Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
laura95
Je viens de m'inscrire !

l'anglais en maternelle Empty l'anglais en maternelle

par laura95 le Jeu 23 Fév 2012 - 19:33
bonjour, pensez-vous qu'il est intéressant de faire de l'anglais dès la petite section de maternelle?
personnellement, je suis partagée car je pense que les enfants construisent déjà leur propre langue maternelle mais en même temps c 'est l'age où c 'est le plus facile pour eux d'apprendre une langue et de reproduire des sons.
merci de me donner votre avis svp
Salsepareille
Salsepareille
Neoprof expérimenté

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Salsepareille le Jeu 23 Fév 2012 - 19:35
J'en vois tellement qui ne parlent pas un seul mot de français en maternelle (des enfants d'origine étrangère, mais aussi des enfants français qui ont un retard de langage) que ça me semble vraiment inapproprié de leur faire apprendre l'anglais en maternelle.
Clarinette
Clarinette
Guide spirituel

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Clarinette le Jeu 23 Fév 2012 - 19:37
Le problème est que, si c'est effectivement l'âge où le crible phonologique est le plus étendu, il est vain de prétendre faire "baigner dans la langue" en milieu scolaire, que ce soit au primaire comme au secondaire.
avatar
laura95
Je viens de m'inscrire !

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par laura95 le Jeu 23 Fév 2012 - 19:39
et penses-tu que ça conviendrait mieux aux grands? ou tu le laisserais pour le CP?
doublecasquette
doublecasquette
Devin

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par doublecasquette le Jeu 23 Fév 2012 - 19:41
Pour que cela soit réellement de l'apprentissage, il me semble avoir lu qu'il faudrait y consacrer plus de 50 % du temps (d'éveil) des enfants. Par ailleurs, si l'expérience était interrompue pour une raison ou une autre plus de quelques jours, que resterait-il ?
Enfin, pour les enfants déjà en train de faire l'expérience du bilinguisme en étant scolarisés dans une école où l'on parle le français et non leur langue maternelle, cela ferait trois langues à acquérir en même temps.

En conclusion, je pense qu'ils ont le temps et qu'en France, on peut bien consacrer les premières années de scolarité à l'étude exclusive du français ; ils n'en apprendront que mieux d'autres langues, plus tard.
Clarinette
Clarinette
Guide spirituel

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Clarinette le Jeu 23 Fév 2012 - 19:43
Ah, si tu me lances sur le sujet, on n'a pas fini ! Very Happy
Donc, comme le bain de langue en milieu scolaire est illusoire, autant outiller les élèves le mieux possible.
Il devient très intéressant d'apprendre une langue étrangère quand on a les moyens de la comparer avec la sienne. Il faut donc attendre que les élèves aient une posture réflexive par rapport au langage, et le méta-langage suffisant pour communiquer sur les rapports qu'ils établissent, donc cela paraît difficile, dans cette optique, avant le CE1.
Clarinette
Clarinette
Guide spirituel

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Clarinette le Jeu 23 Fév 2012 - 19:44
Et je précise que ce travail de réflexion métalinguistique est profitable autant à la langue première qu'à la langue seconde.
Le grincheux
Le grincheux
Sage

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Le grincheux le Jeu 23 Fév 2012 - 21:30
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:bonjour, pensez-vous qu'il est intéressant de faire de l'anglais dès la petite section de maternelle?
personnellement, je suis partagée car je pense que les enfants construisent déjà leur propre langue maternelle mais en même temps c 'est l'age où c 'est le plus facile pour eux d'apprendre une langue et de reproduire des sons.
merci de me donner votre avis svp

Ça m'a toujours semblé une idée bizarre pour ne pas dire particulièrement tordue. Qu'ils apprennent déjà correctement leur langue maternelle. On verra les autres par la suite. J'ai toujours eu peur qu'à l'adolescence, ça donne des choses du style "we will sortir zusammen" même si tous les psys de toutes obédiences nous affirment le contraire...

Maintenant, et quitte à polémiquer, autant leur faire apprendre une autre langue en maternelle et pas l'anglais. Je m'explique. Dans toute leur vie, ils seront confrontés à l'anglais (enfin, pas exactement, à un sabir que tout le monde se figure être de l'anglais, ce n'est pas exactement la même chose). J'aurais donc tendance à leur faire apprendre l'espagnol, l'allemand voire le russe ou le mandarin, mais certainement pas l'anglais qui s'apprend (au moins dans sa version internationale) très facilement, même à l'âge adulte, lorsqu'on est confronté au problème.

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ma vie, mon œuvre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Eloah
Eloah
Neoprof expérimenté

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Eloah le Jeu 23 Fév 2012 - 21:44
Ma fille est en CP et elle fait de l'anglais deux fois par semaine (son instit a enseigné longtemps au Canada). Elle est très enthousiaste, moi beaucoup moins : elle n'apprend que par l'oreille (puisqu'elle apprend en même temps à lire en français, elle ne peut pas encore lire les mots en anglais) et de ce fait ce qu'elle reproduit est une sacrée bouillie !! Laughing Quasiment aucun mot n'est prononcé correctement, pire quand elle apprend des phrases ou des séquences de mots, elle ne sait / sent pas où s'arrête chaque mot. Personnellement, je trouve que c'est plus dommageable qu'utile, les enfants de cet âge risquent surtout de mémoriser des mots et des prononciations fautifs, d'autant qu'ils ne parlent pas anglais chacun leur tour mais tous en même temps.
avatar
Invité6
Habitué du forum

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Invité6 le Jeu 23 Fév 2012 - 21:52
.


Dernière édition par Alarica le Mer 1 Aoû 2012 - 12:49, édité 1 fois
Malaca
Malaca
Esprit éclairé

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Malaca le Jeu 23 Fév 2012 - 21:59
En tant que vieille-néo, j'ai traversé par mal d'expérimentations en matière de langues ... en tout bien tout honneur Wink

J'ai eu "la chance" de participer aux prémices de -non pas l'apprentissage dans l'idée développée par Clarinette, méta et compagnie ... mais de "l'initiation" en maternelle dans les années 90 (ILE en Grande Section), avant de connaitre l'apprentissage au cycle 3 (sans grande différence cependant dans les méthodes plutôt ludiques) vers 2000 et l'apprentissage par logiciel au CP ... Suspect au fil des différentes réformes l'anglais en maternelle 3795679266

En bref -au delà de l'aspect ludique auquel les gamins adhèrent bien et sans inhibitions - l'avantage évident de commencer tôt c'est la "plasticité" de l'oreille et des cordes vocales qui permet de reproduire les sonorités et rythmes d'une langue étrangère ... à condition encore d'avoir de bons modèles !! et Descartes

Au Cp avec des élèves non francophones de naissance (tahitien langue maternelle, français langue de scolarisation) l'anglais plus l'apprentissage de la lecture-écriture , c'était furieux
par contre effectivement une grande "perméabilité" orale donc tout ce qui était chansons, jeux, mini dialogues passait bien.
Après dire qu'il y a apprentissage... pas dans le sens de ce qu'on attend au collège en tout cas, selon les collègues.


Dernière édition par Malaca le Jeu 23 Fév 2012 - 22:01, édité 1 fois (Raison : précisions)
Le grincheux
Le grincheux
Sage

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Le grincheux le Jeu 23 Fév 2012 - 22:04
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:En tant que vieille-néo, j'ai traversé par mal d'expérimentations en matière de langues ... en tout bien tout honneur Wink

J'ai eu "la chance" de participer aux prémices de -non pas l'apprentissage dans l'idée développée par Clarinette, méta et compagnie ... mais de "l'initiation" en maternelle dans les années 90 (ILE à partir de la Grande Section aussi), avant de connaitre l'apprentissage au cycle 3 (sans grande différence cependant dans les méthodes plutôt ludiques) vers 2000 et l'apprentissage par logiciel au CP ... Suspect au fil des différentes réformes l'anglais en maternelle 3795679266

En bref -au delà de l'aspect ludique auquel les gamins adhèrent bien et sans inhibitions - l'avantage évident de commencer tôt c'est la "plasticité" de l'oreille et des cordes vocales qui permet de reproduire les sonorités et rythmes d'une langue étrangère ... à condition encore d'avoir de bons modèles !! et Descartes
La plasticité de l'oreille et des cordes vocales, à l'âge de trois ou quatre ans, est une légende urbaine. Si le cerveau est encore malléable pour quelques années, les sonorités sont quasiment toutes acquises avant l'âge de un an, et toutes avant que l'enfant ne sache parler. Il y a une étude sur laquelle sur suis tombé récemment qui en faisait état. Il faudrait que je remette la main dessus.

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ma vie, mon œuvre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Malaca
Malaca
Esprit éclairé

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Malaca le Jeu 23 Fév 2012 - 22:11
pourtant qu'est-ce qu'on en a entendu parler de cette plasticité jusqu'à 6 ans !! humhum bon c'était encore la préhistoire ... Suspect
Clarinette
Clarinette
Guide spirituel

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Clarinette le Jeu 23 Fév 2012 - 23:11
De toute façon, cette plasticité ne sert à rien puisque, comme je l'ai dit plus haut, le seul vrai bain de langue efficace est celui où l'enfant est plongé (métaphore filée !) durablement dans un environnement allophone.
Sinon, on retrouve bien avec Eloah la bouillie abominable qui résulte des "cours" d'anglais pour les trop jeunes.
Malaca, tu exposes très bien le problème : au cycle 3, là où un véritable apprentissage pourrait se mettre en place, on en est encore à l'initiation ludique ! furieux
Celadon
Celadon
Demi-dieu

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Celadon le Ven 24 Fév 2012 - 7:28
Mais a-t-on jamais quitté le ludique, en anglais comme pour le reste ?
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par pitchounette le Ven 24 Fév 2012 - 11:00
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:De toute façon, cette plasticité ne sert à rien puisque, comme je l'ai dit plus haut, le seul vrai bain de langue efficace est celui où l'enfant est plongé (métaphore filée !) durablement dans un environnement allophone.
J'ai été agréablement surprise et scotchée lors de mon séjour en Hollande. On découvre l'école maternelle (école européenne) de la ville où nous sommes.
On arrive à l'entrée de l'école : un drapeau hollandais, français, anglais, espagnol et allemand. Les enfants passent dans le mois : deux semaines dans leur langue maternelle et une semaine dans la classe français, une semaine dans la classe espagnol et on tourne (les langues sont choisies avec les parents).
Les enfants tournent de semaines en semaines sur ce principe. Les enfants apprennent et s'amusent bien. Ils reconnaissent les mots écrits, viennent te parler sans probleme... J'ai dis "mazette" quand même

Ergo
Ergo
Enchanteur

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Ergo le Sam 25 Fév 2012 - 12:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Pour que cela soit réellement de l'apprentissage, il me semble avoir lu qu'il faudrait y consacrer plus de 50 % du temps (d'éveil) des enfants. Par ailleurs, si l'expérience était interrompue pour une raison ou une autre plus de quelques jours, que resterait-il ?
Enfin, pour les enfants déjà en train de faire l'expérience du bilinguisme en étant scolarisés dans une école où l'on parle le français et non leur langue maternelle, cela ferait trois langues à acquérir en même temps.

En conclusion, je pense qu'ils ont le temps et qu'en France, on peut bien consacrer les premières années de scolarité à l'étude exclusive du français ; ils n'en apprendront que mieux d'autres langues, plus tard.
J'ai fait de l'anglais de la grande section au CE1, après l'école. Ca allait parce que j'allais en Angleterre régulièrement mais j'ai arrêté entre le CE1 et la 6ème (autrement que les moments où j'allais en Angleterre ou dans un pays étranger où on parlait anglais pour se faire comprendre).
Résultat: quand j'ai officiellement commencé l'anglais en 6ème, je n'ai pas l'impression d'avoir été vraiment privilégiée. Je connaissais des choses mais parce que je partais à l'étranger tous les ans, pas parce que j'en avais fait en maternelle.

Pour que l'immersion soit efficace, il faut soit un vrai bilinguisme (un parent étranger / des journées entières dans une autre langue), soit déjà bien connaître sa propre langue et passer plusieurs mois consécutifs dans un pays étranger...

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
Clarinette
Clarinette
Guide spirituel

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Clarinette le Sam 25 Fév 2012 - 17:09
l'anglais en maternelle 2252222100
loup des steppes
loup des steppes
Neoprof expérimenté

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par loup des steppes le Sam 25 Fév 2012 - 17:22
l'anglais en maternelle 2252222100 Clarinette, doublecasquette et Ergo

et je ne parle pas des gamins qui ont acquis en primaire des choses fausses (phonologie principalement) et auxquels il faudrait faire un lavage de cerveau avant de pouvoir réimprimer les bons réflexes...

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"
Clarinette
Clarinette
Guide spirituel

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Clarinette le Sam 25 Fév 2012 - 17:28
C'est vrai que ce dont les élèves se souviennent le mieux, c'est encore des choses fausses.... Sad
Crazy Cow
Crazy Cow
Fidèle du forum

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Crazy Cow le Sam 25 Fév 2012 - 17:31
+1, Clarinette!

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.
doublecasquette
doublecasquette
Devin

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par doublecasquette le Sam 25 Fév 2012 - 17:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: l'anglais en maternelle 2252222100 Clarinette, doublecasquette et Ergo

et je ne parle pas des gamins qui ont acquis en primaire des choses fausses (phonologie principalement) et auxquels il faudrait faire un lavage de cerveau avant de pouvoir réimprimer les bons réflexes...

Et il n'y aurait pas moyen de faire quelque chose au niveau des médias ? Je ne sais pas moi...
Contacter Natacha Polony ou quelqu'un d'autre et leur demander de faire un bon gros dossier sur l'arnaque de l'enseignement de l'anglais au moins dans les petites classes de l'École Primaire (c'est-à-dire : Maternelle + CP + CE) ?

Parce que là, nous sommes entre nous et nous sommes tous d'accord. C'est un signe tout de même : il n'y a même pas une Milamachintruc pour venir apporter la contradiction !
C'est donc un débat qui fait l'unanimité dans la profession alors que le grand public et la presse sont persuadés que c'est fondamental pour les élèves.
Clarinette
Clarinette
Guide spirituel

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Clarinette le Sam 25 Fév 2012 - 17:44
Moi, je fais un mémoire de master sur l'enseignement de l'anglais.... Mais je doute qu'il fasse évoluer les choses en haut lieu ! Razz
avatar
Letizuqui
Niveau 8

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Letizuqui le Dim 26 Fév 2012 - 16:24
Personnellement, je suis très contente que ma fille, en MS de maternelle, ait l'opportunité cette année, 15 minutes / semaine de se familiariser à la langue espagnole avec des poèmes, des chansons... Le but n'est pas qu'elle sache parler l'espagnol avant l'entrée au collège mais, au moins, quand elle devra choisir une langue vivante, elle pourra choisir en son âme et conscience et cela lui donnera peut-être un avantage sur les autres !
Clarinette
Clarinette
Guide spirituel

l'anglais en maternelle Empty Re: l'anglais en maternelle

par Clarinette le Dim 26 Fév 2012 - 18:23
Je suis ravie pour ta fille qu'elle se régale à chanter des chansons en espagnol, mais je doute fort que ces 15 mn hebdomadaires lui permettent de choisir plus tard une LV "en son âme et conscience", ni que cela lui donne le moindre avantage sur ses petits camarades.

La plupart des profs de 6e (je parle des profs d'anglais) s'accordent à dire que le bénéfice de leurs élèves qui ont étudié une langue en primaire s'estompe au bout d'un trimestre, face à ceux qui n'y ont pas été exposés, ou qui ont fait allemand ou espagnol en primaire. (Bizarrement, ce n'est pas le cas de mes élèves, aux dires de mes collègues du collège et sur la foi de leurs bulletins de 6e...)

La raison du décalage vite rattrapé entre ceux qui ont fait une LV en primaire et les autres en est fort simple et je l'ai évoquée plus haut : on n'apprend une langue par imprégnation que si on se trouve dans un environnement allophone de façon prolongée.

Comme nous sommes, nous, enseignants, dans l'incapacité manifeste de leur procurer ce bain de langue, il serait grand temps d'en finir avec cette illusion (le ludique est notre ami Evil or Very Mad) et prendre l'apprentissage des langues par les cornes.

Mon postulat, et je suis loin d'être la première à l'énoncer, consiste à estimer qu'il est possible et souhaitable, lors de la mise en contact des élèves avec une langue seconde, de comparer méthodiquement son fonctionnement avec celui de la langue première et qu'il en résulte une amélioration des compétences métalinguistiques des élèves, mobilisables lors de l'apprentissage d'une deuxième LV, puis d'une troisième...
En effet, la nécessité de recourir à un vocabulaire grammatical précis pour communiquer leurs observations renforce très probablement les aptitudes des élèves dans ce domaine. Placés devant des énoncés relevant d'une même notion grammaticale en français et en anglais, les élèves sont amenés à démonter les mécanismes qui régissent les phénomènes observés dans les deux langues, à identifier les similarités et différences, et éviter notamment les écueils liés à une construction fautive parce que calquée sur leur langue de référence, à qui cette comparaison profite aussi.

Je fais souvent le parallèle avec l'apprentissage de la lecture, la méthode syllabique correspondant à une explicitation des phénomènes langagiers, alors que la répétition artificielle de formules non analysées, donc non reproductibles, serait l'équivalent d'une méthode globale.

Bon, j'arrête là, parce que, sinon, on va y passer la nuit ! Very Happy
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum