Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par Reine Margot le Mar 28 Fév 2012 - 7:19
je n'aime pas le nouveau roman et l'ensemble des écrivains qui s'y rattachent.
Je déteste Robbe-Grillet, je n'y suis jamais arrivée.
avatar
leyade
Bon génie

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par leyade le Mar 28 Fév 2012 - 7:22
Le nouveau roman : euh, comment dire... je trouve ça tout pourri!
Duras, c'est dingue, je trouve ça insupportable.

J'ai beaucoup aimé le Rouge et le Noir, et me suis fait copieusement ch*** en commençant la Chartreuse de Parme, il m'est tombé des mains. Je n'ai jamais pu le finir.

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par Carabas le Mar 28 Fév 2012 - 9:06
Mowgli a écrit:Moi, c'est Duras que je ne supporte pas : le style, le personnage... Je n'ai jamais pu digérer L'Amant si bien que, malgré les avis positifs concernant entre autres Un Barrage contre le Pacifique, je ne suis jamais parvenue à trouver le courage d'aller plus loin.

Sa syntaxe me donne envie de coller des mandales à tout ce qui bouge... :boxe:

Mais il faut reconnaître, comme disait Desproges, qu'elle n'a pas écrit que des conneries...

Spoiler:
elle en a filmé aussi ! Razz


Pareil. Je ne vois pas l'intérêt. Je ne suis pas contre qu'on m'explique l'intérêt.

Je n'aime pas non plus La Condition Humaine. En fait, ce que j'aime, dans ce livre, c'est l'incipit. "Tchen allait-il lever la moustiquaire?" Je trouve que cette page pose une ambiance et donne envie d'aller au-delà. Mais alors après...

Je n'aime pas non plus Voyage au bout de la nuit. Pas taper, je sais que c'est un chef-d'oeuvre pour beaucoup.

Le Nouveau Roman, je n'adhère pas.

Julien Gracq, pas mieux.

Mes goûts : Hugo, Maupassant, Balzac, Zola, Flaubert...


_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
sorceress
Niveau 9

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par sorceress le Mar 28 Fév 2012 - 9:20
Mowgli a écrit:Moi, c'est Duras que je ne supporte pas : le style, le personnage... Je n'ai jamais pu digérer L'Amant si bien que, malgré les avis positifs concernant entre autres Un Barrage contre le Pacifique, je ne suis jamais parvenue à trouver le courage d'aller plus loin.

Sa syntaxe me donne envie de coller des mandales à tout ce qui bouge... :boxe:

Mais il faut reconnaître, comme disait Desproges, qu'elle n'a pas écrit que des conneries...

Spoiler:
elle en a filmé aussi ! Razz



+1
Je n'osais pas l'écrire ayant peur de m'attirer les foudres des fans, mais je suis de ton avis.
J'ai grosso modo les mêmes goûts que Carabas (Maupassant et les autres, j'ajoute Baudelaire et Musset), à la différence que j'ai adoré "Le voyage au bout de la nuit".
"Belle du seigneur", j'ai trouvé le bouquin très inégal entre les passages narratifs intéressants, et les passages retranscription de pensées sans ponctuation pénibles à souhait.
Gracq et Malraux pas lus (pas taper ! je sais que ça craint pour une prof de français).
Gide , j'adorais ado, maintenant je ne sais pas si j'accrocherais.


avatar
LadyC
Empereur

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par LadyC le Mar 28 Fév 2012 - 9:54
@Carabas a écrit:
Mowgli a écrit:Moi, c'est Duras que je ne supporte pas : le style, le personnage... Je n'ai jamais pu digérer L'Amant si bien que, malgré les avis positifs concernant entre autres Un Barrage contre le Pacifique, je ne suis jamais parvenue à trouver le courage d'aller plus loin.

Sa syntaxe me donne envie de coller des mandales à tout ce qui bouge... :boxe:

Mais il faut reconnaître, comme disait Desproges, qu'elle n'a pas écrit que des conneries...

Spoiler:
elle en a filmé aussi ! Razz


Pareil. Je ne vois pas l'intérêt. Je ne suis pas contre qu'on m'explique l'intérêt.

Je n'aime pas non plus La Condition Humaine. En fait, ce que j'aime, dans ce livre, c'est l'incipit. "Tchen allait-il lever la moustiquaire?" Je trouve que cette page pose une ambiance et donne envie d'aller au-delà. Mais alors après...

Je n'aime pas non plus Voyage au bout de la nuit. Pas taper, je sais que c'est un chef-d'oeuvre pour beaucoup.

Le Nouveau Roman, je n'adhère pas.

Julien Gracq, pas mieux.

Mes goûts : Hugo, Maupassant, Balzac, Zola, Flaubert...




Je me souviens d'avoir toléré Le Rivage des Syrtes, mais sans y comprendre grand-chose, et sans envie d'y retourner. Je ne me suis recollée à cet auteur que contrainte et forcée par le programe.
Duras, lu Le Ravissement, par acquis de conscience quant j'étais en prépa (comme Le Rivage d'ailleurs), de même que Le Voyeur et je ne sais plus quoi de Robbe-Grillet...

Y a pas à dire, l'âge d'or du roman (je veux dire le moment où on a le plus d'auteur de qualité et le moins d'horreurs), c'est le XIXe.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
avatar
Nestya
Bon génie

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par Nestya le Mar 28 Fév 2012 - 10:06
La Modidfication de Butor affraid : on l'étudiait en licence et j'y suis totalement hermétique! ça vaut d'ailleurs pour tout le Nouveau roman.
Il y a aussi Proust: je n'ai jamais réussi à finir Du côté de chez Swann (je sais, j'ai honte Embarassed ).

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
avatar
pandora51
Habitué du forum

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par pandora51 le Mar 28 Fév 2012 - 10:16
Dans les livres que je n'aime pas (déteste même): Mme Bovary, le rouge et le noir, la chartreuse de Parme, la princesse de Clèves. Bon je sais ça fait beaucoup de "classiques"
J'aime beaucoup Proust, Duras, Vian, Gide, Sartre, Camus, Zola, certains Balzac .... et plein d'autres encore.
avatar
Li-Li
Fidèle du forum

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par Li-Li le Mar 28 Fév 2012 - 10:19
Je me permets d'intervenir dans cette discussion littéraire, Duras j'ai un souvenir lointain de l'Amant rien de bien marquant, en revanche j'ai lu l'an dernier le ravissement et bien avec un jeu de mot bien nul ce livre m'a ravie vache
Gracq pas lu le rivage mais un balcon en forêt (si je me souviens bien du titre) et bien je me suis complètement laissé envahir par la poésie de l'écriture.
Proust ma difficulté c'est que je suis obligée de faire plusieurs lecture pour comprendre et pouvoir me laisser apprécier l'écriture, ce qui fait que je n'ai pas encore achevé la Recherche.
Je pense qu'il y a des âges et des moments dans la vie, et qu'il ne faut pas avoir peur de retenter la lecture d'un livre d'abord détesté. Je n'ai lu Stendhal que très tard car il me tombait des mains, et ensuite j'ai découvert Lucien Leuwen ensuite j'ai lu tout Stendhal tellement ce livre m'a fait aimer le lecteur.
avatar
Mufab
Esprit sacré

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par Mufab le Mar 28 Fév 2012 - 10:30
Je me demande à vous lire (car j'ai beaucoup apprécié en fac la lecture du "nouveau roman", de même, que, dans un autre genre, Beckett et Ionesco, et à l'autre bout (quoi que...) Diderot ou Rousseau, que j'ai lu tout Nothomb -du moins ses romans autobiographiques- avec délectation), si j'aime vraiment le XIXème (à part Zola, Maupassant, pour leurs personnages, et Flaubert, pour son ironie). Balzac, Dumas, Chateaubriand, par exemples, j'ai du mal. Stendhal m'a vraiment gonflée. Ce doit être à cause des milieux sociaux auxquels ils s'attachent (?) ou de leurs personnages : Julien Sorel et Emma Bovary ne m'intéressent pas du tout.

Comme quoi les goûts...

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")
Cath
Esprit sacré

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par Cath le Mar 28 Fév 2012 - 10:57
Flaubert! bisous






Ensuite, et seulement ensuite,les autres.
Anagramme
Expert

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par Anagramme le Mar 28 Fév 2012 - 11:06
Flaubert me tombe des mains. Malheureusement.

Dostoïevski est un génie.

(Je ne discute pas beaucoup là...oops)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par User5899 le Mar 28 Fév 2012 - 12:31
"Le nouveau roman", ça ne veut rien dire. Il n'y a guère de points communs entre les différents auteurs mentionnés, sauf d'être publiés chez Minuit Smile Entre Marguerite Duras, Alain Robbe-Grillet, Michel Butor, Samuel Beckett, Claude Simon, Natalie Sarraute, comment tenir des propos généraux ?
Pour ma part, autant j'aime énormément le roman à personnages déterminés et bien dépeints du XIXe, autant je m'en lasse passée une certaine époque, parce que je trouve que ces romans se copient, se ressemblent, qu'ils ne font qu'ajouter une figure aux autres. J'aime donc les romans de Michel Butor, dans lesquels des "ombres" se heurtent à des règles narratives fabriquées pour le roman précis auquel chacun appartient. Par exemple, l'énigme de L'Emploi du temps, qu'on ne connaîtra pas, parce que la règle "écrire uniquement à Bleston" est respectée et qu'au moment où le train démarre, l'écriture s'arrête. J'aime le fouillis du souvenir dans les premiers Claude Simon. Etc. En fait, j'aime que les genres littéraires évoluent et ne présentent pas toujours la même chose Smile
Par exemple, pour moi, La Modification est un livre génial, mais il faut le lire d'un coup d'un seul, se laisser prendre par ce type qui part avec un projet et au fil de ce lent voyage d'avant TGV, arrive en s'étant complètement transformé. Pas besoin d'état civil : quelle humanité, et quel beau sujet de roman !
Mathias Enard le réécrit en 2008, sous le titre Zone : une seule phrase de 500 pages yesyes yesyes yesyes


Dernière édition par Cripure le Mar 28 Fév 2012 - 12:39, édité 1 fois
thrasybule
Oracle

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par thrasybule le Mar 28 Fév 2012 - 12:38
Marguerite Duras a toujours nié appartenir au nouveau roman. Sinon d acc avec Cripure, il n y a que la fameuse photo où l on voit toutes les figures Nouveau Roman réunies qui donne l illusion de l' unité de ce mouvement au nom extrêmement flou
Sinon j achete un nouvel ordi aujourd'hui, marre de pas pouvoir développer...

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par User5899 le Mar 28 Fév 2012 - 12:41
De toutes façons, après Balzac, Flaubert, Stendhal, Zola et surtout Proust, comment penser que d'autres vont pouvoir nous intéresser à des gens bien campés ? Un Langlois, alors : un nom, mais finalement, un lambda Smile
avatar
Violet
Bon génie

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par Violet le Mar 28 Fév 2012 - 12:43
Un roi sans divertissement, j'ai eu du mal... Embarassed
avatar
MrBrightside
Esprit sacré

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par MrBrightside le Mar 28 Fév 2012 - 12:49
Cripure a écrit:
Mathias Enard le réécrit en 2008, sous le titre Zone : une seule phrase de 500 pages yesyes yesyes yesyes

Quelle horreur, on dirait le monologue final de Molly dans Ulysses de James Joyce :shock:

_________________
Narwhals!|Die Potato! Blog des trucs que je lis
 Glitter and be gay.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par User5899 le Mar 28 Fév 2012 - 12:50
@Violet a écrit:Un roi sans divertissement, j'ai eu du mal... Embarassed
Ah tiens ? Mais à quel âge, aussi ? Parce que je l'ai lu tout seul en 1re, et ça m'est passé au-dessus de la tête, il m'aurait fallu une étude.
avatar
Violet
Bon génie

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par Violet le Mar 28 Fév 2012 - 12:51
L'année dernière... Embarassed Embarassed Embarassed Razz
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par User5899 le Mar 28 Fév 2012 - 12:51
@MrBrightside a écrit:
Cripure a écrit:
Mathias Enard le réécrit en 2008, sous le titre Zone : une seule phrase de 500 pages yesyes yesyes yesyes

Quelle horreur, on dirait le monologue final de Molly dans Ulysses de James Joyce :shock:
cheers cheers cheers veneration veneration veneration veneration veneration veneration veneration veneration
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par User5899 le Mar 28 Fév 2012 - 12:51
@Violet a écrit:L'année dernière... Embarassed Embarassed Embarassed Razz
A Marienbad ? lol!
avatar
Leclochard
Guide spirituel

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par Leclochard le Mar 28 Fév 2012 - 12:52
Cripure a écrit:"Le nouveau roman", ça ne veut rien dire. Il n'y a guère de points communs entre les différents auteurs mentionnés, sauf d'être publiés chez Minuit Smile Entre Marguerite Duras, Alain Robbe-Grillet, Michel Butor, Samuel Beckett, Claude Simon, Natalie Sarraute, comment tenir des propos généraux ?
Pour ma part, autant j'aime énormément le roman à personnages déterminés et bien dépeints du XIXe, autant je m'en lasse passée une certaine époque, parce que je trouve que ces romans se copient, se ressemblent, qu'ils ne font qu'ajouter une figure aux autres. J'aime donc les romans de Michel Butor, dans lesquels des "ombres" se heurtent à des règles narratives fabriquées pour le roman précis auquel chacun appartient. Par exemple, l'énigme de L'Emploi du temps, qu'on ne connaîtra pas, parce que la règle "écrire uniquement à Bleston" est respectée et qu'au moment où le train démarre, l'écriture s'arrête. J'aime le fouillis du souvenir dans les premiers Claude Simon. Etc. En fait, j'aime que les genres littéraires évoluent et ne présentent pas toujours la même chose Smile
Par exemple, pour moi, La Modification est un livre génial, mais il faut le lire d'un coup d'un seul, se laisser prendre par ce type qui part avec un projet et au fil de ce lent voyage d'avant TGV, arrive en s'étant complètement transformé. Pas besoin d'état civil : quelle humanité, et quel beau sujet de roman !
Mathias Enard le réécrit en 2008, sous le titre Zone : une seule phrase de 500 pages yesyes yesyes yesyes

+100. Derrière le terme Nouveau Roman, il y a des styles, les oeuvres, si différentes qu'il me semble difficile de les rejeter en bloc sans les avoir toutes lues.
La Modification est une oeuvre incroyable: son rythme, ses images hallucinées dans la nuit, les projections du narrateur, la conscience qui va et vient entre l'extérieur et l'intérieur... Quel livre ! C'est un classique.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
MrBrightside
Esprit sacré

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par MrBrightside le Mar 28 Fév 2012 - 12:53
Cripure a écrit:
@Violet a écrit:Un roi sans divertissement, j'ai eu du mal... Embarassed
Ah tiens ? Mais à quel âge, aussi ? Parce que je l'ai lu tout seul en 1re, et ça m'est passé au-dessus de la tête, il m'aurait fallu une étude.

Je l'ai préparé en TL pour mon bac et j'ai bien accroché.

Par contre la même année, Nadja d'André Breton... tu en veux du dégoût littéraire, voilà le mien Very Happy

_________________
Narwhals!|Die Potato! Blog des trucs que je lis
 Glitter and be gay.
thrasybule
Oracle

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par thrasybule le Mar 28 Fév 2012 - 12:56
plus 466798,7654 pour Nadja, d ailleurs j ai toujours trouvé le surréalisme extrêmement vain parfois

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
Nestya
Bon génie

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par Nestya le Mar 28 Fév 2012 - 13:02
Ah oui, tiens, c'est vrai Nadja! J'ai dû faire le 1er cours de ma carrière sur Nadja dans la classe de ma tutrice. Je n'étais guère inspirée!

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
Cath
Esprit sacré

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par Cath le Mar 28 Fév 2012 - 13:43
@Leclochard a écrit:
La Modification est une oeuvre incroyable: son rythme, ses images hallucinées dans la nuit, les projections du narrateur, la conscience qui va et vient entre l'extérieur et l'intérieur... Quel livre ! C'est un classique.


Entièrement d'accord.
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Pour discuter (dans la paix, et un peu la guerre) de nos goûts et dégoûts littéraires...

par eliam le Mar 28 Fév 2012 - 14:01
Moi aussi, j'aime beaucoup La Modification et j'ajoute Les Gommes de Robbe-Grillet que j'adore.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum