Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Salsepareille le Jeu 23 Fév 2012 - 17:34
Je ne lis pas tous les posts du forum... Mais je ne me rappelle pas avoir lu tant de posts que ça sur les enfants HPI pour lesquels il y aurait des troubles du comportement.

J'ai l'impression qu'il en va des enfants HPI comme des enfants gauchers: soit on focalise dessus et on essaie d'aménager tout en fonction de cette différence de cerveau (pour les enfants gauchers, les deux lobes du cerveau sont inversés): indulgence du prof pour certains troubles du comportement (HPI), ciseaux adaptés (gaucher)... Soit on ne focalise pas dessus et on fait avec, sans forcément mettre d'étiquette.

Mais honnêtement, je n'ai pas l'impression que le forum soit envahi par des mamans d'enfants HPI. ( Là comme ça, seuls 3 pseudos me viennent à l'esprit, ce qui n'est rien comparé à toutes les inscriptions du forum). Par contre, des enfants très éveillés, oui, ce qui me semble normal puisqu'ils sont entourés depuis toujours de livres, de lettres etc...
avatar
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Salsepareille le Jeu 23 Fév 2012 - 17:35
Bon, je me relis et je trouve que ma comparaison enfant HPI/ enfant gaucher est exagérée. Mais c'était juste dans l'idée...
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Pseudo le Jeu 23 Fév 2012 - 17:37
Ca fait deux fois que je lis que les parents repèrent un enfant précoce à la maternité. Ca se voit à quoi ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
A Tuin
Sage

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par A Tuin le Jeu 23 Fév 2012 - 17:39
@DH a écrit:
Je trouve qu'il y a une forme de gargarisation à voir et dire que ces enfants sont HPI. C'est plus """"classe"""" que de dire "mon enfant est autiste".


Ben tiens. Je suis sûre qu'il y en a ainsi qui poussent le vice à faire vérifier le QI de l'enfant, uniquement pouvoir aller se vanter ensuite s'il est élevé. Comme il doit y en avoir d'autres pour aller vérifier si l'enfant est dyslexique, afin de pouvoir invoquer ce motif lorsque l'enfant ne fiche rien en classe. Combien de fois ai-je pu entendre déjà que "pauvre malheureux est dyslexique, il faut lui donner tous les cours tapés". Mais bien sûr. Et son poignet il est cassé pour en écrire ne serait-ce qu'un minimum ? Et la langue pour parler et perturber la classe, elle marche bien ? J'ai pu constater aussi qu'il y avait parfois une très grande hétérogénéité parmi plusieurs sortes de "dyslexiques". Il y en a pour lesquels on peut comprendre, ils ont du mal à écrire, se trompent dans les lettres, parfois ont même du mal à écrire en face des lignes. Mais il y en a d'autres honnêtement cela semble tombé du chapeau. Écriture bien dans la moyenne de ce qui existe, volonté à travailler, écoute en classe.
Je me dis que ces étiquettes doivent bien être parfois distribuées avec une certaine largesse à partir du moment où les parents insistent et font la démarche plusieurs fois en vue d'obtenir la fameuse qualification.

@DH a écrit:Un enfant est un enfant et ce qui compte c'est son environnement. C'est son environnement qui le fait.

+1000. Il n'y a pas grand chose d'autre à rajouter.

avatar
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Salsepareille le Jeu 23 Fév 2012 - 17:41
Ces parents-là te diront que ça se voit à la façon que le bébé a de redresser la tête lorsqu'il est sur le ventre. Ou au temps d'éveil (ouverture des yeux).
avatar
A Tuin
Sage

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par A Tuin le Jeu 23 Fév 2012 - 17:42
@Pseudo a écrit:Ca fait deux fois que je lis que les parents repèrent un enfant précoce à la maternité. Ca se voit à quoi ?

Il sait danser la samba ? :bebe: :bebe: :bebe: :bebe: :bebe: :bebe: :bebe:
vache vache vache vache vache
woohoo :elephant2:
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Celeborn le Jeu 23 Fév 2012 - 17:42
Eh bien ovni, si la différence entre un HQI et un enfant "normal" est aussi grande que celle entre un enfant "normal" et un enfant débile, alors les HQI doivent être scolarisés à part, comme les enfants débiles. Sinon, votre raisonnement tombe à l'eau.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Lora
Neoprof expérimenté

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Lora le Jeu 23 Fév 2012 - 17:44
Moi, je trouve bien, cette comparaison avec les enfants gauchers. Mais il faut imaginer que la norme, ce sont les droitiers, qu'on force les gauchers à " rentrer dans le moule ", donc à être droitiers. Ils sont alors mal dans leur peau à l'école, ne supportent plus d'être en classe et font des conneries pour se faire accepter autrement (ben oui, il se sent différent des autres et les autres le regardent différemment). Et au bout d'un moment, ils rejettent complètement l'école où ils se sentent incompris et sont en échec scolaire.
Alors, bien sûr, tous les " gauchers " ne réagiront pas aussi mal, certains droitiers seront aussi insupportables, mais comment gérer ces enfants ? Tenir compte de l'explication (ils sont " gauchers "), mais ne pas en faire une excuse. Doit-on cependant les traiter comme des droitiers difficiles ? Quelles réponses apporter à leur malaise ?
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Clarinette le Jeu 23 Fév 2012 - 17:47
@Pseudo a écrit:Ca fait deux fois que je lis que les parents repèrent un enfant précoce à la maternité. Ca se voit à quoi ?
Un enfant qui veut aller dans le baby relax quasiment dès le retour de la maternité, qui se dévisse la tête pour observer le monde qui l'entoure à quelques semaines de vie, qui dort très peu, etc....
Mais ça, je n'ai fait le lien que plus tard.
Et puis, plus tard, il y a aussi la manipulation délicate et minutieuse des Polly Pocket de sa grande soeur dès 18 mois, le fait de n'avoir jamais dessiné de bonhomme têtard comme les autres petits de la crèche : à 2 ans et demi, c'était déjà un bonhomme "normal", avec 5 doigts à chaque main, des boutons sur la chemise, des cheveux sur la tête...
Tout cela, je ne l'ai réalisé et assemblé que quand le diagnostic de très grande précocité est tombé.
minnie
Esprit éclairé

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par minnie le Jeu 23 Fév 2012 - 17:48
Mais les enfants "débiles" ne sont pas toujours scolarisés à part.
J'ai eu cette année un élève franchement handicapé dont je ne savais que faire en classe.

Mais il faut reconnaître qu'il s'intégrait mieux que mon HPI.

Le texte d'Ovni, comme le formateur qui est venu, dit qu'il faut traiter ces gamins différemment. Soit. Sauf qu'autant une classe accepte qu'on s'adapte au handicap, autant elle a du mal à ce qu'on traite "à part" un gamin dit HPI (donc qui dans leur tête a déjà des avantages qu'ils n'ont pas)
Au quotidien, c'est lourdingue.
Et encore, "mon" HPI est un gamin super qui n'emmerde personne et qui n'a même pas les meilleures notes.
Mais il pose des questions, corrige la moindre faute au tableau ou sur mes docs et fait tout pour que le cours avance quand ça patine trop... moi j'adore, mais les autres sont hyper agacés.
avatar
Nasopi
Bon génie

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Nasopi le Jeu 23 Fév 2012 - 17:48
@Salsepareille a écrit:Ces parents-là te diront que ça se voit à la façon que le bébé a de redresser la tête lorsqu'il est sur le ventre. Ou au temps d'éveil (ouverture des yeux).

A la maternité, ma fille dormait peu. Tout le monde s'extasiait, disait qu'elle était très éveillée. Même le photographe avait remarqué qu'elle tenait bien les yeux ouverts.
Résultat : elle est autiste.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Nasopi
Bon génie

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Nasopi le Jeu 23 Fév 2012 - 17:50
@Clarinette a écrit:
@Pseudo a écrit:Ca fait deux fois que je lis que les parents repèrent un enfant précoce à la maternité. Ca se voit à quoi ?
Un enfant qui veut aller dans le baby relax quasiment dès le retour de la maternité, qui se dévisse la tête pour observer le monde qui l'entoure à quelques semaines de vie, qui dort très peu, etc....
Mais ça, je n'ai fait le lien que plus tard.
Et puis, plus tard, il y a aussi la manipulation délicate et minutieuse des Polly Pocket de sa grande soeur dès 18 mois, le fait de n'avoir jamais dessiné de bonhomme têtard comme les autres petits de la crèche : à 2 ans et demi, c'était déjà un bonhomme "normal", avec 5 doigts à chaque main, des boutons sur la chemise, des cheveux sur la tête...
Tout cela, je ne l'ai réalisé et assemblé que quand le diagnostic de très grande précocité est tombé.

A deux ans, mon fils faisait tout seul et sans modèle des puzzles pour adultes de 1000 pièces. Puis, il défaisait tout, et il ne refaisait que la diagonale.
Résultat : il est autiste.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Clarinette le Jeu 23 Fév 2012 - 17:50
@Celeborn a écrit:Eh bien ovni, si la différence entre un HQI et un enfant "normal" est aussi grande que celle entre un enfant "normal" et un enfant débile, alors les HQI doivent être scolarisés à part, comme les enfants débiles. Sinon, votre raisonnement tombe à l'eau.
Quand, un peu perdue et effarée par les résultats de Fifille, je me suis rapprochée d'une association, j'ai fui à toutes jambes devant le culte absolu que ces parents vouaient à leur enfant.
Moi, tout ce que je voulais, c'était faire de ma petite "autiste" une enfant à peu près bien dans sa peau, pas une divinité devant laquelle on se prosterne...
avatar
A Tuin
Sage

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par A Tuin le Jeu 23 Fév 2012 - 17:50
@Lora a écrit:Moi, je trouve bien, cette comparaison avec les enfants gauchers. Mais il faut imaginer que la norme, ce sont les droitiers, qu'on force les gauchers à " rentrer dans le moule ", donc à être droitiers.

Honnêtement je n'ai pas l'impression que les gauchers fassent l'objet d'une ségrégation particulière par les autres élèves ou les professeurs. Je n'ai pas non plus le sentiment qu'ils soient différents en quoi que ce soit par leurs attitudes ou résultats.

Allez pour exemple, je m'aperçois parfois même 6 mois plus tard qu'un élève est gaucher, c'est dire ma fixation sur la chose. Je n'y fais même pas gaffe. Je me rappelle d'un gars quand j'étais en classe de troisième, il travaillait bien, parmi les quelques têtes de classe. Comme il devait être à peu près le seul gaucher de la classe on s'amusait à le chambrer en lui disant que cet élément devait lui profiter.
Ce genre de particularités donne plus l'occasion de se chambrer entre gosses qu'autres chose (en bien ou en mal selon le type de circonstance marginale associé).
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Clarinette le Jeu 23 Fév 2012 - 17:51
@Nasopi a écrit:
@Clarinette a écrit:
@Pseudo a écrit:Ca fait deux fois que je lis que les parents repèrent un enfant précoce à la maternité. Ca se voit à quoi ?
Un enfant qui veut aller dans le baby relax quasiment dès le retour de la maternité, qui se dévisse la tête pour observer le monde qui l'entoure à quelques semaines de vie, qui dort très peu, etc....
Mais ça, je n'ai fait le lien que plus tard.
Et puis, plus tard, il y a aussi la manipulation délicate et minutieuse des Polly Pocket de sa grande soeur dès 18 mois, le fait de n'avoir jamais dessiné de bonhomme têtard comme les autres petits de la crèche : à 2 ans et demi, c'était déjà un bonhomme "normal", avec 5 doigts à chaque main, des boutons sur la chemise, des cheveux sur la tête...
Tout cela, je ne l'ai réalisé et assemblé que quand le diagnostic de très grande précocité est tombé.

A deux ans, mon fils faisait tout seul et sans modèle des puzzles pour adultes de 1000 pièces. Puis, il défaisait tout, et il ne refaisait que la diagonale.
Résultat : il est autiste.
Nasopi, c'est "marrant" que j'aie surnommé Fifille n°2 "ma petite autiste" juste un peu plus haut.
avatar
lilith888
Esprit éclairé

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par lilith888 le Jeu 23 Fév 2012 - 17:52
@ovni a écrit:
Quand vous avez un HQI (QI>145) dans votre classe, dites vous bien qu'il y a autant de différence entre lui et la moyenne de la classe, qu'entre la moyenne de la classe et un débile profond. Cette différence de fonctionnement n'est pas une supériorité, c'est juste une différence.

Tu exprimes toi même cette "supériorité" rien que dans cette simple phrase... humhum
avatar
roxanne
Devin

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par roxanne le Jeu 23 Fév 2012 - 17:53
@Pseudo a écrit:Ca fait deux fois que je lis que les parents repèrent un enfant précoce à la maternité. Ca se voit à quoi ?
c'est vrai que ça m'interroge aussi...parce que bon, bien dsûr mon bébé à moi il sait faire plein de trucs mais c'est parce que je suis totalement partiale... :(bon, là en ce moment, il sait super bien râler pour que je le prenne dans mes bras .... Rolling Eyes )
avatar
Lora
Neoprof expérimenté

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Lora le Jeu 23 Fév 2012 - 17:56
@A Tuin a écrit:
@Lora a écrit:Moi, je trouve bien, cette comparaison avec les enfants gauchers. Mais il faut imaginer que la norme, ce sont les droitiers, qu'on force les gauchers à " rentrer dans le moule ", donc à être droitiers.

Honnêtement je n'ai pas l'impression que les gauchers fassent l'objet d'une ségrégation particulière par les autres élèves ou les professeurs. Je n'ai pas non plus le sentiment qu'ils soient différents en quoi que ce soit par leurs attitudes ou résultats.

C'est sûr qu'on ne peut pas généraliser. Beaucoup de précoces s'en sortent tout à fait (et heureusement !) et parviennent à " rentrer dans le moule ". Certains, en effet, ont des résultats semblables aux autres enfants et leur attitude est tout à fait correcte.

Allez pour exemple, je m'aperçois parfois même 6 mois plus tard qu'un élève est gaucher, c'est dire ma fixation sur la chose. Je n'y fais même pas gaffe. Je me rappelle d'un gars quand j'étais en classe de troisième, il travaillait bien, parmi les quelques têtes de classe. Comme il devait être à peu près le seul gaucher de la classe on s'amusait à le chambrer en lui disant que cet élément devait lui profiter.
Ce genre de particularités donne plus l'occasion de se chambrer entre gosses qu'autres chose (en bien ou en mal selon le type de circonstance marginale associé).
Alors tant mieux si c'est juste pour " chambrer " et que l'élève de 3e le prend bien, mais quand les autres élèves sentent que tu es différents et que tu n'arrives pas à te faire des amis à cause de ça, je pense que tu le vis très mal.
avatar
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Salsepareille le Jeu 23 Fév 2012 - 17:59
Mais, Nasopi, ton fils n'est-il pas un "autiste-précoce"? A la fois précoce (pour le puzzle de mille pièces), et autiste?
J'ai eu un élève dans ma classe: "autiste-précoce" (je ne me souviens plus du terme médical précis). Impossible de le regarder ou de le toucher; mais il avait lu tout Zola en 4ème, en récitait des pans entiers par coeur, et faisait des rédactions à me couper le souffle.
Cela expliquerait que tu trouves en ton fils des symptômes de précocité et d'autisme
avatar
lilith888
Esprit éclairé

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par lilith888 le Jeu 23 Fév 2012 - 18:00
@Lora a écrit:Ils sont alors mal dans leur peau à l'école, ne supportent plus d'être en classe et font des conneries pour se faire accepter autrement (ben oui, il se sent différent des autres et les autres le regardent différemment). Et au bout d'un moment, ils rejettent complètement l'école où ils se sentent incompris et sont en échec scolaire.

Oui, mais à ce rythme-là, je parle de la désignation systématique d'un trouble fantasmé ou avéré pour la majorité des gamins, bientôt, ceux qui auront ce genre de comportements pourront être les "normaux". Ceux qu'on aura, une fois de plus, oublié sur le côté de la route. Ni "Dys", ni psychotique, ni HPI, ni ce qu'on trouvera comme nouvelle appellation d'ici peu de temps. Ceux qui se sentiront délaissés par seule faute de n'avoir pas été diagnostiqué.

Je ne sais pas quelle type de société se préparer avec cette tendance là, mais il ne faut pas s'étonner qu'on détienne en France le record de consommation d'anti dépresseurs.
avatar
lilith888
Esprit éclairé

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par lilith888 le Jeu 23 Fév 2012 - 18:01
@Salsepareille a écrit:Mais, Nasopi, ton fils n'est-il pas un "autiste-précoce"? A la fois précoce (pour le puzzle de mille pièces), et autiste?
J'ai eu un élève dans ma classe: "autiste-précoce" (je ne me souviens plus du terme médical précis). Impossible de le regarder ou de le toucher; mais il avait lu tout Zola en 4ème, en récitait des pans entiers par coeur, et faisait des rédactions à me couper le souffle.
Cela expliquerait que tu trouves en ton fils des symptômes de précocité et d'autisme

C'est l'autisme Asperger.
Par contre, qu'il ait pu faire des rédactions, ça m'étonne (normalement, ils ont beaucoup de mal avec l'abstraction)
avatar
lilith888
Esprit éclairé

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par lilith888 le Jeu 23 Fév 2012 - 18:02
Mais enfin, si c'est pour encore une fois, échelonner les autistes entre ceux qui sont simplement autistes, et les bons, les "autistes-précoces", on n'est pas sorti de l'auberge ! Evil or Very Mad
avatar
Lora
Neoprof expérimenté

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Lora le Jeu 23 Fév 2012 - 18:03
Je pense surtout qu'on cherche à trouver des réponses aux " Pourquoi ces enfants sont-ils différents ?" et qu'on a réussi à trouver des réponses grâce à des étiquettes. Cela a-t-il vraiment un intérêt ? Pas sûr, il faudrait surtout trouver COMMENT faire rentrer ces enfants dans le moule. :marteau:
avatar
ysabel
Devin

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par ysabel le Jeu 23 Fév 2012 - 18:04
@DH a écrit:Justement, ça m'a saoûlé qu'on s'étonne de ma grande. Ben ouais, quatre mois elle faisait ça et ça et ça... Mais je n'avais pas un enfant câlin. J'avais un enfant mal dans sa peau. Une mémoire de folie, un vocabulaire de dingue , une petite fille triste. Me fous de son QI. J'ai regardé autour d'elle, mon couple. Elle va mieux. Son QI dont j'ignore le chiffre n'a pas bougé, sa situation personnelle si. Si j'avais posé un chiffre sur cette enfant pour expliquer son mal être de l'époque tout aurait été faussé.

Donc stop à ces chiffres, ses sigles. Un enfant est un enfant et ce qui compte c'est son environnement. C'est son environnement qui le fait. Je rappelle aux amoureux du QI qu'il y a dans un tas d'autres pays le QE et , souvent, les forts en QI sont pauvres en QE et c'est la somme de ces deux quotients qui comptent. PAs l'un. Rappel que chez les plus grands tarés le QI était fort. Comme la violence de leur famille. Leur QE était mauvais. Alors stop les étiquettes HPI à gogo.

Tout à fait d'accord avec toi.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
lilith888
Esprit éclairé

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par lilith888 le Jeu 23 Fév 2012 - 18:05
@Lora a écrit:Je pense surtout qu'on cherche à trouver des réponses aux " Pourquoi ces enfants sont-ils différents ?" et qu'on a réussi à trouver des réponses grâce à des étiquettes. Cela a-t-il vraiment un intérêt ? Pas sûr, il faudrait surtout trouver COMMENT faire rentrer ces enfants dans le moule. :marteau:

Mais tous les êtres vivants sont différents ! et encore heureux non ???

Il faut surtout trouver comment rendre ces enfants heureux, pas de les faire entrer dans des moules qui n'existent pas de manière concrète !
avatar
A Tuin
Sage

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par A Tuin le Jeu 23 Fév 2012 - 18:05
@Lora a écrit:
Alors tant mieux si c'est juste pour " chambrer " et que l'élève de 3e le prend bien, mais quand les autres élèves sentent que tu es différents et que tu n'arrives pas à te faire des amis à cause de ça, je pense que tu le vis très mal.

A vrai dire,je n'ai justement absolument jamais vu jusque là d'enfant gaucher qui soit "trié" et mis de côté pour cela par les autres. Jamais jamais.Les élèves sont globalement bienveillants entre eux au sujet de cet élément. Mais bon c'est comme tout, il doit surement y en avoir qui sont mis de côté.
Contenu sponsorisé

Re: Sommes-nous tous précoces ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum