Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Page 17 sur 18 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par loup des steppes le Lun 13 Fév - 22:47

Oui plus d'argent et moins d'heures, voilà un programme qui m'enchante.. ah mais ce n'est pas un politique qui le propose ? Flûte alors... mais on peut quand même rêver, hein

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par John le Lun 13 Fév - 22:48

@ysabel a écrit:
@John a écrit:
je ne supporte pas les mioches.
Mais alors pourquoi avoir choisi d'être enseignante ? Shocked
au lycée, je n'ai pas des mioches mais de grands ado... je ne suis pas une maternante.
Mais tu comprends tout de même que ça puisse choquer, un prof qui dit "je ne supporte pas les mioches" ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par ysabel le Lun 13 Fév - 22:50

bah, j'aime bien choquer... c'est très drôle je trouve. Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Condorcet le Lun 13 Fév - 22:51

bah, j'aime bien choquer... c'est très drôle je trouve
Ysabel, j'ai bien ri en te lisant ! Razz

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par ysabel le Lun 13 Fév - 22:54

@condorcet a écrit:
bah, j'aime bien choquer... c'est très drôle je trouve
Ysabel, j'ai bien ri en te lisant ! Razz

Tant mieux parce que ce topic commence à être pesant je trouve ! Wink

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Invité5 le Lun 13 Fév - 22:54

@ysabel a écrit:
@Tinkerbell a écrit:Ysabel as-tu toujours enseigné au lycée ?

presque : 2 ans en collège... et j'aurais démissionné si je n'avais pu aller en lycée. je ne supporte pas les mioches.

OK Wink
Moi je vois surtout l'agrégation comme le moyen de faire carrière ailleurs qu'au collège (je pense qu'à long terme, je n'y serai pas épanouie).

Pour ce qui est de la formation, ça doit dépendre des disciplines.
Avec mes deux ans de CPGE, j'étais admissible au CAPEs l'année de M1 sans réviser. L'année suivante, prépa agrég + préparation perso des oraux, j'étais admise, bien classée sans grande difficultés. Par contre l'agrég, j'ai planté à 0, 5 près. En maths, il y a quand même un gouffre entre l'agrég et le CAPES.

Invité5
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par loup des steppes le Lun 13 Fév - 22:54

Oui c'est drôle et moi ça ne m'a pas choquée vraiment, un "mioche" c'est presque moche à une lettre près .. et rien qu'aux sonorités on entend bien que ça hurle à tue-tête, que ça sait pas faire pipi tout seul .. Very Happy

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par John le Lun 13 Fév - 22:56

@loup des steppes a écrit:Oui c'est drôle et moi ça ne m'a pas choquée vraiment, un "mioche" c'est presque moche à une lettre près .. et rien qu'aux sonorités on entend bien que ça hurle à tue-tête, que ça sait pas faire pipi tout seul .. Very Happy
Shocked Shocked
C'est possible d'arrêter rien que deux secondes...?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par ysabel le Lun 13 Fév - 22:57

Te voilà bien grognon ce soir John ! Wink

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par loup des steppes le Lun 13 Fév - 22:58

Oui John, on va être bien sage et respectueux maintenant, c'est promis ..

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par lalilala le Lun 13 Fév - 22:58

@Nita a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@ysabel a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:je parlais de boulot au sens de travail et non de métier... D'un enseignant à l'autre le travail n'est pas le même, au sens " travail accompli, manière de travailler"

mais peu importe le concours pour cela. chacun aborde son travail d'une manière différente, que l'on soit certifié, agrégé voire sans concours.

je ne vois vraiment pas où tu veux en venir

et donc quelqu'un qui a suivi une formation plus exigeante ne produira pas de cours différents (en terme de contenu et de réflexion) de ceux d'un collègue dont la formation aura été moins poussée? Dans ce cas, à quoi sert l'agrég ?

Dans le temps lointain où je préparais le CAPES, les cours étaient communs. En quoi la formation de mes camarades agrégatifs était-elle plus poussée que la mienne ?

Là, je râle. (pour le reste, je veux que nous gagnions tous beaucoup, beaucoup plus d'argent, parce que si nous ne faisions tous que ce pourquoi nous sommes payés, de la maternelle à l'université - j'y ai des copains, je pense à eux - il n'y aurait plus d'enseignement.)

moi aussi j'ai préparé la majeure partie des questions au programme avec ceux qui préparaient le Capes. Les thèmes étaient les mêmes mais il y avait plus d'oeuvres au programme à l'agreg en littérature (il y avait même carrément une question en plus au programme l'année où je l'ai eue), les questions de civi étaient plus vastes, la traduction aussi était un peu différente (thème littéraire et version classique pour l'agreg) et il y avait des épreuves en plus (linguistique, un gros gros morceau et une deuxième langue en option, latin pour moi). Les épreuves orales étaient complètement différentes. Je n'ai pas une seule fois entendu parler de didactique dans le cadre de l'agreg. Il n'y avait jamais eu de référence aux programmes du secondaire comme au capes pour l'épreuve sur dossier. Ca restait très universitaire dans toutes les épreuves.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par caperucita le Lun 13 Fév - 23:07

@ysabel a écrit:Te voilà bien grognon ce soir John ! Wink
scratch En même temps, dire qu'on n'aime pas les "mioches" quand on est enseignante, c'est un peu limite je trouve... Rien que le terme "mioche" est lourd de sens... Et pourtant, j'assume le fait que jamais je ne pourrais enseigner en primaire ou en maternelle, car je ne supporterais pas longtemps les enfants de cet âge.

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Duplay le Lun 13 Fév - 23:07

@Instructeurpublic a écrit:
Mowgli a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:
Mowgli a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:
Il me semble que tu peux passer l'agreg interne, non ?

Non : il n'existe pas d'agreg pour enseigner dans le premier degré (ni externe ni interne).

Je parle évidemment de celle du second degré. Histoire-géo par exemple.

Tu me proposes donc de changer de métier ? A moins que tu ne considères, comme les militants du SGEN, qu'enseigner depuis la maternelle jusqu'à l'université ne soit un seul et même métier...


Alors déjà, pour commencer tu ne m'insultes pas Wink Very Happy

Et oui je te propose de changer de métier. En prenant des sixième au début la transition devrait pouvoir se faire.

Enfin bon, je ne faisais que souligner que l'agreg interne t'était ouverte... et là en cas de réussite ça décuplerait ton salaire et te permettrais de te libérer du temps (pas la première année évidemment).

Non, non, je n'avais pas l'intention de t'insulter : c'était juste une petite boutade ! Wink

Plus sérieusement, comme Mufab, je n'ai pas envie de changer de métier. Après tout, quand un collègue certifié passe l'agrégation dans sa discipline, il peut continuer à faire son métier. Alors pourquoi ne pourrait-on pas donner la même possibilité aux instits ?

En tant qu'instit, je sais bien que je ne peux pas espérer de gain notable quant à mon temps de service. En effet, si nous obtenions une diminution de celui-ci, cela impliquerait que notre temps d'enseignement soit déconnecté de celui des élèves, ce qui reviendrait à casser le lien un instit/une classe, lien essentiel à mes yeux. C'est une grande revendication des pédagogos... que je ne partage pas du tout !

En revanche, la perspective de doper mon salaire, de voir mes compétences reconnues et le prestige de mon métier restauré -puisque c'est l'un des arguments souvent avancés par les défenseurs de l'agrégation- ne serait pas pour me déplaire.

Il s'agit bel et bien d'un choix politique et éducatif : décide-t-on de reconnaître que la qualité de l'instruction dispensée aux élèves à l'école primaire est décisive pour la suite, ou pas ? Quelles conclusions en tire-t-on ?

La question d'une agrégation pour le primaire ne devrait normalement pas se poser et d'autres solutions pourraient être envisagées mais, au point où nous en sommes rendus, qu'y a-t-il encore de normal sur la planète Education nationale ?

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Condorcet le Lun 13 Fév - 23:20

Tinker : en histoire aussi (quoique le CAPES mette à parité histoire et géographie alors que l'agrégation d'histoire comporte des coefficients plus élevés en histoire).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Marie Laetitia le Mar 14 Fév - 10:27

@Pryneia a écrit:
@Aevin a écrit:
@ysabel a écrit:

à quoi sert l'agrég ? travailler moins pour gagner plus... je ne vois que cela ; le jour où je m'y lancerai ce sera uniquement pour cette raison.

si c'est pour l'intellect, je n'ai pas besoin de préparer un concours.
Ça peut aussi servir pour enseigner à l'université, mais sinon, c'est bien ça.

Ben selon Chocolat, non. Perso, j'aimerais bien obtenir un poste d'ATER en lettres, mais on m'a toujours dit que l'agrégation était la condition sine qua non pour enseigner dans le supérieur.

Mon expérience me fait dire que c'est faux. C'est mieux mais ce n'est pas absolument nécessaire. On peut compenser par un contrat doctoral (qu'il faut emporter, cela dit, c'est sur vote d'un jury, dans une fac de taille modeste ça doit être possible, c'est sûr que si l'on essaie à la Sorbonne, c'est cuit d'avance, j'imagine) et un sujet de thèse qui tape... Et avoir au moins essayé de passer l'agrég (avoir été admissible voire bi-ad).


Dernière édition par Marie Laetitia le Mar 14 Fév - 11:45, édité 2 fois

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par superheterodyne le Mar 14 Fév - 11:28

@Marie Laetitia a écrit:

Là nous sommes d'accord. À ceci près que l'indemnité que tu souhaites ne devrait pas monter exactement au même niveau qu'un salaire d'agrégé car le travail fourni n'est en principe pas identique. Je vais parler de ce que je connais, la culture gé n'est pas la même. Même si on trouve des certifiés qui font des cours d'une qualité équivalente à ceux des agrégés (qui soignent leurs cours) et qui n'ont pas eu l'agré, n'ont pas pu la passer pour x raisons.

Je me demande si tu n'aurais pas voulu écrire « de ceux que je connais ». Parce que j'ai rencontré des agrégés dont la culture générale - du moins celle qu'ils exprimaient - présentait des manquements que je m'autorise à juger profonds pour des enseignants de Lettres.

@Marie Laetitia a écrit:

et donc quelqu'un qui a suivi une formation plus exigeante
ne produira pas de cours différents (en terme de contenu et de réflexion) de ceux d'un collègue dont la formation aura été moins poussée? Dans ce cas, à quoi sert l'agrég ?

L'agrégation n'est pas systématiquement un indicateur d'une formation plus exigeante. C'est un titre obtenu par la réussite à un concours plus exigeant. Un certifié peut très bien être titulaire d'un doctorat (je connais plus d'un exemple).

_________________
« Tout agent, quelle que soit sa fonction, doit obéissance passive et immédiate aux signaux le concernant. »

superheterodyne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Iphigénie le Mar 14 Fév - 11:35

ce débat manque un peu de sens, non?
Si l'agreg ne vaut rien, le capes ne vaudra guère mieux ("ça ne prouve rien" non plus, par rapport à celui qui l'a raté ou pas passé parce qu'enfin il aurait pu aussi....)
La licence n'en parlons pas et comme profs, nous savons tous que le bac ne signifie plus rien non plus.


Résultat: être prof, c'est un métier de nuls.

Belle défense de la profession. On voudrait aider à nous démolir l qu'on ne trouverait guère démonstration plus brillante.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Marie Laetitia le Mar 14 Fév - 11:44

@superheterodyne a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

Là nous sommes d'accord. À ceci près que l'indemnité que tu souhaites ne devrait pas monter exactement au même niveau qu'un salaire d'agrégé car le travail fourni n'est en principe pas identique. Je vais parler de ce que je connais, la culture gé n'est pas la même. Même si on trouve des certifiés qui font des cours d'une qualité équivalente à ceux des agrégés (qui soignent leurs cours) et qui n'ont pas eu l'agré, n'ont pas pu la passer pour x raisons.

Je me demande si tu n'aurais pas voulu écrire « de ceux que je connais ». Parce que j'ai rencontré des agrégés dont la culture générale - du moins celle qu'ils exprimaient - présentait des manquements que je m'autorise à juger profonds pour des enseignants de Lettres.

@Marie Laetitia a écrit:

et donc quelqu'un qui a suivi une formation plus exigeante
ne produira pas de cours différents (en terme de contenu et de réflexion) de ceux d'un collègue dont la formation aura été moins poussée? Dans ce cas, à quoi sert l'agrég ?

L'agrégation n'est pas systématiquement un indicateur d'une formation plus exigeante. C'est un titre obtenu par la réussite à un concours plus exigeant. Un certifié peut très bien être titulaire d'un doctorat (je connais plus d'un exemple).

je bas ma coulpe pour mon erreur dans ta première citation Razz

Et d'accord pour le 2e.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Chocolat le Mar 14 Fév - 12:35

@Marie Laetitia a écrit:

Mon expérience me fait dire que c'est faux. C'est mieux mais ce n'est pas absolument nécessaire. On peut compenser par un contrat doctoral (qu'il faut emporter, cela dit, c'est sur vote d'un jury, dans une fac de taille modeste ça doit être possible, c'est sûr que si l'on essaie à la Sorbonne, c'est cuit d'avance, j'imagine) et un sujet de thèse qui tape... Et avoir au moins essayé de passer l'agrég (avoir été admissible voire bi-ad).

Ce qu'il faudrait que tu comprennes, Marie Laetitia, c'est qu'il n'y a rien à compenser, bien souvent, puisqu'il s'agit d'un autre parcours, tout simplement.

Je comprends que tu puisses avoir besoin de te rassurer, au sujet de l'agrég, mais arrête de supposer et d'extrapoler pour ce faire; contente-toi de considérer que ce concours est important, voire indispensable à tes yeux, mais ne tente pas d'en faire une vérité universelle et de le présenter comme la voie royale.

Je comprends maintenant pourquoi des amis/collègues/connaissances qui ont tout misé sur ce concours tombent de très haut lorsqu'ils constatent que dans les faits, il n'ouvre pas tant de portes que cela.
Et je n'évoque même pas son "invisibilité" sur un cv présenté à l'international...


Bref, ce débat a dévié, de toute façon, parce qu'il est impossible de faire sortir les gens de leur expérience et inquiétudes personnelles pour discuter un problème plus global - la gestion des ressources humaines au sein de l'EN et son incidence sur le devenir de l'école publique française.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par barèges le Mar 14 Fév - 13:12

Chocolat, il n'ouvre pas tant de portes, mais son absence en ferme.
C'est le cas pour les qualifs au CNU, même si c'est officieux, du moins dans les matières "littéraires".
C'est le cas ensuite dans les commissions, d'après des membres de ces mêmes commissions que j'ai pu croiser : un dossier sans agreg se fait éliminer d'entrée. Pas partout, pas toujours, pas si le candidat est étranger ou a une liste de publis internationales longues comme le bras et encore et toujours dans les matières littéraires.
Enfin malgré le double fléchage PRAG/PRCE, certaines commissions ne lisent que les dossiers PRAG, voire le précisent dans la fiche galaxie.
C'est différent pour les postes ATER, ce n'est pas un recrutement pérenne, les facs peuvent êtres plus coulantes. J'ai été ATER certifiée, on peut très bien être ATER sans concours; avoir un contrat doctoral joue.

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Marie Laetitia le Mar 14 Fév - 14:25

Barèges : topela

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Chocolat le Mar 14 Fév - 14:50

Barèges, tu t'obstines à vouloir donner pour général un fonctionnement valable dans les disciplines exclusivement littéraires.
Or, à l'exception des facs de Lettres (et encore, cela dépend des UFR), le profil que tu décris n'intéresse plus du tout...
Puis n'oublions tout de même pas le fait que la plupart des enseignants de second degré détachés dans le supérieur n'enseignent pas en fac de Lettres.

Ceci étant dit, nous ne sommes pas obligé(e)s d'être d'accord sur la question, et je crois que nous ne le pouvons pas - nous avons été confronté(e)s à des réalités de terrain très différentes, voire contradictoires et sans point de convergence possible.


Et pour revenir au sujet initial, je suppose que tout le monde est favorable à la revalorisation du point d'indice.
C'est l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés qui pose question - ce n'est pas réaliste, donc pas réalisable.
Est-ce que le snes formule cette demande pour essayer d'éloigner le spectre des 35h/hebdo de présence en établissement ?
Bref, j'ai du mal à saisir le sens de cette approche.



_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Madame_Prof le Mar 14 Fév - 15:13

Ben, à l'exception des facs de lettres... pas si sûre. En sciences, c'est aussi ce que je vois et constate tous les jours. Peut-être que cela dépend des endroits. Bon, mais c'est sûr que ce n'est plus l'objet initial de la discussion, et encore une fois je le répète avoir l'agrégation ne fait pas de meilleurs enseignants. Y a qu'à voir certains PRAG avec qui j'ai bien perdu mon temps cette année...

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par jeanne le Mar 14 Fév - 15:35

@alberto79 a écrit:
@barèges a écrit:[Ce qui fait d'ailleurs réfléchir à deux fois les agrégés : PRAG, c'est une perte de salaire (pas d'heures sups, d'ISOE, de prime PP), et c'est 17 à 20 heures par semaine, plus l'administratif.

Je connais de PRAGS qui font des heures sups, … certes pas trop bien payées, 40 euros brut l´heure d´équivalent TD, ce n´est pas le cas chez vous ? Il y a aussi la PESR, que n´est pas beaucoup non plus mais bon...

Quand mon conjoint était PRAG (pendant 4 ans) il touchait deux fois par an la prime d'enseignement supérieur, qui correspondait au montant des ISOE du secondaire, il faisait beaucoup d'heures sup et ses tâches administratives étaient rémunérées en heures sup ou compensées par des décharges de cours. Pas de perte de salaire, donc, loin de là, et 24 semaines de cours par an. Il n'en reste pas moins vrai que les heures sup sont payées une misère (à peine plus qu'une heure d'aide aux devoirs pour moi !)

jeanne
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par barèges le Mar 14 Fév - 17:29

@Chocolat a écrit:Barèges, tu t'obstines à vouloir donner pour général un fonctionnement valable dans les disciplines exclusivement littéraires.
Or, à l'exception des facs de Lettres (et encore, cela dépend des UFR), le profil que tu décris n'intéresse plus du tout...




Ben, oui, et je le précise bien dans chacun de mes messages Very Happy : ce que j'y ai dit est valable essentiellement pour les disciplines littéraires. Je ne considère pas ça comme général du tout, je connais assez de monde en sciences "dures" pour savoir que l'agreg ne fait pas partie de leur cursus de chercheurs.

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Celeborn le Mar 14 Fév - 17:36

@Madame_Prof a écrit:et encore une fois je le répète avoir l'agrégation ne fait pas de meilleurs enseignants. Y a qu'à voir certains PRAG avec qui j'ai bien perdu mon temps cette année...

L'agrégation n'a pas le pouvoir de rendre les gens meilleurs. En revanche, ceux qui la passent et qui l'ont valident un niveau de qualification disciplinaire plus élevé que celui du CAPES, qui lui même valide un niveau plus élevé que celui de ceux qui ne l'ont pas. Ça n'empêche nullement que tu puisse perdre ton temps avec certains PRAG. Ça n'a juste rien à voir.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 17 sur 18 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum