Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Azad
Habitué du forum

La dyslexie au lycée

par Azad le Jeu 9 Fév 2012 - 18:41
Bonjour à tous,
Concrètement comment gérez vous les dyslexiques (avérés, confirmés pas des personnes compétentes) ?
Quand j'étais en collège, c'était différent. Un barème différent pour la dictée, des photocops du cours, quelques questions en moins sur les contrôles et emballez c'est pesé !

Concernant l'évaluation, mon emploi du temps (et celui de l'élève en question) ne me permet pas de faire un tiers temps, avant ou après mon heure. Comme il s'agit de plus en plus de travaux rédigés, je ne peux pas dire que je vais mettre une question en moins. Je peux réduire le nombre de lignes attendu, mais je ne suis pas sûr que ce soit vraiment bénéfique pour l'élève au bac.

Dans le déroulement du cours, à part dire à l'élève de se mettre devant... je sèche... je ne vais quand même pas lui photocopier le cours (déjà que je projette souvent des diaporamas pour que ce soit plus clair...).

Bref, votre expérience est bienvenue !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: La dyslexie au lycée

par User5899 le Jeu 9 Fév 2012 - 23:16
Je n'en ai jamais eu de toute ma carrière. Désolé.
avatar
Azad
Habitué du forum

Re: La dyslexie au lycée

par Azad le Sam 11 Fév 2012 - 7:26
:shock: Entre ma seconde et mes premières, j'en ai deux rien que cette année...!
avatar
Dorinde
Neoprof expérimenté

Re: La dyslexie au lycée

par Dorinde le Sam 11 Fév 2012 - 14:53
alors je suis en collège mais voilà des pistes que j'imagine...
1. pendant les cours, bien formuler à l'oral et reformuler de manière différente.
Leur faire relire les questions posées, vérifier avec eux la compréhension des textes. faire un partenariat avec un autre élève pour photocopier les cours ou accepter un dictaphone...
2. à propos des textes, avoir une police arial 14 à double interligne. numéroter toutes les lignes, ne pas parasiter la lecture du texte par des dessins, abondance de notes etc.
3. à propos des évaluations, limiter les questions quand c'est possible, sinon en écriture ne pas évaluer l'orthographe. vérifier auprès d'eux la compréhension du sujet posé. évaluer à l'oral quand c'est possible
4. accepter des devoirs maison faits sur ordinateur.

bon mes idées ne sont pas miraculeuses, juste quelques pistes...
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: La dyslexie au lycée

par Iphigénie le Sam 11 Fév 2012 - 15:14
On nous demande d'être mamans ou papas, assistantes sociales, guides de morale publique, professeurs de citoyenneté et maintenant orthophonistes?
Tout cela n'est que bricolage.
Avec toute notre conscience professionnelle, nous ne sommes pas qualifiés pour pallier les problèmes de dyslexie.
A chacun son boulot.

Si ça continue, le professeur va être le responsable de tous les malheurs du monde- sauf de l'inculture généralisée, mais ça tout le monde s'en fout.



pingouin ok je suis de mauvais poil Suspect Mais sérieusement y en a marre qu'on raconte que tout est possible en classe. Non je ne peux pas gérer les problèmes de Jules qui est dyslexique, à côté de Léon qui déprime, de Léa qui a ses règles et de Jim qui est non-voyant.

Je ne demande pas au médecin de prendre mon pain en passant devant la boulangerie, ni de s'occuper tant qu'il y est de mon robinet qui fuit.
avatar
Dorinde
Neoprof expérimenté

Re: La dyslexie au lycée

par Dorinde le Sam 11 Fév 2012 - 15:23
loin de relancer une polémique maintes fois renouvelée sur ce forum, je répondais à une question en donnant des pistes. il ne s'agit pas de prendre la place des orthophonistes mais de voir comment on peut "aider" certains élèves.
vérifier en début d'évaluation qu'un dys a compris le sujet, (le cas échéant voir si dans nos bahuts quelqu'un veut bien lui faire la lecture des textes)
accepter les fautes d'orthographe ou un devoir dactylographié
présenter des textes en interligne double...
est-ce si long à faire?

en effet Léon qui déprime, je ne peux rien faire et changer ma pédagogie ne l'aidera pas.
Léa qui a ses règles, même si je change ma pédagogie elle aura mal
Quant à jim, je suis sure qu'avec un AVSI les choses sont possibles...

mais si quelques aménagements rapides peuvent aider un de mes élèves alors pourquoi pas.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: La dyslexie au lycée

par Iphigénie le Sam 11 Fév 2012 - 15:37
Dorinde, je n'ai rien contre toi, mon coup de gueule est général.

D'ailleurs c'est bien parce que j'ai dans mes classes trois dys- et deux sourds que je pousse ce coup de gueule parce que c'est malhonnête de laisser croire que je peux moi faire quelque chose pour eux au milieu de mes 35 élèves. Je m'indigne de voir cette école "au petit rabais" et ces solutions de misère que l'on donne à ces élèves.

Et en attendant moi aussi j'articule , je prends les devoirs dactylographiés etc etc mais avec le sentiment que je lutte contre l'incendie avec mon pistolet à eau.
avatar
Dorinde
Neoprof expérimenté

Re: La dyslexie au lycée

par Dorinde le Sam 11 Fév 2012 - 15:41
totalement d'accord avec toi dans le fond du problème et dans cette politique des bonnes idées sans moyen.
mais dis-toi que tu le fais pour tes élèves qui ont ce handicap au quotidien, la politique ils s'en fichent, ils veulent juste que l'on fasse ce que l'on peut pour eux...poser un regard est déjà énorme.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: La dyslexie au lycée

par Iphigénie le Sam 11 Fév 2012 - 15:53
Je n'en suis pas si sûre: hier mon élève sourde est venue me dire que son appareil était en panne: je l'ai regardée, mais son problème est restée entier !
et j'ai bien vu qu'elle ne comprenait rien de ce que l'on faisait et je n'ai vraiment pas vu ce que je pouvais improviser ,là , pour l'aider. C'est cette impuissance qui me fait réagir.
avatar
Azad
Habitué du forum

Re: La dyslexie au lycée

par Azad le Mar 21 Fév 2012 - 13:40
Merci pour vos témoignages. Pas de remède miracle on dirait, juste des petits trucs...
En effet, je n'ai pas vraiment l'envie ni la capacité de porter tous les problèmes des élèves sur mes épaules. Les gens de là-haut qui rêvent d'une école pour tous, c'est vrai que l'idée est chic, mais quand on a les moyens de la réaliser...
En attendant, ils sont bel et bien là... il faut bien bricoler...
avatar
mimile
Grand sage

Re: La dyslexie au lycée

par mimile le Mar 21 Fév 2012 - 15:04
je laisse un temps supplémentaire pour mes 2 élèves qui vont bénéficier d'un tiers temps (un dyslexique et un qui souffre d'un léger handicap moteur).
Je vous rejoins sur le pistolet à eau pour combattre un incendie...
Mon élève qui a un handicap moteur est censé avoir un PC pour prendre le cours mais elle l'a rarement car elle doit aller le chercher à l'infirmerie. Et parfois, l'infirmerie est fermée, ou elle n'a pas le temps d'aller chercher l'ordinateur.
avatar
Garance
Neoprof expérimenté

Re: La dyslexie au lycée

par Garance le Mar 21 Fév 2012 - 16:15
1/3 temps aux devoirs.
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: La dyslexie au lycée

par totoro le Mar 21 Fév 2012 - 18:33
Ne pas (trop) pénaliser l'orthographe.
Donner des textes avec une police pour dys- .
Voir avec lui ce qui lui pose problème concrètement.

Pas de dys en lycée cette année, mais un mal voyant pour lequel je fais bien attention de répéter pour qu'il puisse prendre en notes (mais il est très au point de ce côté là, et plutôt très au point en général d'ailleurs).

_________________
avatar
adelaideaugusta
Fidèle du forum

Re: La dyslexie au lycée

par adelaideaugusta le Mar 21 Fév 2012 - 19:15
@Azad a écrit:Merci pour vos témoignages. Pas de remède miracle on dirait, juste des petits trucs...
En effet, je n'ai pas vraiment l'envie ni la capacité de porter tous les problèmes des élèves sur mes épaules. Les gens de là-haut qui rêvent d'une école pour tous, c'est vrai que l'idée est chic, mais quand on a les moyens de la réaliser...
En attendant, ils sont bel et bien là... il faut bien bricoler...

Je sais que c'est très utopique, mais ce jeune a sûrement eu une très mauvaise méthode d'apprentissage de la lecture. Et j'ai connu comme cela un homme de 42 ans, "dyslexique", qui, se rendant compte que son petit garçon avait les mêmes difficultés que lui pour lire et comprendre ce qu'il lisait, a réalisé qu'une méthode alphabétique, qu'il utilisait avec son petit garçon, au lieu de celle de la classe qui était une "non méthode", comme on dit, a réappris à lire avec son fils...sauf qu'il lui a fallu deux ans, et son fils quelques mois.
Mais pour réapprendre les automatismes créés par une bonne méthode chez les enfants de 5-6 ans, il faut prendre conscience qu'on est un "faux dyslexique" et un sacré courage !
avatar
venus13
Niveau 9

Re: La dyslexie au lycée

par venus13 le Mar 26 Jan 2016 - 19:54
@Azad a écrit:Bonjour à tous,
Concrètement comment gérez vous les dyslexiques (avérés, confirmés pas des personnes compétentes) ?
Quand j'étais en collège, c'était différent. Un barème différent pour la dictée, des photocops du cours, quelques questions en moins sur les contrôles et emballez c'est pesé !

Concernant l'évaluation, mon emploi du temps (et celui de l'élève en question) ne me permet pas de faire un tiers temps, avant ou après mon heure. Comme il s'agit de plus en plus de travaux rédigés, je ne peux pas dire que je vais mettre une question en moins. Je peux réduire le nombre de lignes attendu, mais je ne suis pas sûr que ce soit vraiment bénéfique pour l'élève au bac.

Dans le déroulement du cours, à part dire à l'élève de se mettre devant... je sèche... je ne vais quand même pas lui photocopier le cours (déjà que je projette souvent des diaporamas pour que ce soit plus clair...).

Bref, votre expérience est bienvenue !

quelles solutions avez-vous trouvé svp? Comment cela se passe pour l'EAF?
Contenu sponsorisé

Re: La dyslexie au lycée

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum