Evaluez votre formation Iufm

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment jugez-vous votre formation à l'IUFM?

6% 6% 
[ 10 ]
32% 32% 
[ 53 ]
62% 62% 
[ 102 ]
 
Total des votes : 165

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par Duplay le Sam 3 Mar 2012 - 18:04

@Ronin a écrit:J'ai appris 5 % du métier à l'iufm. Le reste ce sont les collègues plus expérimentés, les lectures, les débats entre débutants, internet, les échanges avec les psys et les orthophonistes etc.

Par contre je me suis bien fait taper sur la caboche pour l'avoir un peu trop ouvert.

Pour moi l'IUFM ça restera le goulag de la pédagogie. "Exprimez-vous librement" : les idiots qui l'ont fait et qui sont sortis de la doxa se sont faits jeter. Je n'ai jamais autant pensé à Georges Orwell et Soltjenitsyne qu'en deuxième année.

Je ne me suis jamais autant ennuyé. Je n'ai jamais eu autant envie de frapper.

Voilà. Mais ne soyons quand même pas si négatifs !

Pour ma part, cette année passée à l'IUFM m'a permis de vivre une expérience extrême à moindre frais, que je n'aurais jamais eu l'occasion de vivre ailleurs : l'immersion pendant quelques mois dans la reconstitution d'un hôpital psychiatrique soviétique de l'époque stalinienne. Je dis à moindre frais car, au terme de l'année, on retrouve sa liberté et la vie reprend son cours.

Par ailleurs, à l'usage, je me suis rendu compte que cette formation était en fait très utile : il suffisait juste d'avoir compris que nous avions entre les mains, à son issue, une boussole qui indique le sud.

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par Mehitabel le Sam 3 Mar 2012 - 18:11

Kruella a écrit:Je me suis cogné deux ans, en tant que certifiée, à l'IUFM de Bordeaux. La disciplinaire pouvait être pas mal, exceptionnellement. La pluri m'a surtout appris à disposer les tables de plein de façons différentes : allez, aujourd'hui on met les tables en U ! aujourd'hui, vous vous mettez par quatre, rapprochez les tables ! etc.
J'ai eu des journées assez délirantes (une avec l'armée, une avec le MEDEF, par exemple Laughing manquait plus que l'archevêque et le tableau était complet !)
J'ai trouvé que l'IUFM était surtout une école de la soumission et à ce titre, les deux années que j'y ai passées (surtout la deuxième) ont été particulièrement difficiles pour ne pas dire malsaines. Les formateurs qui se la jouent copain-collègue et qui évaluent en même temps, les menaces de redoublement/ d'ajournement proférées contre tout dissident (un petit côté camp de rééducation ?), les journées où l'on se traîne d'atelier de parole en pause café... Le seul truc bien, c'était de se mettre une mine avec les autres stagiaires au repas de midi. Les cours de l'après-midi passaient mieux avec un peu d'alcool dans le sang.

Même IUFM et je reconnais plein de choses!!!!!
Des souvenirs émus de certains ateliers de paroles où le formateur écrivait un mot au tableau ("enfant") et où à tour de rôle on devait se lever pour aller écrire un mot qui faisait sens en fonction de ce mot là= 1 heure/ pause/ 2ème heure, vous allez maintenant écrire un mot qui fait sens à n'importe quel mot déjà écrit sur le tableau, prenez votre temps pour vous lever, réfléchir/fin de la matinée.
Où alors, par écrit vous racontez un conflit vécu avec un membre de l'équipe pédagogique=1 heure/pause/ maintenant vous racontez ce conflit, tour de table/ on vote pour savoir quel conflit vous voulez que nous formateurs vous voulez que l'on analyse/vote/pause/ retour sur le conflit.

Bref, que de temps perdu, en disciplinaire comme en inter. Et la journée Lettres/TICE ou ni le TBI ni les ordi portables ne marchaient, mémorable...
Qu'est-ce que j'ai pu sécher... Rolling Eyes Rolling Eyes

Merci au grand coup de g**** d'une stagiaire arrivée en retard en cours car la salle n'était JAMAIS indiquée et qui avait fait tout l'IUFM pour nous trouver et qui suite à la remarque d'un formateur "Quand on est un prof responsable on arrive à l'heure" avait répondu :colere: :colere: :colere: :colere: :colere: :colere: :colere: :colere: , grand moment de solitude du formateur...

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par freche le Sam 3 Mar 2012 - 18:21

La formation générale était inutile, sauf une séance sur l'orientation des élèves : on nous a donné des bulletins de 3e d'élèves, leurs intentions d'orientation, et on devait conseiller une orientation. A la fin de la journée, on nous a dit ce qu'ils étaient devenus.
La formation disciplinaire était intéressante, elle m'a beaucoup servit pendant l'année de stage (moins après car elle concernait plutôt le lycée et j'ai été nommée en collège)
C'était il y a 18 ans.
En tout cas, une chose m'a frappée : il y avait un certain nombre de stagiaire qui corrigeaient leurs copies pendant les formations. Ça me choquaient et je leur demandais s'il accepteraient que leurs élèves fassent pareil en cours si le sujet ne les intéressaient pas. Ils me répondaient que non, et qu'ils préféraient avoir 18 h de cours plutôt que 4 à 6 h et 12 h de formation... ils ne savaient pas ce qu'ils disaient...

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par C'est pas faux le Sam 3 Mar 2012 - 18:34

La médiocrité de mon expérience à l'IUFM n'était pas le fait que des profs. L'un d'entre eux, en HG, me semblait vraiment intéressant. En plus de nous apporter du contenu, il interrogeait de façon très pertinente à mon sens les pratiques et les recommandations officielles.
Mais certains de mes petits camarades le trouvaient trop monocorde et trop "intello". Ils ne voulaient que des recettes, du "prêt-à-enseigner".
Et lisaient le journal ou se livraient à des concours de sudokus sous son nez.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par C'est pas faux le Sam 3 Mar 2012 - 18:37

@gelsomina31 a écrit:2005-2006 : des cours intéressants en histoire/géo, en maths et en allemand.

Le reste était du foutage de gueule pédagogo. ils m'ont retourné le cerveau avec leur méthodes actives et leurs élèves qui en savent plus que le prof. Plus les conférences en amphi sur les dangers du métier (les parents hystériques, les suspicions de pédophilie concernant les hommes enseignant en primaire affraid ).

Heureusement le CDI était plein d'ouvrages intéressants.

Nous étions ensemble, et je confirme que l'équipe d'HG, entre autres, était vraiment valable. Et les conférences en amphi souvent consternantes.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par tegami le Sam 3 Mar 2012 - 18:57

Créteil en 2007, 1ier degré.
Sur le coup, j'avais eu l'impression d'avoir quand même reçu plusieurs cours intéressants en français, en histoire-géo, en anglais et en musique, même s'ils ne me servaient guère pour mes journées de stagiaire (je me disais que c'était la faute à pas de chance : j'avais des matières en stage filé que mes autres collègues n'avaient pas, donc les cours portaient rarement sur ce que j'enseignais, idem pour les autres stages, j'étais toujours dans la minorité). Mais, avec le recul, je me rends compte que, non, je m'en sers toujours aussi peu, car trop éloigné de la réalité de mes classes et trop chronophage.

Par contre, tout le pan scientifique était absolument consternant. Et je ne parle même pas de la formation interdisciplinaire qui oscillait entre thérapie de groupe et pause café. Un grand truc était de nous mettre en groupe de 4, de nous filer une liasse de documents sur un thème quelconque et on devait faire une affiche synthétique... pendant que la prof partait prendre son café ! Elle revenait de temps en temps nous voir et un quart d'heure avant la fin de nos deux heures on lisait les affiches au tableau... Autant dire qu'avec mon groupe on bâclait ça en 20 minutes max et qu'on partait nous aussi discuter autour des machines à café ! Twisted Evil
Au final, le gros point positif reste donc l'échange quotidien avec de jeunes profs. J'ai l'impression que c'est ce qui manque le plus aux PES aujourd'hui.

tegami
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par Loubdalou le Sam 3 Mar 2012 - 19:06

Merci Pili d'avoir ouvert ce fil Wink

Alors les formations disciplinaires :
La formatrice en chef était soit-disant cool, mais si on émettait l'idée du 0, de la punition, de la moindre rigueur, alors là... J'ai entendu des trucs... Shocked
"Mais l'important ce n'est pas la grammaire, c'est qu'on les comprenne ! Enfin !"
(un élève avait sorti comme excuse qu'il avait entraînement de foot, du coup il n'avait pas pu faire son boulot) "Mais tu sais Loubdalou, pour lui ce n'était sans doute pas une excuse bidon ! Pour lui c'était sans doute très important !" Non ce n'était pas une section sport...
Bref, je devrais écrire un livre de perles avec ses conn$$$$$

Les autres formatrices disciplinaires étaient des petits soldats de l'IPR. Et pareil, ineptie sur ineptie. Pire, j'avais de sacrés problèmes avec ma tutrice, j'en ai beaucoup parlé ici l'année dernière (en disant que c'était un mec et moi aussi parce que j'avais trop peur d'être repérée Embarassed ), et bien elles allaient toutes dans son sens, aucune pour m'aider. Juste m'enfoncer. D'ailleurs quand elles sont venues pour une visite-conseil, c'était avec ma pire 3° de 16h à 17h furieux
Du coup j'en garde le souvenir d'une formation extrêmement militaire sous des apparences baba-cool.

Concernant la formation transversale :
des cours en amphi où l'on passait notre temps à mater les jeunes et beaux collègues d'EPS et de maths yesyes Sinon, on pouvait aussi se connecter au wifi.

Les collègues stagiaires :
on était seulement 5 stagiaires d'espagnol et 1 seule d'italien, autant dire qu'on se connaissait toutes et les formatrices aussi. On avait toutes peur de ne pas être validées, du coup pas trop de copain copain avec moi parce que je l'ouvrais un peu trop. En fait, elles avaient un caractère à attendre que ça se passe sans même avoir besoin de se défouler sur la formation nase à la pause loin des formatrices. Ca m'a sidérée. J'étais la seule révoltée affraid Pourtant, il y avait de quoi ! C'était énorme ce que nous balançait l'autre adjudant chef ! En anglais, les formateurs étaient moins nases et pourtant les stagiaires l'ouvraient plus ! Je pense qu'on était trop peu nombreuses et que la moitié avait galéré plusieurs années avant d'avoir le concours, du coup la peur de ne pas être validée était vraiment palpable.

C'était en Normandie aussi furieux

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par Malaga le Sam 3 Mar 2012 - 20:40

Je ne garde pas un mauvais souvenir de ma formation IUFM. Je suis tombée dans un groupe sympa, avec deux formateurs intéressants. Les deux continuaient à enseigner donc leurs conseils n'étaient pas absurdes. En revanche, ils enseignaient dans des établissements relativement privilégiés de l'académie donc leur quotidien différait souvent de celui des stagiaires.

Les formations disciplinaires étaient intéressantes et permettaient de réfléchir à notre matière. Les formations interdisciplinaires étaient, le plus souvent, nulles. Je me souviens d'une formation "corps et voix" où nous devions pousser des cris, jouer à chat... Shocked Lors d'une autre formation sur l'autorité, la formatrice a osé dire à une stagiaire (qui expliquait qu'un de ses élèves avait lancé une gomme sur un plafonnier qui lui était tombé dessus) que le geste de son élève n'était pas agressif!!!

Le regard des formateurs sur nous était globalement positif et encourageant. En revanche, le côté "juge et partie" m'a toujours mis mal à l'aise. Enfin, le côté le plus positif de cette formation était les échanges que nous avions entre stagiaires et le fait que j'ai rencontré trois amies proches à l'IUFM.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par freche le Sam 3 Mar 2012 - 20:43

@Malaga a écrit:Je ne garde pas un mauvais souvenir de ma formation IUFM. Je suis tombée dans un groupe sympa, avec deux formateurs intéressants. Les deux continuaient à enseigner donc leurs conseils n'étaient pas absurdes. En revanche, ils enseignaient dans des établissements relativement privilégiés de l'académie donc leur quotidien différait souvent de celui des stagiaires.

Les formations disciplinaires étaient intéressantes et permettaient de réfléchir à notre matière. Les formations interdisciplinaires étaient, le plus souvent, nulles. Je me souviens d'une formation "corps et voix" où nous devions pousser des cris, jouer à chat... Shocked Lors d'une autre formation sur l'autorité, la formatrice a osé dire à une stagiaire (qui expliquait qu'un de ses élèves avait lancé une gomme sur un plafonnier qui lui était tombé dessus) que le geste de son élève n'était pas agressif!!!

Le regard des formateurs sur nous était globalement positif et encourageant. En revanche, le côté "juge et partie" m'a toujours mis mal à l'aise. Enfin, le côté le plus positif de cette formation était les échanges que nous avions entre stagiaires et le fait que j'ai rencontré trois amies proches à l'IUFM.

j'ai fait la même il y a 18 ans ! et nous nous sommes révoltés le matin, nous devions faire les fleurs..., l'après midi a porté sur la voix et la façon de parler sans la fatiguer

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par Jane le Sam 3 Mar 2012 - 20:56

@Thalie a écrit:La formation interdisciplinaire était atroce. Que du bourrage de crânes pédago : les notes c'est pas bien ! etc.
La seule chose intéressante était la présentation de nos diverses disciplines sous forme d'exposés. Mais notre charmante formatrice coupait court très vite pour revenir à ses études de cas, j'en profitais alors pour lire sous mon bureau.
Le jeudi formation disciplinaire : Entre les diverses pauses cafés/clopes/repas et discussions entre stagiaires de notre semaine, il ne devait rester qu'une heure trente/2h sur la journée pour préparer une séquence sur...L'Avare pour des 4e alors que nous avions tous des 6e. La méchante formatrice côté lycée tançait vertement ses stagiaires qui n'étaient jamais à sa hauteur.
j'ai eu ladite méchante formatrice; non seulement on s'em*** comme des rats morts mais en plus elle nous nous beuglait dessus. Ce qui aurait été drôle, c'est qu'elle tente d'expérimenter devant de vrais élèves ce qu'elle nous proposait mais manque de bol elle n'avait pas de classes. C'est ballot.

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par Nestya le Sam 3 Mar 2012 - 22:02

La plupart des formateurs étaient sympas mais même eux ne croyaient pas en ce qu'ils faisaient. Je me souviens qu'ils nous disaient ne pas surtout pas critiquer l'IUFM dans le mémoire ou le 4 pages (sorte de mini mémoire où on devait faire l'éloge de la formation) car ceux qui s'y étaient risqués l'année précédente avaient été convoqués à une soutenance supplémentaire pour s'expliquer.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par User5899 le Sam 3 Mar 2012 - 22:18

Je n'ai pas connu l'IUFM Smile yesyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par Duplay le Sam 3 Mar 2012 - 22:25

Cripure a écrit:Je n'ai pas connu l'IUFM Smile yesyes

Alors là, je compatis.
Vous n'avez donc pu connaître la joie grisante qui nous submergea quand nous en fûmes libérés. Drapeaufrançais

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par frankenstein le Sam 3 Mar 2012 - 22:30

@Nestya a écrit:La plupart des formateurs étaient sympas mais même eux ne croyaient pas en ce qu'ils faisaient. Je me souviens qu'ils nous disaient ne pas surtout pas critiquer l'IUFM dans le mémoire ou le 4 pages (sorte de mini mémoire où on devait faire l'éloge de la formation) car ceux qui s'y étaient risqués l'année précédente avaient été convoqués à une soutenance supplémentaire pour s'expliquer.
Ah, dans ma promo, nous avions vite compris qu'il ne fallait surtout pas dire ce qu'on pensait ! professeur
[Modéré] en quelque sorte... Laughing


Dernière édition par John le Sam 3 Mar 2012 - 22:49, édité 1 fois (Raison : Inutile de verser dans l'excès.)

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par doublecasquette le Sam 3 Mar 2012 - 22:30

Cripure a écrit:Je n'ai pas connu l'IUFM Smile yesyes

Et moi, je n'ai eu de formation que sur le tas ! yesyes yesyes yesyes

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par Hannibal le Sam 3 Mar 2012 - 22:34

Moi si, mais je n'appellerais pas vraiment ça une formation...
Il y avait P. Meirieu.
Il y avait atelier d'expression corporelle.
Il y avait conférence sur le caractère traumatisant du stylo rouge pour la correction, et sur le caractère encourageant et constructif de la correction au crayon de papier.
Il y avait jeux de rôle où de jeunes adultes devaient se prendre pour des collégiens.

Et plein d'autres trucs aussi ineptes qu'infantilisants.

_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par doublecasquette le Sam 3 Mar 2012 - 22:47

@Hannibal a écrit:Moi si, mais je n'appellerais pas vraiment ça une formation...
Il y avait P. Meirieu.
Il y avait atelier d'expression corporelle.
Il y avait conférence sur le caractère traumatisant du stylo rouge pour la correction, et sur le caractère encourageant et constructif de la correction au crayon de papier.
Il y avait jeux de rôle où de jeunes adultes devaient se prendre pour des collégiens.

Et plein d'autres trucs aussi ineptes qu'infantilisants.

Alors moi, il y avait une salle de classe dans laquelle j'effectuais un remplacement allant de deux jours à un trimestre la première année et, la deuxième année, deux classes à mi-temps : Petite Section à 42 élèves le matin, CM2 à 28, l'après-midi.
Il y avait un (vraiment) conseiller pédagogique qui passait environ une fois par mois et restait la demi-journée (plus la cantine) dans la classe.
Il y avait un devoir de pédagogie pratique à envoyer chaque mois à un IEN.
Il y avait la correction de ce devoir lors du mercredi mensuel de formation (matin : classe-modèle assurée par un IMF + commentaire de cette séance par un conseiller péda et l'IMF ; après-midi : correction du devoir, commentaires par l'IEN + législation scolaire et législation du travail par le conseiller péda).

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par Provence le Sam 3 Mar 2012 - 23:16

A l'IUFM, j'ai appris ...
... que je devais fermer ma gueule et faire sembler d'être d'accord et enthousiaste.
... qu'on pouvait traiter comme des enfants de futurs professeurs.
... que l'orthographe ne servait à rien.
... qu'il n'était pas bien gênant qu'un élève de terminale ne connaisse pas le passé simple.
... que ceux qui n'étaient pas d'accord avec les méthodes pédagogiques proposées étaient des ahuris qui n'avaient rien compris.

J'ai aussi appris à bâtir une séquence à partir de textes imposés (la démarche est complètement absurde), à ne pas recevoir de réponse aux questions que je posais, à débattre dans le vide pendant des heures, à mettre en commun l'ignorance, à dissimuler tout ce qui pouvait mal aller...

J'ai passé l'année à lutter contre le malaise que je ressentais devant une telle perte de temps et ces tentatives d'endoctrinement. Autant dire que je garde de ce passage obligé à l'IUFM un souvenir exécrable ainsi qu'une rancune tenace.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par Condorcet le Sam 3 Mar 2012 - 23:35

+ 1. Le seul souvenir agréable et fécond intellectuellement a été l'initiation à l'enseignement de la cartographie par l'un des formateurs disciplinaires qui s'est révélé un excellent pédagogue.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par Raoul Volfoni le Dim 4 Mar 2012 - 0:05

J'oubliais : l'an dernier, l'IUFM se chargeait toujours de la formation des stagiaires. Je garde un souvenir ému d'une formatrice, psychologue, maître de conf de son état, qui nous a expliqué avec fougue que "si on veut imposer des règles aux enfants, il faut d'abord en imposer au système capitaliste"... et aussi que "fils de pute", c'est pas une insulte mais du langage rituel (ou un truc du genre)...

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par Mufab le Dim 4 Mar 2012 - 1:40

En fait, de mon temps, ce n'était pas si théorique que ça (et d'ailleurs la théorie me manque, parfois...).
La Pe1 était une préparation au concours.

En Pe2 :
- 2 stages d'un mois chacun "en responsabilité" - c'est-à-dire qu'on avait la classe (le titulaire était en stage de formation continue... Oui, ça existait...) - avec 3 visites de conseillers pédas.
C'est la seule fois où j'ai eu des maternelles (ben, j'irai plus. Ça tient pas en place 5 minutes, ces bestioles... Et alors les comptines et jeux de doigts, pfff. Mais chacun ses goûts... J'admire beaucoup la patience et la résistance au bruit des collègues de Maternelle.)
- un stage filé le reste du temps : le mardi, j'étais dans une classe de CP-Ce1 afin d'observer le titulaire, de prendre la classe ou une demi-classe pour certaines séances, et de monter mon mémoire professionnel.

Et concernant les cours à l'IUFM, on avait des devoirs à rendre régulièrement dans toutes les disciplines.
J'ai détesté l'EPS où là, oui, c'était infantilisant. Monter sur des échasses, même des petites, bon. En plus je ne le ferai pas faire à mes élèves !

Une année bien remplie. J'ai failli abandonner tellement j'étais sur les rotules.

Et puis l'année suivante (on appelait ça "PE3"... C'était la première inspection. On était suivi par un CPC, qui disait tout le bien ou le mal qu'il pensait de nous à l'IEN.)

Voilà, voilà.
Je trouve dommage que nos jeunes collègues ne bénéficient plus de tout ça, et que l'on compte sur les collègues pour les épauler bénévolement.
Encore des économies.


Dernière édition par Mufab le Dim 4 Mar 2012 - 1:45, édité 2 fois

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par henriette le Dim 4 Mar 2012 - 1:44

J'ai connu les IUFM à leurs tout débuts, en 1992. Pour ma part, ce fut celui de Besançon.
La "formation" reçue ? Ben, pour vous donner un exemple, je n'ai découvert l'existence du travail en séquence que deux ans plus tard, à ma première affectation en collège... Jamais entendu le terme prononcé durant toute la formation, ni vu un seul exemple de cette façon de faire - et ce n'est pas parce que je dormais ou corrigeais mes copies de lycée, les autres sont tombés de la lune comme moi un ou deux ans plus tard.
Autre exemple : formation sur la façon d'étudier une OI au collège. Le formateur nous a expliqué qu'il donnait le livre à lire, puis des exposés par groupes que les élèves présentaient à la classe, et voilà, le tour est joué...
Dernier exemple : stage sur la psychologie de l'adolescent, assuré... par un prof qui nous a d'entrée de jeu dit qu'il n'y connaissait rien de théorique, mais qu'on allait échanger nos expériences...
Mais je sais que dans d'autres IUFM c'était mieux : par exemple mes copines restées en Alsace avaient reçu des séquences de mise en route clef-en-main pour les niveaux qu'elles avaient.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par invitéW le Dim 4 Mar 2012 - 8:04

j'ai eu une assez bonne formation disciplinaire avec des conseils plutôt pertinents et pas mal de documents utilisables en classe.
par contre la formation transversale était une horreur : un jour perdu par semaine !
pour le mémoire, j'ai eu la chance d'avoir une très bonne tutrice qui m'a énormément aidé et sans qui je n'aurais surement pas validé cette partie.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par sand le Dim 4 Mar 2012 - 8:24

Stagiaire en situation en 1992, je n'ai eu droit qu'à des bribes de formation, et ça m'a bien manqué. Ma tutrice (excellente) est partie très vite en congé formation pour passer l'agreg, la suivante m'a surtout refilé des séquences de l'Ecole des lettres. Une copine qui était stagiaire 6h m'a fait profiter des documents qu'elle recevait à l'IUFM, j'ai découvert un modèle de séquence. Et très vite, j'ai décidé que ma progression annuelle serait avant tout grammaticale.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par Aemilia le Dim 4 Mar 2012 - 8:39

J'étais stagiaire l'an dernier (les fameux premiers stagiaires 18h...)
1. Ma "formation" n'a débuté qu'en novembre.
2. Je n'ai pas eu de formation "lettres classiques" (à part UNE journée en février)
3. On sentait gros comme une maison que les formateurs ne savaient pas quoi nous faire faire. Bin oui, le principal de la formation a duré 15 jours d'affilé, ils fallait bien trouver de quoi nous occuper (alors vive les groupes de discussion, les belles affiches qu'on présentait devant les autres groupes sans avoir de retour du formateur...)

Je pourrais en dire bien plus mais pffff. En résumé, oui, ça m'a été inutile. A part les quelques stagiaires sympas que j'ai rencontrés (toutes disciplines confondues) et avec qui je faisais du covoiturage (entre 5 et 6 heures de route une ou deux fois par mois).

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluez votre formation Iufm

Message par Stered le Dim 4 Mar 2012 - 9:59

Comme Aemilia, j'ai regretté de ne RIEN avoir eu en LC, alors que j'avais bien plus de mal à monter des cours en latin qu'en français...

Sinon, je n'ai rien appris en formation (une journée complète consacrée au traitement de texte... On en savait plus que le formateur... Une journée sur la gestion de l'oral où la formatrice s'est faite bordéliser par certains stagiaires (l'apprentissage par le contre-exemple ??)).
N'ayant pas suivi la formation pré-concours, beaucoup de choses me sont passées complètement par-dessus la tête : on parlait beaucoup d'un certain Mérieu que je ne connaissais ni d'Eve, ni d'Adam et dont les idées étaient censées être connues de tous. heu

Le seul intérêt de ces looongues journées d'IUFM était :
1. Le côté thérapie de groupe : c'est la m**** dans mon cours, mais chez d'autres aussi, ouf, je ne suis pas une incapable à part.
2. Les longues lettres que j'ai écrites à mon amoureux durant ces journées sans fin.

La seule personne qui m'a permis de progresser et d'avoir un regard critique sur mon travail a été ma tutrice lors du stage de 40h en lycée. C'est la seule à m'avoir donné des conseils sur ma façon de faire cours, ma tutrice officielle ayant été nommée de force et ne s'étant pas occupé de moi.

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum