Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par Carabas le Sam 18 Fév 2012 - 13:18

@lalilala a écrit:Oui on ne fait pas ce qu'on veut, on est bien d'accord...maintenant le côté bourrage de crâne et pas une minute de répit surtout, je n'adhère pas du tout.
Ok sur le principe, mais tu trouve vraiment qu'on peut parler de bourrage de crâne?
J'ai l'impression que les programmes sont très light, quand même... Dans leurs cours, je ne vois pas beaucoup de définitions, ni de leçons (du moins, pas comme celles que j'avais). Qaund un élève a écrit une page recto verso en lycée, il trouve que c'est beaucoup. Shocked

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par Madame_Prof le Sam 18 Fév 2012 - 13:27

Très light? Ben pas en SVT non. Désormais il faut faire un programme aussi conséquent, voire plus en 1ère S, sur moins d'heures. Alors, y a deux choix, soit on leur bourre le crâne et ils ne comprennent rien, soit on écrit peu et on passe plus vite sur tout, donc ils ne retiennent pas grand chose. Diminuer les horaires ok, mais alors effectivement je voudrais bien que les programmes soient plus light!!!

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par lalilala le Sam 18 Fév 2012 - 13:33

je les fais pas mal écrire (ce qui n'est pas recommandé mais je suis désolée, en langue, ce n'est pas avec deux pauvres phrases qu'on s'en sort). D'ailleurs je n'ai pas beaucoup avancé avec les 4° que j'ai là parce qu'ils écrivent très lentement. J'en avais pas beaucoup plus dans mon cahier il y a 15 ans... Mais c'est vrai qu'on nous demande de tout survoler...du coup ça doit être encore plus démotivant pour les élèves...perdre son temps à survoler des choses, à être dans le flou à longueur de journée...et on les presse parce qu'il ne faut pas passer plus de X séances sur une séquence surtout...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par mimile le Sam 18 Fév 2012 - 16:24

@Madame_Prof a écrit: Diminuer les horaires ok, mais alors effectivement je voudrais bien que les programmes soient plus light!!!

+1

mimile
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par Loubdalou le Sam 18 Fév 2012 - 20:57

@lalilala a écrit:je les fais pas mal écrire (ce qui n'est pas recommandé mais je suis désolée, en langue, ce n'est pas avec deux pauvres phrases qu'on s'en sort). D'ailleurs je n'ai pas beaucoup avancé avec les 4° que j'ai là parce qu'ils écrivent très lentement. J'en avais pas beaucoup plus dans mon cahier il y a 15 ans... Mais c'est vrai qu'on nous demande de tout survoler...du coup ça doit être encore plus démotivant pour les élèves...perdre son temps à survoler des choses, à être dans le flou à longueur de journée...et on les presse parce qu'il ne faut pas passer plus de X séances sur une séquence surtout...

Je trouve qu'en langue, on a plus de latitude pour faire comme on le souhaite justement.
Ce principe qui dit qu'il ne faut pas passer plus de X séances par séquence, c'est débile. Ce qui motive les élèves ce sont les projets et les découvertes culturelles, donc si la séquence est longue mais parsemée de projets et de découvertes culturelles, cela ne pose aucun problème.
Et on est fonctionnaire, nos salaires vont être gelés jusqu'en 2015 à cause de cette réforme de la notation, alors à quoi bon jouer le bon petit soldat quand on a rien à perdre ? Je ne vais pas ennuyer mes élèves et les laisser partir au lycée en ne sachant pas parler espagnol juste parce que j'avais peur de me faire remonter les bretelles par l'IPR ! Ils vont s'entraîner, faire des exo de grammaire bêtes et méchants, puis on va corser les choses, pour qu'ils maîtrisent la langue. Tant pis si ça prend du temps !
Ma priorité c'est de faire au mieux dans l'intérêt de l'élève, sans me tuer à la tâche, et en évitant de me faire virer. Ca laisse une grande liberté d'action cheers
Finalement, si au bout d'une séquence d'1 mois sur la présentation, ce n'est toujours pas acquis, il faut bien réagir non ? Tant pis s'il faut ajouter 2 semaines pour qu'ils y arrivent ! Je veux qu'ils y arrivent, c'est plus important que le calendrier Shocked

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par lalilala le Sam 18 Fév 2012 - 21:00

je suis bien d'accord avec toi loubdalou...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par Madame_Prof le Sam 18 Fév 2012 - 21:12

D'accord aussi. Mais c'est plus facile au collège ça. Au lycée (et en 3ème d'ailleurs pour certaines disciplines), entre les devoirs communs, le fait de devoir se calquer sur les progressions des autres (pour les TP en SVT par exemple), la préparation au Brevet/BAC... c'est déjà autrement plus difficile! Et puis alors en tant que stagiaire ou néo-tit, j'en parle même pas, le programme il faut le finir, point.

Je me mets déjà la pression Shocked

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par *Fifi* le Sam 18 Fév 2012 - 22:07

@Madame_Prof a écrit:D'accord aussi. Mais c'est plus facile au collège ça. Au lycée (et en 3ème d'ailleurs pour certaines disciplines), entre les devoirs communs, le fait de devoir se calquer sur les progressions des autres (pour les TP en SVT par exemple), la préparation au Brevet/BAC... c'est déjà autrement plus difficile! Et puis alors en tant que stagiaire ou néo-tit, j'en parle même pas, le programme il faut le finir, point.

Je me mets déjà la pression Shocked
Bo tu sais, ca dépend quand même de là où on est. Tous les lycées ne font pas de devoirs communs (je veux dire avec un sujet commun, une correction avec grille commune), donc encore moins des progressions communes. Et puis finir le programme obligatoirement quand on est stagiaire ... Suspect Normalement on a pas de classe à examen et l'inspection/la visite n'est pas en mai en principe, donc bon, il faut avancer oui, mais bon, ne stresse pas trop ! Je trouve que l'année de stage, ca dépend plus de ton bahut/ton tuteur. Bref, keep zen ! topela

Pour le reste, je suis d'accord : il vaut mieux consolider les acquis, prendre le temps, répondre aux questions plus que vouloir avancer à tout prix. Mais en HG les programmes sont lourds (je pense notamment à la classe de première) car il y a de nombreux thèmes bien précis et différents à traiter en x temps.

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par lene75 le Sam 18 Fév 2012 - 22:14

À mon avis il vaut quand même mieux finir le programme quand on est stagiaire professeur Et je ne sais pas si les choses ont changé avec la réforme, mais en ce qui me concerne, j'ai été inspectée en juin, à une semaine de l'arrêt des cours professeur

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par *Fifi* le Sam 18 Fév 2012 - 22:17

@lene75 a écrit:À mon avis il vaut quand même mieux finir le programme quand on est stagiaire professeur Et je ne sais pas si les choses ont changé avec la réforme, mais en ce qui me concerne, j'ai été inspectée en juin, à une semaine de l'arrêt des cours professeur
Moi c'était mi janvier, le rapport du tuteur compte plus pour les certifiés du moins et ce que je voulais dire c'est que ca dépend tellement des tuteurs. Je ne dis pas qu'il ne faudrait pas le finir dans l'idéal ! Mais je pense que ce qui compte pour un stagiaire (et c'est peut-être malheureux) c'est de savoir 's'adapter' à ce à quoi son tuteur est attaché.

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par mimile le Sam 18 Fév 2012 - 23:02

en étant stagiaire, j'ai eu la pression du programme à finir car j'avais des 1ères qui sont interrogés au bac sur l'année de 1ère et de terminale.
Donc ma tutrice me maintenait la pression pour mon avancée dans le programme.

Dans mon lycée de stage, il y avait 2 semaines banalisées pour des épreuves communes (et donc 2 semaines de cours de perdues).
En plus, à cause de l'organisation calamiteuse de l'année de stage, mes élèves ont eu 3 profs différents dans l'année. Avant de partir 3 semaines en formation, j'étais un peu en avance sur les collègues mais en retard sur le programme. Comme mes collègues ont récupéré mes élèves dans leurs classes, j'ai du me caler sur leur progression et trainer sur un chapitre alors que j'étais déjà en retard !! Résultat, après mon retour de formation, j'ai fait en 4 semaines une partie qui doit être traitée en 8 ou 9 semaines. Autant dire que les élèves n'ont pas compris/retenu grand chose !!

L'inspecteur est venu me voir début mai. entre autres remarques désagréables, j'ai eu droit à une remarque sur le fait que j'allais avoir du mal à finir le programme. Je l'ai assez mal pris...

mimile
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par Madame_Prof le Sam 18 Fév 2012 - 23:09

Dans la pratique... moi j'ai des amies stagiaires qui ont des 1ère ES et L, donc des élèves qui passent le BAC en SVT. C'est peut-être pas normal, mais c'est ainsi. Et les IPR mettent la pression pour que le programme soit bouclé (car bien sûr selon eux tout est possible). En 2nde, une amie stagiaire est plus en avance que les autres profs expérimentés (qui eux effectivement prennent leur temps et ont un peu plus de liberté d'action), mais elle survole un peu trop les choses à son goût, pas le choix.

Après, c'est sûr que d'un établissement à l'autre, d'une classe à l'autre... Mais enfin quand même, les programmes sont rarement adaptés aux heures attribuées, et c'est un problème.

Fifi, tout à fait pour le "faut s'adapter à ce à quoi son tuteur est attaché" Wink

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par lene75 le Dim 19 Fév 2012 - 9:02

@*Fifi* a écrit:
@lene75 a écrit:À mon avis il vaut quand même mieux finir le programme quand on est stagiaire professeur Et je ne sais pas si les choses ont changé avec la réforme, mais en ce qui me concerne, j'ai été inspectée en juin, à une semaine de l'arrêt des cours professeur
Moi c'était mi janvier, le rapport du tuteur compte plus pour les certifiés du moins et ce que je voulais dire c'est que ca dépend tellement des tuteurs. Je ne dis pas qu'il ne faudrait pas le finir dans l'idéal ! Mais je pense que ce qui compte pour un stagiaire (et c'est peut-être malheureux) c'est de savoir 's'adapter' à ce à quoi son tuteur est attaché.

Ça c'est ce qu'ils essaient de faire croire, mais dans l'ancienne version en tout cas, l'inspection pouvait tout à fait décider de titulariser un stagiaire contre l'avis de tous les autres évaluateurs (IUFM - qui prétendait avoir tout pouvoir sur les stagiaires alors qu'ils n'en avaient aucun + tuteur + CDE)... ou l'inverse, ne pas titulariser alors que l'IUFM était pour la titularisation, il y a eu des cas. En principe les choses ne doivent pas avoir changé : seul l'inspecteur a réellement le pouvoir de titulariser ou non. Après, le problème, ce sont les inspecteurs qui ne viennent pas voir le stagiaire et se réfèrent uniquement aux rapports pour se faire un avis, mais je crois justement que la nouvelle version du stage a supprimé cet aspect et que l'inspecteur se déplace maintenant pour tous les certifiés (je me trompe ?).

Sinon, pour en revenir à la question du nombre d'heures, il faut à mon avis s'interroger sur deux points :
1) Si on supprime des heures, dans quelles matières les supprime-t-on, ou beaucoup plus probablement, quelles matières supprime-t-on ? Et avec quelle idéologie derrière ces choix ?
2) Si avoir "trop" d'heures est négatif, comment comprendre la forte attractivité de celle des filières générales qui a le plus d'heures, la filière S ? La réponse en termes de débouchés est une fausse réponse car la filière ES est beaucoup plus généraliste que la filière S et axée sur des matières plus proches des métiers qui constituent le gros des troupes. Simplement, la filière S draine les meilleurs élèves et les plus sérieux, c'est pour cette raison-là qu'on les prend partout et pas parce qu'ils ont fait de la physique ou des SVT.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par lalilala le Dim 19 Fév 2012 - 9:45

@Madame_Prof a écrit:Dans la pratique... moi j'ai des amies stagiaires qui ont des 1ère ES et L, donc des élèves qui passent le BAC en SVT. C'est peut-être pas normal, mais c'est ainsi. Et les IPR mettent la pression pour que le programme soit bouclé (car bien sûr selon eux tout est possible). En 2nde, une amie stagiaire est plus en avance que les autres profs expérimentés (qui eux effectivement prennent leur temps et ont un peu plus de liberté d'action), mais elle survole un peu trop les choses à son goût, pas le choix.

Après, c'est sûr que d'un établissement à l'autre, d'une classe à l'autre... Mais enfin quand même, les programmes sont rarement adaptés aux heures attribuées, et c'est un problème.

Fifi, tout à fait pour le "faut s'adapter à ce à quoi son tuteur est attaché" Wink

oui ça arrive, j'avais une collègue stagiaire en lettres l'année dernière qui avait des premières (avec le bac de français à la fin de l'année donc...) et une collègue de SVT qui avait des premières aussi.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par Madame_Prof le Dim 19 Fév 2012 - 10:22

@lene75 a écrit:

Ça c'est ce qu'ils essaient de faire croire, mais dans l'ancienne version en tout cas, l'inspection pouvait tout à fait décider de titulariser un stagiaire contre l'avis de tous les autres évaluateurs (IUFM - qui prétendait avoir tout pouvoir sur les stagiaires alors qu'ils n'en avaient aucun + tuteur + CDE)... ou l'inverse, ne pas titulariser alors que l'IUFM était pour la titularisation, il y a eu des cas. En principe les choses ne doivent pas avoir changé : seul l'inspecteur a réellement le pouvoir de titulariser ou non. Après, le problème, ce sont les inspecteurs qui ne viennent pas voir le stagiaire et se réfèrent uniquement aux rapports pour se faire un avis, mais je crois justement que la nouvelle version du stage a supprimé cet aspect et que l'inspecteur se déplace maintenant pour tous les certifiés (je me trompe ?).

Oh, je crois que ça dépend beaucoup d'une académie à l'autre... A Toulouse cette année, l'inspectrice ne se déplace pas pour évaluer les stagiaires certifiés en SVT, elle envoie un formateur qui fait office de porte-parole de l'inspecteur ou je ne sais quel autre petit nom, et c'est tout. Sauf si problème signalé, ou si rapport accablant du tuteur, là l'inspection vient voir ce qu'il se passe.

Sinon, pour en revenir à la question du nombre d'heures, il faut à mon avis s'interroger sur deux points :
1) Si on supprime des heures, dans quelles matières les supprime-t-on, ou beaucoup plus probablement, quelles matières supprime-t-on ? Et avec quelle idéologie derrière ces choix ?
2) Si avoir "trop" d'heures est négatif, comment comprendre la forte attractivité de celle des filières générales qui a le plus d'heures, la filière S ? La réponse en termes de débouchés est une fausse réponse car la filière ES est beaucoup plus généraliste que la filière S et axée sur des matières plus proches des métiers qui constituent le gros des troupes. Simplement, la filière S draine les meilleurs élèves et les plus sérieux, c'est pour cette raison-là qu'on les prend partout et pas parce qu'ils ont fait de la physique ou des SVT.

Oui, enfin moi j'ai pas dit que je pensais qu'il y avait trop d'heures (sans option, je trouve quand même que c'est jouable en lycée et il faut les préparer au supérieur, et en collège ce sont souvent les EDT qui sont mal faits) mais que dans chaque discipline (ou dans la plupart) on nous demande de traiter un programme trop important par rapport à ces heures. Après, c'est pas simple c'est certain. Et, chacun peut défendre l'intérêt de sa discipline... toutes ont leur importance à un moment donné je crois. Mais en collège par exemple, je pense que les bases en français devraient être une priorité, or le français a aussi perdu des heures (je crois?) Sinon au lycée, avec leurs histoires d'AP, de TPE et compagnie, en SVT on est passé à 45mn/sem en ES & L, autant dire plus rien donc peut-être aurait-il fallu faire un choix, et en 1èreS seulement 3h30 alors que beaucoup d'élèves se destinent à des filières agro, médicales, paramédicales, quand j'y étais j'aurais préféré faire plus de SVT.
Pour l'histoire des débouchés, c'est sur qu'un très bon élève de 1ère S sera toujours préféré à un élève correct d'ES, dans beaucoup de filières (droit, HG, même dans les classes prépa de lettres parfois!) Oui ce n'est pas normal, mais pour l'instant c'est ainsi. Sauf que, au-delà de tout le mythe qui entoure la filière S, c'est quand même une réalité, les meilleurs passent en S, les autres pas. Sauf ceux qui ont une idée précise de ce qu'ils veulent faire (lettres, langues, HG...) Pourquoi? J'ai surtout l'impression que la filière ES c'est un peu fourre-tout (exemple les 45mn/sem de SVT) et pas assez centré et exigeant sur les matières importantes comme les maths et l'économie. Après, certains seront peut-être pas d'accord, mais à partir du moment où on fait des 1ère générales si différentes L/ES/S, ben faudrait peut-être faire des choix. Exemples : pourquoi continuer en TS à faire deux langues vivantes alors que déjà en LV1 le niveau est pas top? pourquoi faire de la P-C et des SVT en 1ère L (avec un horaire dérisoire) plutôt que de renforcer les heures en langues et lettres? et pourquoi pas plus de maths en ES à la place? pourquoi vouloir à tout prix faire de l'HG en TS (là je sens que je vais me faire taper sur les doigts)? pourquoi pas contre ne pas faire plus d'HG en Tle ES? Tout ça serait plus cohérent je trouve... On a voulu créer 3 filières, derrière on a des BAC trop généralistes, s'ils étaient recentrés sur les trois spécialités qui sont censées l'être, peut-être qu'on pourrait aussi réévaluer un peu ce BAC, et les écarts se creuseraient entre les élèves qui ne seraient pas formés tout à fait de la même façon, alors que là les S sont les mieux placés puisqu'ils font de tout et en quantité suffisante (mais faut pas croire pour autant qu'il y a beaucoup de bons mathématiciens dans le lot), et tandis que les ES et L font un peu de tout mais ne sont pas assez bons dans leurs disciplines "favorites".



_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par Madame_Prof le Dim 19 Fév 2012 - 10:27

Mon raisonnement ne tient de toute façon pas la route pour tous les élèves en difficulté et qui arrivent au lycée ne maîtrisant ni les sciences, ni les langues, ni quoi que ce soit de façon assez importante pour les orienter correctement. Donc, on en revient toujours au point de départ : primaire. Et collège dans une moindre mesure.

Navrant tout ça Neutral

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par *Fifi* le Dim 19 Fév 2012 - 10:51

L'avantage d'avoir des filières proches est dans le fait que les éleves n'ont pas a faire un choix de carrière en seconde mais peuvent dans certains cas plus tard. Ça permet a de bons éleves en seconde de partir en S, parfois sous la pression des parents puis de se réorienter apres. Et laisser des manières avec de faibles horaires donne aussi une culture générale aux éleves ! Pour ce qui est des S, ils perdent des heures en philo (2 il me semble), l'HG et je trouve ça très problématique car ce sont des matières "a dissertation". Cela va nuire a tous les éleves qui veulent faire scpo, des prepas ... Et accessoirement ça permet a ces éleves, souvent bons et "scolaires" de développer leur esprit critique. Et ça, pour leur avenir de citoyen ça me semble être un enjeu majeur. La suppression n'est pas dans l'intérêt des éleves !

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par Madame_Prof le Dim 19 Fév 2012 - 10:59

Oui, on est d'accord (pour la culture G). Alors, c'est peut-être le schéma L/ES/S qui est à remettre en question, mais comment? Mais vouloir maintenir un niveau généraliste pour la réorientation, c'est une fausse bonne raison je trouve, à la fac quand tu te réorientes souvent tu refais une année, c'est comme ça. On leur demande pas de faire un choix de carrière en 2nde, faut pas exagérer non plus, la plupart ont quand même déjà plus d'affinités avec les lettres ou les sciences. Maintenir un niveau généraliste pour qu'il soit meilleur, oui, mais pour l'instant ça ne marche pas. Bon argument pour les dissertations en HG, mais c'est pareil pour la philo alors (dissertation + esprit critique)... Un intérêt pour ceux qui iront à scpo? Une minorité, et d'ailleurs la filière ES devrait y conduire aussi bien. Le problème, c'est que beaucoup de matières constituent des enjeux majeurs pour leur avenir de citoyen!!! Perso, j'aimais l'HG, mais je pense pas que ça aurait changé grand chose que je n'en fasse pas en TS, en revanche la philo est un apport supplémentaire en relation avec les sciences. L'esprit critique devrait être développé dans toutes les matières.

Et, c'est de toute façon déjà un problème que des élèves de terminale ne sachent pas faire une dissertation, surtout quand ils ont passé le français au BAC en 1ère.


Dernière édition par Madame_Prof le Dim 19 Fév 2012 - 11:27, édité 1 fois

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par Li-Li le Dim 19 Fév 2012 - 11:24

je réagis un peu en vrac, je suis stagiaire en lettres avec de spremières donc le bac à préparer avec la réforme on nous demande plus de séquences, parfois autant de textes mais en plus il faut rajouter textes complémentaires et lecture d'images. Dans mon académie très peu de stagiaires certifiés seront inspectés, soit lorsqu'il y a un souci, soit parce que justement le rapport du tuteur est très bon donc IA IPR curieux. Sinon ils inspectent pendant l'année de néo-tit.

Sinon je voulais aussi réagir sur quelque chose qui me choque dans les propos de Bayrou, en fait il préfère que l'on prévienne ceux qui font des études qu'ils ne seront pas rémunérés en conséquence plutôt que de se poser la question, pourquoi nous en sommes arrivés là? heu

Li-Li
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par Iphigénie le Dim 19 Fév 2012 - 11:30

Oui, on est d'accord. Alors dans ce cas, c'est le schéma L/ES/S qui est à remettre en question, mais comment?

avec la réforme du lycée, on est entré dans un processus de tronc commun comparable à ce qui s'est passé pour la création du collège unique.
C'est là le paradoxe: tout l monde est conscient des limites désastreuses du "collège unique", mais comme on ne sait pas revenir en arrière, on est en train de mettre en place le "lycée unique" (ce ne sont pas les folkloriques "enseignements d'explorations et autres spécialités" qui donneront un contenu réel à tel ou tel type de formation.)
Et la folie est en train de gagner les fac, où pour permettre des réorientations en cours d'année, on crée des parcours plus généralistes aussi jusqu'au moins en licence.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par Madame_Prof le Dim 19 Fév 2012 - 11:37

Ah, donc tu es plutôt d'accord avec ce que je disais avant (p.6)? Renforcer les enseignements dans les disciplines caractéristiques de chaque filière?

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par Iphigénie le Dim 19 Fév 2012 - 11:44

Je n'ai pas tout lu, pardon! mais en effet, on est en train de supprimer en quelque sorte les filières: les scientifiques n'ont plus rien de scientifiques et les malheureux "littéraires" sont devenus des élèves extrêmement faibles qui n'ont pas eu envie d'aller en STG, je ne caricature qu'à peine.On est littéraire, en gros, parce qu'on ne sait vraiment pas raisonner pale
Da,s le fameux rapport sur l'avenir de la filière littéraire, c'était amusant( encore que...) de voir que pour sauver la filière littéraire il fallait faire plus du "reste" et moins de "littérature... D'où le non-sens que tu dénonces dans le programmme de SVT des L....

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par ysabel le Dim 19 Fév 2012 - 11:49

D'accord avec toi Iphigénie. D'ailleurs - hormis pour l'horaire et le faible effectif chez nous - je n'ai aucune envie de prendre les 1ères L.

Vendredi soir, je discutais avec qqn qui organise la biennale de l'image à Nancy ; elle a pris comme stagiaire une fille qui a eu son bac L avec mention AB (gamine qui a arrêté la fac au bout de qq mois). Elle était effaré de son niveau nullissime en français, son incapacité à rédiger et à faire un résumé (la gamine n'arrive pas à trouver les éléments importants dans un texte).

Les meilleurs littéraires que j'ai eus se trouvaient en S euro.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par Loubdalou le Dim 19 Fév 2012 - 13:32

Trop de contenu tue le contenu. C'est comme ça que je résumerais le problème.
Si les programmes étaient moins lourds, on pourrait approfondir et faire des choses intéressantes.
En ce qui concerne les filières au lycée, derrière cette idée de supprimer des matières plus ou moins utiles se cache l'idéologie que l'on applique à l'école :
- d'un côté, l'école sert à se former pour un métier. Donc ce qui est inutile pour ce métier doit disparaître.
- d'un autre côté, l'école sert à former des citoyens. Donc les citoyens doivent avoir un esprit critique et un minimum de connaissances culturelles pour savoir décortiquer ce que disent les politiques, pour faire un choix en toute connaissance de cause et non pas en se fiant à des apparences du style "Avec moi, il y aura du changement" heu

En sachant qu'en plus de cela maintenant très peu de gens travaillent effectivement dans le domaine qu'ils ont étudié, je me rends compte que le lycée ne m'a pas apporté ce dont j'avais besoin pour m'en sortir à la fac et que donc choisir une filière en fonction des choix d'orientation professionnelle est un choix discutable :
- la méthodologie > savoir faire des recherches, les synthétiser et en faire un compte-rendu, savoir faire une étude de texte, un commentaire de texte, pourtant j'étais une bonne élève d'un très bon lycée ==> j'ai appris à faire cela sur le tas à la fac. En me plantant au début.
- la grammaire et l'orthographe > au lycée on n'avait plus le temps de reprendre des bases, mais au collège non plus ! Du coup, ces lacunes, ces oublis qui remontaient au primaire il a fallu les combler seule juste l'année du CAPES affraid

Mais heureusement j'ai fait un bac ES alors oui je sais décrypter ce que disent les politiques, je sais quelles idéologies sont concurrentes du néolibéralisme et j'ai assez d'esprit critique pour pouvoir les comparer. Et je suis très contente de savoir faire cela, même si mon métier ne me demande pas ces connaissances et savoir-faire là. Et il me semble que tout citoyen devrait être formé à savoir faire cela, mais ce n'est pas dans l'intérêt des politiques.

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par WonderWoman le Dim 19 Fév 2012 - 14:44

moi perso je regrette de n'avoir fait d'éco à aucun moment dans ma vie et d'avoir dû arrêter l'histoire géo en 1ere. (j'avais de l'ATC - arts, techniques et civilisations-, ça compensait un peu, mais à peine).
Je me sens larguée sur les sujets politiques, économiques, heureusement, mon mari qui lui a fait une école de commerce option finance, comptabilité, contrôle, et il m'explique ce qui me manque.
Donc je te rejoins Loubdalou quand tu dis que ce n'est pas dans l'intérêt des politiques car il est si facile de se laisser séduire par qqun de démagogue qui parle bien et propose des choses qui te semblent idéales - alors qu'en fait irréalisables.

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui a dit ? "J'ai un petit-fils en seconde, il a 37 heures de cours. Si vous ajou­tez les devoirs, c'est de l'esclavagisme !"

Message par Marie Laetitia le Dim 19 Fév 2012 - 14:45

Mais heureusement j'ai fait un bac ES alors oui je sais décrypter ce que disent les politiques, je sais quelles idéologies sont concurrentes du néolibéralisme et j'ai assez d'esprit critique pour pouvoir les comparer. Et je suis très contente de savoir faire cela, même si mon métier ne me demande pas ces connaissances et savoir-faire là. Et il me semble que tout citoyen devrait être formé à savoir faire cela, mais ce n'est pas dans l'intérêt des politiques.

+ 1000 !

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum