Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par Invité19 le Mer 15 Fév 2012 - 7:38

J ai hérité de la seconde la plus dure, qui s est bien calmée depuis qq semaines mais lundi ca a recommencé. Je commence vraiment à angoisser pour ma titularisation

Il y a eu des moments où ils ont été calmes, on a fait cours même si on n'a pas bcp avancé et le début du cours était normal. Pas silencieux mais calme. Cela dit, un éleve collé la semaine dernière, et auquel je demande des le début de se déplacer, est récalcitrant. J ai menacé de le virer s il ne bougeait pas, ses camarades râlent avec lui puis insistent pour qu il joue le jeu quand je lui demande de d'avancer de deux rangs et plus de 3 ou 4. Il finit par s'exécuter.
Au bout de 20min peut être, un surveillant est intervenu pour une annonce : si j'avais su que c'était autre chose qu une convocation pour un éleve je ne l aurais pas laissé faire... Il leur a dit que la moitié de la classe n'avait pas maths demain. Donc, cris de joie pour certains. Ralerie des autres. Classe agitée. Il leur rappelle qu on est en cours, moi de même. Tu parles... J aurais dû faire quoi là ?
Cerise sur le gâteau, une éleve contente de ne pas avoir cours continue à glapir sa joie, je n'arrive pas à la faire taire, elle énerve les autres qui l'invectivent

Puis interclasse, et là je fais tomber la sanction liée à mon usage du chrono : 5min de perdues ces derniers cours, donc pas de pause

Eh bien je l ai bien regretté... J ai dû m interposer devant la porte pour que deux élèves qui voulaient aller aux toilettes ne sortent. Protestations des élèves (c'est pas légal de pas avoir de pause, j ai dit que si, que l'interclasse n était pas un droit)
Il y a eu plusieurs moments où les élèves en ont hué d'autres, ont fait des cris de singe. Qui était ce, je ne sais pas. Dur de rétablir le calme vu les tensions entre eux. Et quand je réprimande l un de ceux qui agace les autres vous imaginez la réaction : ils huent etc. Beau bazar.

Je fais quoi ds ces moments d'agitation extrême ? Et en général ?

J ai Deja posté tout ca ailleurs ms je prends ts les conseils.


Je précise que cette classe a un pp qui les tient à peu près, à force, mais qui n'est guère plus expérimenté que moi. Que deux profs ont à mon avis des pbs d'autorité pour diverses raisons, et je crois que c'est parfois un beau bazar avec eux. Voire trois profs. Reste le prof d'eps et deux autres profs, si je ne compte pas ceux qui les ont en demi groupe où c'est gerable.

Je suis sur IPhone, désolée pour les erreurs ...


Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par invitéW le Mer 15 Fév 2012 - 8:04

la seule solution trouvée c'est d'exclure les fauteurs de trouble !
mais ça dépend de la politique de l'établissement...

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par Invité19 le Mer 15 Fév 2012 - 8:08

C'est possible oui mais j ai du mal à voir qui est à l'origine des cris quand l'ensemble de la classe s'agite...

Je pense aussi que je suis trop dans le frontal, je devrais régler les pbs en fin d'heure. Mais pb : quand je demande à un éleve de se déplacer c'est sur le champ !! Et j'ai bien du mal...

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par Raizel le Mer 15 Fév 2012 - 8:37

Si ça peut te rassurer, j'ai les mêmes problèmes que toi (j'ai fait ma rentrée en février). Les déplacements d"élèves perturbent aussi la classe chez moi. J'ai pensé faire un plan de classe; ça fait très collège, mais ça m'évitera les interactions gênantes.
Chez nous direction très molle mais avec d'autres profs qui en bavent on a décidé de faire front commun et d'harmoniser nos "réponses" pour faire bloc. Je ne sais pas encore ce que ça va donner

Raizel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par Invité19 le Mer 15 Fév 2012 - 8:51

J en suis déjà au deuxième plan de classe. Ca les calme quelques jours et encore ...

Je viens d en parler à mon tuteur qui fait une tête pas possible, ca me rassure pas. Et me dit de diminuer les sanctions qui selon lui ne servent plus à rien.

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par Mufab le Mer 15 Fév 2012 - 8:57

Je suis mal placée pour intervenir, Oiseau, parce que les grands dadais, heu... Pas mon truc.

Mais bon, ce sont des élèves...
Des sanctions positives, c'est imaginable en lycée ?

Style : des points supp' pour les élèves calmes, qui respectent les règles, ou l'interclasse seulement pour ces mêmes... Les autres restant faire un truc bien chiant ?

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par A Tuin le Mer 15 Fév 2012 - 9:11

S'ils se mettent à faire un bruit pas possible brusquement et sans savoir pourquoi, tu pourrais les menacer de leur donner à gratter pendant le reste de l'heure en silence, et le faire. Tu leur distribues une bonne longue fiche de grammaire ou de cours photocopiée d'un livre, et tu leur dis de recopier au propre en s'appliquant. Nom/prénom et que tu mettras des + 1/2 ou -1/2 en fonction du soin/orthographe/quantité copiée, sur leur note de travail personnel (ce serait bien de noter un peu ce qu'ils font en classe régulièrement, de façon à avoir une note pour chacun).
Et tu leur dis que c'est pédagogique, que c'est une façon de retenir aussi que d'écrire araignée et que dans la mesure où tu ne peux pas faire cours dans des conditions convenables ils apprendront par ce biais le nombre de fois qu'il faudra, quitte à avancer moins vite dans le programme.
A ce régime deux ou trois fois ça devrait les faire se méfier davantage par la suite.
Et s'il y en a qui décrètent qu'ils ne veulent pas le faire, ou qui ne le font pas, car il y en a toujours, et bien tu comptes un 0 dans la moyenne avec pour commentaire que l'exercice à faire en classe n'a pas été fait suite à un refus de travail.

Ou alors tu leur donnes quelques exercices à faire suite au cours et tu les préviens que tu vas en noter 4 ou 5 de façon aléatoire, et que tu ne veux pas de bruit pendant le travail. Et pendant ce temps tu ne circules pas, tu les laisses travailler et tu surveilles.


Dernière édition par A Tuin le Mer 15 Fév 2012 - 9:16, édité 2 fois

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par A Tuin le Mer 15 Fév 2012 - 9:13

@Mufab a écrit:
Style : des points supp' pour les élèves calmes, qui respectent les règles, ou l'interclasse seulement pour ces mêmes... Les autres restant faire un truc bien chiant ?

Ça marche pas terrible avec des classes de chiards. Les gamins de ces âges-là ne comprennent que le rapport de force et le fait de craindre. Les calmes subissent les autres en général. Les autres qui s'en fichent d'avoir des points supplémentaires, ou de la note tout court.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par Raizel le Mer 15 Fév 2012 - 9:17

J'ai aussi expérimenté ce que tu décris, A Tuin, mais ça a déclenché une confrontation parce qu'il y en a qui ne bavardent pas ou peu et les délégués sont allés se plaindre pour dire qu'il s'agissait d'une punition collective. A présent j'ai toujours des exercices prêts (durs de préférence) que je distribue aux élèves bavards. Ils se mettent au fond de la classe, je continue le cours. A la fin, je ramasse et je note. C'est quand même pénible de devoir travailler comme ça!

Raizel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par A Tuin le Mer 15 Fév 2012 - 9:24

@Raizel a écrit:J'ai aussi expérimenté ce que tu décris, A Tuin, mais ça a déclenché une confrontation parce qu'il y en a qui ne bavardent pas ou peu et les délégués sont allés se plaindre pour dire qu'il s'agissait d'une punition collective.

Moi j'avais prévenu la vie scolaire de mon projet au préalable. Et ce n'est pas une punition collective, tout dépend comment cela est présenté : c'est un travail de mémorisation quelque part. Qui récompense ceux qui font la démarche et va plomber ceux qui s'en fichent.
Les bons qui se sentent punis, il faut évidemment qu'ils trouvent une valorisation à le faire : en LP je n'hésite pas à leur mettre +1 ou +2 sur un contrôle où ils ont été plus faibles pour les remonter. Dans tous les cas ça ne change globalement pas grand chose à leur cas sur la note du trimestre ou semestre, et ça permet d'avoir la paix dans des moments très pénibles.
Simplement recopier et avoir ces points en plus, représente un gain plus grand dans leur esprit que le temps qu'ils pourraient prendre à revendiquer. Ça marche pas trop mal, ils sont sensibles à l'argument (mais il faut s'y tenir, parce qu'après ils veulent savoir s'ils ont eu des points en plus ou moins !)
Donner à gratter de façon sèche, effectivement ça peut mener directement à ce que tu dis, les élèves qui vont se plaindre.


Dernière édition par A Tuin le Mer 15 Fév 2012 - 9:27, édité 1 fois

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par A Tuin le Mer 15 Fév 2012 - 9:25

@Raizel a écrit:A présent j'ai toujours des exercices prêts (durs de préférence) que je distribue aux élèves bavards. Ils se mettent au fond de la classe, je continue le cours. A la fin, je ramasse et je note. C'est quand même pénible de devoir travailler comme ça!

Et ça marche de les déplacer ? Tu dois avoir le bordel pendant 10 minutes si chaque fois il te faut faire déplacer les chiants au fond et du coup déplacer plusieurs élèves ?

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par Sessi le Mer 15 Fév 2012 - 9:34

A la limite, les points en plus, ça peut fonctionner pour les questions de culture ou pour les réflexions qui font avancer le cours, plutôt que pour des questions de discipline.
Là j'ai une classe de 5° bien ch...te, j'évite les temps morts, sinon ça part dans tous les sens. Au départ, je donnais des punitions, mais comme elles ne me revenaient pas, maintenant le premier qui perturbe recopie le dictionnaire au fond de la classe (ou dans la classe d'à côté) avec obligation de reprendre le cours pour la fois suivante en plus du travail à la maison. Je change régulièrement les plans de classe (j'ai une collègue qui le fait à chaque heure, il semble que ça fonctionne bien). Généralement, à chaque rentrée, nouveau plan de classe.

_________________
- Tout ce que nous pouvons faire est d'ajouter à la création, le plus que nous le pouvons, pendant que d'autres travaillent à la destruction. C'est ce long, patient et secret effort qui a fait avancer réellement les hommes depuis qu'ils ont une histoire.-
Albert Camus

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par Raizel le Mer 15 Fév 2012 - 9:44

@A Tuin a écrit:
@Raizel a écrit:A présent j'ai toujours des exercices prêts (durs de préférence) que je distribue aux élèves bavards. Ils se mettent au fond de la classe, je continue le cours. A la fin, je ramasse et je note. C'est quand même pénible de devoir travailler comme ça!

Et ça marche de les déplacer ? Tu dois avoir le bordel pendant 10 minutes si chaque fois il te faut faire déplacer les chiants au fond et du coup déplacer plusieurs élèves ?

Oui, ça marche; c'est sûr qu'il y a un temps de flottement, mais j'ai essayé de limiter en essayant de placer les chi... pas très loin du fond dans mon plan de classe. Et puis je demande de rédiger des paragraphes de commentaire/dissert (en fonction du temps qu'ils ont), intro de commentaire ou de dissert. Je choisis des textes/sujets des manuels (eh oui, sinon on m'accuse de double peine), mais les plus durs. Mais je trouve toute cette logistique un peu déprimante Neutral
(Sinon j'ai pensé à l'achat d'un porte voix Very Happy )

Raizel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par A Tuin le Mer 15 Fév 2012 - 9:52

Oki Wink Oui c'est sûr, ce n'est pas bien intéressant. Mais toutes les classes ne sont pas de ce style bien heureusement Rolling Eyes

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par Ragnetrude le Mer 15 Fév 2012 - 10:38

J'avais ce type de classe l'année dernière... J'ai mis en place un système où à chaque fois qu'il étaient en activité ils devaient sortir une feuille, mettre leur nom dessus et y noter leurs réponses. Ensuite je relevais entre 5 et 10 copies que je notais sur 10 et ça leur faisait à tous une note à la fin du trimestre. Je considérais que je pouvais leur enlever des points s'ils bavardaient avec le voisin puisque c'était de la triche (mais je ne me suis pas assez tenue à cette menace...).
Ça m'a permis de sauver les meubles et d'avoir quelques moments de calme, pour au moins pouvoir relâcher la pression. Même si au final pour moi, ça n'a pas suffit...
As-tu pu remarquer si les moments de calme avec eux correspondaient à des moment précis du cours (moment de magistral, de mise en activité...) ?
Si la relation avec la classe est trop m*dique, peut-être que tu peux envisager carrément une sorte de "médiation" avec une personne extérieure (le PP?) afin de tout remettre à plat et repartir sur de bonnes bases ?

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par Invité19 le Mer 15 Fév 2012 - 13:45

ils sont plus calmes quand je dicte, et parfois en activité... mais les pics de bordel peuvent arriver pendant ces moments là aussi.

j'ai vu le cpe qui est passé dans la classe d'un collègue avec qui il y avait aussi des cris d'animaux...ça me rassure pas (ce collègue a du mal avec des classes plus calmes)


Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par User5899 le Mer 15 Fév 2012 - 22:20

@A Tuin a écrit:
@Mufab a écrit:Style : des points supp' pour les élèves calmes, qui respectent les règles, ou l'interclasse seulement pour ces mêmes... Les autres restant faire un truc bien chiant ?
Ça marche pas terrible avec des classes de chiards. Les gamins de ces âges-là ne comprennent que le rapport de force et le fait de craindre.
Hélas, +1000

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par Invité19 le Mer 15 Fév 2012 - 22:22

ah ben moi j'arrive pas à me faire craindre je pense...

et dire que j'avais décidé d'arrêter le frontal... enfin je pense qu'ils ont quand même un minimum de respect pour moi. Ce qui ne les empêche pas de se comporter comme des animaux par moments (une collègue me dit que dans le cours, loin de moi donc,elle se demande ce que c'est que ces sauvages)

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par Babayaga le Lun 20 Fév 2012 - 21:48

J'avais envie de te répondre quand j'étais bloquée dans le train mais du tel c'est pénible, et là j'ai un peu oublié.
Mais j'ai réussi à trouver quelques astuces car je me suis fait bordéliser comme pas possible pendant presque deux ans par la même classe. Et j'ai tout essayé, des trucs qui ont marché, d'autres moins.

1. Le plan de classe : d'office je les place par ordre alphabétique (je suis en collège, ça me permet de savoir qui est qui, car rien de pire que dire "Eh, toi !", évidemment personne ne se sent concerné.) Ensuite j'ai essayé de disséminer les éléments perturbateurs aux quatre coins de la classe, résultat ils communiquaient entre eux en lançant phrases et objets divers à travers toute la classe. Changement de tactique : je les ai ghettoïsés. Tous dans la même rangée, que j'ai séparée du reste de la classe en l'éloignant (j'avais en gros 8 garçons sur un groupe de 24 élèves qui étaient très durs, dont un psychopathe). Je les ai ignorés. Premier cours un bazar sans nom, des cris d'animaux, ils tapaient sur les tables, je te passe les détails tu les connais. Les autres je les ai forcés à travailler, je leur ai demandé dans quel groupe ils voulaient être, que tout aurait des conséquences et qu'il fallait bien réfléchir. Ca a marché.

Ca a marché car effectivement tout a des conséquences. J'ai passé 8 mois à rédiger minimum 2 rapports d'incidents par semaine, sans forcément une exclusion, mais toujours avec quelque chose à la clé.
J'avais aussi un grand cahier "discipline" rien que pour cette classe. Je notais tout, environ une demi-page par heure de cours dans les mauvaises périodes. Ca m'a pris du temps.
Je sortais mon carnet quand je convoquais un parent. Là aussi la convocation est importante dans la façon de faire. Je préviens l'élève que je vais demander à voir ses parents. Sans lui dire comment. J'appelle le parent directement sur son lieu de travail ou chez lui, je ne demande pas à l'élève son carnet pour une demande de RV, car ça peut être "oublié", ou l'élève présente les choses comme bon lui semble. Je suis toujours très gentille avec les parents, très souriante, jamais en colère. Quand je les rencontre je les laisse parler, et ensuite je sors mon cahier, et j'énumère toutes les crasses que leur enfant m'a faites. J'ai toujours obtenu quelque chose de ces RV, il y a toujours eu une amélioration. Mais je les évite car ça prend du temps et que je n'aime pas plonger dans la vie personnelle de mes élèves (car en général il y a un souci et j'ai droit au déballage de la vie privée, je déteste ça, mais forcément comme je souris ça y incite, on n'a rien sans rien...)

J'ai beaucoup interrompu de cours pour faire de la version. Le travail écrit et la copie rétablissent le silence. Alors que sinon, mes cours sont beaucoup axés sur l'oral (j'enseigne l'allemand). Mes élèves ont traduit tous les scripts des enregistrements de mon manuel. Ils sont devenus forts en version. Je ramassais à chaque fois, et j'en notais 4 ou 5.
Ceux qui voulaient être notés l'inscrivaient sur leur copie, comme ça je ne perdais pas les bons élèves. Et je sanctionnais ceux qui se permettaient de me rendre une copie blanche.

(Je ne prône pas cela comme pédagogie d'enseignement, on était en période de crise, il fallait asseoir mon autorité, mes cours ne ressemblent plus à ça aujourd'hui Wink ).

Pour le psychopathe, j'ai négocié un deal avec sa PP et la CPE : je lui donne du travail personnalisé et il va le faire en permanence, et je le corrige. Ou alors il vient en cours et je l'exclue à chaque cours en faisant un rapport d'incident à chaque cours, car à chaque cours il méritait l'exclusion. Ca a été accepté et ça a déjà énormément changé la donne. Evidemment c'était du travail en plus pour moi.

J'ai eu la "bonne" idée de retenir les élèves 15 minutes après la sonnerie de midi une fois car je refusais de donner les devoirs dans le bruit et j'attendais le silence. J'ai craqué au bout de 15 minutes et j'ai profité d'une accalmie pour donner les devoirs. J'avais l'impression d'avoir perdu car je n'avais pas obtenu le silence. Mais les élèves n'ont pas eu l'impression d'avoir gagné, et c'est l'essentiel. Et j'en ai eu la certitude quand j'ai menacé de recommencer trois semaines plus tard, ça les a calmés (et je n'étais pas du tout prête à mettre mes menaces à exécution, c'était du bluff, car le jour où j'ai fait ça j'ai eu le psychopathe debout sur la table à tenter d'ouvrir la fenêtre - heureusement condamnée - du second pour sauter et aller à la cantine - il avait faim...) (et puis ça a été l'horreur ce jour-là, une fois les élèves dehors j'ai fermé doucement la porte, je me suis assise par terre, et j'ai pleuré dix bonnes minutes).

Bref, c'est en vrac, mais y a des trucs qui ont marché quand même. La semaine dernière j'ai remis les diplômes de certification européenne aux lauréats de cette classe (ils étaient en troisième l'an passé quand je leur ai fait passer le concours), l'une d'entre eux est en lycée abi-bac (double cursus allemand - français) et garde un bon souvenir de ses cours d'allemand avec moi. J'avoue ne pas comprendre...


_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

...

Message par johar le Mar 21 Fév 2012 - 12:06

...


Dernière édition par johar le Jeu 8 Nov 2012 - 16:04, édité 1 fois (Raison : ...)

johar
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par A Tuin le Mar 21 Fév 2012 - 12:24

@johar a écrit:
Quant au conseil de classe, grosse déception, unanimité de l'équipe : classe agréable, bosseuse, solidaire et de bon niveau ...
Alors je me sens seule et désemparée devant une telle unanimité, le problème viendrait de moi selon le PP et le CPE qui me disent " c'est bizarre il n'y a qu'avec toi que ça se passe comme ça ".

Ben, j'ai remarqué que quand une classe était bien infecte et ingérable, c'était souvent comme ça. Les gens font les carpettes au conseil pour ne pas se faire remarquer, au lieu de faire un travail d'équipe et se soutenir. Une classe de cette sorte, avec une équipe et une direction qui suivent, c'est récupérable, mais dans ces conditions ne n'est pas toujours évident.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par Loubdalou le Mar 21 Fév 2012 - 13:19

À peu près toutes mes classes ont ce profil.
Au début de l'année, ils ne me laissaient pas faire cours. Donc dès la 1° semaine, j'ai appelé presque tous les parents d'élèves pour leur expliquer les pb. Souvent, les gamins sortent leur version des faits aux parents, et si les parents n'ont pas la nôtre, forcément ils croient leur gamin. Mais une fois que le prof ose se mettre en relation avec les parents...
Ces derniers temps j'ai appelé pas mal de parents à la fin de l'heure, devant l'élève. Ca a eu un sacré impact. Mais avec les parents je n'étais pas assassine je disais "votre enfant a été très bavard, ça a perturbé la classe, ça empêche les autres de comprendre et de suivre la cours, c'est donc grave. Pourtant X est capable d'être un élève très agréable, que ce passe-t-il ? Puis-je compter sur vous pour le raisonner ?"

Les élèves qui continuent ont été convoqués chez la CPE, voire la principale adjointe.

Je prends le carnet au 1° problème, s'ils me disent que je me trompe, qu'ils n'ont rien fait, je leur dis "Très bien, donc tu ne passeras ni à la 2° ni à la 3° étape, n'est-ce pas?", car à la 2° j'ouvre le carnet et à la 3° j'y mets un mot voir plus selon la suite du cours.

Ou alors, je dis "je compte jusqu'à 3 et je prends le carnet de ceux qui continuent à parler ! 1, 2 3" et en général j'ai le calme. Je prends 1 ou 2 carnet, ça râle, et je dis "j'ai compté jusqu'à 3... Tu n'avais qu'à écouter." Et en général ça se tasse. Ca c'est pour avoir le silence au tout début de l'heure. Mais je peux le refaire plusieurs fois dans l'heure. Si je dois le faire trop souvent, ils ont des devoirs très chiants pour le lendemain, que je me garde bien d'appeler "punition collective" mais qui en est une. Et sanction pour ceux qui ne me la rendent pas.

Et de plus en plus, je garde le carnet (ils en ont besoin pour sortir du bahut) et je leur dis "on en parle à la fin de l'heure", du coup, ils peuvent se calmer, et moi aussi, et quand on en parle ça peut être de manière plus apaisée. J'ai eu de bons résultats comme ça, ce qui n'empêchait pas de sanctionner, mais simplement expliquer pourquoi je le faisais. Souvent même les élèves s'excusaient sans même que je le leur demande. Et vraiment le dialogue a résolu beaucoup de pb. Mais il faut être suffisamment en forme pour ne pas exploser directement quand le pb surgit. Ces derniers temps je me couchais entre 21h30 et 22h pour avoir la forme, du coup j'étais plus apaisée en classe et ça allait mieux avec eux aussi. Avant j'étais trop crevée et j'explosais sur le coup, ce qui n'arrangeait rien...

Et j'insistais sur le fait que c'est un manque de respect envers leurs camarades et envers moi-même de perturber le cours. Que j'ai passé des heures à le préparer, qu'en le gâchant, ils gâchent leur avenir et me manquent de respect. Je tiens le même discours au parents, je ne dis pas simplement "bavarde, c'est mal". Au téléphone j'insiste sur le respect. Ca touche plus les parents.

Après je fais pas mal d'évaluations positives, par exemple, dans une classe, je leur ai bien dit que ce contrôle surprise qu'ils ont foiré, je ne compterai que les bonnes notes si je n'ai pas à me plaindre d'eux jusqu'à la fin du 2° trimestre. Pour l'instant ça marche.
Tous leur travaux sont notés d'une manière ou d'une autre. Je note les corrections de devoirs, et de plus en plus on ne les corrige pas en classe, je leur dis "vous le corrigez chez vous, et pour ceux qui veulent je note leur correction sur 5", en général ceux qui le font ont entre 3 et 5 /5. Si ce n'est pas noté comme cela, je note en point de participation/travail > au bout de 60 points ils ont un 20/20, mais s'ils ont moins de 60 points il n'ont rien. S'ils en ont 120, ils ont 2 20/20... Du coup ça marche du tonnerre !

Je fais de plus en plus d'activités qui peuvent les intéresser :
- chanson (même si c'est un vrai travail, sur le subjonctif, sur les activités quotidiennes etc...)
- projets qui les intéressent (réécrire une chanson sur le modèle de celle faite en classe) avec aide des dico, livre etc.
- mimer une recette > j'ai apporté tous les ingrédients et les ustensiles je l'ai mimée une fois en lisant la recette, puis ils devaient passer. Ils ont adoré !
- créer des saynètes

Mais à chaque fois, je m'arrange pour qu'ils soient situation de réussite : prévenus longtemps à l'avance pour les contrôles, projets faits avec plein d'aides (donc notés en points de participation), s'ils n'étaient pas là au cours précédent, j'esquive l'affrontement, je laisse l'élève faire le devoir avec le cahier d'un camarade et je note en points de participation, sinon c'est une situation bordélisante No


Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par Marie Laetitia le Mar 21 Fév 2012 - 13:24

Babagaya, Johar, Loubdalou c'est impressionnant... à la fois comme problème et comme manière de remonter la pente... veneration

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par Invité19 le Mar 21 Fév 2012 - 13:30

+1 !!!

à vrai dire je n'ai, en tant que stagiaire, ni le temps ni l'énergie de contacter les parents ... alors oui, j'essaye d'en voir un ou deux mais je peux pas faire plus sinon je vais me tuer à la tâche cette année.
Je vais essayer de prévoir un plan B style tout magistral pour le lundi aprèm de la rentrée ; insister en effet sur cette notion de respect ; ressortir le chrono peut être ; faire un peu de démagogie avec les élèves sympas ms qui se laissent aller à bavarder vu le bruit ambiant ; arrêter de faire cours si trop de bazar, en leur disant que je considère que la sous partie / partie sera considérée comme traitée. Réduire les activités, en leur expliquant bien pourquoi je le fais. Relever systématiquement le travail de plusieurs élèves (au hasard... plus ou moins...)
éventuellement exclure, ou, avant ça, envoyer un ou deux élèves à mon collègue (et devinez qui fait cours dans la salle à côté, et qui m'a proposé cette solution ? Suspect bref si ça peut être utile)

merci pour vos conseils...

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile : comment éviter les pics de bazar ?

Message par profecoles le Mar 21 Fév 2012 - 13:44

Oiseau phenix a écrit:C'est possible oui mais j ai du mal à voir qui est à l'origine des cris quand l'ensemble de la classe s'agite...

Je pense aussi que je suis trop dans le frontal, je devrais régler les pbs en fin d'heure. Mais pb : quand je demande à un éleve de se déplacer c'est sur le champ !! Et j'ai bien du mal...

Je ne suis pas prof de lycée mais j'ai lu : Gestion des classes et des élèves difficiles de JC RIchoz (que j'ai trouvé vraiment riche de solutions).
Dans cec cas, il conseille effectivement d'éviter le frontal du style :
"très bien. Je prends note que tu refuses d'appliquer les consignes données par ton professeur. C'est un manquement inacceptable aux règles qui sera sanctionné.Tu viendras me voir en fin de cours pour que je te signifie la sanction ".
Cela permet de ne pas perdre la face, de différer la sanction donc d'avoir le temps de se calmer , de réfléchir à une sanction la plus appropriée et surtout de pouvoir discuter avec l'élève (porte ouverte ou dans le bureau du CDE si risqué) des raisons de son comportement et du fait que tu ne le toléreras plus.
En primaire, on a parfois des loustics qui donnent aussi du fil à retordre et qui sont sont rétifs à toute forme d'autorité. Quand un enfant de 8 ans te répond "Non, je changerai pas de place, j'ai pas envie. Essaie de m'y obliger si tu y arrives", pas très facile non plus de garder le contrôle ....

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum