Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jane
Guide spirituel

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Jane le Ven 2 Mar 2012 - 9:09
veneration Libellune ! Tu as parfaitement résumé.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par JPhMM le Ven 2 Mar 2012 - 10:21
@Avril69 a écrit:Tiens, puisqu'on en est à mettre des photos, en voici une de mon dernier au retour de la maternité, donc à 4 jours....
Quel bonheur ce petit bout de bonhomme coeurs

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Avril69
Neoprof expérimenté

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Avril69 le Ven 2 Mar 2012 - 22:33
@JPhMM a écrit:
@Avril69 a écrit:Tiens, puisqu'on en est à mettre des photos, en voici une de mon dernier au retour de la maternité, donc à 4 jours....
Quel bonheur ce petit bout de bonhomme coeurs
Merci JP, je lui transmettrai... :bebe: :bebe: :bebe: I love you
avatar
Avril69
Neoprof expérimenté

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Avril69 le Mar 20 Mar 2012 - 9:15
Pour votre info, un nouveau texte est paru dans le Code de l’Éducation pour faciliter l’accélération du cursus des enfants intellectuellement précoces:

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006071191&idArticle=LEGIARTI000025375693&dateTexte=20120309

Invité
Invité

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Invité le Mar 9 Sep 2014 - 14:39
@Adri a écrit:D'accord avec toi, Lora.
Si c'est par rapport à ma parenthèse sur mon aîné, disons qu'il a dû faire quelques tests il y a bien longtemps (c'est mon généraliste qui l'avait envoyé) de façon à pouvoir sauter une classe (pas facile de se faire entendre, même avec un enfant qui lit vraiment couramment - et pas seulement - en début de MS, il fallait un papier, un truc officiel...)

j'en suis là avec ma fille : début de MS, elle lit couramment, fait des puzzles de 200 pièces...à 4 ans et deux mois.
Le médecin généraliste nous a conseillé de la faire tester.
On a vu un psychologue qui nous a dit en gros que pour les tests, il valait mieux qu'elle les passe à 6 ans parce que ceux qu'on passe avant cet âge sont peu fiables, qu'effectivement selon lui, elle est précoce et pourrait suivre en CP...hormis qu'émotionnellement, elle a 4 ans, n'est pas en souffrance dans sa classe actuelle. Donc on la laisse en MS.
Je dois admettre avoir moi-même beaucoup souffert de mes deux ans d'avance...Avec le recul, j'ai du mal à savoir si c'était un bien ou un mal mais mes parents me disent souvent qu'ils n'ont pas eu le choix pour la deuxième année, que ma maîtresse de CP leur a donné le choix entre le passage en CE1 en plein milieu d'année ou le scotch sur la bouche, au fond de la classe, et je n'aurais eu qu'à me taire. Je précise aussi que j'étais fille d'ouvriers, pas de profs.
avatar
Auz
Niveau 5

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Auz le Mar 24 Mai 2016 - 21:51
Bonjour,

Effectivement un enfant précoce qui n'est pas en souffrance a tout intérêt à rester dans sa classe d'age mais le mal être peut surgir à tout moment de l'ennui. En maternelle les sauts de classe sont rares et interviennent plutôt en grande section, quand les enfants savent déjà lire, écrire, compter et peuvent "se passer" du CP.

Enfin le saut de classe peut être une épreuve mais pas forcément à cause du saut lui-même, l'immaturité que l'on croit déceler chez les précoces est le plus souvent un problème d’adaptation aux autres: les EIP vont plus vite que les autres, comprennent plus vite et ne comprennent pas les autres, leurs codes, leurs lenteurs, ce décalage peut subsister même après un saut de classe qui devrait toujours se faire dans le dialogue entre les parents et les enseignants qui "reçoivent" l'élève (mais ce n'est pas évident!).

Sur le sujet des précoces je vous conseille vivement les documents du groupe EIP 28 sur le site de l'académie d'Orléans Tours, il ne s'agit que de balbutiements mais c'est intéressant.




_________________
Boulet un jour, boulet toujours.
avatar
Auz
Niveau 5

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Auz le Mar 24 Mai 2016 - 21:54
Un petit truc pour revenir à la question de départ: les précoces ont tendance, même quand ils s'ignorent, à reconnaître leurs pairs, les parents d'un enfant précoce se découvrent souvent précoces eux-mêmes, et dans l'EN, selon ma modeste expérience, ils sont nombreux !
En effet la plupart des EIP s’adaptent parfaitement au système scolaire (on parle même d'hyperadaptation) et y restent!

_________________
Boulet un jour, boulet toujours.
avatar
Mrs Hobie
Érudit

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Mrs Hobie le Mar 24 Mai 2016 - 22:00
@Auz a écrit: dans l'EN, selon ma modeste expérience,  ils sont nombreux !
En effet la plupart des EIP s’adaptent parfaitement au système scolaire (on parle même d'hyperadaptation) et y restent!
Je ne suis pas sûre que ce soit l'hyperadaptation qui fasse rester dans le métier : ne crois-tu pas que le côté "liberté pédagogique" est aussi intéressante quand on est HPI : on gère notre progression comme on l'entend, le travail n'est pas vraiment en équipe, l'autonomie dont on bénéficie peut aussi être attirante, non ? Par ailleurs, même si le programme reste identique, le fait de changer d'élèves tout les ans évite le côté répétitif, tout comme les œuvres à étudier en lettres qui peuvent être changées etc ...

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par dandelion le Mar 24 Mai 2016 - 22:16
Je crois au contraire que ce qui peut motiver un précoce à devenir enseignant c'est de 'réparer' son enfance et sa scolarité, en transformant l'école. C'était mon cas, et j'ai eu bien tort, même si j'ai sans doute repéré et aidé quelques enfants sur le chemin (pas que des HPI, mais toutes les sortes de 'différents').
Je ne crois pas qu'il y ait tant de HPI que ça parmi les enseignants: l'empathie et la justice n'y sont pas plus répandues qu'ailleurs. Par contre, sur Néo, j'entretiens quelques soupçons à l'égard de pas mal de collègues.
avatar
Mrs Hobie
Érudit

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Mrs Hobie le Mar 24 Mai 2016 - 22:30
@dandelion a écrit:Je crois au contraire que ce qui peut motiver un précoce à devenir enseignant c'est de 'réparer' son enfance et sa scolarité, en transformant l'école. C'était mon cas, et j'ai eu bien tort, même si j'ai sans doute repéré et aidé quelques enfants sur le chemin (pas que des HPI, mais toutes les sortes de 'différents').
mouais, pour ma part pas envie de transformer l'école à la base, juste que j'aime expliquer ...   et pas vraiment l'impression d'avoir à "réparer" mon enfance et ma scolarité (il n'y a que le collège qui a été un vrai mauvais souvenir, mais quel élève a vraiment aimé le collège ? )

@dandelion a écrit:Je ne crois pas qu'il y ait tant de HPI que ça parmi les enseignants: l'empathie et la justice n'y sont pas plus répandues qu'ailleurs. Par contre, sur Néo, j'entretiens quelques soupçons à l'égard de pas mal de collègues.
Il n'y a pas que la recherche de l'empathie et la justice ... il n'y a a priori pas plus d'HPI chez les médecins et les avocats ... De toute façon, 2 à 3% de la population, ça en fait quand même quelques uns, et la fluctuation d'échantillonnage sur un établissement scolaire peut faire une quantité plus importante sans qu'on puisse considérer ça comme sur-représenter dans la profession ... Mais quand même ...
Par contre au niveau des forums, c'est peut-être un mode de communication qui plait plus ...

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux
avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par VicomteDeValmont le Mar 24 Mai 2016 - 22:31
D'aucuns parviennent à se retenir, d'autres moins. Voilà tout.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
Mrs Hobie
Érudit

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Mrs Hobie le Mar 24 Mai 2016 - 22:35
d'un autre côté, il y a différents "profils" de HPI alors ... Very Happy

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux
avatar
Auz
Niveau 5

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Auz le Mer 25 Mai 2016 - 18:49
@Mrs Hobie a écrit:d'un autre côté, il y a différents "profils" de HPI alors ... Very Happy

Tout à fait! C'est difficile à dire, je vois beaucoup de collègues que je soupçonne d'être HPI mais je ne suis pas psychologue non plus... Le seul collègue que je connais et qui a été diagnostiqué dans son enfance a effectivement choisi ce métier car il a été, selon ses propres termes "broyé" par l'école et qu'il voulait éviter ça à d'autres enfants.

_________________
Boulet un jour, boulet toujours.
avatar
Leclochard
Empereur

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Leclochard le Mer 25 Mai 2016 - 22:23
@Mrs Hobie a écrit:
@dandelion a écrit:Je crois au contraire que ce qui peut motiver un précoce à devenir enseignant c'est de 'réparer' son enfance et sa scolarité, en transformant l'école. C'était mon cas, et j'ai eu bien tort, même si j'ai sans doute repéré et aidé quelques enfants sur le chemin (pas que des HPI, mais toutes les sortes de 'différents').
mouais, pour ma part pas envie de transformer l'école à la base, juste que j'aime expliquer ...   et pas vraiment l'impression d'avoir à "réparer" mon enfance et ma scolarité (il n'y a que le collège qui a été un vrai mauvais souvenir, mais quel élève a vraiment aimé le collège ? )

@dandelion a écrit:Je ne crois pas qu'il y ait tant de HPI que ça parmi les enseignants: l'empathie et la justice n'y sont pas plus répandues qu'ailleurs. Par contre, sur Néo, j'entretiens quelques soupçons à l'égard de pas mal de collègues.
Il n'y a pas que la recherche de l'empathie et la justice ... il n'y a a priori pas plus d'HPI chez les médecins et les avocats ... De toute façon, 2 à 3% de la population, ça en fait quand même quelques uns, et la fluctuation d'échantillonnage sur un établissement scolaire peut faire une quantité plus importante sans qu'on puisse considérer ça comme sur-représenter dans la profession ... Mais quand même ...
Par contre au niveau des forums, c'est peut-être un mode de communication qui plait plus ...

Bien vu. Je m'amuse toujours des remarques sur la rareté des HPI car elle est très relative: 2 à 3% de la population, ça veut dire entre 1,3 et 1,95 million de personnes en France...

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par JPhMM le Mer 25 Mai 2016 - 22:29
Sommes-nous tous précoces ?
Moi non.


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Mrs Hobie
Érudit

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Mrs Hobie le Mer 25 Mai 2016 - 23:13
@JPhMM t'as fait un test pour en être sûr    

@Leclochard a écrit:Bien vu. Je m'amuse toujours des remarques sur la rareté des HPI car elle est très relative: 2 à 3% de la population, ça veut dire entre 1,3 et 1,95 million de personnes en France...
je préfère rappeler aux enseignants que 2 à 3 % de la population, ça en fait en gros en moyenne un(e) par classe de 36, le "standard" de lycée Wink


Dernière édition par Mrs Hobie le Jeu 26 Mai 2016 - 8:05, édité 1 fois

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par JPhMM le Mer 25 Mai 2016 - 23:21
@Mrs Hobie a écrit:@JPhMM t'as fait un test pour en être sûr    
Plusieurs, mais je veux bien une expertise. On n'est jamais trop prudent.

Rapport à l'emploi annoncé, bien sûr. Rolling Eyes

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
amour
Expert

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par amour le Mer 25 Mai 2016 - 23:39
Je suis plutôt tardive. Une rareté, visiblement  Rolling Eyes, parmi tous ces précoces.
avatar
Mrs Hobie
Érudit

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Mrs Hobie le Jeu 26 Mai 2016 - 8:07
"Plusieurs profils" on a dit Very Happy
(il y en a plein qui sont diagnostiqués vers la quarantaine, à l'occasion d'une dépression ou lors du diagnostic de leur(s) enfant(s) ... et qui tombent des nues ...)

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux
Contenu sponsorisé

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum