Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
calista
Niveau 5

Les sanglots longs des violons de l'automne

par calista le Mer 29 Fév 2012 - 15:37
Bonjour,

Fraîchement débarquée au lycée (TZR courte durée)je prépare une L.A; le souci c'est que les corrigés du livre m'indique une métaphore pour "Les sanglots longs des violons de l'automne" de Verlaine.
Je ne la vois pas, en fait je ne comprends pas l'image. Qui est comparé à quoi?
Bref, que faut-il comprendre sur les violons de l'automne? C'est quoi?

Si une bonne âme pouvait m'expliquer, c'est dans l'urgence, c'est pour demain!

Merci!


Dernière édition par calista le Mer 29 Fév 2012 - 18:48, édité 1 fois
avatar
leyade
Bon génie

Re: Les sanglots longs des violons de l'automne

par leyade le Mer 29 Fév 2012 - 18:43
Je fais remonter ton message!

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
calista
Niveau 5

Re: Les sanglots longs des violons de l'automne

par calista le Mer 29 Fév 2012 - 18:49
Merci!
Comme je vois que mon sujet n'a pas beaucoup de succès cela me rassure.
Personne ne doit bien voir cette fameuse métaphore!!!
Ou personne n'a bien compris ce vers!!!
Comme moi!
lol
avatar
Blan6ine
Expert

Re: Les sanglots longs des violons de l'automne

par Blan6ine le Mer 29 Fév 2012 - 18:56
> les bruits de l'automne (feuiles mortes, vent, pluie...) sont assimilés au son du violon, son lui-même assimilé à un sanglot.
Ok?
avatar
Hervé Hervé
Fidèle du forum

Re: Les sanglots longs des violons de l'automne

par Hervé Hervé le Mer 29 Fév 2012 - 18:56
Les violons jouent des notes (parfois de la musique) et ne poussent pas des sanglots.

Et l'automne ne joue pas de violon non plus...

On peut lire aussi l'automne comme une métaphore de la vieillesse...(même si c'est un poème de jeunesse).

Bon à toi de faire ta sauce.

_________________
« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (Almeida Garrett cité parJosé Saramago).
avatar
Hervé Hervé
Fidèle du forum

Re: Les sanglots longs des violons de l'automne

par Hervé Hervé le Mer 29 Fév 2012 - 18:58
J'ai trouvé ça: http://www.academie-en-ligne.fr/Ressources/4/FR61/MEDIAS/ANIM-5d50e96b-a815-4f92-809e-6beae2bb05db.swf

_________________
« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (Almeida Garrett cité parJosé Saramago).
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: Les sanglots longs des violons de l'automne

par liliepingouin le Mer 29 Fév 2012 - 18:59
IL y a une première métaphore en effet dans l'emploi du mot "sanglot"
Et on peut en voir une deuxième dans l'usage du mot "violons",

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
calista
Niveau 5

Re: Les sanglots longs des violons de l'automne

par calista le Mer 29 Fév 2012 - 21:04
MERCI pour vous réponses!!!!!!!!!!!!!!!

C'est bon, j'ai compris!
Je suis trop nulle mis je me soigne! Grâce à vous!

A bientôt, encore merci!
avatar
Duplay
Expert spécialisé

Re: Les sanglots longs des violons de l'automne

par Duplay le Mer 29 Fév 2012 - 22:12
@calista a écrit:Bonjour,

Fraîchement débarquée au lycée (TZR courte durée)je prépare une L.A; le souci c'est que les corrigés du livre m'indique une métaphore pour "Les sanglots longs des violons de l'automne" de Verlaine.
Je ne la vois pas, en fait je ne comprends pas l'image. Qui est comparé à quoi?
Bref, que faut-il comprendre sur les violons de l'automne? C'est quoi?

Si une bonne âme pouvait m'expliquer, c'est dans l'urgence, c'est pour demain!

Merci!

Ici Radio Londres... etc. Laughing
carlotta
Neoprof expérimenté

Re: Les sanglots longs des violons de l'automne

par carlotta le Mer 29 Fév 2012 - 22:21
A propos de ce poème j'ai une question : c'est 4 4 3 ou 4 4 4?
Mo no ton ou monotone? Il me semble qu'on ne compte pas une syllabe avec e final mais j'ai lu un commentaire sur internet qui dit que c'est 4 4 4...
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Les sanglots longs des violons de l'automne

par Oudemia le Mer 29 Fév 2012 - 22:29
Il faut se méfier des commentaires sur Internet!
On ne compte jamais le -e en fin de vers:

automn(e)/monoton(e)

et blême quand/ sonne l'heur(e)

C'est donc bien 4/4/3
carlotta
Neoprof expérimenté

Re: Les sanglots longs des violons de l'automne

par carlotta le Mer 29 Fév 2012 - 22:39
Merci Oudemia, cela confirme ce que je pensais.
Contenu sponsorisé

Re: Les sanglots longs des violons de l'automne

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum