Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Iota le Jeu 9 Fév 2012 - 11:31

bangcoquine a écrit:Pour prouver a tout le monde que ma fille n'est pas malheureuse ni chatiee intellectuellement ni torturee et aime ce qu elle fait, voici une petite video de ce matin de ma fille au piano juste avant d aller a l'ecole. Plus grand chose a voir avec le sujet de base certes...

Oh, Bangcoquine, elle est magnifique cette petite pianiste ! Et oui, elle a l'air d'aimer ça !

Iota
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Sapotille le Jeu 9 Fév 2012 - 11:42

bangcoquine a écrit:
@Iota a écrit:
bangcoquine a écrit:Pour prouver a tout le monde que ma fille n'est pas malheureuse ni chatiee intellectuellement ni torturee et aime ce qu elle fait, voici une petite video de ce matin de ma fille au piano juste avant d aller a l'ecole. Plus grand chose a voir avec le sujet de base certes...

Oh, Bangcoquine, elle est magnifique cette petite pianiste ! Et oui, elle a l'air d'aimer ça !

et elle aime tout ce qu elle fait! elle sourit quand elle lit, quand elle nage, quand elle dessine, quand elle ecrit, quand elle joue !!

Elle est trop mignonne "cette pauvre enfant martyre" !!!

Je blague...
C'est un cadeau du ciel, une petite bonne femme comme cela !!! I love you

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Iota le Jeu 9 Fév 2012 - 11:43

Une merveille pour une enseignante Very Happy !
Il y a comme ça des gens doués pour le bonheur, même tout petits...
Je vous souhaite tous les bonheurs du monde à toutes les deux !

_________________
“If a nation expects to be ignorant and free, in a state of civilization, it expects
what never was and never will be.” [Thomas Jefferson à Charles Yancey, 1816]

Iota
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Iota le Jeu 9 Fév 2012 - 12:11

bangcoquine a écrit:
@Iota a écrit:Merci Sapotille c'est gentil, mais ce que je vis est infiniment moins exotique que Bangcoquine ou Sowandi ...

Sinon, Bangcoquine, penses-tu réellement que c'est par la violence que ces classes sont si disciplinées ? Je penchais plutôt pour un consensus de la société toute entière sur ces valeurs de respect absolu du maître et de culte du travail...peut-être que la Corée du Sud "s'occidentalise" trop vite ?

En ce qui concerne ta fille, j'ai eu pas mal d'élèves vietnamiens ici, avec généralement d'excellents résultats (mais j'ai eu 1 cancre ! Que tout le monde dans sa famille regardait avec incompréhension, le pauvre). J'ai des neveux métissés, et je ne peux nier une certaine aisance intellectuelle chez beaucoup, une appétence aussi pour les langues, les chiffres.
Par exemple M. est arrivée en CE1 complètement perdue, pas un mot de français. Elle passait ses récrés assise toute droite sur un banc à observer l'incroyable agitation de nos cours de récréation, perplexe. Elle s'est liée avec les petites filles les plus calmes de sa classe, et a peu à peu hasardé quelques mots. Quand je l'ai eue en CM1, c'était la meilleure élève de ma classe en mathématiques - nous avons un bon niveau-. Elle s'exprimait à l'écrit correctement, avec parfois quelques erreurs liées à des prépositions mal employées, des tournures fautives, mais rien de grave. En CM2, elle était à 100% aux évals de maths et de français, et écrivait parfaitement.
Même histoire, mais peut-être un peu moins brillante, avec A. arrivée en CE2, absolument non-francophone, qui a passé une licence d'histoire (et m'a raconté le mal qu'elle avait eu à comprendre les guerres de religion) et est PE aujourd'hui...Et D. si brillant en maths et gaucher, qui avait décidé d'apprendre à écrire de la main droite pour l'anniversaire de son père, et qui y est arrivé parfaitement, malgré mes objections, qu'il écoutait avec politesse, mais sans en tenir compte...
J'en ai plein des comme ça. Ces gamins m'ont émue parfois aux larmes avec leur ténacité et leur courage. Ils parlent peu (et je m'en fiche), mais pensent beaucoup.
Difficile de dire la part de la génétique dans tout ça. As-tu vu cette émission passionnante sur ce sujet, qui expliquait que les yeux en amande des asiatiques n'avaient pas lieu d'être au regard de la sélection naturelle ? Pas d'avantage particulier à acquérir avec ça...ils mettent ça sur le compte d'une sélection sexuelle: les femmes aux yeux en amande étaient plus souvent choisies que les autres, et voilà. Peut-être aimaient-ils aussi délibérément les femmes les plus appliquées, capables de travailler plus longtemps aux champs ?
Mais leur culture, c'est indéniable, leur donne une force de travail impressionnante. D'ailleurs les générations plus occidentalisées préfèrent souvent la planche à voile aux cahiers...

Ca m ennuie d abonder dans ton sens car je ne VEUX pas croire aux facteurs genetiques (ma fille a des cousins blancs et noirs, ma famille comprend 9 nationalites eparpilles sur 4 continents donc nous sommes reellement multiculturels) mais le fait est que je me rappelle d une vietnamienne de ma promo de grande ecole qui est arrivee en France sans un mot de francais a l age de 12 ans.
Je n ai pas vu l emission en question. Et la planche c est tres bien.... mieux que les jeux videos en tous cas Smile

Oh, je ne prends aucun sens, je suis partagée aussi, j'ai du mal à trancher, et puis je suis loin d'avoir les connaissances scientifiques pour le faire. Mais je réfléchis souvent en écrivant, ça me permet de faire le point. J'essaie juste de ne refuser aucune idée à priori, même si elle coince un peu mes convictions.
Sinon, la planche c'était un exemple (le climat s'y prête). La troisième génération a parfois aussi des unités centrales démentes pour jouer en ligne Very Happy

_________________
“If a nation expects to be ignorant and free, in a state of civilization, it expects
what never was and never will be.” [Thomas Jefferson à Charles Yancey, 1816]

Iota
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Spinoza1670 le Lun 13 Fév 2012 - 20:19

Je suis en train de ressortir du grenier, voire du vide-ordure un livre de lecture courante dont cerfs-thyms ou serre-Taine ont peut-être déjà entendu parler : Marcel Berry, Une semaine avec ... Le principe est simple : une semaine avec un conte, une histoire, un extrait d'oeuvre. Ici il s'agit de Une semaine avec ... les bêtes chez elles.
C'est un premier livre : il est censé suivre directement la fin du syllabaire (= bouquin d'apprentissage de la lecture CP) et le but est de donner aux enfants l'habitude et le goût de la lecture.

Voilà Rue des contes est replacé au bon endroit : au CE1, ou en fin de CP quand les élèves savent lire, ou au début du CP mais à l'oral (travail oral d'explication de texte, de langage).

Je n'ai mis que la première histoire en ligne. Huit autres sont prêtes mais je n'ai plus le temps de les mettre en ligne. Ce sera pour demain.

Je vous laisse admirer (cliquez sur l'image pour lire l'histoire complète) :


_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par doublecasquette le Lun 13 Fév 2012 - 20:53

Tu as la date de parution, s'il te plaît ? Je n'ai pas fait de CE1 mais il me semble qu'au CM2, j'ai eu un manuel de lecture qui portait ce titre...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Spinoza1670 le Mar 14 Fév 2012 - 4:32

Au moins jusqu'en 1965, mais encore après je crois.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Julie Pie le Mar 14 Fév 2012 - 7:34

@doublecasquette a écrit:Tu as la date de parution, s'il te plaît ? Je n'ai pas fait de CE1 mais il me semble qu'au CM2, j'ai eu un manuel de lecture qui portait ce titre...

j'ai la suite les CM quelque part. Pour les plus grands c'est "Une semaine avec un auteur"" ou quelque chose comme ça. Extraits de romans d'Hugo, Verne ou de l'Odyssée... je chercherai ce soir...
Muriel

Julie Pie
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

ouvrages de Marcel Berry : une semaine avec

Message par Spinoza1670 le Mar 14 Fév 2012 - 13:18

A la suite d'une recherche sur google books :

Une semaine avec les meilleurs conteurs français et étrangers: cours élémentaire: textes choisis en vue de la lecture et la récitation
Éditeur Hachette, 1937
Longueur345 pages

Titre Une Semaine avec: Cours élémentaire, textes choisis en vue de la lecture et de la récitation
Classiques Hachette
Éditeur Hachette, 1965
Longueur 314 pages

Une semaine avec... les bêtes chez elles: Premier livre
Éditeur Hachette, 1941
Longueur156 pages

Une semaine avec la mythologie grecque, l"Odyssée', le théâtre au Moyen âge, le 'Roman de Renard', Rabelais, Cervantès...: textes choisis en vue de la lecture et de la récitation. Cours moyen et supérieur...
Éditeur Hachette (impr. de Brodard et Taupin), 1950
Longueur195 pages

Une Semaine avec la Mythologie grecque [etc.]: textes choisis en vue de la lecture et de la recitation ; cours Moyen et superieur
AuteurMarcel Berry
ÉditeurHachette, 1959
Longueur441 pages

Une semaine avec ... : textes choisis en vue de la lecture et de la récitation: cours moyen et supérieur
Éditeur Hachette, 1936
Longueur441 pages
http://nnbonnet.free.fr/index2ter.html

Le livre dont j'ai mis un extrait plus haut est une ancienne version de Une semaine avec les bêtes (édition de 1941 peut-être), il en existe une version plus récente (voir par exemple : http://www.priceminister.com/offer?action=desc&aid=513278410), édition de 1956 peut-être.

J'ai aussi la suite Une semaine avec CE.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Spinoza1670 le Mer 15 Fév 2012 - 18:32

Voici la préface du livre Une semaine avec... les bêtes chez elles, Premier Livre. En fait c'est un ouvrage destiné au Cours Préparatoire (cf. mots en gras).
Lire sur : http://ecolereferences.blogspot.com/2012/02/lecture-courante-ce1-premier-livre-une.html

Cet ouvrage est destiné aux élèves qui ont terminé l'apprentissage de la lecture. Après le syllabaire, il sera leur premier compagnon de classe, un compagnon que nous avons voulu souriant et simple.

Souriant, il l'est tant par la qualité des illustrations de Michel POLITZER, rehaussées de couleurs, pleines de vie et de trouvailles malicieuses, que par le charme de ses histoires d'animaux, presque toutes scolairement inédites.

Simple, il l'est par le choix même des textes, tous d'auteurs qui connaissent bien les enfants, et par la forme des exercices qui, malgré leur discrétion, passent en revue tout le modeste programme de français des petites classes.

Il comprend quinze récits (un pour chaque semaine de la fin de l'année scolaire s'il est utilisé immédiatement après le syllabaire). Comme dans les autres volumes de la collection, ces textes progressifs, composés en caractères très lisibles et bien gradués, ont tous une certaine ampleur. Chacun d'eux est partagé en cinq lectures de longueur raisonnable, qui constituent la matière des leçons d'une semaine.

Une grande gravure sert d'introduction à chaque série hebdomadaire; d'autres gravures l'illustrent ou en donnent la conclusion. L'ensemble des cinq lectures constitue donc un récit complet, propre à éveiller la curiosité toute fraîche de notre jeune élève, à la tenir en haleine par une action sans cesse renouvelée, puis à la satisfaire.
Quant au maître, il dispose d'un texte assez abondant pour lui permettre de faire lire toute la classe longuement et sans répétitions fastidieuses.

Nous espérons que ce « Premier livre » plaira aux enfants à qui il voudrait donner l'habitude et le goût de la lecture, et qu'il sera bien accueilli des maîtres, heureux d'y trouver un moyen agréable et commode de renouveler l'intérêt et le profit de leurs leçons.

C'est cohérent avec la préface du Boscher qui indique (http://ecolereferences.blogspot.com/2011/09/conseils-boscher-lecture-ecriture.html) :
L'apprentissage de la lecture ne devant durer que 3 ou 4 mois, nous avons dû nous borner, dans La Journée des Tout Petits, à l'étude des 60 premiers nombres. Appliquer la même méthode pour celle des nombres de 60 à 100.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Dhaiphi le Mer 15 Fév 2012 - 18:48

@Iota a écrit:Même histoire, mais peut-être un peu moins brillante, avec A. arrivée en CE2, absolument non-francophone, qui a passé une licence d'histoire (et m'a raconté le mal qu'elle avait eu à comprendre les guerres de religion) et est PE aujourd'hui...
Ah dommage, elle a tout de même fini par échouer... Crying or Very sad

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Spinoza1670 le Mer 15 Fév 2012 - 18:55

La date de rentrée des CP n'était pas la même avant.
Avant guerre, sauf dérogation, les enfants entraient au CP lorsqu’ils avaient six ans révolus le premier octobre de l’année scolaire et non le 1er janvier de l’année civile en cours. Les enfants nés au cours du dernier trimestre de l’année civile entraient donc normalement à six ans à l’heure au CP, mais à sept ans du point de vue de l’année civile.
Nathalie Bulle, UNE ERREUR MALENCONTREUSE, Retards scolaires et réformisme éducatif des années soixante-dix : http://www.nathalie-bulle.com/Files/retards_skhole.pdf

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par doublecasquette le Mer 15 Fév 2012 - 22:48

@Spinoza1670 a écrit:La date de rentrée des CP n'était pas la même avant.
Avant guerre, sauf dérogation, les enfants entraient au CP lorsqu’ils avaient six ans révolus le premier octobre de l’année scolaire et non le 1er janvier de l’année civile en cours. Les enfants nés au cours du dernier trimestre de l’année civile entraient donc normalement à six ans à l’heure au CP, mais à sept ans du point de vue de l’année civile.
Nathalie Bulle, UNE ERREUR MALENCONTREUSE, Retards scolaires et réformisme éducatif des années soixante-dix : http://www.nathalie-bulle.com/Files/retards_skhole.pdf

L'âge de rentrée au CP, tu veux dire...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Spinoza1670 le Ven 17 Fév 2012 - 20:19

Oui.
D'ailleurs j'avais l'impression de comprendre mais maintenant je ne comprends plus. Qu'en était-il avant ? Qu'en est-il maintenant ? Quand cela a-t-il changé ?
Peut-être que cela peut avoir une importance pour expliquer certaines difficultés d'apprentissage pour certains enfants, mais peut-être pas.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par doublecasquette le Ven 17 Fév 2012 - 22:35

Je crois que ça a duré en gros jusqu'à la deuxième guerre mondiale, mais un peu plus dans les campagnes et dans certaines régions où l'habitude était bien ancrée.
Les enfants n'entraient au CP, l'année de leurs six ans, uniquement s'ils avaient six ans révolus à la date de la rentrée (1° octobre). Ce qui veut dire que les enfants d'octobre, de novembre et de décembre n'entraient au CP qu'à la rentrée d'octobre suivante et qu'ils ont par la suite été comptabilisés avec les élèves ayant pris un an de retard à l'issue de leur cours préparatoire.

D'où la légende urbaine née dans les années 70/80/90 comme quoi, à l'époque des méthodes "syllabiques" ou "mixtes à court départ global", 30 % des élèves n'apprenaient pas à lire en une année scolaire et redoublaient leur CP.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Mareuil le Ven 17 Fév 2012 - 22:51

@doublecasquette a écrit:Je crois que ça a duré en gros jusqu'à la deuxième guerre mondiale, mais un peu plus dans les campagnes et dans certaines régions où l'habitude était bien ancrée.
Les enfants n'entraient au CP, l'année de leurs six ans, uniquement s'ils avaient six ans révolus à la date de la rentrée (1° octobre). Ce qui veut dire que les enfants d'octobre, de novembre et de décembre n'entraient au CP qu'à la rentrée d'octobre suivante et qu'ils ont par la suite été comptabilisés avec les élèves ayant pris un an de retard à l'issue de leur cours préparatoire.

D'où la légende urbaine née dans les années 70/80/90 comme quoi, à l'époque des méthodes "syllabiques" ou "mixtes à court départ global", 30 % des élèves n'apprenaient pas à lire en une année scolaire et redoublaient leur CP.

Deux constatations :
1- les allègements des programmes du primaire introduits à partir des années soixante, sous le prétexte que des programmes trop denses produisaient des retards scolaires, ont donc été justifiés par des statistiques fausses.
2-À ce jour, aucun de ceux qui ont à l'époque justifié la destruction des programmes du primaire n'a pris publiquement acte des travaux de Nathalie Bulle.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Mareuil le Ven 17 Fév 2012 - 23:05

Pardon, je ne sais pas si lien a déjà été posté :
http://www.nathalie-bulle.com/Files/retards_skhole.pdf

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Tinsel le Dim 26 Fév 2012 - 10:29

Tiens elle est partie?

_________________
Koala + bassine

Tinsel
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Serge le Dim 26 Fév 2012 - 10:42

Oui, elle estimait ne pas savoir participer à un sujet sans se montrer malgré elle un peu maladroite, méprisante ou agressive et a souhaité se désincrire pour "ne pas nuire au forum". Une décision personnelle, très excessive bien sûr, mais qui partait sans doute d'un bon sentiment et d'une auto analyse de ce qu'elle postait.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par caperucita le Dim 26 Fév 2012 - 10:47

D'ailleurs c'était quoi le titre de ce fil au départ ? parce que là même si on veut reprendre la conversation, c'est difficile, on ne connaît même pas le sujet !

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par doublecasquette le Dim 26 Fév 2012 - 10:48

Ça devait être "Comment l'enfant passe du déchiffrage à la lecture courante ?" ou quelque chose d'approchant...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Iphigénie le Dim 26 Fév 2012 - 10:55

ça m'intéresse, surtout si ça peut s'appliquer à des secondes aussi Very Happy car je me sens très démunie.....

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par User5899 le Dim 26 Fév 2012 - 11:07

@Tinsel a écrit:Cripue voit des X et rapplique aussitôt mdr
Bang a supprimé tout ce qu'elle a écrit, avant de nous libérer de se présence visiblement.
C'est très réducteur Laughing
Je rapplique quand il y a XXL Very Happy
Et je ne pue pas ! D'aucuns peuvent en témoigner.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par User5899 le Dim 26 Fév 2012 - 11:10

@Serge a écrit:Oui, elle estimait ne pas savoir participer à un sujet sans se montrer malgré elle un peu maladroite, méprisante ou agressive et a souhaité se désincrire pour "ne pas nuire au forum". Une décision personnelle, très excessive bien sûr, mais qui partait sans doute d'un bon sentiment et d'une auto analyse de ce qu'elle postait.
Serge, depuis que vous êtes modérateur, vous parlez ce langage exquis dont use parfois Copé, ou Guaino Suspect

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par User5899 le Dim 26 Fév 2012 - 11:11

@iphigénie a écrit:ça m'intéresse, surtout si ça peut s'appliquer à des secondes aussi Very Happy car je me sens très démunie.....
Bah, fille d'Agamemnon, faites comme moi : abandonnez le fol espoir de parvenir à la lecture courante, et vos objectifs seront illico, subito presto, derechef et ipso facto atteints.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l'enfant passe-t-il du déchiffrage à la lecture courante ?

Message par Serge le Dim 26 Fév 2012 - 11:21

Cripure a écrit:
@Serge a écrit:Oui, elle estimait ne pas savoir participer à un sujet sans se montrer malgré elle un peu maladroite, méprisante ou agressive et a souhaité se désincrire pour "ne pas nuire au forum". Une décision personnelle, très excessive bien sûr, mais qui partait sans doute d'un bon sentiment et d'une auto analyse de ce qu'elle postait.
Serge, depuis que vous êtes modérateur, vous parlez ce langage exquis dont use parfois Copé, ou Guaino Suspect

Non, c'est depuis que je suis passé du déchiffrage à la lecture courante lol!

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum