Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par Reine Margot le Dim 4 Mar 2012 - 18:22

@thrasybule a écrit:
@Aemilia a écrit:Pour conclure et répondre aux derniers posts. Non ce n'est pas parce que "c'est pire ailleurs" que "j'excuse" le fait que notre pouvoir d'achat ait baissé.
Tout le monde semble d'accord, quand même, pour dire que ça concerne les autres métiers.
Donc, arrêtons de dire "les profs sont mal payés", ce qui n'arrange pas le ressentiment que certains ont à notre égard, mais disons plutôt que c'est honteux que tout le monde de puisse pas vivre correctement (que le prix de la vie a augmenté etc.)
Non, n'arrêtons pas, les profs sont mal payés.

oui. quand j'ai commencé prof, ma cousine prof en Espagne a halluciné. elle était bien plus payée. Il faut comparer ce qui est comparable (et évidemment ne pas le faire devant des gens moins payés mais ce n'était pas l'idée): les profs français sont parmi les moins payés d'Europe, avec les grecs et les italiens.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par Aemilia le Dim 4 Mar 2012 - 18:25

@Reine Margot a écrit:
@thrasybule a écrit:
@Aemilia a écrit:Pour conclure et répondre aux derniers posts. Non ce n'est pas parce que "c'est pire ailleurs" que "j'excuse" le fait que notre pouvoir d'achat ait baissé.
Tout le monde semble d'accord, quand même, pour dire que ça concerne les autres métiers.
Donc, arrêtons de dire "les profs sont mal payés", ce qui n'arrange pas le ressentiment que certains ont à notre égard, mais disons plutôt que c'est honteux que tout le monde de puisse pas vivre correctement (que le prix de la vie a augmenté etc.)
Non, n'arrêtons pas, les profs sont mal payés.

oui. quand j'ai commencé prof, ma cousine prof en Espagne a halluciné. elle était bien plus payée. Il faut comparer ce qui est comparable (et évidemment ne pas le faire devant des gens moins payés mais ce n'était pas l'idée): les profs français sont parmi les moins payés d'Europe, avec les grecs et les italiens.

Oui. Il me semble que les profs espagnols notamment participent à la surveillance de la récré, ou autres tâches que nous n'avons pas. Les horaires ne sont pas les mêmes non plus ? Vrai question : ils ont aussi 18h de cours dans les autres pays ? Parce que j'imagine qu'eux aussi passent du temps à préparer, corriger etc.

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par thrasybule le Dim 4 Mar 2012 - 18:26

@Aemilia a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@thrasybule a écrit:
@Aemilia a écrit:Pour conclure et répondre aux derniers posts. Non ce n'est pas parce que "c'est pire ailleurs" que "j'excuse" le fait que notre pouvoir d'achat ait baissé.
Tout le monde semble d'accord, quand même, pour dire que ça concerne les autres métiers.
Donc, arrêtons de dire "les profs sont mal payés", ce qui n'arrange pas le ressentiment que certains ont à notre égard, mais disons plutôt que c'est honteux que tout le monde de puisse pas vivre correctement (que le prix de la vie a augmenté etc.)
Non, n'arrêtons pas, les profs sont mal payés.

oui. quand j'ai commencé prof, ma cousine prof en Espagne a halluciné. elle était bien plus payée. Il faut comparer ce qui est comparable (et évidemment ne pas le faire devant des gens moins payés mais ce n'était pas l'idée): les profs français sont parmi les moins payés d'Europe, avec les grecs et les italiens.

Oui. Il me semble que les profs espagnols notamment participent à la surveillance de la récré, ou autres tâches que nous n'avons pas. Les horaires ne sont pas les mêmes non plus ? Vrai question : ils ont aussi 18h de cours dans les autres pays ? Parce que j'imagine qu'eux aussi passent du temps à préparer, corriger etc.
Faut voter Sarko!

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par *Fifi* le Dim 4 Mar 2012 - 18:34

@Aemilia a écrit:
@MelanieSLB a écrit:Aemilia, je n'ai jamais touché autant, et pourtant je ne suis pas à la MGEN. scratch
L'ISOE n'est pas touchée en juillet août.
Aemilia, leclochard ou legrincheux avait montré un graphique pour se situer, sur le même type de discussion d'ailleurs. J'ai eu un choc quand j'ai pris conscience d'avoir été pendant 1 an tout juste au-dessus du seuil de puvreté (mon conjoint était au chômage sans voir aucune indemnité).
Tu te rends compte quand même que sans l'ISOE, indemnité que je ne compte pas car ta soeur a peut-être aussi des primes par rapport à ses ventes, possibilité d'avoir des chèques restau, ..., on est à 400 ou 450€ brut du SMIC pour être cadre A de la fonction publique?

Je ne sais pas pourquoi tu as eu moins de 1670 l'an dernier... tous les stagiaires que je connais ont touché ça, voire un peu plus dans une autre académie.
Euh je suis stagiaire cette année (échelon 3) et je touche pour l'instant moins que ça. Je ne parle pas de la "revalorisation", je ne sais pas encore de combien elle sera mais de septembre à maintenant ce fut moins que ça. Ca m'étonne que tu dises que les stagiaires de cette année touchent plus que ceux de l'année dernière scratch
Et puis, bon, le salaire en première ou deuxième année, c'est une chose, moi ce qui m'interesse à analyser c'est la progression sur la carrière, et c'est ça que je trouve dramatique. Commencer à 1600e ne me choque pas si on a une réelle progression, par exemple si un certifié de fin de carrière terminait à au moins le double.

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par Reine Margot le Dim 4 Mar 2012 - 18:36

@thrasybule a écrit:
@Aemilia a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@thrasybule a écrit:
@Aemilia a écrit:Pour conclure et répondre aux derniers posts. Non ce n'est pas parce que "c'est pire ailleurs" que "j'excuse" le fait que notre pouvoir d'achat ait baissé.
Tout le monde semble d'accord, quand même, pour dire que ça concerne les autres métiers.
Donc, arrêtons de dire "les profs sont mal payés", ce qui n'arrange pas le ressentiment que certains ont à notre égard, mais disons plutôt que c'est honteux que tout le monde de puisse pas vivre correctement (que le prix de la vie a augmenté etc.)
Non, n'arrêtons pas, les profs sont mal payés.

oui. quand j'ai commencé prof, ma cousine prof en Espagne a halluciné. elle était bien plus payée. Il faut comparer ce qui est comparable (et évidemment ne pas le faire devant des gens moins payés mais ce n'était pas l'idée): les profs français sont parmi les moins payés d'Europe, avec les grecs et les italiens.

Oui. Il me semble que les profs espagnols notamment participent à la surveillance de la récré, ou autres tâches que nous n'avons pas. Les horaires ne sont pas les mêmes non plus ? Vrai question : ils ont aussi 18h de cours dans les autres pays ? Parce que j'imagine qu'eux aussi passent du temps à préparer, corriger etc.
Faut voter Sarko!

oui, la question c'est de savoir si c'est enviable comme modèle...

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par roxanne le Dim 4 Mar 2012 - 18:40

Je reviens à la question initiale.Est-ce que ça vous arrive si souvent d'être "attaquée" sur votre boulot, votre statut ? Pace qu'honnêtement, moi c'est rès rare.Alors parfois, je me fais un peu chambrer par des copains de Cyrano sur les vacances, moi je chambre en retour sur leur boulot, mais ça reste bon enfant.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par Carabas le Dim 4 Mar 2012 - 18:43

@MelanieSLB a écrit:
@Carabas a écrit:
@johel a écrit: sécurité insupportable de l'emploi...

Ben ça, ce n'est pas une attaque, c'est vrai.
Et franchement, quand soi-même on n'a pas la sécurité de l'emploi et qu'on entend des profs dire qu'ils préféreraient ne pas avoir la sécurité de l'emploi en échange d'autres avantages, ce n'est pas très délicat de leur part et je soupçonne un peu d'hypocrisie. Parce que bizarrement, ces gens qui aimeraient plus d'estime et faire un métier plus reconnu, sans cette fameuse sécurité, ils ne démissionnent pas. Qu'en penser?

Je rappelle que je défends ardemment les profs. Mais je rappelle aussi que tous les jours qui passent, je la regrette, cette p*** de sécurité de l'emploi, et je n'aime pas trop qu'un prof minimise le confort que cela représente. Ce qui ne signifie pas que je nie les autres problèmes et que ça les justifie.

Je n'ai pas choisi ce métier pour la sécurité de l'emploi. Je songe de plus en plus sérieusement à me reconvertir, et uniquement pour préserver ma santé, parce que ce sera un vrai crève-coeur de ne plus être professeur. Arrivera un moment où même ce point (qui vient avec ses inconvénients, comme l'obligation de muter là où il y a des besoins) ne suffira plus à retenir qui que ce soit.

Moi non plus.
Mais maintenant que je ne l'ai plus, je trouve que c'était "confortable".

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par Stered le Dim 4 Mar 2012 - 18:44

A Roxanne : Non, moi quasiment jamais, en tout cas, pas par mon entourage qui aurait plutôt pitié de moi face aux hordes adolescentes Razz

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par Nell le Dim 4 Mar 2012 - 18:44

@roxanne a écrit:Je reviens à la question initiale.Est-ce que ça vous arrive si souvent d'être "attaquée" sur votre boulot, votre statut ? Pace qu'honnêtement, moi c'est rès rare.Alors parfois, je me fais un peu chambrer par des copains de Cyrano sur les vacances, moi je chambre en retour sur leur boulot, mais ça reste bon enfant.

Ma famille côté paternel oui. Malheureusement.
Mes amis sortent tous des grandes écoles, INSA et autres ingénieries alors mon salaire et mes vacances, ils n'en ont rien à foutre, ils voient bien que je ne suis pas propriétaire et que mes vacances ne sont pas les leurs! Ils ont l'intelligence de ne pas en parler voire même de ne pas y penser.
et le problème est bien là: ceux qui parlent et ceux qui salissent son bient ceux qui n'ont pas l'intelligence de raisonner ou/et de se documenter avant d'ouvrir la bouche, le public d'M6 et de Damidot en somme (je grossis le trait...quoique).

Et je précise que le coup de surveiller les cours de récré, je l'ai fait dans un collège (privé): on tournait tous une fois toutes les 2 semaines.

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par MarieL le Dim 4 Mar 2012 - 18:45

C'était rare, mais effectivement cela devient de plus en plus fréquent, y compris chez les membres de la famille qui me voient travailler depuis des années !

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par *Fifi* le Dim 4 Mar 2012 - 18:46

Concrètement moi : mes BP sont affreux sur ça et je préfère couper court à la conversation même s'ils disent dire de telles choses "en plaisantant", ils le font à chaque fois, et ça ne me fait pas rire. Le pire à mes yeux c'est que comme mon beau frère est encore au lycée, ils ne font que me sortir des exemples de profs nuls, qui ne tiennent pas leur classe, qui ne font pas le programme bla bla bla. Ca m'énerve !!!! Autant quand ils me parlent de choses générales type temps de travail, je sais bien répondre, autant quand ils me parlent de M. X ou Mme Y, je ne trouve rien qui leur clouent le bec ! Brefffff Laughing

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par Carabas le Dim 4 Mar 2012 - 18:57

Leur dire peut-être que c'est aux élèves de se tenir et non aux profs de tenir leurs élèves? Surtout au lycée? (Même si je sais que c'est idyllique, mais mes parents n'auraient jamais excusé un mauvais comportement de ma part en classe sous prétexte que "le prof ne tenait pas ses classes").

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par ysabel le Dim 4 Mar 2012 - 18:58

@roxanne a écrit:Je reviens à la question initiale.Est-ce que ça vous arrive si souvent d'être "attaquée" sur votre boulot, votre statut ? Pace qu'honnêtement, moi c'est rès rare.Alors parfois, je me fais un peu chambrer par des copains de Cyrano sur les vacances, moi je chambre en retour sur leur boulot, mais ça reste bon enfant.

C'est vraiment très rare et j'ai l'impression que c'est même de plus en plus rare... souvent c'est l'inverse, on compatit et je surprends toujours en disant que j'adore mon boulot...

même si je ne suis pas assez payée je trouve Razz

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par Jim Thompson le Dim 4 Mar 2012 - 18:59

en anglais y'a une belle chose à dire:
"shut the fuck up your dumb ass motherfucker"
ça met les choses au clair

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par thrasybule le Dim 4 Mar 2012 - 19:01

@Jim Thompson a écrit:en anglais y'a une belle chose à dire:
"shut the fuck up your dumb ass motherfucker"
ça met les choses au clair
Oui mais ils connaissent pas l'anglais, normal avec les profs incompétents-toujours-en-vacances-en-arrêt-maladie-en-grève-payés-comme-des-ministres qu'ils ont eus!

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par Pseudo le Dim 4 Mar 2012 - 19:04

Moi je ne dis plus rien. J’arbore un sourire de ravi de la crèche et j'opine à tout. Oui, nous avons la sécurité de l'emploi, les vacances, la glande le reste du temps, et... J'explique même que je suis doc et que j'ai pas de copies ni de cours à préparer. Je me permets même des "oh, oui ! j'ai des vacances toutes les sept semaines et deux mois l'été ! Mais moi je trouve que tout le monde devrait avoir autant de vacances !"
En général, ca la leur coupe.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par Jim Thompson le Dim 4 Mar 2012 - 19:05

@thrasybule a écrit:
@Jim Thompson a écrit:en anglais y'a une belle chose à dire:
"shut the fuck up your dumb ass motherfucker"
ça met les choses au clair
Oui mais ils connaissent pas l'anglais, normal avec les profs incompétents-toujours-en-vacances-en-arrêt-maladie-en-grève-payés-comme-des-ministres qu'ils ont eus!
bah alors tu cognes!
ou alors tu dis rien et t'expliques que si on aborde le sujet tu cognes

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par User5899 le Dim 4 Mar 2012 - 19:24

@Aemilia a écrit:je répondais simplement à une remarque de Cripure qui qualifiait le salaire de ceux qui ne sont pas "agrégés et d'un certain âge" de "très très très modeste". Ça en ferait rire (jaune) pas mal.
Et je maintiens. Ce n'est pas parce que les autres salaires sont de misère que celui que j'évOque n'est pas très très modeste. Vu le degré de richesse du pays aujourd'hui, comment admettre des salaires à temps plein inférieurs à 2000€ ?

Pour comparaison.
Septembre 1988 certifié 1er échelon 6.667 francs (à peu près 1.000€). 24 ans après, début de carrière au 4e, 1700€. Vous appelez ça une progression normale ? Ben mince ! Et il n'y a toujours que 11 échelons au total, donc trois paliers d'augmentation ont disparu.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par User5899 le Dim 4 Mar 2012 - 19:25

@Aemilia a écrit:Et puis, finalement, je suis peut-être "communiste". Cela ne me dérangerait pas que tout le monde ait un salaire plus ou moins égal
Contresens Smile Le communisme postule : "A chacun selon ses besoins".

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par Pseudo le Dim 4 Mar 2012 - 19:28

Cripure a écrit:
@Aemilia a écrit:Et puis, finalement, je suis peut-être "communiste". Cela ne me dérangerait pas que tout le monde ait un salaire plus ou moins égal
Contresens Smile Le communisme postule : "A chacun selon ses besoins".

Et j'ai de gros besoins professeur

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par A Tuin le Dim 4 Mar 2012 - 19:33

@ysabel a écrit:
@roxanne a écrit:Je reviens à la question initiale.Est-ce que ça vous arrive si souvent d'être "attaquée" sur votre boulot, votre statut ? Pace qu'honnêtement, moi c'est rès rare.Alors parfois, je me fais un peu chambrer par des copains de Cyrano sur les vacances, moi je chambre en retour sur leur boulot, mais ça reste bon enfant.

C'est vraiment très rare et j'ai l'impression que c'est même de plus en plus rare... souvent c'est l'inverse, on compatit et je surprends toujours en disant que j'adore mon boulot...

même si je ne suis pas assez payée je trouve Razz

Ben pareil qu'Isabel, en général les gens sont sympa et souvent ils connaissent toujours quelqu'un dans leur famille qui fait ce métier, ce qui fait qu'ils en connaissent les avantages mais aussi les contraintes. La seule critique je j'avais eu une fois, quand j'étais vacataire donc, c'était de la part d'une bonne femme mal-aimable type famille Groseille. Mais bon en général je fréquente pas trop de ces gens-là au quotidien, ou tout du moins je tombe sur des gens civilisés et normaux ce qui fait que je n'ai jamais eu droit à des critiques en tant que telles au sujet du travail.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par Invité14 le Dim 4 Mar 2012 - 19:43

J'ai eu un mec qui critiquait les profs devant moi et me mère qui était prof.Et il ne comprenait pas que je sois en colère furieux
Je l'ai vite largué.

Maintenant, je crains de rencontrer un homme qui pense comme ça.

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par Reine Margot le Dim 4 Mar 2012 - 20:14

ben ça c'est un critère de choix: un homme qui te respecte et qui respecte le métier que tu fais. celui qui pense autrement tu le vires.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par roxanne le Dim 4 Mar 2012 - 20:56

En fait, ce qui se passe souvent c'est que tout le monde a un passé parfois un passif avec l'école ou y est confronté en tant que parents.Donc, les remarques que j'ai portent plus sur ça, on me raconte des problèmes arrivés, me demandent mon avis ou même suggérent ce qui devrait se passer..Parfois, la discussion peut être intéressante, parfois les gens sont braqués et ça tourne court, mais ce n'est pas le mètier en lui-même qui est mis encause.
Maintenant, je veux ajouter aussi quelque chose.Les enseignnts, peut-être par peur d'être attaqués parfois en rajoutent ..Ma soeur qui fait du phoning pour une ba,nque (et ppelle les clients pour des demandes de rdv) me dit que systématiquement quand elle tombe sur des enseignants, elle le sait puisqu'à chaque fois ils disent que là ils sont débordés, que c'est les conseils, qu'ils ont des copies...Et j'ai souvenir lors de ma crémaillère d'une collègue que j'avais invitée qui avait fini par agacer tout le monde-moi y compris- en se plaignant des heuires de travail, qu'elle ne pourrait pas élever des enfants en étant prof... heu

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par Hermiony le Dim 4 Mar 2012 - 21:42

Axel a écrit:C'était rare, mais effectivement cela devient de plus en plus fréquent, y compris chez les membres de la famille qui me voient travailler depuis des années !

+10 : ma soeur et son copain en sont l'exemple parfait...

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle argumentation développer quand on nous attaque sur notre métier et notre statut de fonctionnaire ?

Message par User5899 le Dim 4 Mar 2012 - 22:20

@Pseudo a écrit:
Cripure a écrit:
@Aemilia a écrit:Et puis, finalement, je suis peut-être "communiste". Cela ne me dérangerait pas que tout le monde ait un salaire plus ou moins égal
Contresens Smile Le communisme postule : "A chacun selon ses besoins".

Et j'ai de gros besoins professeur
Hola... N'abordons pas le sujet. Et les miens sont inassouvis depuis 98 heures affraid affraid affraid affraid

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum