Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Celeborn
Esprit sacré

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Celeborn le Lun 13 Fév - 20:44
@Ruthven a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Will.T a écrit:
@Celeborn a écrit:Bon, au delà des questions de « moi je connais un agrégé qui… », je rappelle qu'il y a une question très simple que j'ai posée au début :

Si l'on milite pour la suppression du fait d'avoir deux concours, que fait-on des gens qui actuellement sont agrégés, et qui ont passé du temps (et souvent dépensé de l'argent) pour y arriver ? On leur dit que c'est pas grave, que les autres vont avoir les mêmes choses qu'eux pour rien ? C'est vraiment sérieux ? Le sujet n'est pas de questionner la revalorisation des certifiés (dont je fais partie, d'ailleurs… je suis pour !), mais bien de penser aux conséquences de la mise en actes des idées qu'on lance. On ne peux pas décemment dire à des gens qui ont passé un concours difficile et exigeant qu'ils l'ont fait pour rien.

on fait comme pour les pegc : on les garde jusqu'à ce qu'ils partent en retraite.

Mais alors pourquoi le SNES veut-il simultanément la « création des agrégations dans toutes les disciplines et spécialités » ? Je ne vois pas comment les deux choses peuvent être compatibles, en fait.

Si on met en extinction le corps des certifiés, il faut bien créer des agrégs pour les disciplines où elles n'existent pas pour continuer les recrutements.

Et donc, quel différence à l'arrivée entre le statut des agrégés d'aujourd'hui et celui des agrégés de demain, i.e. de tout le monde ? On va recruter tout le monde comme des agrégés, mais sur un concours niveau CAPES, c'est bien ça (ou alors on a prévu de ne pourvoir que très très peu de postes ?) ? Et ensuite on va expliquer aux agrégés actuels que c'est bien normal que tout le monde soit recruté à ce niveau ?
Et les certifiés qu'on met en extinction, ils verront donc tout le monde devenir agrégés sauf eux ?
C'est Ubu roi, votre truc, là, non ?
avatar
ysabel
Devin

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par ysabel le Lun 13 Fév - 20:45
De toute manière, avec la mastérisation les concours vont disparaître dans les années à venir... ainsi que le statut de fonctionnaire

votre dispute est déjà obsolète, sauf pour les dinosaures comme nous.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
thrasybule
Oracle

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par thrasybule le Lun 13 Fév - 20:46
Oui celeborn et tous à la trappe.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Celeborn le Lun 13 Fév - 20:46
Au passage, puisque tout le monde est sur collège 18h/lycée 15h, je voudrais signaler que prof de français en collège, ce n'est pas moins crevant que prof de français en lycée. Et je ne garantis pas que le temps de correction de copies y soit inférieur. Grâce à cette remarque, je vais pouvoir fâcher tout le monde avec tout le monde, chouette Razz.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Instructeurpublic
Fidèle du forum

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Instructeurpublic le Lun 13 Fév - 20:47
@John a écrit:
En attendant, comme je n'ai pas le niveau moi non plus (surtout que dans ma branche il n'y a pas d'agreg) je continuerai de penser que les gens passent l'agreg seulement pour en foutre moins pour plus d'argent, avec en prime la sensation qu'il peuvent mépriser les autres, le bas peuple qui est trop con pour passer l'agreg.
Euh Pseudo... Suspect
Sauf mon respect, c'est idiot, à la base.
Je dois reconnaître qu'il y en a des comme ça, oui.
Mais c'est pas un peu blessant d'écrire ça, pour les agrégés et candidats à l'agreg qui ne sont pas comme ça ?

Et quand bien même, c'est quoi le problème. Vouloir passer un concours, si l'on s'en sent capable, et l'obtenir, de manière à améliorer ses conditions de travail, à savoir, et oui, travailler moins pour gagner plus. Et quoi ... A part la jalousie je ne vois vraiment, mais alors vraiment pas ce qui motive vos critiques ??? De plus certains peuvent être motivés par le fait de se libérer du temps et des soucis matériels pour faire de la recherche ou écrire des bouquins. C'est une liberté à laquelle chaque professeur digne de ce nom devrait tenir.


Dernière édition par Instructeurpublic le Lun 13 Fév - 20:48, édité 1 fois
avatar
Leclochard
Guide spirituel

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Leclochard le Lun 13 Fév - 20:47
@ysabel a écrit:De toute manière, avec la mastérisation les concours vont disparaître dans les années à venir... ainsi que le statut de fonctionnaire
votre dispute est déjà obsolète, sauf pour les dinosaures comme nous.

C'est déjà pensé par Sarkozy. Il va le proposer. Un meilleur traitement contre un statut différent, risqué et moins protecteur.


Dernière édition par Leclochard le Lun 13 Fév - 20:48, édité 1 fois

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Chocolat le Lun 13 Fév - 20:48
@alberto79 a écrit:

Alors vous n´avez jamais été PRAG, mais PCER ou PRCE si vous préférez. Comme vous disiez tout à l´heure, ce n'est pas si compliqué que cela à retenir...

Au secours ! Rolling Eyes
C'est exactement le même support, le poste est fléché PRAG/PRCE, avec le même nombre d'heures, puisque le service est annualisé (384h à temps complet, très exactement).
Tu vas finir par m'énerver, à la fin !


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
caperucita
Empereur

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par caperucita le Lun 13 Fév - 20:48
@Instructeurpublic a écrit:Et beh, j'ai survolé et ça sent pas mal la jalousie sur ce topic.

@Instructeurpublic a écrit:C'est malheureux que certains collègues qui à juste titre ne supportent pas les critiques de type "repas de famille" sur les profs en général (des trop payés qui ne travaillent que 18 heures) se plaisent à endosser le rôle du railleur avec les mieux lotis qu'eux.

C'est exactement ce que je me suis dit à la lecture de ce topic !...(Tu vois, on peut aussi être d'accord des fois Wink )

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Iphigénie le Lun 13 Fév - 20:49
Ne vous en faites pas, la tendance serait plutôt à tous à 35 heures. Enfin ceux qui ne seront pas virés.....aal
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Ruthven le Lun 13 Fév - 20:51
@Celeborn a écrit:

Et donc, quel différence à l'arrivée entre le statut des agrégés d'aujourd'hui et celui des agrégés de demain, i.e. de tout le monde ? On va recruter tout le monde comme des agrégés, mais sur un concours niveau CAPES, c'est bien ça (ou alors on a prévu de ne pourvoir que très très peu de postes ?) ? Et ensuite on va expliquer aux agrégés actuels que c'est bien normal que tout le monde soit recruté à ce niveau ?
Et les certifiés qu'on met en extinction, ils verront donc tout le monde devenir agrégés sauf eux ?
C'est Ubu roi, votre truc, là, non ?

Concours à Bac+5, tous agrégés ... Je ne vois pas en quoi cela me gênerait que tous les nouveaux enseignants soient agrégés et touchent un salaire d'agrégé.

Quant aux malheureux certifiés en poste, ils ont été recrutés à un concours à Bac+3, donc ils continueront à servir le café aux autres Laughing (à moins qu'on les intègre progressivement au corps des agrégés comme les instits au corps des PE).

En fait, je ne comprends pas ce qui te pose problème dans ce cas de politique-fiction. Cela ne changera rien pour les agrégés en poste, pourquoi cela poserait-il problème ?
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Chocolat le Lun 13 Fév - 20:52
@John a écrit:
En fait, je ne sais pas si Alvaro est au courant qu'en lettres, il y a plus de Prce que de Prag dans le supérieur ?
Quelqu'un le lui a dit ?

Pas la peine - Alvaro sait tout, et ce que nous pouvons vouloir lui dire "n'a pas de sens".
Il sait d'ailleurs mieux que moi sur quel type de poste j'ai été recrutée.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
barèges
Neoprof expérimenté

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par barèges le Lun 13 Fév - 20:53
@Chocolat a écrit:
@alberto79 a écrit:

Alors vous n´avez jamais été PRAG, mais PCER ou PRCE si vous préférez. Comme vous disiez tout à l´heure, ce n'est pas si compliqué que cela à retenir...

Au secours ! Rolling Eyes
C'est exactement le même support, le poste est fléché PRAG/PRCE, avec le même nombre d'heures, puisque le service est annualisé (384h à temps complet, très exactement).
Tu vas finir par m'énerver, à la fin !

Ce qui fait d'ailleurs réfléchir à deux fois les agrégés : PRAG, c'est une perte de salaire (pas d'heures sups, d'ISOE, de prime PP), et c'est 17 à 20 heures par semaine, plus l'administratif.
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Ruthven le Lun 13 Fév - 20:54
@Instructeurpublic a écrit:
@John a écrit:
En attendant, comme je n'ai pas le niveau moi non plus (surtout que dans ma branche il n'y a pas d'agreg) je continuerai de penser que les gens passent l'agreg seulement pour en foutre moins pour plus d'argent, avec en prime la sensation qu'il peuvent mépriser les autres, le bas peuple qui est trop con pour passer l'agreg.
Euh Pseudo... Suspect
Sauf mon respect, c'est idiot, à la base.
Je dois reconnaître qu'il y en a des comme ça, oui.
Mais c'est pas un peu blessant d'écrire ça, pour les agrégés et candidats à l'agreg qui ne sont pas comme ça ?

Et quand bien même, c'est quoi le problème. Vouloir passer un concours, si l'on s'en sent capable, et l'obtenir, de manière à améliorer ses conditions de travail, à savoir, et oui, travailler moins pour gagner plus. Et quoi ... A part la jalousie je ne vois vraiment, mais alors vraiment pas ce qui motive vos critiques ??? De plus certains peuvent être motivés par le fait de se libérer du temps et des soucis matériels pour faire de la recherche ou écrire des bouquins. C'est une liberté à laquelle chaque professeur digne de ce nom devrait tenir.

Déconnecter la recherche de sa dimension économique ne me paraît pas très judicieux, c'est réintroduire la logique du bénévolat - alors qu'on la fustige pour l'enseignement - à un autre niveau.
avatar
alberto79
Habitué du forum

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par alberto79 le Lun 13 Fév - 20:55
@Chocolat a écrit:
@alberto79 a écrit:

Alors vous n´avez jamais été PRAG, mais PCER ou PRCE si vous préférez. Comme vous disiez tout à l´heure, ce n'est pas si compliqué que cela à retenir...

Au secours ! Rolling Eyes
C'est exactement le même support, le poste est fléché PRAG/PRCE, avec le même nombre d'heures, puisque le service est annualisé (384h à temps complet, très exactement).
Tu vas finir par m'énerver, à la fin !


C´est le même support et c´est le même nombre d´heures mais c´est ne pas la même chose. Un PRCE ne peux pas se référer à soi même comme PRAG s´il n´a pas l´agrégation puisque il n´a pas le droit à utiliser ce titre.
Et ne vous offusquez pas, je n´ai aucune intention de vous énerver…

Edit: Vous pouviez avoir été recrutée sur un support de PRAG mais vous n´étiez pas PRAG pour autant, comme un ATER recruté sur un support vacant de MCF, n´est pas un MCF


Dernière édition par alberto79 le Lun 13 Fév - 20:58, édité 1 fois
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Celeborn le Lun 13 Fév - 20:55
@Ruthven a écrit:
Concours à Bac+5, tous agrégés ... Je ne vois pas en quoi cela me gênerait que tous les nouveaux enseignants soient agrégés et touchent un salaire d'agrégé.

Quant aux malheureux certifiés en poste, ils ont été recrutés à un concours à Bac+3, donc ils continueront à servir le café aux autres Laughing (à moins qu'on les intègre progressivement au corps des agrégés comme les instits au corps des PE).

En fait, je ne comprends pas ce qui te pose problème dans ce cas de politique-fiction. Cela ne changera rien pour les agrégés en poste, pourquoi cela poserait-il problème ?

Ça me paraît pourtant évident. La question n'est pas de savoir si c'est bac +3, bac +5 ou bac +22. C'est que l'agrégation est un concours du secondaire + sélectif. Là, on va recruter certes à bac +5, mais avec un concours dont la sélectivité sera techniquement celle du CAPES. On a beau dire qu'il est BAC +5 et l'appeler Agrégation, c'est le CAPES. Ou alors, une fois encore, on recrute un nombre très restreint d'enseignants par ans à ce niveau, et on va chercher 80/90 % des profs à pôle emploi.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Duplay
Expert spécialisé

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Duplay le Lun 13 Fév - 20:56
@Instructeurpublic a écrit:
Et quand bien même, c'est quoi le problème. Vouloir passer un concours, si l'on s'en sent capable, et l'obtenir, de manière à améliorer ses conditions de travail, à savoir, et oui, travailler moins pour gagner plus. Et quoi ... A part la jalousie je ne vois vraiment, mais alors vraiment pas ce qui motive vos critiques ??? De plus certains peuvent être motivés par le fait de se libérer du temps et des soucis matériels pour faire de la recherche ou écrire des bouquins.

Donc si une bonne âme voulait bien se donner la peine de créer une agrégation pour le primaire...

Parce que gagner plus, me "libérer du temps et des soucis matériels pour faire de la recherche ou écrire des bouquins"... ça me dirait bien, à moi aussi. Rolling Eyes

Edit : Et je ne cracherais pas non plus sur une petite ISOE, qui serait, ma foi, bien légitime.


Dernière édition par Mowgli le Lun 13 Fév - 20:58, édité 1 fois
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Chocolat le Lun 13 Fév - 20:56
@barèges a écrit:
Ce qui fait d'ailleurs réfléchir à deux fois les agrégés : PRAG, c'est une perte de salaire (pas d'heures sups, d'ISOE, de prime PP), et c'est 17 à 20 heures par semaine, plus l'administratif.

C'est ce qui fait réfléchir à deux fois tout le monde - financièrement, aucun intérêt.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Ruthven le Lun 13 Fév - 20:57
@Celeborn a écrit:
@Ruthven a écrit:
Concours à Bac+5, tous agrégés ... Je ne vois pas en quoi cela me gênerait que tous les nouveaux enseignants soient agrégés et touchent un salaire d'agrégé.

Quant aux malheureux certifiés en poste, ils ont été recrutés à un concours à Bac+3, donc ils continueront à servir le café aux autres Laughing (à moins qu'on les intègre progressivement au corps des agrégés comme les instits au corps des PE).

En fait, je ne comprends pas ce qui te pose problème dans ce cas de politique-fiction. Cela ne changera rien pour les agrégés en poste, pourquoi cela poserait-il problème ?

Ça me paraît pourtant évident. La question n'est pas de savoir si c'est bac +3, bac +5 ou bac +22. C'est que l'agrégation est un concours du secondaire + sélectif. Là, on va recruter certes à bac +5, mais avec un concours dont la sélectivité sera techniquement celle du CAPES. On a beau dire qu'il est BAC +5 et l'appeler Agrégation, c'est le CAPES. Ou alors, une fois encore, on recrute un nombre très restreint d'enseignants par ans à ce niveau, et on va chercher 80/90 % des profs à pôle emploi.

La sélectivité d'un concours est un critère relatif ; il est plus difficile aujourd'hui d'avoir le CAPES de philo que d'avoir l'agrég. quand je l'ai eue.
avatar
Madame_Prof
Guide spirituel

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Madame_Prof le Lun 13 Fév - 20:59
@Celeborn a écrit:
@Ruthven a écrit:
Concours à Bac+5, tous agrégés ... Je ne vois pas en quoi cela me gênerait que tous les nouveaux enseignants soient agrégés et touchent un salaire d'agrégé.

Quant aux malheureux certifiés en poste, ils ont été recrutés à un concours à Bac+3, donc ils continueront à servir le café aux autres Laughing (à moins qu'on les intègre progressivement au corps des agrégés comme les instits au corps des PE).

En fait, je ne comprends pas ce qui te pose problème dans ce cas de politique-fiction. Cela ne changera rien pour les agrégés en poste, pourquoi cela poserait-il problème ?

Ça me paraît pourtant évident. La question n'est pas de savoir si c'est bac +3, bac +5 ou bac +22. C'est que l'agrégation est un concours du secondaire + sélectif. Là, on va recruter certes à bac +5, mais avec un concours dont la sélectivité sera techniquement celle du CAPES. On a beau dire qu'il est BAC +5 et l'appeler Agrégation, c'est le CAPES. Ou alors, une fois encore, on recrute un nombre très restreint d'enseignants par ans à ce niveau, et on va chercher 80/90 % des profs à pôle emploi.

Non mais surtout que dans la pratique, les personnes qui décrochent CAPES + AGREG en M2 sont très rares. Moi je suis dans ma 6ème année pour préparer l'agrégation.

_________________
2017-2018 - Waouh, 10ème établissement, en POSTE FIXE Smile ! Et, militante plus que jamais I love you
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Celeborn le Lun 13 Fév - 20:59
@Ruthven a écrit:

La sélectivité d'un concours est un critère relatif ; il est plus difficile aujourd'hui d'avoir le CAPES de philo que d'avoir l'agrég. quand je l'ai eue.

Le CAPES de philo est un cas complètement à part ; on ne va peut-être pas le prendre comme archétype de la distinction CAPES/Agreg.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Chocolat le Lun 13 Fév - 21:00
Mowgli a écrit:
Donc si une bonne âme voulait bien se donner la peine de créer une agrégation pour le primaire...

Parce que gagner plus, me "libérer du temps et des soucis matériels pour faire de la recherche ou écrire des bouquins"... ça me dirait bien, à moi aussi. Rolling Eyes

Edit : Et je ne cracherais pas non plus sur une petite ISOE, qui serait, ma foi, bien légitime.

Vous n'en avez pas du tout ? :shock:

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Instructeurpublic
Fidèle du forum

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Instructeurpublic le Lun 13 Fév - 21:02
@Ruthven a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:
@John a écrit:
En attendant, comme je n'ai pas le niveau moi non plus (surtout que dans ma branche il n'y a pas d'agreg) je continuerai de penser que les gens passent l'agreg seulement pour en foutre moins pour plus d'argent, avec en prime la sensation qu'il peuvent mépriser les autres, le bas peuple qui est trop con pour passer l'agreg.
Euh Pseudo... Suspect
Sauf mon respect, c'est idiot, à la base.
Je dois reconnaître qu'il y en a des comme ça, oui.
Mais c'est pas un peu blessant d'écrire ça, pour les agrégés et candidats à l'agreg qui ne sont pas comme ça ?

Et quand bien même, c'est quoi le problème. Vouloir passer un concours, si l'on s'en sent capable, et l'obtenir, de manière à améliorer ses conditions de travail, à savoir, et oui, travailler moins pour gagner plus. Et quoi ... A part la jalousie je ne vois vraiment, mais alors vraiment pas ce qui motive vos critiques ??? De plus certains peuvent être motivés par le fait de se libérer du temps et des soucis matériels pour faire de la recherche ou écrire des bouquins. C'est une liberté à laquelle chaque professeur digne de ce nom devrait tenir.

Déconnecter la recherche de sa dimension économique ne me paraît pas très judicieux, c'est réintroduire la logique du bénévolat - alors qu'on la fustige pour l'enseignement - à un autre niveau.

Tu as probablement raison mais c'est une opportunité qu'il faut laisser à ceux qui veulent, comme moi, faire de la recherche en dehors du carcan universitaire, ou du moins sans suivre un quelconque plan de carrière.
avatar
Duplay
Expert spécialisé

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Duplay le Lun 13 Fév - 21:03
@Chocolat a écrit:
Mowgli a écrit:
Donc si une bonne âme voulait bien se donner la peine de créer une agrégation pour le primaire...

Parce que gagner plus, me "libérer du temps et des soucis matériels pour faire de la recherche ou écrire des bouquins"... ça me dirait bien, à moi aussi. Rolling Eyes

Edit : Et je ne cracherais pas non plus sur une petite ISOE, qui serait, ma foi, bien légitime.

Vous n'en avez pas du tout ? :shock:

Non.
De même que nous n'avons pas la possibilité d'arrondir les fins de mois par une ou deux heures sup.
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Chocolat le Lun 13 Fév - 21:05
Mowgli a écrit:
Non.
De même que nous n'avons pas la possibilité d'arrondir les fins de mois par une ou deux heures sup.

Je ne le savais pas... humhum
Une revalorisation serait souhaitable.
Que de disparités !


Dernière édition par Chocolat le Lun 13 Fév - 21:07, édité 1 fois

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
thrasybule
Oracle

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par thrasybule le Lun 13 Fév - 21:05
Mowgli a écrit:
@Chocolat a écrit:
Mowgli a écrit:
Donc si une bonne âme voulait bien se donner la peine de créer une agrégation pour le primaire...

Parce que gagner plus, me "libérer du temps et des soucis matériels pour faire de la recherche ou écrire des bouquins"... ça me dirait bien, à moi aussi. Rolling Eyes

Edit : Et je ne cracherais pas non plus sur une petite ISOE, qui serait, ma foi, bien légitime.

Vous n'en avez pas du tout ? :shock:

Non.
De même que nous n'avons pas la possibilité d'arrondir les fins de mois par une ou deux heures sup.
Oui je sais( fils, neveu et petit fils d instit): ma mère surveillait parfois la cantine pour mettre un peu de beurre dans les épinards.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
Instructeurpublic
Fidèle du forum

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Instructeurpublic le Lun 13 Fév - 21:12
Mowgli a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:
Et quand bien même, c'est quoi le problème. Vouloir passer un concours, si l'on s'en sent capable, et l'obtenir, de manière à améliorer ses conditions de travail, à savoir, et oui, travailler moins pour gagner plus. Et quoi ... A part la jalousie je ne vois vraiment, mais alors vraiment pas ce qui motive vos critiques ??? De plus certains peuvent être motivés par le fait de se libérer du temps et des soucis matériels pour faire de la recherche ou écrire des bouquins.

Donc si une bonne âme voulait bien se donner la peine de créer une agrégation pour le primaire...

Parce que gagner plus, me "libérer du temps et des soucis matériels pour faire de la recherche ou écrire des bouquins"... ça me dirait bien, à moi aussi. Rolling Eyes

Edit : Et je ne cracherais pas non plus sur une petite ISOE, qui serait, ma foi, bien légitime.

Il me semble que tu peux passer l'agreg interne, non ?
Contenu sponsorisé

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum