Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par *Kati* le Ven 2 Mar 2012 - 15:34

Merci pour ta réponse, Zaubette!

Mais je suis toujours perplexe quant au choix des livres à mettre à la disposition des élèves lorsque je vois une telle différence de niveau de lecture entre eux (ça va du niveau mi GS de Doublecasquette à au moins CE2!!!)

... à moins de sélectionner des livres "moyens"

qui risquent de ne satisfaire personne! confused



Mais, bon... je vais réflécir à comment organiser un rallye car j'aime l'idée

(et puis... Wink j'ai vu que chez toi, il y avait plein de questionnaires déjà prêts! ça fait gagner du temps...!)


Dernière édition par *Kati* le Ven 2 Mar 2012 - 16:21, édité 1 fois

*Kati*
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par Zaubette le Ven 2 Mar 2012 - 16:19

@*Kati* a écrit:Merci pour ta réponse, Zaubette!


(et puis... Wink j'ai vu que chez toi, il y avait plein de questionnaires déjà prêts! ça fait gagner du temps...!)

Il y en a 1 de 12 titres + 1 de 13 titres + 1 de 11 titres de Pennart. Mais il faut avoir les albums dans ta classe...

Zaubette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par Zaubette le Ven 2 Mar 2012 - 16:27

@Sapotille a écrit:
En consultant ton blog, j'ai pensé à ma commande d'hier chez "Lire, c'est partir" pour une école africaine.

J'aime beaucoup la sélection de ton rallye, mais ils n'ont pas cela sur leur site...
C'est dommage ...

Oui...mes rallyes sont faits à partir de la littérature de jeunesse actuelle. Chez lire c'est partir, il y a des créations originales, ou des textes tombés dans le domaine public. Ils ne peuvent pas vendre de la littérature actuelle à si bas prix...

Zaubette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par Sapotille le Ven 2 Mar 2012 - 16:35

@Zaubette a écrit:

Oui...mes rallyes sont faits à partir de la littérature de jeunesse actuelle. Chez lire c'est partir, il y a des créations originales, ou des textes tombés dans le domaine public. Ils ne peuvent pas vendre de la littérature actuelle à si bas prix...

C'est ceux-ci que je sélectionne en priorité, bien sûr...

Et pas besoin d'encourager les gamins à lire, la motivation est là.

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par Mufab le Ven 2 Mar 2012 - 20:34

@Zaubette a écrit:
Il faudrait aussi trouver le moyen de faire entrer des lectures plus classiques dans la lecture plaisir.
Car notre but (enfin...le mien en tous cas) est de favoriser la lecture de livres entiers, mais aussi de construire des élèves "cultivés" (c'est peut-être un bien grand mot), de leur ouvrir l'esprit et de leur donner accès à une culture commune, à une partie du patrimoine littéraire et culturel.
C'est là le coeur du débat, je l'ai bien compris....quelle culture voulons-nous transmettre à nos élèves?
Pour ma part, je souhaiterais qu'ils quittent mon cycle 2 en ayant une idée (je ne veux pas utiliser le terme "connaitre") les contes classiques de Perrault et de Grimm, des fables de la Fontaine, mais aussi des auteurs contemporains comme Geoffroy de Pennart, Catharina Walckx, Claude Ponti, Pierre Gripari....

Oui, les contes et les fables, ils aiment beaucoup...

Quant à la question "Culture" (au sens de : "avoir entendu parler de..."), elle n'est pas prégnante chez moi. J'estime qu'ils ne sont qu'en Ce2, qu'ils iront tous au Collège... Et que ma priorité est de leur donner les outils pour accéder ensuite aux grands textes littéraires, dans toute leur subtilité, leur complexité, leur second degré souvent :
1) qu'ils sachent lire;
2) rédiger correctement une réponse à un questionnaire en retrouvant dans le texte des éléments - et non en inventant une réponse... c'est-à-dire les habituer à retourner au texte;
3) Qu'ils augmentent leur vitesse de lecture (même avec des textes basiques ou actuels, au vocabulaire courant, qui serait automatisé, et ne gênerait plus la découverte de structures ou de mots plus rares);
4) Qu'ils aient en mémoire (c'est-à-dire qu'ils apprennent quasiment par coeur, via la théâtralisation, la recopie...) quelques paragraphes de contes, des fables aussi, des répliques de dialogues... afin de leur donner des structures phrastiques assez variées.
= des savoirs transférables...

En fait, si je donnais par exemple à lire un extrait de Molière, ce serait presque dans l'objectif de l'apprendre, comme un poème...

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par doctor who le Ven 2 Mar 2012 - 20:40

@Mufab a écrit:
En fait, si je donnais par exemple à lire un extrait de Molière, ce serait presque dans l'objectif de l'apprendre, comme un poème...

Je trouve cet objectif excellent.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par Dhaiphi le Ven 2 Mar 2012 - 20:57

@Mufab a écrit:J'estime qu'ils ne sont qu'en Ce2, qu'ils iront tous au Collège...
encore plus sûrement qu'au Paradis, ce qui n'est pas peu dire. Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par PurpleBanner le Ven 2 Mar 2012 - 21:54

L’année dernière, en CM1, un principe : de la lecture dans les devoirs, tous les soirs avec pour objectif d’avoir toujours un livre en cours.
Ont été lus, en série (beaucoup de pas chers à l’achat car tombés dans le domaine public):
- L’école du désert, Cécile Roumiguière (le premier : pas terrible mais facile pour passer le cap du : « J’ai lu un livre entier en 3 jours ! », insurmontable sinon pour ceux qui se lassent dès la 3ème page parce qu’ils doivent faire trop d’efforts pour comprendre ce qu’ils lisent, ça permet d’emmener tout le monde).
Puis, dans le désordre :
- Loin des yeux, près du cœur, Thierry Lenain
- La belle et la Bête, Madame Leprince de Beaumont
- L’oiseau bleu, Madame D’Aulnoy
- Contes choisis, Charles Perrault
- Kurt et le poisson, Erlend Loe
- Kamo, l’idée du siècle, Daniel Pennac
- Le magicien d’Oz, L. Franck Baum
- Etranges étrangers, Jacques Prévert
- Mon premier La Fontaine, Fables.
- Le puma aux yeux d’émeraude, Yves-Marie Clément

Dès qu’une adaptation cinématographique existait, nous l’avons vu, après (toujours après) avoir lu le livre (plus de 10 films dans l’année avec les contes). J’ai fait peu de sorties cette année là…
Parfois un questionnaire de lecture à réponses rédigées, parfois des qcm, parfois rien que la séance quotidienne quasi systématique de «mise en commun » (lecture à voix haute par un élève, débat interprétatif, un ou plusieurs élèves résume(nt)…), à l’oral). Parfois pas.
Selon la difficulté du texte, je soutenais plus ou moins la lecture, lisais moi-même certains passages (pour L’Oiseau bleu par exemple, super difficile, mais faisable).
Le dernier jour de l’année, j’ai donné un document aux élèves (que j'essaye de joindre mais je ne sais pas si je vais y parvenir...) rassemblant des livres classiques ou des "page turner" pouvant être empruntés dans toutes les bibliothèques.

Bon, les films, je pense que c’était un vrai plus.
J’ai adoré travailler la littérature comme ça (j’adore faire lire les élèves de toute façon, exiger d’eux un avis nuancé et argumenté sur tout livre…).
Le fait de lire beaucoup de livres permet de les entendre exprimer qu’ils n’ont pas aimé tel ou tel bouquin sans grincer des dents, sans avoir l’impression de « gâcher » : s’ils n’ont pas aimé celui-là c’est qu’ils ont préféré l’autre. C’est bien quand même. Pour ne pas aimer il faut avoir lu !
(Tout ça me manque beaucoup en CP…)
C’est vrai que le rallye c’est bien pour la motivation. Une année, j’aimerais essayer un genre de compétition finale par équipe, style « Questions pour un champion » sur tous les livres lus ; quelqu’un a déjà fait ça ?
Fichiers joints
idées de lecture.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(25 Ko) Téléchargé 19 fois


Dernière édition par PurpleBanner le Lun 4 Mar 2013 - 10:53, édité 1 fois

PurpleBanner
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par Zaubette le Ven 2 Mar 2012 - 22:01

Merci pour ta liste PurpleBanner ! Je me la garde au chaud.

Dis, tu avais acheté autant d'exemplaires des livres cités que d'élèves? Quel budget!

Zaubette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par mflo le Ven 2 Mar 2012 - 22:15

Je n'ai jamais fait de rallye lecture, mais j'avais mis en place, sur les conseils d'une cpc, une malle de livres sur un thème.

Certains en plusieurs exemplaires, la plupart en un seul. Les CM choisissaient librement dans la malle. Ils avaient un créneau en classe pour lire et pouvaient emporter le livre choisi chez eux. Ils en changeaient librement.

Ils avaient chacun une feuille A3 pour chaque thème, avec en colonnes des caractéristiques des livres (par exemple pour les écrits à la première personne : qui est le narrateur? y a-t-il des réponses aux écrits ? ...)

En ligne, chaque élève écrivait le nom du livre qu'il venait de terminer et remplissait les colonnes. Ce document n'était pas ramassé. De temps en temps je passais le ragarder avec chacun. Il ne s'agissait pas de contrôler, mais de discuter du livre, éventuellement de rectifier une mauvaise compréhension.

En parallèle, il y avait en principe un livre commun à tous en lecture suivie, et/ou un livre plus difficile que je leur lisais en épisodes sur chaque thème.

Bilan de l'opération :
- Ce système m'a permis de leur proposer des livres auxquels je tenais mais dont je ne disposais que d'un ou deux exemplaires.
- La malle était sur chaque thème composée de livres de longueur et de difficulté très diverses, ce qui permettait aux moins lecteurs d'en lire quand même plusieurs.
- Ils ont vraiment joué le jeu et remplissaient la feuille de mise en parallèle des livres consciencieusement.
- Les élèves parlaient entre eux des livres lus et se les conseillaient.

MAIS je ne suis pas sure d'avoir réussi à rassurer les moins lecteurs. Ils continuaient à choisir spontanément les livres les plus courts.
Peut-être faudrait-il les habituer à ce système sur plusieurs années.

mflo
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par PurpleBanner le Ven 2 Mar 2012 - 22:21

@Zaubette a écrit:Merci pour ta liste PurpleBanner ! Je me la garde au chaud.

Dis, tu avais acheté autant d'exemplaires des livres cités que d'élèves? Quel budget!

La Fontaine, Perrault, Prévert, La belle et la bête (avec L'oiseau bleu) sont à environ 2 euros (+ ou -), donc 200 euros environ pour le tout.
Lenain et Erlend Loe sont les plus chers.
Le reste était déjà dans l'école.
Tous les ans je commande plusieurs séries: je regarde les séries les moins chères (textes les plus classiques) parce que je veux vraiment qu'ils aient le bouquin sous les yeux. Je crois que je préférerais étudier en classe entière un livre moyen en série plutôt qu'un excellent livre en un seul exemplaire, quitte à critiquer et expliquer pourquoi il y a des choses meilleures...
Mais bon, c'est une chance, le moins cher est rarement le plus mauvais en littérature...

PurpleBanner
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par Zaubette le Ven 2 Mar 2012 - 22:24

OK merci de ta réponse, PurpleBanner.

Zaubette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par PurpleBanner le Ven 2 Mar 2012 - 23:33

@mflo a écrit:
MAIS je ne suis pas sure d'avoir réussi à rassurer les moins lecteurs. Ils continuaient à choisir spontanément les livres les plus courts.

Il faut le voir positivement: ils avaient donc envie de terminer le livre avant même de l'avoir commencé, ils avaient compris que c'était important de finir la lecture! C'est un excellent début je trouve...
A l'aune d'une année, d'une classe, je trouve qu'il est très difficile de voir l'évolution du niveau de lecture des élèves faibles lecteurs: par rapport aux lecteurs experts de la classe, ils resteront toute l'année plus faibles (c'est un des écueils du rallye tels que j'en ai menés: les bons lecteurs au départ sont souvent toujours les gagnants... c'est bien cette idée de récompenser les efforts comme reporté plus haut dans la discussion).

Les "inonder" de livres (c'est aussi un des principes du rallye) aide à désacraliser la lecture d'un livre pour certains, à rendre l'acte un peu plus anodin.
Je pense aussi qu'il est parfois utile, si on le peut, de se "dévoiler" en tant que lecteur, d'expliquer que nous aussi, il y a des livres que nous n'avons pas aimés bien que nous les ayons lus, des livres au bout desquels nous ne sommes pas arrivés, lesquels, pourquoi...

PurpleBanner
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par mflo le Sam 3 Mar 2012 - 11:19

Je trouve comme toi qu'il convient de désacraliser le livre.

Si on donne un livre à lire, c'est un travail obligatoire, on attend de l'élève qu'il le mène à terme, qu'il y trouve du plaisir ou non. S'il n'a pas aimé, il aura l'occasion de le dire et de l'expliquer.

La démarche est toute différente dans le cas de la malle de livres. L'élève peut choisir, feuilleter, essayer et au besoin renoncer à un livre. Après tout, n'est-ce pas l'attitude qu'on attend d'un vrai lecteur ? Choisir, se faire une opinion, apprendre à ressentir puis à exprimer des préférences.

Le tout est que la situation soit claire pour les élèves : si c'est obligatoire, on le fait, si on peut choisir son livre, on a le droit de changer d'avis. En étant capable dans les deux cas d'expliciter son opinion.

Quant au rallye, il me semble en effet que sa grosse faiblesse vient de ce qu'il y a de bonnes chances pour qu'on connaisse le gagnant à l'avance. Dans ce cas, comment cela peut-il être motivant pour les petits lecteurs ? Mais je répète que je connais mal ce principe que je n'ai pas pratiqué...

mflo
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par Mufab le Sam 3 Mar 2012 - 11:26

@mflo a écrit:
Quant au rallye, il me semble en effet que sa grosse faiblesse vient de ce qu'il y a de bonnes chances pour qu'on connaisse le gagnant à l'avance. Dans ce cas, comment cela peut-il être motivant pour les petits lecteurs ? Mais je répète que je connais mal ce principe que je n'ai pas pratiqué...

Fraisedesbois donnait une piste intéressante.
On pourrait faire 3 catégories (à la condition de bien connaître les élèves) : petit, moyen et bon lecteurs.
Mais là encore, il y a le risque de coller une étiquette pygmalionne sur le dos des "petits" lecteurs...

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par mflo le Sam 3 Mar 2012 - 11:31

C'est peut-être une solution.

L'étiquette, ils l'ont déjà et la connaissent parfaitement. Ils ne sont pas idiots et voient bien que certains dévorent de gros livres alors que d'autres ont du mal à se lancer dans un album.

Les valoriser dans leur catégorie ne peut que les engager à essayer d'en changer.

mflo
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par coindeparadis le Mer 11 Déc 2013 - 15:54

Une collection Hatier de romans du CP au CE2 (trois niveaux) avec des "sous-collection" comme celle consacrée à la mythologie. Certains ouvrages sont accompagnés (voir le site) de fiches d'exploitation réalisées par des instits.
http://www.editions-hatier.fr/collection/hatier-poche#presentation

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par zoupinette le Mer 18 Déc 2013 - 20:48

Je vous rejoins pour les rallye lecture. Ca marche pas mal. Si dans l'école, il y a une classe de même niveau, on peut organiser un défi lecture. Les deux classes lisent les mêmes livres. Chaque classe produit un Q.CM pour chaque livre puis on passe l'épreuve en même temps. Lors des résultats on rassemble les deux classes , on lit une histoire et on annonce les résultats. Ca marche bien mais ça prend beaucoup de temps. Lors de la rédaction des Q.CM. , les bons lecteurs posent des question de compréhension générale alors que les faibles lecteurs s'attachent à des détails. Qu'en pensez-vous ?

Lors de ces rallyes j'ai toujours le même problème, j'ai toujours deux ou trois lecteurs moyens qui font mine de lire des livres. Évidemment, ils se plantent aux questionnaires donc ils doivent recommencer mais ils ne lisent que sous la contrainte. C'est dommage. Ils ont un mal fou à se plonger dans le livre. Comment faire pour les motiver ? Peut-être un problème de sélection de livre ?

zoupinette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures longues au Ce, et pourquoi pas au CM.

Message par Myli le Jeu 2 Jan 2014 - 13:02

Bonjour, je n'ai pas lu toutes les pages (suis nouvelle sur le forum). Je suis enseignante en CM1-CM2.
Mes élèves lisent beaucoup d'oeuvres intégrales dans l'année (on en lit une dizaine ensemble: 2 par période au moins), en alternant album, roman court, roman long...
Ce qui les fait lire aussi en plus, ce sont les lectures en réseau.
Exemple : on a étudié journal d'un chat assassin. J'ai en ma possession plusieurs exemplaires du retour du chat assassin, de l'anniversaire du chat assassin et du Noël du chat assassin alors le soir, je distribue les livres (et les mains se lèvent pour avoir le livre). Lorsqu'on a lu Terriblement vert de la série Samuel, j'ai proposé les autres livres de la série et certains ont lu plus de 10 livres d'Hubert Ben Kemoun (OK ils ne sont pas longs mais ce sont des oeuvres intégrales quand même)

ma liste de livres étudiés ou lus collectivement cette année

_________________
Enseignante CM1-CM2 en Bretagne
Venez voir mon site web http://classedemyli.over-blog.com/

Myli
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum