve pleinement dans cette constatation et personnellement c'est ce qui me démoralise tellement dans ce niveau!!

Pour ce qui est de la compréhension, c'est vrai que certains arrivent malgré tout à comprendre...

Je suis en retard,
Merci encore...

oumyasin
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Spinoza1670 le Mer 8 Fév 2012 - 9:21

Les textes de théâtre ou dialoguées, très bonne idée. Comme ils aiment beaucoup cela et se lassent beaucoup moins, cela permet une amélioration sensible de la lecture au fil des répétitions différentes.

1) Fluence comme outil d'évaluation : La mesure de la fluence (= fluidité de lecture) (nombre de mots correctement lus par minute) doit au moins être utilisée comme test d'évaluation permettant de mesurer objectivement les progrès des élèves.

2) Travailler spécifiquement la fluidité de lecture : Travailler en utilisant ostensiblement le chronomètre pourrait tout de même avoir une vertu : c'est de motiver les élèves aimant la compétition, à condition qu'ils ne soient pas d'un niveau trop différent. A utiliser avec modération tout de même. Par contre en individuel, pas trop de problème. L'élève sait qu'il ne se mesure pas aux autres mais à lui-même. Comme les progrès sont là, sauf énorme dyslexie, ça peut enclencher un cercle vertueux. Plus on lit, mieux on lit, plus on prend plaisir à lire, donc plus on lit, etc.

Les textes doivent être proportionnés au niveau des élèves. C'est tout bête. Mais combien de professeurs donnent à leurs élèves des textes dans lesquelles une seule phrase suffit à occuper cinq minutes, et donc à faire perdre le fil du texte, à moins de se contenter de lire mécaniquement.


Dernière édition par Spinoza1670 le Mer 8 Fév 2012 - 9:48, édité 1 fois

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par doublecasquette le Mer 8 Fév 2012 - 9:45

@Rikki a écrit:La stratégie qui paye le mieux avec ses enfants : leur fiche la paix et les laisser progresser à leur rythme, s'ils lisent beaucoup, ça s'automatise tout seul.

Lecture dirigée au chrono, non mais quelle horreur, il faut arrêter, laissez-les vivre !

Excuse-moi pour ce cri du cœur.

+ 1

La lecture fluide vient très bien toute seule si elle est soutenue par la compréhension et on la voit arriver à petits pas de la deuxième partie du CP à la fin du CE1 (CE2 pour les plus lents).

On peut la travailler grâce à la lecture à haute voix mais, de grâce, ni chronométrée ni laissant passer les erreurs, dues le plus souvent à un excès de confiance et de "comprenette" justement.

Au contraire, il faut absolument que le trio vue/voix/comprenette prenne l'habitude de travailler de concert, au fil du texte, dès la première lecture pour un texte simple et court (énoncé de problème, consigne d'exercice) et, au plus, dès la deuxième lecture pour un texte plus long et plus compliqué (roman, extrait littéraire, poème, long écrit documentaire, ...).

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Spinoza1670 le Mer 8 Fév 2012 - 9:46

Quelques conseils d'André Davesne (pédagogue Freinet) sur la façon d'enseigner la lecture courante, ça se trouve à la toute fin de son syllabaire en couleur intitulé Mamadou et Bineta apprennent à lire... voir l'image infra Il y a encore trois autres livres de lecture après celui-ci qui permettent d'attraper une courante de plus en plus vive.

C'est l'équivalent du Boscher (sans le calcul et sans les scènes dessinées de la vie courante), mais pour la lecture-écriture, la ressemblance est patente.

J'en profite pour lancer un appel à témoin : qui aurait en sa possession (une chance sur mille) son manuel de langage Le Français élémentaire ? Ca m'intéresse fortement ainsi que certainement Sowandi et qq autres.

Voir pour de plus amples renseignements : http://ecolereferences.blogspot.com/2011/10/mamadou-et-bineta.html



_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Duplay le Mer 8 Fév 2012 - 9:55

bangcoquine a écrit:
@doublecasquette a écrit:Oui, mais moi je suis c**. Au revoir !


Un trop plein d'experience empecherait-elle toute remise en question ?

Suspect

C'est à Double Casquette que vous pensez ?

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Sapotille le Mer 8 Fév 2012 - 9:57

C'est frustrant Spinoza, on voudrait bien connaître la suite de l'histoire du grain de maïs !!!


Et je voudrais savoir si "Mamadou et Binéta" a été aussi utilisé en France...

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par doublecasquette le Mer 8 Fév 2012 - 9:59

Mowgli a écrit:
bangcoquine a écrit:
@doublecasquette a écrit:Oui, mais moi je suis c**. Au revoir !


Un trop plein d'experience empecherait-elle toute remise en question ?

Suspect

C'est à Double Casquette que vous pensez ?

Oui, elle m'adore depuis que je lui ai dit que trente-sept ans (et plus, je faisais pas mal de soutien scolaire depuis mes treize ou quatorze ans) d'apprentissage de la lecture et de lectures personnelles m'avaient prouvé qu'il n'existait pas qu'un seul chemin pour aller à Rome ! Twisted Evil

Je n'avais pas vu qu'elle était l'initiatrice du poste, sinon je me serais abstenue d'intervenir.

Oumyasin, n'hésite pas à ouvrir un nouveau sujet, j'y participerai volontiers et essaierai de t'aider comme je l'ai toujours fait sur ce forum et sur l'ancien.


Dernière édition par doublecasquette le Mer 8 Fév 2012 - 10:00, édité 1 fois

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Sapotille le Mer 8 Fév 2012 - 10:00

bangcoquine a écrit:
@doublecasquette a écrit:Oui, mais moi je suis c**. Au revoir !


Un trop plein d'experience empecherait-elle toute remise en question ?

Grave erreur, Bang, Doublecasquettec est justement la championne toutes catégories de la remise en question ... lecteur

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par arcenciel le Mer 8 Fév 2012 - 10:02

Là, je crois que tu te trompes sur DC! Relis ses contributions et tu verras qu'elle est d'une patience infinie, qu'elle prend le temps de t'éclairer et de te guider quand tu en as besoin...

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Clarinette le Mer 8 Fév 2012 - 10:04

Allez, les filles, on se détend ! fleurs
Spoiler:
Bang, pas touche à notre DC nationale : apprends plutôt à la connaître. Une telle compétence, crois-moi, ça ne se trouve pas sous les pas d'un cheval.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Sapotille le Mer 8 Fév 2012 - 10:07

bangcoquine a écrit:
@Sapotille a écrit:
bangcoquine a écrit:
@doublecasquette a écrit:Oui, mais moi je suis c**. Au revoir !


Un trop plein d'experience empecherait-elle toute remise en question ?

Grave erreur, Bang, Doublecasquettec est justement la championne toutes catégories de la remise en question ... lecteur

Eh bien cela ne saute pas aux yeux.

Mais peut etre ne devrais je pas m arreter a son ton peremptoire, pour ne pas dire pete-sec.

Tu ne la connais pas assez...

Non seulement elle sait se remettre en question, mais elle a entraîné de nombreuses personnes qui se sont aussi remises en question... pour le plus grand bénéfice de leurs élèves...

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Duplay le Mer 8 Fév 2012 - 10:11

bangcoquine a écrit:
Mowgli a écrit:
bangcoquine a écrit:
@doublecasquette a écrit:Oui, mais moi je suis c**. Au revoir !


Un trop plein d'experience empecherait-elle toute remise en question ?

Suspect

C'est à Double Casquette que vous pensez ?

Oui. Je ne la connais pas ni de pres ni de loin mais je remarque que son ton tres besserwisser empeche tout dialogue constructif. Mais on rencontre le meme type de personnages quelque soit le secteur "ca fait 40 ans que je fais ce boulot, on me la fait pas a moi".

Serait-il déplacé de vous rappeler que vous êtes ici sur un forum d'enseignants ? Si la lecture des messages d'enseignants -à plus forte raison de la qualité de Double Casquette- vous insupporte à tel point, on ne peut que vous inviter à aller vous épanouir dans des échanges autrement plus constructifs sur des forums de "mamans" comme Magic Maman ou Au féminin. Rolling Eyes

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Clarinette le Mer 8 Fév 2012 - 10:14

Oui, mais j'insiste : j'espère aussi que tu apprécieras DC à sa juste valeur valeur quand tu la connaîtras mieux.
J'en parle d'autant plus à l'aise que nos premiers échanges furent un peu rugueux il y a quelques mois : l'extrême conviction qui m'anime donne apparemment à mes propos un tour parfois un peu pontifiant. Mais je suis une gentille fille, en fait ! Very Happy

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Clarinette le Mer 8 Fév 2012 - 10:23

Merci ! Very Happy
Spoiler:
Mais DC, elle est aussi gentille que moi, et en plus, elle est dix mille fois plus compétente, alors, tu vois.... Wink

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Spinoza1670 le Mer 8 Fév 2012 - 11:18

Mowgli a écrit:
bangcoquine a écrit:
Mowgli a écrit:
bangcoquine a écrit:
@doublecasquette a écrit:Oui, mais moi je suis c**. Au revoir !


Un trop plein d'experience empecherait-elle toute remise en question ?

Suspect

C'est à Double Casquette que vous pensez ?

Oui. Je ne la connais pas ni de pres ni de loin mais je remarque que son ton tres besserwisser empeche tout dialogue constructif. Mais on rencontre le meme type de personnages quelque soit le secteur "ca fait 40 ans que je fais ce boulot, on me la fait pas a moi".

Serait-il déplacé de vous rappeler que vous êtes ici sur un forum d'enseignants ? Si la lecture des messages d'enseignants -à plus forte raison de la qualité de Double Casquette- vous insupporte à tel point, on ne peut que vous inviter à aller vous épanouir dans des échanges autrement plus constructifs sur des forums de "mamans" comme Magic Maman ou Au féminin. Rolling Eyes

Retourne dans ton pays, quoi. Bravo. C'est beau.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Clarinette le Mer 8 Fév 2012 - 11:27

bangcoquine a écrit:
@Clarinette a écrit:Merci ! Very Happy
Spoiler:
Mais DC, elle est aussi gentille que moi, et en plus, elle est dix mille fois plus compétente, alors, tu vois.... Wink


Je viens d'arriver activement (je lisais depuis un certain temps cependant), donc je n'avais aucune idee qu elle etait une sorte de deesse sur ce forum, mais vos contributions sont largement aussi interessantes.

A propos, pour revenir au sujet de base, tu disais que tu etais dans une ecole traditionnelle. Ca m interesserait de savori ce que tu entends par la et comment tu definierais une ecole non-traditionnelle?



Je n'ai pas le temps de développer maintenant, mais rapidement, c'est une école où la majorité des enseignants a dépassé la cinquantaine : ça a ses bons côtés (beaucoup de français/maths)... et ses mauvais (pas assez de sport, HG, musique, ...).

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Iota le Mer 8 Fév 2012 - 11:33

Mon cycle ressemble à l'école de Clarinette ! Smile
Pour revenir sur le sujet, je tente l'expérience de la fluence dans mon CM1 à compter de la semaine prochaine.
C'est difficile à mettre en place, mais je couplerai ça à un rallye-lecture, pour prendre mes deux élèves les plus en difficulté en têtes à tête, trois fois trente minutes par semaine, pendant 8 semaines. Je ferai le point sur les progrès éventuels, en compréhension compris, je vous dirai.
Sinon, oui, en CM2, pas mal de manques sont solidement ancrés, et la confiance en soi en pâtit déjà. Mais même si c'est plus difficile à rattraper qu'en cycle 2, c'est toujours possible, je l'ai vu souventparfois. Question de travail (pour lui ou elle) et de méthode (pour nous).

_________________
“If a nation expects to be ignorant and free, in a state of civilization, it expects
what never was and never will be.” [Thomas Jefferson à Charles Yancey, 1816]

Iota
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum