[Rue 89] Noel Herpe : Sciences po est-elle devenue "l'école de la bêtise sarkozyste" ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Rue 89] Noel Herpe : Sciences po est-elle devenue "l'école de la bêtise sarkozyste" ?

Message par Aredius le Dim 12 Fév 2012 - 18:41

Mais peut-être peuvent-ils entrer dans des apprentissages autres que ceux de l'école, ou dans ceux de l'école mais en un autre lieu, dans un autre environnement, etc etc.
"différences entre les élèves ne sont pas naturelles mais socialement construites". Et si on écrivait "différences entre les élèves ne sont pas que naturelles mais aussi socialement construites" et pour certains la construction sociale est beaucoup plus importante que la différence naturelle. Car il y a aussi des différences naturelles, qui peuvent être modifiée par la formation, la vie quotidienne, etc.

Aredius
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rue 89] Noel Herpe : Sciences po est-elle devenue "l'école de la bêtise sarkozyste" ?

Message par coquille le Dim 12 Fév 2012 - 18:42

En l'occurrence, l'article parle plutôt d'étudiantes extérieures au recrutement traditionnel de Sciences Po.

coquille
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rue 89] Noel Herpe : Sciences po est-elle devenue "l'école de la bêtise sarkozyste" ?

Message par coquille le Mer 15 Fév 2012 - 13:56

Elles viennent d'ailleurs de publier un droit de réponse. En justifiant le fait que l'administration ait monté leurs notes, par l'argument que la notation du prof serait trop "subjective"... Hallucinant !!!

coquille
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rue 89] Noel Herpe : Sciences po est-elle devenue "l'école de la bêtise sarkozyste" ?

Message par Aredius le Mer 15 Fév 2012 - 14:09

Sakozy vous dis-je, Sarkozy...
J'ai la preuve :
" En septembre 1979, il entre à l'Institut d'études politiques de Paris section Pol.Eco.Soc. dont il sort, en 19817, non diplômé. Selon Catherine Nay, cet échec est probablement dû à une note éliminatoire en anglais".
wikipedia
Sarkozy est humain. Il ne veut pas que les autres soient mal traités comme il l'a été.

On constate que ce sont souvent des "vacataires" qui dénoncent ces pratiques. Alors on peut dire que s'ils sont vacataires c'est que ce sont des nuls. D'ailleurs des commentateurs font remarquer que les "vrais" profs ne dénoncent pas de telles pratiques. Ah ah !

_________________
Aredius, Nantes,http://lefenetrou.blogspot.com
"Homo sum et nihil humani a me alienum puto" (Terence)
"Quis custodiet ipsos custodes? " (Juvenal)

Aredius
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rue 89] Noel Herpe : Sciences po est-elle devenue "l'école de la bêtise sarkozyste" ?

Message par coquille le Mer 15 Fév 2012 - 16:58

En ce qui concerne Benichou et Herpe, Sciences Po aurait dû les traiter avec plus d'égards... L'effet boomerang est fulgurant !

coquille
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rue 89] Noel Herpe : Sciences po est-elle devenue "l'école de la bêtise sarkozyste" ?

Message par Leclochard le Mer 15 Fév 2012 - 17:56

@Edgar a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Edgar a écrit:
@John a écrit:Oui mais enfin, un pays dont l'élite est Plagnol, Barèges, Royal et Wauquiez...

Un point pour toi John. Je suis notamment surpris de voir l'écart entre le cursus universitaire, exceptionnel, de Wauquiez, et le niveau de ses interventions et propositions, sans parler de sa façon de parler le français, à moins que ce ne soit pour faire "peuple." Mais je crois que c'est le mal qui frappe ceux qui choisissent de faire de la politique au lieu de mettre à profit leurs compétences pour régler les problèmes et faire du beau travail.

Je ne veux simplement pas prendre la partie pour le tout et pensais quand même qu'il sortait plutôt des têtes bien faites et bien pleines des filières d'élite en France.


Pas moi. Notre "élite" nous a conduit dans la m... sociale et économique où nous vivons. Ajoutons la ruine écologique.
Les diplômes ne protègent pas de la bêtise, de la veulerie et de l'incompétence même. Penser que la sélection par les concours permet d'obtenir les meilleurs dirigeants, c'est de l'aveuglement à la façon Pangloss.

Je dois donc être un pauvre Candide. Il n'empêche, on ne peut pas jouer dans un grand orchestre sans être passé par les voies d'excellence de la musique, on ne peut résoudre certains problèmes mathématiques si l'on n'a pas été formé au plus haut niveau, enseigner dans les filières les plus prestigieuses sans en être soi-même diplômé, et j'en passe. C'est, toutes proportions gardées, comme ceux qui souhaitent la disparition des concours de recrutement de professeurs et notamment de l'agrégation en arguant que certains professeurs qui en sont titulaires ne sont pas pour autant des as de la pédagogie. Certes, et tous les généraux d'armée ne sont pas des héros, mais cela revient-il à dire que ne pas être titulaire d'un grand concours fait de vous un bon professeur ? Ce raisonnement aussi est un peu panglossien, et démagogique, n'est-il pas ?


C'est marrant pour tous tes exemples professionnels, le rôle du diplôme paraît évident sauf dans les cas dont nous parlons.
Sait-on jamais ? il faudra peut-être un jour avoir écrit une thèse ou décrocher l'agrèg pour devenir président ou encore avoir obtenu un bac spécial pour être député ou ministre.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rue 89] Noel Herpe : Sciences po est-elle devenue "l'école de la bêtise sarkozyste" ?

Message par Jacq le Jeu 16 Fév 2012 - 0:33

@Edgar a écrit:Je trouve aussi que Sarkozy a bon dos pour se défouler au sujet de tous les maux de la Terre. Et je ne suis pas certain, pour parler du sujet dont il est question, qu'il soit l'inventeur de la démagogie scolaire, qui , elle, n'a, il me semble, pas peu à voir avec "une certaine pensée de gauche." Mais peu importe.

Oui, c'est vrai, mais avec ces 5 dernières années nous atteignons le fond du fond de la démagogie scolaire, alors que nous (enfin, quand je dis "nous"....) aurions pu avec les premières déclarations de Darcos, ou avec le prétendu retour à la valeur travail psalmodié par NS durant la campagne de 2005, attendre autre chose. Mais en 5-10 ans la droite a fait pire que la gauche entre 1981 et 2002 (avec cohabitations). Et là nous sombrons dans le néant ! Enfin le matraquage anti supposé assistanat de l'UMP depuis 2000 se traduit dans les faits et dans l'EN (jusqu'au supérieur) par sa généralisation sous forme de tutorat, d'aide personnalisée, d'individualisation... La gauche a ouvert le bal, la droite empire la situation de façon catastrophique, et si la gauche passe rien ne sera changé car ce n'est pas ce que veulent entendre les "gens", ni les parents, ni les élèves.

Jacq

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rue 89] Noel Herpe : Sciences po est-elle devenue "l'école de la bêtise sarkozyste" ?

Message par frankenstein le Jeu 16 Fév 2012 - 1:14

@Jacq a écrit:
@Edgar a écrit:Je trouve aussi que Sarkozy a bon dos pour se défouler au sujet de tous les maux de la Terre. Et je ne suis pas certain, pour parler du sujet dont il est question, qu'il soit l'inventeur de la démagogie scolaire, qui , elle, n'a, il me semble, pas peu à voir avec "une certaine pensée de gauche." Mais peu importe.

Oui, c'est vrai, mais avec ces 5 dernières années nous atteignons le fond du fond de la démagogie scolaire, alors que nous (enfin, quand je dis "nous"....) aurions pu avec les premières déclarations de Darcos, ou avec le prétendu retour à la valeur travail psalmodié par NS durant la campagne de 2005, attendre autre chose. Mais en 5-10 ans la droite a fait pire que la gauche entre 1981 et 2002 (avec cohabitations). Et là nous sombrons dans le néant ! Enfin le matraquage anti supposé assistanat de l'UMP depuis 2000 se traduit dans les faits et dans l'EN (jusqu'au supérieur) par sa généralisation sous forme de tutorat, d'aide personnalisée, d'individualisation... La gauche a ouvert le bal, la droite empire la situation de façon catastrophique, et si la gauche passe rien ne sera changé car ce n'est pas ce que veulent entendre les "gens", ni les parents, ni les élèves.

Jacq
La gauche a ouvert le bal, la droite empire la situation de façon catastrophique, et si la gauche passe rien ne sera changé car ce n'est pas ce que veulent entendre les "gens", ni les parents, ni les élèves.
Euh...Si, c'est ce qu'ils veulent (enfin qu'ils pensent vouloir ! professeur )
La droite comme la gauche vont le faire d'ailleurs...et les parents s'apercevront trop tard que c'est catastrophique... professeur
Moi, j'aurai averti ! abe abe ... lol!


_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rue 89] Noel Herpe : Sciences po est-elle devenue "l'école de la bêtise sarkozyste" ?

Message par loup des steppes le Jeu 16 Fév 2012 - 1:18

Jacq a écrit: "La gauche a ouvert le bal, la droite empire la situation de façon catastrophique, et si la gauche passe rien ne sera changé car ce n'est pas ce que veulent entendre les "gens", ni les parents, ni les élèves."

Et oui... démagogie n'est pas démocratie :"la démagogie s'introduit quand, faute de commune mesure, le principe d'égalité s'abâtardit en principe d'identité" Saint-Exupéry


_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum