Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Page 4 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par alberto79 le Lun 13 Fév 2012 - 1:24

@Chocolat a écrit:

Cela n'a peut-être pas de sens, mais c'est la réalité: il y a des universités où l'on préfère les certifiés aux agrégés, pour les postes PRAG/PRCE. C´est moi qui vous a dit ça.

Le stade "envisager" a été dépassé depuis longtemps - 71. Vous savez bien que c´est une discipline pour laquelle il n´y a pas de concours d´agrégation, ni de CAPES donc ce discussion n´a pas de sens.



alberto79
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Chocolat le Lun 13 Fév 2012 - 1:34

@alberto79 a écrit:
C´est moi qui vous a dit ça.

Mais bien sûr... Laughing

@alberto79 a écrit:
Vous savez bien que c´est une discipline pour laquelle il n´y a pas de concours d´agrégation, ni de CAPES donc ce discussion n´a pas de sens.

Et pourquoi donc ?
Il me semble qu'il s'agit d'une discussion qui traite, entre autres, des différences qui existent entre les statuts certifié et agrégé, et non pas des spécificités de la section 71.

Mais bon, je crois qu'il serait plus utile que j'aille me coucher, parce que la discussion avec toi est elephantrose .

Bonne nuit !

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Celadon le Lun 13 Fév 2012 - 7:14

Il n'y a qu'en France que l'on puisse trouver deux concours différents pour enseigner dans le second degré - c'est une aberration complètement injustifiée. Chocolat

Surtout passer l'agreg pour enseigner en collège... j'imagine que c'est ce à quoi fait allusion Lalilala...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Leclochard le Lun 13 Fév 2012 - 7:47

@Celeborn a écrit:
@Karine B. a écrit:Congrès de Perpignan 2009 : Le SNES réaffirme son attachement à l’existence de l’agrégation et l’importance pour le système éducatif de la place des agrégés dans le second degré, ainsi que l’importance d’avancer des propositions pour aligner progressivement les rémunérations et les services des certifiés sur ceux des agrégés. L’élévation du niveau de recrutement au master pose la question de maintenir deux concours pour les mêmes missions. La question d’un seul concours de recrutement pour l’ensemble des personnels, qui doit être l’agrégation, se pose désormais.

Si je comprends bien, le SNES aime tellement les agrégés qu'il veut agréger tout le monde. Donc là, si on applique les recommandations du SNES, je suis en train de dépenser + de 2000 euros et de passer des centaines d'heures de travail pour un truc qui ne servira à rien, puisqu'on me le donnera gratuitement, ainsi qu'à tous mes collègues qui n'essayent pas de le passer.
On n'est jamais si bien servi que par ses propres syndicats, hein…

Ca ne servira pas à rien puisque tu auras appris plein de choses (vive la culture!) et que tu auras la satisfaction de pouvoir dire à tous que tu es agrégé.

Ta réflexion me rappelle une expérience de psychologie: elle montrait que les gens préfèrent ne pas subir une injustice mais perdre de l'argent que de voir les autres gagner autant qu'eux injustement (sans qu'ils soient lésés sur le plan financier donc). C'est très intéressant.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Pseudo le Lun 13 Fév 2012 - 8:17

@Leclochard a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Karine B. a écrit:Congrès de Perpignan 2009 : Le SNES réaffirme son attachement à l’existence de l’agrégation et l’importance pour le système éducatif de la place des agrégés dans le second degré, ainsi que l’importance d’avancer des propositions pour aligner progressivement les rémunérations et les services des certifiés sur ceux des agrégés. L’élévation du niveau de recrutement au master pose la question de maintenir deux concours pour les mêmes missions. La question d’un seul concours de recrutement pour l’ensemble des personnels, qui doit être l’agrégation, se pose désormais.

Si je comprends bien, le SNES aime tellement les agrégés qu'il veut agréger tout le monde. Donc là, si on applique les recommandations du SNES, je suis en train de dépenser + de 2000 euros et de passer des centaines d'heures de travail pour un truc qui ne servira à rien, puisqu'on me le donnera gratuitement, ainsi qu'à tous mes collègues qui n'essayent pas de le passer.
On n'est jamais si bien servi que par ses propres syndicats, hein…

Ca ne servira pas à rien puisque tu auras appris plein de choses (vive la culture!) et que tu auras la satisfaction de pouvoir dire à tous que tu es agrégé.

Ta réflexion me rappelle une expérience de psychologie: elle montrait que les gens préfèrent ne pas subir une injustice mais perdre de l'argent que de voir les autres gagner autant qu'eux injustement (sans qu'ils soient lésés sur le plan financier donc). C'est très intéressant.

Ca me rappelle les prises de becs avec mes collègues plus anciens, lorsque j'étais TA (ex-TZR à l'année). Quand j'expliquais comment c'était la galère de de pas savoir où on était d'une année sur l'autre, que déménager tous les ans ça coûtait une fortune, et que dans les établissements on nous considérait comme de la merde (et souvent des importuns qui venaient piquer les heures sup) on me rétorquait : "nous aussi on a mangé notre pain noir en début de carrière. On était en poste fixe mais loin de chez nous, on a mis tant d'année à redescendre dans le sud, alors te plains pas".
Avec des raisonnements pareils, aucune avancée n'est jamais possible, puisque les jeunes doivent en baver autant que les anciens.
Et là, il s'agit de rémunérer un peu correctement les certifiés, et c'est une levée de bouclier de ceux qui ont passé un concourt, certes sélectif, mais dans le seul but de faire exactement le même job, mais moins d'heures et mieux payé.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Aurore le Lun 13 Fév 2012 - 8:23

@Pseudo a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Karine B. a écrit:Congrès de Perpignan 2009 : Le SNES réaffirme son attachement à l’existence de l’agrégation et l’importance pour le système éducatif de la place des agrégés dans le second degré, ainsi que l’importance d’avancer des propositions pour aligner progressivement les rémunérations et les services des certifiés sur ceux des agrégés. L’élévation du niveau de recrutement au master pose la question de maintenir deux concours pour les mêmes missions. La question d’un seul concours de recrutement pour l’ensemble des personnels, qui doit être l’agrégation, se pose désormais.

Si je comprends bien, le SNES aime tellement les agrégés qu'il veut agréger tout le monde. Donc là, si on applique les recommandations du SNES, je suis en train de dépenser + de 2000 euros et de passer des centaines d'heures de travail pour un truc qui ne servira à rien, puisqu'on me le donnera gratuitement, ainsi qu'à tous mes collègues qui n'essayent pas de le passer.
On n'est jamais si bien servi que par ses propres syndicats, hein…

Ca ne servira pas à rien puisque tu auras appris plein de choses (vive la culture!) et que tu auras la satisfaction de pouvoir dire à tous que tu es agrégé.

Ta réflexion me rappelle une expérience de psychologie: elle montrait que les gens préfèrent ne pas subir une injustice mais perdre de l'argent que de voir les autres gagner autant qu'eux injustement (sans qu'ils soient lésés sur le plan financier donc). C'est très intéressant.

Ca me rappelle les prises de becs avec mes collègues plus anciens, lorsque j'étais TA (ex-TZR à l'année). Quand j'expliquais comment c'était la galère de de pas savoir où on était d'une année sur l'autre, que déménager tous les ans ça coûtait une fortune, et que dans les établissements on nous considérait comme de la merde (et souvent des importuns qui venaient piquer les heures sup) on me rétorquait : "nous aussi on a mangé notre pain noir en début de carrière. On était en poste fixe mais loin de chez nous, on a mis tant d'année à redescendre dans le sud, alors te plains pas".
Avec des raisonnements pareils, aucune avancée n'est jamais possible, puisque les jeunes doivent en baver autant que les anciens.
Et là, il s'agit de rémunérer un peu correctement les certifiés, et c'est une levée de bouclier de ceux qui ont passé un concourt, certes sélectif, mais dans le seul but de faire exactement le même job, mais moins d'heures et mieux payé.
Non. Il ne s'agit pas du tout de refuser une augmentation aux certifiés (celle-ci étant justifiée) mais de ne pas aligner les certifiés sur les agrégés et ainsi gommer la différence existant entre deux niveaux de qualification. Dans le contexte actuel, l'unification des deux corps se ferait nécessairement par le bas si elle devait se faire.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Aurore le Lun 13 Fév 2012 - 8:25

@Celadon a écrit:Il n'y a qu'en France que l'on puisse trouver deux concours différents pour enseigner dans le second degré - c'est une aberration complètement injustifiée. Chocolat

Surtout passer l'agreg pour enseigner en collège... j'imagine que c'est ce à quoi fait allusion Lalilala...

Évitons l'argument de "l'exception française", bien galvaudé par les temps qui courent...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par invitéW le Lun 13 Fév 2012 - 8:36

@Aurore a écrit:
Non. Il ne s'agit pas du tout de refuser une augmentation aux certifiés (celle-ci étant justifiée) mais de ne pas aligner les certifiés sur les agrégés et ainsi gommer la différence existant entre deux niveaux de qualification. Dans le contexte actuel, l'unification des deux corps se ferait nécessairement par le bas si elle devait se faire.

ca n'est pas ce que demande le snes.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par thrasybule le Lun 13 Fév 2012 - 8:38

Ah la guéguerre certifiés vs agrégés: il y avait longtemps, ça manquait...

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Pseudo le Lun 13 Fév 2012 - 8:40

Une différence de qualification et de salaire, qui ne se traduit pas sur le terrain par une différence de mission, responsabilité, spécificité du boulot, etc... C'est une exception à l'intérieur de la France même ! Pas besoin d'aller chercher des exemples au-delà des frontières.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par thrasybule le Lun 13 Fév 2012 - 8:46

Ca va hein! Les agrégés ont été les seuls à ne pas avoir été revalorisés lors de la loi 89 de Jospin au contraire des autres, ce sont eux qui ont perdu le plus de pouvoir d' achat

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Leclochard le Lun 13 Fév 2012 - 8:48

@thrasybule a écrit:Ca va hein! Les agrégés ont été les seuls à ne pas avoir été revalorisés lors de la loi 89 de Jospin au contraire des autres, ce sont eux qui ont perdu le plus de pouvoir d' achat

Et dire que les certifiés veulent rejoindre les agrégés. Qu'ils sont fous !

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par lalilala le Lun 13 Fév 2012 - 9:07

@Pseudo a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Karine B. a écrit:Congrès de Perpignan 2009 : Le SNES réaffirme son attachement à l’existence de l’agrégation et l’importance pour le système éducatif de la place des agrégés dans le second degré, ainsi que l’importance d’avancer des propositions pour aligner progressivement les rémunérations et les services des certifiés sur ceux des agrégés. L’élévation du niveau de recrutement au master pose la question de maintenir deux concours pour les mêmes missions. La question d’un seul concours de recrutement pour l’ensemble des personnels, qui doit être l’agrégation, se pose désormais.

Si je comprends bien, le SNES aime tellement les agrégés qu'il veut agréger tout le monde. Donc là, si on applique les recommandations du SNES, je suis en train de dépenser + de 2000 euros et de passer des centaines d'heures de travail pour un truc qui ne servira à rien, puisqu'on me le donnera gratuitement, ainsi qu'à tous mes collègues qui n'essayent pas de le passer.
On n'est jamais si bien servi que par ses propres syndicats, hein…

Ca ne servira pas à rien puisque tu auras appris plein de choses (vive la culture!) et que tu auras la satisfaction de pouvoir dire à tous que tu es agrégé.

Ta réflexion me rappelle une expérience de psychologie: elle montrait que les gens préfèrent ne pas subir une injustice mais perdre de l'argent que de voir les autres gagner autant qu'eux injustement (sans qu'ils soient lésés sur le plan financier donc). C'est très intéressant.

Ca me rappelle les prises de becs avec mes collègues plus anciens, lorsque j'étais TA (ex-TZR à l'année). Quand j'expliquais comment c'était la galère de de pas savoir où on était d'une année sur l'autre, que déménager tous les ans ça coûtait une fortune, et que dans les établissements on nous considérait comme de la merde (et souvent des importuns qui venaient piquer les heures sup) on me rétorquait : "nous aussi on a mangé notre pain noir en début de carrière. On était en poste fixe mais loin de chez nous, on a mis tant d'année à redescendre dans le sud, alors te plains pas".
Avec des raisonnements pareils, aucune avancée n'est jamais possible, puisque les jeunes doivent en baver autant que les anciens.
Et là, il s'agit de rémunérer un peu correctement les certifiés, et c'est une levée de bouclier de ceux qui ont passé un concourt, certes sélectif, mais dans le seul but de faire exactement le même job, mais moins d'heures et mieux payé.

augmenter, oui, mais un seul et même salaire pour tout le monde, non, désolée. Et on ne devrait pas faire le même boulot justement comme je l'ai dit plus haut. Avec l'agreg, on devrait automatiquement se retrouver en 1ère/term/supérieur. Là, la différence en temps de travail serait justifiée. C'est quand même possible non? Si on enlevait tous les amis d'amis dans le supérieur? On n'est quand même pas très nombreux.
Mais tu as raison, actuellement on fait tous exactement le même boulot. Moi aussi je suis TZR bouche-trou loin de chez moi sans heures à l'année puisque le rectorat préfère caser les contractuels qui n'ont carrément aucun concours avant les autres certifiés et agrégés qui viennent juste combler les trous à l'occasion, n'importe où. Franchement ça me fout les boules ça, oui. Et effectivement tout le monde s'en tape, tout le monde trouve normal qu'un contractuel occupe un poste à l'année pas loin de chez lui alors que quelqu'un qui a obtenu "un poste" au concours (parce qu'on parle bien de "poste" quand on passe les concours) soit trimbalé dans plusieurs départements toute l'année. Les collègues en ont bavé avant nous et sont presque contents de nous voir baver...C'est ça la mentalité pourrie de l'éducation nationale. Que les syndicats ne réagissent pas plus sur le sujet me semble curieux quand même.... Je me mords les doigts d'avoir passé 3 ans de ma vie à bosser pour ce concours quand je vois la vie que je mène aujourd'hui. Je suis profondément dégoûtée. En dehors du salaire, aucun avantage avec l'agreg (parce que les 15h quand t'es TZR, tu peux souvent t'asseoir dessus, tu prends le service de la personne que tu remplaces, souvent certifiée, et tu la fermes). Et ne me faites pas rire avec le bonus agreg pour les voeux lycée....j'ai pas d'humour aujourd'hui.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Iphigénie le Lun 13 Fév 2012 - 9:17

@Karine B. a écrit:Congrès de Perpignan 2009 : Le SNES réaffirme son attachement à l’existence de l’agrégation et l’importance pour le système éducatif de la place des agrégés dans le second degré, ainsi que l’importance d’avancer des propositions pour aligner progressivement les rémunérations et les services des certifiés sur ceux des agrégés. L’élévation du niveau de recrutement au master pose la question de maintenir deux concours pour les mêmes missions. La question d’un seul concours de recrutement pour l’ensemble des personnels, qui doit être l’agrégation, se pose désormais.

Alors là Karine, ce qui se pose en urgence c'est ;
vais renouveler ma cotisation au Snes.....?

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Karine B. le Lun 13 Fév 2012 - 9:20

@iphigénie a écrit:
@Karine B. a écrit:Congrès de Perpignan 2009 : Le SNES réaffirme son attachement à l’existence de l’agrégation et l’importance pour le système éducatif de la place des agrégés dans le second degré, ainsi que l’importance d’avancer des propositions pour aligner progressivement les rémunérations et les services des certifiés sur ceux des agrégés. L’élévation du niveau de recrutement au master pose la question de maintenir deux concours pour les mêmes missions. La question d’un seul concours de recrutement pour l’ensemble des personnels, qui doit être l’agrégation, se pose désormais.

Alors là Karine, se qui se pose en urgence c'est ;
vais renouveler ma cotisation au Snes.....?

1) Libre à toi d'aller au congrès de ton académie (ouvert à tous les syndiqués je le rappelle) pour défendre une autre proposition

2) Ces mandats sont affichés sur le site du SNES et envoyés à tous les syndiqués, ce n'est donc pas une surprise. Je milite activement depuis 1999 et je les ai toujours connus, ces mandats (qui ne sont pas des dogmes, mais qui s'appuient sur l'histoire des concours et de l'EN).

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Aurore le Lun 13 Fév 2012 - 9:57

@Karine B. a écrit:Congrès de Perpignan 2009 : Le SNES réaffirme son attachement à l’existence de l’agrégation et l’importance pour le système éducatif de la place des agrégés dans le second degré, ainsi que l’importance d’avancer des propositions pour aligner progressivement les rémunérations et les services des certifiés sur ceux des agrégés. L’élévation du niveau de recrutement au master pose la question de maintenir deux concours pour les mêmes missions. La question d’un seul concours de recrutement pour l’ensemble des personnels, qui doit être l’agrégation, se pose désormais.

Comme si tout le monde avait le niveau suffisant pour l'avoir, l'agreg, surtout par les temps qui courent...
Je ne peux pas croire décemment à la sincérité de cette proposition. Les types qui l'ont pondue sont au mieux des ravis de la crèche, au pire (et plus probablement) des vendus.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par thrasybule le Lun 13 Fév 2012 - 10:22

@Aurore a écrit:
@Karine B. a écrit:Congrès de Perpignan 2009 : Le SNES réaffirme son attachement à l’existence de l’agrégation et l’importance pour le système éducatif de la place des agrégés dans le second degré, ainsi que l’importance d’avancer des propositions pour aligner progressivement les rémunérations et les services des certifiés sur ceux des agrégés. L’élévation du niveau de recrutement au master pose la question de maintenir deux concours pour les mêmes missions. La question d’un seul concours de recrutement pour l’ensemble des personnels, qui doit être l’agrégation, se pose désormais.

Comme si tout le monde avait le niveau suffisant pour l'avoir, l'agreg, surtout par les temps qui courent...
Je ne peux pas croire décemment à la sincérité de cette proposition. Les types qui l'ont pondue sont au mieux des ravis de la crèche, au pire (et plus probablement) des vendus.
Disons que ce ne sera qu une agrégation de nom.


_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Aevin le Lun 13 Fév 2012 - 10:25

@Pseudo a écrit:Moi ca me va ! Comme il n'y a pas d'agrégation en doc, ca me semble fort juste !
Et de plus, je ne dirais pas ici ce que je pense de l'agreg, ca me vaudrait une volée de bois vert.
+1

Je n'ai jamais compris, pourquoi les agrégés étaient payés plus pour moins d'heures devant les élèves. Les 15 heures, c'est déjà pas mal.

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Aevin le Lun 13 Fév 2012 - 10:37

@Pseudo a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Karine B. a écrit:Congrès de Perpignan 2009 : Le SNES réaffirme son attachement à l’existence de l’agrégation et l’importance pour le système éducatif de la place des agrégés dans le second degré, ainsi que l’importance d’avancer des propositions pour aligner progressivement les rémunérations et les services des certifiés sur ceux des agrégés. L’élévation du niveau de recrutement au master pose la question de maintenir deux concours pour les mêmes missions. La question d’un seul concours de recrutement pour l’ensemble des personnels, qui doit être l’agrégation, se pose désormais.

Si je comprends bien, le SNES aime tellement les agrégés qu'il veut agréger tout le monde. Donc là, si on applique les recommandations du SNES, je suis en train de dépenser + de 2000 euros et de passer des centaines d'heures de travail pour un truc qui ne servira à rien, puisqu'on me le donnera gratuitement, ainsi qu'à tous mes collègues qui n'essayent pas de le passer.
On n'est jamais si bien servi que par ses propres syndicats, hein…

Ca ne servira pas à rien puisque tu auras appris plein de choses (vive la culture!) et que tu auras la satisfaction de pouvoir dire à tous que tu es agrégé.

Ta réflexion me rappelle une expérience de psychologie: elle montrait que les gens préfèrent ne pas subir une injustice mais perdre de l'argent que de voir les autres gagner autant qu'eux injustement (sans qu'ils soient lésés sur le plan financier donc). C'est très intéressant.

Ca me rappelle les prises de becs avec mes collègues plus anciens, lorsque j'étais TA (ex-TZR à l'année). Quand j'expliquais comment c'était la galère de de pas savoir où on était d'une année sur l'autre, que déménager tous les ans ça coûtait une fortune, et que dans les établissements on nous considérait comme de la merde (et souvent des importuns qui venaient piquer les heures sup) on me rétorquait : "nous aussi on a mangé notre pain noir en début de carrière. On était en poste fixe mais loin de chez nous, on a mis tant d'année à redescendre dans le sud, alors te plains pas".
Avec des raisonnements pareils, aucune avancée n'est jamais possible, puisque les jeunes doivent en baver autant que les anciens.
Et là, il s'agit de rémunérer un peu correctement les certifiés, et c'est une levée de bouclier de ceux qui ont passé un concourt, certes sélectif, mais dans le seul but de faire exactement le même job, mais moins d'heures et mieux payé.
C'est bien ça: J'en ai bavé, donc toi aussi tu en baveras... No .

@Pseudo a écrit:Une différence de qualification et de salaire, qui ne se traduit pas sur le terrain par une différence de mission, responsabilité, spécificité du boulot, etc... C'est une exception à l'intérieur de la France même ! Pas besoin d'aller chercher des exemples au-delà des frontières.
Ce n'est pas une spécificité, c'est une absurdité.

@thrasybule a écrit:Ca va hein! Les agrégés ont été les seuls à ne pas avoir été revalorisés lors de la loi 89 de Jospin au contraire des autres, ce sont eux qui ont perdu le plus de pouvoir d' achat
Oh, les pauv' p'tits choux...

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Iphigénie le Lun 13 Fév 2012 - 10:54

@Aevin a écrit:
@Pseudo a écrit:Moi ca me va ! Comme il n'y a pas d'agrégation en doc, ca me semble fort juste !
Et de plus, je ne dirais pas ici ce que je pense de l'agreg, ca me vaudrait une volée de bois vert.
+1

Je n'ai jamais compris, pourquoi les agrégés étaient payés plus pour moins d'heures devant les élèves. Les 15 heures, c'est déjà pas mal.

et d'ailleurs les PE font beaucoup plus d'heures aussi que les certifiés c'est pas juste.Les 18 heures,c'est déjà pas mal.
professeur Alors qu'il suffit de passer un tout petit concours de rien pour être agrégé ...

Abolissons les privilèges. Supprimons les prépas. Halte au poids de la culture générale à Sciences Po.
Allez, zou, on progresse.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par cléo le Lun 13 Fév 2012 - 11:07

@iphigénie a écrit:
@Aevin a écrit:
@Pseudo a écrit:Moi ca me va ! Comme il n'y a pas d'agrégation en doc, ca me semble fort juste !
Et de plus, je ne dirais pas ici ce que je pense de l'agreg, ca me vaudrait une volée de bois vert.
+1

Je n'ai jamais compris, pourquoi les agrégés étaient payés plus pour moins d'heures devant les élèves. Les 15 heures, c'est déjà pas mal.

et d'ailleurs les PE font beaucoup plus d'heures aussi que les certifiés c'est pas juste.Les 18 heures,c'est déjà pas mal.
professeur Alors qu'il suffit de passer un tout petit concours de rien pour être agrégé ...

Abolissons les privilèges. Supprimons les prépas. Halte au poids de la culture générale à Sciences Po.
Allez, zou, on progresse.
+100000 !!!
Purée, allez, tombons dans le panneau de "je divise pour mieux entuber"...

cléo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Chocolat le Lun 13 Fév 2012 - 11:18

@Pseudo a écrit:

Ca me rappelle les prises de becs avec mes collègues plus anciens, lorsque j'étais TA (ex-TZR à l'année). Quand j'expliquais comment c'était la galère de de pas savoir où on était d'une année sur l'autre, que déménager tous les ans ça coûtait une fortune, et que dans les établissements on nous considérait comme de la merde (et souvent des importuns qui venaient piquer les heures sup) on me rétorquait : "nous aussi on a mangé notre pain noir en début de carrière. On était en poste fixe mais loin de chez nous, on a mis tant d'année à redescendre dans le sud, alors te plains pas".
Avec des raisonnements pareils, aucune avancée n'est jamais possible, puisque les jeunes doivent en baver autant que les anciens.
Et là, il s'agit de rémunérer un peu correctement les certifiés, et c'est une levée de bouclier de ceux qui ont passé un concourt, certes sélectif, mais dans le seul but de faire exactement le même job, mais moins d'heures et mieux payé.

Pseudo, ou l'art et la manière de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas ! Laughing





Dernière édition par Chocolat le Lun 13 Fév 2012 - 11:26, édité 2 fois

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par cléo le Lun 13 Fév 2012 - 11:24

@Chocolat a écrit:
@Pseudo a écrit:

Ca me rappelle les prises de becs avec mes collègues plus anciens, lorsque j'étais TA (ex-TZR à l'année). Quand j'expliquais comment c'était la galère de de pas savoir où on était d'une année sur l'autre, que déménager tous les ans ça coûtait une fortune, et que dans les établissements on nous considérait comme de la merde (et souvent des importuns qui venaient piquer les heures sup) on me rétorquait : "nous aussi on a mangé notre pain noir en début de carrière. On était en poste fixe mais loin de chez nous, on a mis tant d'année à redescendre dans le sud, alors te plains pas".
Avec des raisonnements pareils, aucune avancée n'est jamais possible, puisque les jeunes doivent en baver autant que les anciens.
Et là, il s'agit de rémunérer un peu correctement les certifiés, et c'est une levée de bouclier de ceux qui ont passé un concourt, certes sélectif, mais dans le seul but de faire exactement le même job, mais moins d'heures et mieux payé.

Pseudo, ou l'art et la manière de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas ! Laughing

D'abord, personne ne s'oppose à la revalorisation salariale des certifiés, enfin ! C'est l'alignement qui est pervers, parce que ça prépare doucement à la suppression pure et simple de l'agrégation.
Donc, la seule question qui vaille, c'est : la suppression de l'agrégation est-elle souhaitable ? Pour toi, Pseudo, la réponse semble être positive. Pour moi, ce serait encore un gros coup porté à l'Educ Nat, à la formation des enseignants, et au recrutement.

cléo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par lalilala le Lun 13 Fév 2012 - 11:25

ouais enfin moi j'aimerais bien avoir des missions différentes hein. C'est ça qu'il faudrait changer tant que les deux concours existent.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Iphigénie le Lun 13 Fév 2012 - 11:26

aucune avancée
ben moi, en tant qu'agrégée, je veux bien avancer aussi, pas reculer. Laughing

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour augmenter les enseignants, le Snes réclame la revalorisation du point d'indice pour tous les fonctionnaires et l'alignement de tous les titulaires sur le service et le salaire des agrégés.

Message par Aurore le Lun 13 Fév 2012 - 11:27

@Chocolat a écrit:
@Pseudo a écrit:

Ca me rappelle les prises de becs avec mes collègues plus anciens, lorsque j'étais TA (ex-TZR à l'année). Quand j'expliquais comment c'était la galère de de pas savoir où on était d'une année sur l'autre, que déménager tous les ans ça coûtait une fortune, et que dans les établissements on nous considérait comme de la merde (et souvent des importuns qui venaient piquer les heures sup) on me rétorquait : "nous aussi on a mangé notre pain noir en début de carrière. On était en poste fixe mais loin de chez nous, on a mis tant d'année à redescendre dans le sud, alors te plains pas".
Avec des raisonnements pareils, aucune avancée n'est jamais possible, puisque les jeunes doivent en baver autant que les anciens.
Et là, il s'agit de rémunérer un peu correctement les certifiés, et c'est une levée de bouclier de ceux qui ont passé un concourt, certes sélectif, mais dans le seul but de faire exactement le même job, mais moins d'heures et mieux payé.

Pseudo, ou l'art et la manière de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas ! Laughing



M'enfin, vu le contexte actuel, ce sera tout le monde à 35h et ils laisseront les enseignants se bouffer entre eux !

C'est pour cela (entre autres), que 36 statuts et 36 syndicats, c'est contre-productif - peu efficace à l'interne et risible à l'international !
Vous proposez quoi à la place, sérieusement ? Le recrutement direct par les CDE ? Alors assumez-en toutes les conséquences...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum