Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par Maelle04 le Mar 14 Fév 2012 - 20:59

Bon alors voilà... mon congé patho se termine le 11 mars.

Mon établissement se trouve à 100 km de chez moi et j'ai deux enfants en bas âge ( 17 et 3 mois).

Si je les fais garder j'en ai pour 1100 euro environ et j'ai 500 euros de frais de déplacement. Autant dire que si je reprends, c'est pour peanuts et je ne suis en plus pas sûre de physiquement tenir toute l'année .

J'ai pensé prendre un congé parental sauf qu'on est obligé de prendre 6 mois et qu'au bout de 12 mois je perds mon poste ( ce qui ne me dérange pas tant que cela sauf que je risque de me retrouver encore plus loin de mon domicile alors bon...disons que je préfèrerais choisir ma zone). Bref, du coup, je comptais demander ma mut' et si je ne l'ai pas prendre un congé parental d'un an, de septembre à septembre ( ce qui est mieux pour les élèves car ils n'auront qu'un seul prof toute l'année).

ALORS VOILA .... je ne sais que faire. Reprendre en mars quitte à devoir me faire arrêter de nouveau (mais y aura-t-il un/une remplaçant(e) ensuite? ) ou demander direct un arrêt maladie ( pensez-vous qu'il me soit accordé? et si oui, j'ai entendu dire que seuls les chefs d'établissemnt pouvaient demander un contrôle; me confirmez-vous cela?).
Je précise que je n'ai jamais été absente, sauf pour mes grossesses car il y avait trop de route entre mon domicile et mon établissement.
Merci.

Maelle04
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par ann le Mar 14 Fév 2012 - 21:04

es-tu sûre d'obtenir un arrêt maladie sans que cela soit justifié ??? bref si tu as un médecin complaisant , et bien profites-en ... sinon tu prends un un congé parental immédiatement après ton congé patho!

ann
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par Prose-ô-Poppée! le Mar 14 Fév 2012 - 21:05

Bonsoir,
Concernant ton cas de conscience, je ne suis absolument pas en mesure de me prononcer : les choix que tu as à faire dépendent réellement de ton état de santé ainsi que de tes priorités...
En revanche, je peux te confirmer que les chefs d'établissements peuvent demander des contrôles en cas d'arrêt maladie (et cela dépend bien entendu de la relation que tu as avec celui-ci), mais tu dois également savoir que certaines régions sont "en expérimentation" et la CPAM peut également envoyer contrôler les fonctionnaires....
Bon courage à toi!

Prose-ô-Poppée!
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par ysabel le Mar 14 Fév 2012 - 21:26

Tu pourrais peut-être déjà prendre 6 mois de CP et demander ta mutation ce printemps. Ensuite tu aviseras à la rentrée.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par frimoussette77 le Mar 14 Fév 2012 - 22:07

Prendre un congé maladie lorsqu'on n'est pas malade, c'est curieux d'envisager cette possibilité.
"Bonjour docteur, mon lieu de travail est un peu loin, j'ai peur d'être fatiguée, ce n'est pas rentable, puis-je avoir un arrêt dans l'intérêt de mes élèves ?" Very Happy
Quand je vois que ma copine qui a eu un cancer a dû reprendre très vite, une telle demande me paraît affraid

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par ysabel le Mar 14 Fév 2012 - 22:14

tu sais, 200 km/j les cours, les élèves les copies et les 2 BB, elle sera vite en burn out... qq semaines...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par Violet le Mar 14 Fév 2012 - 22:16

Pourquoi habites-tu à 100 kms de ton poste ?

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par frimoussette77 le Mar 14 Fév 2012 - 22:20

@ysabel a écrit:tu sais, 200 km/j les cours, les élèves les copies et les 2 BB, elle sera vite en burn out... qq semaines...
Il restera 14 semaines de cours.

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par ysabel le Mar 14 Fév 2012 - 22:27

bah 5 semaines et elle y sera...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par Maelle04 le Mar 14 Fév 2012 - 22:29

Uhm... Frimoussette, je souhaitais une réponse éclairée et non pas une caricature de mon post.
Mais j'entends bien ton avis.
Et sinon, merci pour vos infos et suggestions.

Maelle04
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par Pili le Mar 14 Fév 2012 - 22:29

C'est assez surprenant comme message oui...

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par Pili le Mar 14 Fév 2012 - 22:32

Je conçois très bien que la situation soit compliquée...mais voilà, on ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre ...

Comment envisager un arrêt maladie , à titre prévisionnel, comme une anticipation

Ta situation est difficile à vivre, je ne dis pas le contraire, mais envisager le congé maladie non justifié ..bof ...ça me gêne.

Tu dois bien connaitre ton médecin je pense pour y songer déjà

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par Violet le Mar 14 Fév 2012 - 22:34

Tu ne m'as pas répondu...As-tu fait le choix de vivre à 100 kms de ton bahut ?

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par Maelle04 le Mar 14 Fév 2012 - 22:48

non ce n'est pas un choix. C'est fou, j'ai l'impression de passer pour une tire au flan alors que j'ai toujours fait plein de choses avec mes élèves et que j'allais parfois même travailler, du temps où j'étais sans enfants, le mercredi et le samedi pour finir de monter mes projets!
d'ailleurs si je m'interroge c'est que je n'ai absolument pas cette intention que certains me prêtent.

Maelle04
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par Pili le Mar 14 Fév 2012 - 22:54

@Maelle04 a écrit:
ALORS VOILA .... je ne sais que faire. Reprendre en mars quitte à devoir me faire arrêter de nouveau (mais y aura-t-il un/une remplaçant(e) ensuite? ) ou demander direct un arrêt maladie ( pensez-vous qu'il me soit accordé? et si oui, j'ai entendu dire que seuls les chefs d'établissemnt pouvaient demander un contrôle; me confirmez-vous cela?).

pourtant, tu l'as écrit non?

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par ee le Mer 15 Fév 2012 - 0:44

Deux bébés, 200 km de trajet quotidien aller-retour... ce n'est pas, sauf extraordinaire, tenable! Pas besoin d'être devin, ni tire au flanc, pour deviner que 10 jours après la reprise, il y aura soit un bref congé (donc, non remplacé) pour enfant malade, soit un bref congé (toujours non remplacé) pour une bête maladie de l'hiver prenant de l'ampleur en raison de la fatigue, puis à nouveau un arrêt une semaine parce que le deuxième enfant aura chopé soit les virus de la maman, soit ceux de son frère et ainsi de suite...!

Trouver une solution qui ne pénalise pas les élèves grâce à un arrêt long pris d'emblée, genre prolongation de congé patho en raison d'une intense fatigue, ne me parait pas choquant et même plutôt de bon sens!

Sans compter que, quand même, sur toute une vie professionnelle, et sauf à se la jouer Sarko détectant les "fraudeurs" partout, pourquoi n'y aurait-il pas des moments où, sans culpabiliser à l'excès, compte tenu des réalités de sa vie privée (heureuses comme une naissance, malheureuses comme un deuil etc), on choisisse de s'écouter un peu et de traiter le manque d'envie d'aller bosser en "déprime" justifiant un arrêt? Ce ne sont pas les jeunes mères peu pressées de retrouver le boulot qui creusent le déficit de la sécu, mais plutôt les fraudes patronales...

Bon courage, en tous cas,

EE






ee
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par Marillion le Mer 15 Fév 2012 - 4:44

Ben on est nombreuses ici à gérer 2 bébés, des nuits blanches, des trajets, sans pour autant demander des arrêts maladie heu

Je passe moi-même 2h20 par jour dans ma voiture, suis généralement seule pour m'occuper des enfants, mais je n'envisage ni les économies réalisées si je pouvais rester à la maison ( Suspect ) ni la fatigue en moins à gérer.
Je pense à LM aussi et à toutes les mamans pour qui cela n'est pas facile.
Parler comme cela d'arrêt maladie me semble Suspect
Enfin, ce n'est que mon avis, hein !

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par A Tuin le Mer 15 Fév 2012 - 9:37

@Violet a écrit:Pourquoi habites-tu à 100 kms de ton poste ?

Ça ça m'amusera toujours ce genre de questions humhum humhum humhum humhum

Les gens ne font pas comme ils veulent. Moi par exemple si j'ai ma mut' l'an prochain et bien je risque fort d'être aussi à 100 km de mon poste, avec un nourrisson également.

Il y a vraiment des questions étranges tiens. pingouin pingouin pingouin pingouin

Moi j'aurais envie de dire, peu importe de savoir s'il y aura ou non un remplaçant par la suite : ça c'est une contingence de l'EN liée à la mauvaise gestion des besoins. Ça n'a pas à impacter sur les choix d'une personne. Quand on a besoin d'être arrêté, on se fait mettre en arrêt maladie. A chacun ses priorités ; c'est au chef d'établissement de se débrouiller de réclamer un remplaçant. C'est son problème.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par Nasopi le Mer 15 Fév 2012 - 9:38

@Marillion a écrit:
Parler comme cela d'arrêt maladie me semble Suspect

+1
Je trouve ça choquant, même si la situation de Maelle04 n'est pas facile. Un arrêt maladie, c'est pour quand on est malade, point.
Tu as toujours la possibilité de prendre un congé parental, solution qui me paraît beaucoup plus honnête !

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par A Tuin le Mer 15 Fév 2012 - 9:40

@ee a écrit:Deux bébés, 200 km de trajet quotidien aller-retour... ce n'est pas, sauf extraordinaire, tenable! Pas besoin d'être devin, ni tire au flanc, pour deviner que 10 jours après la reprise, il y aura soit un bref congé (donc, non remplacé) pour enfant malade, soit un bref congé (toujours non remplacé) pour une bête maladie de l'hiver prenant de l'ampleur en raison de la fatigue, puis à nouveau un arrêt une semaine parce que le deuxième enfant aura chopé soit les virus de la maman, soit ceux de son frère et ainsi de suite...!

Bien évidemment.

A côté de cela s'il y en a qui l'ont fait, bébé et beaucoup de route par jour tant mieux, mais tout le monde n'a pas ce genre d'abnégation, bonne volonté ou pas dans le travail d'ailleurs là n'est pas la question. Dans la vie il y a des priorités.
Si la personne est déjà fatiguée et peine à se remettre de son accouchement, ce n'est peut-être pas évident d'envisager immédiatement de refaire autant de route chaque jour. Avec la somnolence j'en connais qui ont eu des accidents et même une jeune femme qui s'est tuée, comme ça.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par A Tuin le Mer 15 Fév 2012 - 9:44

Le congé parental de 6 mois, si je ne m'abuse : si une mutation doit être demandée pour l'année suivante il faut être vigilant, si ce congé rogne sur une grande partie de l'année ça risque de supprimer les points d'éloignement de conjoint. Une année d'éloignement ça ne donne presque rien, mais deux c'est beaucoup de points et ce n'est pas négligeable si on envisage de se rapprocher à moyen terme.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par blanche le Mer 15 Fév 2012 - 9:50

200 km de route par jour, le travail, deux petits à gérer, tout cela me semble aussi indiquer clairement qu'il n'est pas possible que tu reprennes ton poste tout de suite. Mais dans la mesure où il existe la solution du congé parental, je trouve qu'aucune autre question ne se pose.

blanche
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par A Tuin le Mer 15 Fév 2012 - 9:57

Question qui n'a rien à voir : un congé parental c'est 6 mois suivis ? Exemple, s'il est demandé et commence en mars, il court jusqu'à fin août, et on peut rattaquer en septembre ?

Si tel est le cas, il me semble que c'est ce qu'il y a de mieux non ?

@Maelle04 a écrit:Bref, du coup, je comptais demander ma mut' et si je ne l'ai pas prendre un congé parental d'un an, de septembre à septembre ( ce qui est mieux pour les élèves car ils n'auront qu'un seul prof toute l'année).

heu Parce que l'année d'après, si la personne n'a pas sa mutation, et si elle demande toute l'année de congé parental, elle n'aura rien du tout en points d'éloignement. C'est ballot.

Elle se retrouvera avec des gosses de 3 ans qu'elle sera encore dans son lieu éloigné à perpèt' en train d'essayer d'avoir ses points d'éloignement ...

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par Maelle04 le Mer 15 Fév 2012 - 10:06

je vois que vous avez tous des avis bien différents et je vous remercie de me les avoir donnés. J'ai évoqué plusieurs possibilités et n'avait pas forcément focalisé sur un arrêt maladie. Je ne pensais pas déclencher une telle levée de boucliers.
Bref, peu importe, j'ai pris ma décision: je reprendrai donc et je verrai bien ce qu'il adviendra; peut-être tiendrai-je le coup, après tout, pourquoi pas? Et ensuite, si je n'ai pas ma mut' je basculerai en congé parental.
Merci à ceux qui ont répondu, sans jugement intempestif, à ce post et à Prose-ô-poppée, Ysabel ee, et Tuin qui m'ont apporté quelques éléments de réponse.
D'ailleurs j'ai une autre question: au bout de combien de temps perd-on son poste qd on se met en congé parental? il me semble que c'est 12 mois mais je n'en suis pas sûre. Et pour les points, un an de cp parental c'est 0 pts de rapprochement de conjoint, c'est bien ça?

Maelle04
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mutation, arrêt maladie, congé parental... : que feriez-vous à ma place ?

Message par Daphné le Mer 15 Fév 2012 - 10:16

@Maelle04 a écrit:

D'ailleurs j'ai une autre question: au bout de combien de temps perd-on son poste qd on se met en congé parental? il me semble que c'est 12 mois mais je n'en suis pas sûre. Et pour les points, un an de cp parental c'est 0 pts de rapprochement de conjoint, c'est bien ça?

Cela dépend des académies : dans certaines académies on ne perd pas son poste, dans d'autres c'est tout de suite, ailleurs ce peut être au bout de 6 mois, 12 mois...........
Il faut te renseigner sur la règle dans ton académie.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum