Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
papatya
Niveau 5

Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par papatya le Lun 27 Fév - 10:58
Bonjour à tous,
Comme un certain nombre d'entre vous je n'ai pas obtenu satisfaction de ma demande de mutation : je réfléchis donc à postuler sur un poste éclair.
Je viens de lire des choses assez troublantes sur des forums tels que : changement du statut, contrat de cinq ans (là il me semble avoir lu dans une discussion qu'ayant été considéré comme abusif cela avait été annulé...)
Si vous avez des infos sur ce type de poste, merci de bien vouloir les partager.

_________________
"La beauté est circassienne, la richesse est française, mais la majesté est osmanlie"
InvitéPa
Niveau 5

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par InvitéPa le Mer 29 Fév - 20:44
Va sur le site de la banque interministériel des emplois publics et lis quelques fiches de poste en Eclair. Tu auras un aperçu de ce qui t'attends.
avatar
papatya
Niveau 5

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par papatya le Mer 29 Fév - 21:30
C'est fait ... Mais je n'en sais pas plus sur le statut..
Je souhaitais avoir des avis de personnes enseignant ds ces établissements, mais mon post n'a pas attiré des foules

_________________
"La beauté est circassienne, la richesse est française, mais la majesté est osmanlie"
avatar
MarieL
Érudit

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par MarieL le Jeu 1 Mar - 18:18
Deux expériences (mais ce ne sont que des cas particuliers)
- une jeune collègue TZR qui a été recrutée quand on s'engageait encore pour 5 ans. L'année suivante, un poste supprimé. Dernière arrivée, c'est elle qui part.
Il se murmure que c'était l'occasion de s'en "débarrasser", parce qu'il est plus facile de briller en entretien que dans la réalité quotidienne.
Son poste dans les faits n'avait rien de particulier, mais le fait d'avoir accepté un contrat l'obligeait plus ou moins à accepter diverses réunions et à s'engager dans de multiples projets (dont l'un qu'elle a saboté sans complexe lorsqu'elle a su qu'elle perdait son poste).

- deux postes profilés éclair cette année. Pas exactement à pile ou face : sur ces deux postes précisément, voilà plusieurs années que défilent les titulaires. Aucun n'est resté plus d'un an, plusieurs ont renoncé bien avant.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda
avatar
papatya
Niveau 5

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par papatya le Ven 2 Mar - 9:41
Axel a écrit:Deux expériences (mais ce ne sont que des cas particuliers)
- une jeune collègue TZR qui a été recrutée quand on s'engageait encore pour 5 ans. L'année suivante, un poste supprimé. Dernière arrivée, c'est elle qui part.
Il se murmure que c'était l'occasion de s'en "débarrasser", parce qu'il est plus facile de briller en entretien que dans la réalité quotidienne.
Son poste dans les faits n'avait rien de particulier, mais le fait d'avoir accepté un contrat l'obligeait plus ou moins à accepter diverses réunions et à s'engager dans de multiples projets (dont l'un qu'elle a saboté sans complexe lorsqu'elle a su qu'elle perdait son poste).

- deux postes profilés éclair cette année. Pas exactement à pile ou face : sur ces deux postes précisément, voilà plusieurs années que défilent les titulaires. Aucun n'est resté plus d'un an, plusieurs ont renoncé bien avant.

Merci Axel d'avoir partagé avec nous ces expériences... C'est ce type d'avis qui m'intéresse, parce qu'entre les textes et la réalité il y a souvent un fossé.
Cela me permettra de me faire une idée

_________________
"La beauté est circassienne, la richesse est française, mais la majesté est osmanlie"
InvitéPa
Niveau 5

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par InvitéPa le Lun 5 Mar - 15:51
En résumé quelques avis de collègues:
Par rapport à un autre type d'établissement c'est davantage de réunions, l'application rapide de toutes les réformes possibles sans discussion, des élèves beaucoup plus difficiles et des classes toujours aussi lourdes. La perspective d'enseigner en primaire suite à la mise en place de l'école du socle.
Très peu de reconnaissance de la hiérarchie pour le travail fait. C'est donc peu motivant. L'aspect positif c'est en général les relations entre profs. L'équipe est plus soudée.
Personnellement je ne m'y engagerai pas je préfère rester TZR.
avatar
Marillion
Sage

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par Marillion le Lun 5 Mar - 18:16
4 établissements de ce type dans la commune où je suis et je n'ai qu'un mot à dire : Attention !!
ClaireSpaña
Niveau 2

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par ClaireSpaña le Lun 5 Mar - 18:48
Axel a écrit:Deux expériences (mais ce ne sont que des cas particuliers)
- une jeune collègue TZR qui a été recrutée quand on s'engageait encore pour 5 ans. L'année suivante, un poste supprimé. Dernière arrivée, c'est elle qui part.
Il se murmure que c'était l'occasion de s'en "débarrasser", parce qu'il est plus facile de briller en entretien que dans la réalité quotidienne.

C'est elle qui part, d'accord, mais elle est partie où ? Est-ele restée dans l'académie du poste ECLAIR ? Si on ne tient pas les 5 ans, qu'est-ce qui se passe par la suite ? On peut demander une mutation ailleurs, dans un autre bahut de la même académie ?
avatar
Kiki
Habitué du forum

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par Kiki le Lun 5 Mar - 18:55
PANALIN a écrit:En résumé quelques avis de collègues:
Par rapport à un autre type d'établissement c'est davantage de réunions, l'application rapide de toutes les réformes possibles sans discussion, des élèves beaucoup plus difficiles et des classes toujours aussi lourdes. La perspective d'enseigner en primaire suite à la mise en place de l'école du socle.
Très peu de reconnaissance de la hiérarchie pour le travail fait. C'est donc peu motivant. L'aspect positif c'est en général les relations entre profs. L'équipe est plus soudée.
Personnellement je ne m'y engagerai pas je préfère rester TZR.
J'ai été remplaçant dans un collège "éclair" banlieue qui craint : non, les équipes ne sont pas nécessairement plus soudées. C'était chacun pour soi... Il n'y avait que l'agent d'entretien qui avait un mot gentil quand elle me croisait. Je me souviens d'un élève qui avait pu faire caca au 1er étage, à cinq mètres du bureau du Principal ...
avatar
pop-corn
Habitué du forum

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par pop-corn le Lun 5 Mar - 19:25
@Kiki a écrit:
PANALIN a écrit:En résumé quelques avis de collègues:
Par rapport à un autre type d'établissement c'est davantage de réunions, l'application rapide de toutes les réformes possibles sans discussion, des élèves beaucoup plus difficiles et des classes toujours aussi lourdes. La perspective d'enseigner en primaire suite à la mise en place de l'école du socle.
Très peu de reconnaissance de la hiérarchie pour le travail fait. C'est donc peu motivant. L'aspect positif c'est en général les relations entre profs. L'équipe est plus soudée.
Personnellement je ne m'y engagerai pas je préfère rester TZR.
J'ai été remplaçant dans un collège "éclair" banlieue qui craint : non, les équipes ne sont pas nécessairement plus soudées. C'était chacun pour soi... Il n'y avait que l'agent d'entretien qui avait un mot gentil quand elle me croisait. Je me souviens d'un élève qui avait pu faire caca au 1er étage, à cinq mètres du bureau du Principal ...

C'est pas possible, je suis passée dans la quatrième dimension!!!
avatar
mblonde
Niveau 9

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par mblonde le Mer 7 Mar - 15:40
Pour l'engagement de 5 ans il me semblait aussi qu'il y avait aussi quelque chose comme ça (mais pour trois ans). Je n'ai rien trouvé dans la circulaire 2012 à ce sujet et je suppose que ça a été abrogé car il semblait aussi que c'était un peu abusif par rapport au statut du fonctionnaire.

Cela dit je pense que l'histoire des 5 ans c'est pour les points pour les mutations. Dans mon académie au bout de 5 ans en ECLAIR tu as 800 points en intra (c'est plus qu'un voeu départemental avec rapprochement de conjoints, donc plus que pas négligeable) et 1000 points après 8 ans. EN bref tu peux rester moins j'ai l'impression mais tu n'en tireras aucun avantage (sauf celui éventuel de n'avoir pas eu ta mutation et d'avoir demandé un poste en ECLAIR pour te rapprocher de chez toi, question que je me suis aussi posée...). A vérifier...
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par Marie Laetitia le Jeu 5 Déc - 13:23
@pop-corn a écrit:
@Kiki a écrit:
PANALIN a écrit:En résumé quelques avis de collègues:
Par rapport à un autre type d'établissement c'est davantage de réunions, l'application rapide de toutes les réformes possibles sans discussion, des élèves beaucoup plus difficiles et des classes toujours aussi lourdes. La perspective d'enseigner en primaire suite à la mise en place de l'école du socle.
Très peu de reconnaissance de la hiérarchie pour le travail fait. C'est donc peu motivant. L'aspect positif c'est en général les relations entre profs. L'équipe est plus soudée.
Personnellement je ne m'y engagerai pas je préfère rester TZR.
J'ai été remplaçant dans un collège "éclair" banlieue qui craint : non, les équipes ne sont pas nécessairement plus soudées. C'était chacun pour soi... Il n'y avait que l'agent d'entretien qui avait un mot gentil quand elle me croisait. Je me souviens d'un élève qui avait pu faire caca au 1er étage, à cinq mètres du bureau du Principal ...
C'est pas possible, je suis passée dans la quatrième dimension!!!
Ah bah nous on a eu ça récemment! Nous sommes peut-être murs pour devenir ECLAIR Laughing 

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Cowabunga
Habitué du forum

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par Cowabunga le Jeu 5 Déc - 21:15
Je suis en ECLAIR. Les postes sont à profil et passent sur un mouvement spécifique ; mais dans mon académie, il y a si peu de candidats que les postes finissent au mouvement général...
Il était question, l'année dernière, de nous aligner sur un recrutement proche de celui qui a cours dans la fonction territoriale (sur entretien, avec un contrat pour 3 ans, renouvelable) ; certains établissements ont même fait signer des contrats à leurs profs ; mais ce projet a été démonté par le Conseil d'Etat / le Conseil Constitutionnel (je ne sais plus).
En réalité, c'est même tout le système ECLAIR qui a été rejeté, mais comme on n'avait rien d'autre à proposer, on a gardé ce qui avait cours quand on avait RAR pour étiquette.

Actuellement se déroulent de prétendues assises de l'Education prioritaire, où l'on fait semblant de consulter les profs pour produire des synthèses où tout le monde affirme vouloir travailler en interdisciplinarité et selon la pédagogie de projet. Evil or Very Mad C'est ça l'enfer qui t'attend.

Oui, les établissements ECLAIR sont des lieux éprouvants, particulièrement la 1e année. Outre les problèmes de comportement (qui peuvent être tout aussi violents et démesurés dans des établissements sans étiquette), c'est surtout l'immensité des difficultés scolaires et le peu de moyens que tu reçois pour y remédier qui te laissent pantois. Là où, dans un établissement "classique", tu vas déplorer le fait que certains 6e ne savent pas lire, c'est normal dans mes classes, où l'on se plaint plutôt qu'ils ne connaissent pas l'alphabet et ne savent pas écrire toutes les lettres.

Personnellement, j'ai choisi de venir dans ce type d'établissement, et j'ai la chance de bosser avec une équipe formidable. Je crois que, si tu en as envie et si tu t'y prépares, l'ECLAIR peut aussi être une chouette aventure.

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur
avatar
yogi
Grand sage

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par yogi le Ven 6 Déc - 4:59
Mon équipe en ECLAIR était super sympa.
Sinon c'était genre une grosse ZEP de 1000élèves donc finalement,les moyens ne sont pas énormes pour tout ce qu'il y a à faire. Pas facile...

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
Pupuch76
Niveau 9

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par Pupuch76 le Ven 6 Déc - 20:29
J'apporte ma petite contribution (je voulais le faire hier mais suite à une fausse manip'... j'ai tout effacé! Very Happy Me suis dit que c'était peut-être parce que ce que j'avais décrit était trop noir et qu'inconsciemment je ne pouvais pas envoyer ce témoignage, donc je vais recommencer en plus "positif"... hum... je vais essayer!)

Je suis TZR en ECLAIR cette année, je suis arrivée là parce que ce n'est pas un poste qui peut être au mouvement (si j'ai la "chance" d'avoir 18H, c'est parce que ma collègue qui a son poste fixe fait plein d'IDD, prends les SEGPA, les ULIS... pour avoir son temps plein).

Je ne suis pas là parce que je l'ai demandé, mais parce que je n'avais presque pas de points, et que pour tous les TZR : "tout sauf là"... Mon collège n'a pas très bonne presse.

J'ai des classes à 29 pour les 6e (mon CDE ne sait pas dire non), et je me retrouve PP d'une 6e qui a perdu son PP en cours de route (dépression). Ma 6e est aussi difficile que mes 4e, ce sont des "petits êtres maléfiques" sans foi ni loi (ils ont réussi à caillasser un bus à la sortie du collège "pour rire" Rolling Eyes)

S'il n'y avait que l'effectif et leur comportement incorrect, insolent, politiquement incorrect... Non en plus ils refusent de travailler. Cette année avec mes 4e je vais devoir prendre des pincettes pour faire le programme reproduction car ils m'ont dit clairement qu'ils s'y opposaient (15 élèves/20 dans une classe... youhouh! cheers )

On passe le fait qu'ils nous insultent, nous mordent (oui nous avons eu un "bébé mordeur" qui a promis de ne plus faire de bêtises... et qui vient de tabasser violemment un élève, parce que notre CDE a refusé la mesure conservatoire en attendant son conseil de discipline).

Parlons un peu du personnel du collège... Peut être que ça aidera à comprendre le pourquoi du comment:
- 1/3 des effectifs mute chaque année (gros turn over)
- 75% de moins de 35 ans (nous sommes considérés comme des grands frères et grandes soeurs, des potes pas des adultes)
- 3/4 de femmes.
- un CDE "mou".

On pourrait penser "équipe jeune donc soudée"... Pas du tout, ici on pratique le chacun pour soi, j'ai jamais vu des profs faire autant la gueule en salle des profs. Ralerie générale : au mois de décembre, on ne connaît même pas le prénom de tous les profs, on ne sait pas forcément qui fait quoi. Est ce que pour autant les uns vont faire des efforts pour connaître les autres? Non.

Les cours : au départ je me suis creusée la tête, j'ai essayé de faire des trucs attractifs... Devant la non réactivité des élèves... j'ai abandonné les super cours par démotivation personnelle. Sur 11 classes, il n'y en a que 2 pour lesquelles je me creuse, je crée des projets supplémentaires qui peuvent leur plaire, qui les change des cours habituels, qui éveillent leur curiosité...
Je passe autant de temps sur mes copies que dans les établissements de meilleur niveau dans lesquels je suis tombée. Pas parce qu'ils écrivent des tonnes et des tonnes de choses... Non, seulement parce que le peu qu'ils écrivent est incompréhensible et que je passe un temps fou à chercher le sens de leurs mots, de leurs phrases, avant de voir s'ils ont compris la consigne et y ont répondu correctement.

Il nous manque des profs (anglais et histoire géo) depuis plus d'un mois... D'autres professeurs enchaînent les arrêts maladie. Moi je tiens pour l'instant mais peut-être que je finirais par en prendre moi aussi.

Actuellement, si on me posait la question : "es-tu heureuse de venir travailler au collège?", je répondrais : "vivement les mutations".

Donc tout dépend des ECLAIR on peut tomber sur le pire comme le meilleur.

(Après m'être relue... Ben non en fait je n'arrive pas à faire un témoignage joyeux!)
avatar
Cowabunga
Habitué du forum

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par Cowabunga le Ven 6 Déc - 21:20
En fait, et je m'en suis rendu compte seulement après avoir posté, le message initial date de 2012...boulet 
Je pense que la collègue a fait son choix depuis longtemps !!


Dernière édition par Cowabunga le Ven 6 Déc - 23:14, édité 1 fois

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur
avatar
yogi
Grand sage

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par yogi le Ven 6 Déc - 21:24
Je m'étais retrouvée en ECLAIR car le poste était au mouvement,je ne savais pas ce que c'était,personne ne m'avait que j'allais d'office en ECLAIR alors que c'était des postes à profil.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
Pupuch76
Niveau 9

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par Pupuch76 le Ven 6 Déc - 22:52
@Cowabunga a écrit:En fait, et je m'en suis rendue compte seulement après avoir posté, le message initial date de 2012...boulet 
Je pense que la collègue a fait son choix depuis longtemps !!
Je dirais même plus ... abg Very Happy
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par Marie Laetitia le Sam 7 Déc - 7:36
@Cowabunga a écrit:En fait, et je m'en suis rendu compte seulement après avoir posté, le message initial date de 2012...boulet 
Je pense que la collègue a fait son choix depuis longtemps !!
Voui mais si tu ne réponds pas au collègue qui a posté le premier message, ta réponse peut aider tous les autres... (c'est moi qui ai fait remonter le fil)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Contenu sponsorisé

Re: Poste éclair : ce qu'il faut savoir ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum