Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Duplay le Dim 4 Mar - 11:03

Je copie-colle le message laissé sur un autre post.

Bon, en tant que simple instit qui travaille sur les fondations de la maison, j'ai une demande à formuler.

Le topic consacré à la question "le niveau baisse-t-il ?" a pour une large part évolué vers une autre question "comment enseigner la géographie ?". Le fait que ces deux questions se trouvent de ce fait confondues ne favorise ni la clarté ni des échanges sereins.

Je regrette que certains commentaires formulés de manière peu amène aient incité Isis39 à quitter le forum car je n'ai pas relevé de remarques déplacées dans ses propos. Par ailleurs, je regrette également que Collier de Barbe et PunchMe persistent sans discernement à coller l'étiquette de "réactionnaire" à tout membre de ce forum et à adopter une attitude de "potache" en allant commenter sur Twitter leurs échanges avec nous. Entre les histoires de C2e2i et Twitter, cette mode de la capture d'écrans devient lassante.

Serait-il donc possible :

- que l'on ouvre un nouveau sujet intitulé "Comment enseigner la géographie dans le cadre des IO actuelles, du CP à la terminale ?" ;

- que les préjugés et remarques inutilement désagréables soient laissés de côté ;

- que les anciens et les nouveaux Néos puissent nous exposer les tenants et les aboutissants de cet enseignement, les connaissances et compétences dont la maîtrise leur semble indispensable à l'issue de l'école primaire ?

Merci !
Very Happy

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par kiwi le Dim 4 Mar - 11:47

En voilà une idée qu'elle est bonne!!!!! Smile Devant tant de détracteurs sur le fil précédent, je crois que c'était nécessaire. Car être considérée comme "prof de gribouillage, de coloriage ou de catéchisme pro DD", cela va 5min.

Bon premier point :
-la géographie aujourd'hui, ce n'est pas "parler de la Terre" (laissons cela aux collègues de SVT). C'est voir comment les hommes vivent sur cette Terre, l'exploitent, la mettent en valeur, l'appréhendent, l'aménagent... On étudie encore quelques repères de base en climato (quelques caractéristiques sur les climats océanique, continental, méditerranéen, montagnard) ou sur les reliefs (placer les grands reliefs du monde et de France, distinguer une montagne, une plaine et un plateau) ou l'hydrographie. Mais exit l'étude des marées, de la formation des montagnes, de la tectonique et j'en passe.
-La géographie aujourd'hui, ce n'est plus apprendre les n° de département et les chefs lieux, ou encore la longueur de la Loire ou de la Garonne. Franchement, quel intérêt? Je ne pense pas que sur ce forum, quelqu'un soit nostalgique de ces "apprentissages".


Deuxième point :
-oui nous continuons toujours aujourd'hui à enseigner des repères, du moins au collège. C'est vrai que les élèves ont tendance à en manquer de plus en plus. Mais c'est loin d'être général. Des repères chronologiques et géographiques.
Nous apportons aussi du contenu. Lire, comme sur l'autre fil, qu'en géo, on passe notre à faire des "cartes" est faux.
La carte, est un document comme un autre en géo pour découvrir des notions ou des connaissances factuelles. Une photographie est aussi un document. Des textes de géographes sont des documents. En cours de géo, on travaille beaucoup sur documents. On fait émerger les notions avec les élèves (fini le temps où les élèves font de l'inductif pur et le prof n'est là que pour animer le cours...). Puis on passe au résumé, aux définitions. Ou alors c'est l'élève qui effectue son résumé, que l'on corrige, partir d'un sujet guidé. Ou alors on fait un croquis de paysage (Celeborn, votre "schéma de photographie" est en fait un croquis paysager où le but est de distinguer les unités paysagères. Cela permet d'appréhender l'espace à plus grande échelle. On fait surtout cela en 6ème et 5ème car c'est assez "facile") ou un croquis de synthèse (une dissertation sur un fond de carte. Rien à voir avec du recopiage de carte qui, intellectuellement parlant, n'apportent rien du tout...). Il s'agit de raisonner en géographe et non pas de colorier. Rolling Eyes

-Non, la méthodologie n'absorbe pas tout apport de connaissances. Comment faire un bon croquis si l'on ne fait pas de cours avant? C'est pas possible. On enseigne aussi, on fait apprendre des choses aux élèves.

Troisième point :
-on en conviendra tous que les programmes de collège en géo particulièrement, sont de plus en plus complexes. C'est un véritable défi d'enseigner ces notions, de les faire assimiler par les élèves, sachant que ceux-ci n'ont pas toujours les repères indispensables, les bases.
Dire qu'il n'y a plus de chrono en histoire est faux. Les programmes au collège sont toujours chronologiques. Dire que l'on ne fait que du thématique est faux en histoire. Pour la géographie : beaucoup de géographie thématique, plus de chapitre de géo générale comme avant (cela ne veut pas dire que l'on n'en fait pas), beaucoup moins de géo régionale.

Quatrième point :
-beaucoup diront que les programmes d'histoire et de géo sont très connotés politiquement. Ils auront raison. Mais cela a toujours été le cas. L'histoire et la géo enseignées à l'école ont toujours été plus ou moins instrumentalisées par les pouvoirs politiques. Les programmes s'inscrivent dans un contexte politique donné. Rien d'étonnant à cela. Rien de nouveau non plus.
-concernant le fameux programme de DD : pour la 5ème, mis à part le 1er chapitre, j'ai plus l'impression de faire de la géographie du développement que du développement durable. Mais bon...

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Mareuil le Dim 4 Mar - 11:55

@kiwi a écrit:En voilà une idée qu'elle est bonne!!!!! Smile Devant tant de détracteurs sur le fil précédent, je crois que c'était nécessaire. Car être considérée comme "prof de gribouillage, de coloriage ou de catéchisme pro DD", cela va 5min.

Bon premier point :
-la géographie aujourd'hui, ce n'est pas "parler de la Terre" (laissons cela aux collègues de SVT). C'est voir comment les hommes vivent sur cette Terre, l'exploitent, la mettent en valeur, l'appréhendent, l'aménagent... On étudie encore quelques repères de base en climato (quelques caractéristiques sur les climats océanique, continental, méditerranéen, montagnard) ou sur les reliefs (placer les grands reliefs du monde et de France, distinguer une montagne, une plaine et un plateau) ou l'hydrographie. Mais exit l'étude des marées, de la formation des montagnes, de la tectonique et j'en passe.
-La géographie aujourd'hui, ce n'est plus apprendre les n° de département et les chefs lieux, ou encore la longueur de la Loire ou de la Garonne. Franchement, quel intérêt? Je ne pense pas que sur ce forum, quelqu'un soit nostalgique de ces "apprentissages".


Deuxième point :
-oui nous continuons toujours aujourd'hui à enseigner des repères, du moins au collège. C'est vrai que les élèves ont tendance à en manquer de plus en plus. Mais c'est loin d'être général. Des repères chronologiques et géographiques.
Nous apportons aussi du contenu. Lire, comme sur l'autre fil, qu'en géo, on passe notre à faire des "cartes" est faux.
La carte, est un document comme un autre en géo pour découvrir des notions ou des connaissances factuelles. Une photographie est aussi un document. Des textes de géographes sont des documents. En cours de géo, on travaille beaucoup sur documents. On fait émerger les notions avec les élèves (fini le temps où les élèves font de l'inductif pur et le prof n'est là que pour animer le cours...). Puis on passe au résumé, aux définitions. Ou alors c'est l'élève qui effectue son résumé, que l'on corrige, partir d'un sujet guidé. Ou alors on fait un croquis de paysage (Celeborn, votre "schéma de photographie" est en fait un croquis paysager où le but est de distinguer les unités paysagères. Cela permet d'appréhender l'espace à plus grande échelle. On fait surtout cela en 6ème et 5ème car c'est assez "facile") ou un croquis de synthèse (une dissertation sur un fond de carte. Rien à voir avec du recopiage de carte qui, intellectuellement parlant, n'apportent rien du tout...). Il s'agit de raisonner en géographe et non pas de colorier. Rolling Eyes

-Non, la méthodologie n'absorbe pas tout apport de connaissances. Comment faire un bon croquis si l'on ne fait pas de cours avant? C'est pas possible. On enseigne aussi, on fait apprendre des choses aux élèves.

Troisième point :
-on en conviendra tous que les programmes de collège en géo particulièrement, sont de plus en plus complexes. C'est un véritable défi d'enseigner ces notions, de les faire assimiler par les élèves, sachant que ceux-ci n'ont pas toujours les repères indispensables, les bases.
Dire qu'il n'y a plus de chrono en histoire est faux. Les programmes au collège sont toujours chronologiques. Dire que l'on ne fait que du thématique est faux en histoire. Pour la géographie : beaucoup de géographie thématique, plus de chapitre de géo générale comme avant (cela ne veut pas dire que l'on n'en fait pas), beaucoup moins de géo régionale.

Quatrième point :
-beaucoup diront que les programmes d'histoire et de géo sont très connotés politiquement. Ils auront raison. Mais cela a toujours été le cas. L'histoire et la géo enseignées à l'école ont toujours été plus ou moins instrumentalisées par les pouvoirs politiques. Les programmes s'inscrivent dans un contexte politique donné. Rien d'étonnant à cela. Rien de nouveau non plus.
-concernant le fameux programme de DD : pour la 5ème, mis à part le 1er chapitre, j'ai plus l'impression de faire de la géographie du développement que du développement durable. Mais bon...


Donc ça roule. Tant mieux.
Un détail. Vous écrivez : "-La géographie aujourd'hui, ce n'est plus apprendre les n° de département et les chefs lieux, ou encore la longueur de la Loire ou de la Garonne. Franchement, quel intérêt? Je ne pense pas que sur ce forum, quelqu'un soit nostalgique de ces "apprentissages"."

Aucune nostalgie en effet. Cette géographie nomenclaturale est rejetée depuis 1887. J'avais cru le dire.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par kiwi le Dim 4 Mar - 12:04

@Mareuil a écrit:
@kiwi a écrit:En voilà une idée qu'elle est bonne!!!!! Smile Devant tant de détracteurs sur le fil précédent, je crois que c'était nécessaire. Car être considérée comme "prof de gribouillage, de coloriage ou de catéchisme pro DD", cela va 5min.

Bon premier point :
-la géographie aujourd'hui, ce n'est pas "parler de la Terre" (laissons cela aux collègues de SVT). C'est voir comment les hommes vivent sur cette Terre, l'exploitent, la mettent en valeur, l'appréhendent, l'aménagent... On étudie encore quelques repères de base en climato (quelques caractéristiques sur les climats océanique, continental, méditerranéen, montagnard) ou sur les reliefs (placer les grands reliefs du monde et de France, distinguer une montagne, une plaine et un plateau) ou l'hydrographie. Mais exit l'étude des marées, de la formation des montagnes, de la tectonique et j'en passe.
-La géographie aujourd'hui, ce n'est plus apprendre les n° de département et les chefs lieux, ou encore la longueur de la Loire ou de la Garonne. Franchement, quel intérêt? Je ne pense pas que sur ce forum, quelqu'un soit nostalgique de ces "apprentissages".


Deuxième point :
-oui nous continuons toujours aujourd'hui à enseigner des repères, du moins au collège. C'est vrai que les élèves ont tendance à en manquer de plus en plus. Mais c'est loin d'être général. Des repères chronologiques et géographiques.
Nous apportons aussi du contenu. Lire, comme sur l'autre fil, qu'en géo, on passe notre à faire des "cartes" est faux.
La carte, est un document comme un autre en géo pour découvrir des notions ou des connaissances factuelles. Une photographie est aussi un document. Des textes de géographes sont des documents. En cours de géo, on travaille beaucoup sur documents. On fait émerger les notions avec les élèves (fini le temps où les élèves font de l'inductif pur et le prof n'est là que pour animer le cours...). Puis on passe au résumé, aux définitions. Ou alors c'est l'élève qui effectue son résumé, que l'on corrige, partir d'un sujet guidé. Ou alors on fait un croquis de paysage (Celeborn, votre "schéma de photographie" est en fait un croquis paysager où le but est de distinguer les unités paysagères. Cela permet d'appréhender l'espace à plus grande échelle. On fait surtout cela en 6ème et 5ème car c'est assez "facile") ou un croquis de synthèse (une dissertation sur un fond de carte. Rien à voir avec du recopiage de carte qui, intellectuellement parlant, n'apportent rien du tout...). Il s'agit de raisonner en géographe et non pas de colorier. Rolling Eyes

-Non, la méthodologie n'absorbe pas tout apport de connaissances. Comment faire un bon croquis si l'on ne fait pas de cours avant? C'est pas possible. On enseigne aussi, on fait apprendre des choses aux élèves.

Troisième point :
-on en conviendra tous que les programmes de collège en géo particulièrement, sont de plus en plus complexes. C'est un véritable défi d'enseigner ces notions, de les faire assimiler par les élèves, sachant que ceux-ci n'ont pas toujours les repères indispensables, les bases.
Dire qu'il n'y a plus de chrono en histoire est faux. Les programmes au collège sont toujours chronologiques. Dire que l'on ne fait que du thématique est faux en histoire. Pour la géographie : beaucoup de géographie thématique, plus de chapitre de géo générale comme avant (cela ne veut pas dire que l'on n'en fait pas), beaucoup moins de géo régionale.

Quatrième point :
-beaucoup diront que les programmes d'histoire et de géo sont très connotés politiquement. Ils auront raison. Mais cela a toujours été le cas. L'histoire et la géo enseignées à l'école ont toujours été plus ou moins instrumentalisées par les pouvoirs politiques. Les programmes s'inscrivent dans un contexte politique donné. Rien d'étonnant à cela. Rien de nouveau non plus.
-concernant le fameux programme de DD : pour la 5ème, mis à part le 1er chapitre, j'ai plus l'impression de faire de la géographie du développement que du développement durable. Mais bon...


Donc ça roule. Tant mieux.
Un détail. Vous écrivez : "-La géographie aujourd'hui, ce n'est plus apprendre les n° de département et les chefs lieux, ou encore la longueur de la Loire ou de la Garonne. Franchement, quel intérêt? Je ne pense pas que sur ce forum, quelqu'un soit nostalgique de ces "apprentissages"."

Aucune nostalgie en effet. Cette géographie nomenclaturale est rejetée depuis 1887. J'avais cru le dire.

Hum... Rejetée est une chose, par qui? Les géographes de l'époque? Pourquoi était-elle toujours enseignée dans les années 1920 et 1930 lorsque mes grands-parents étaient à l'école primaire? Ils ont conservé beaucoup de cahiers et de manuels. Je m'y étais intéressée lorsque j'ai passé le capes (pour l'ESD). L'instituteur ne suivait pas les directives alors? Étrange quand même.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par kiwi le Dim 4 Mar - 12:06

@Mareuil a écrit:

Donc ça roule. Tant mieux.

C'est moi ou il y a comme une pointe d'ironie dans ce propos?
Après tout, le thème est : "comment enseigner la géographie aujourd'hui". Que préconisez-vous? J'aimerais beaucoup savoir quels programmes et quelles méthodes?


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Isis39 le Dim 4 Mar - 12:11

@kiwi a écrit:
@Mareuil a écrit:


Donc ça roule. Tant mieux.
Un détail. Vous écrivez : "-La géographie aujourd'hui, ce n'est plus apprendre les n° de département et les chefs lieux, ou encore la longueur de la Loire ou de la Garonne. Franchement, quel intérêt? Je ne pense pas que sur ce forum, quelqu'un soit nostalgique de ces "apprentissages"."

Aucune nostalgie en effet. Cette géographie nomenclaturale est rejetée depuis 1887. J'avais cru le dire.

Hum... Rejetée est une chose, par qui? Les géographes de l'époque? Pourquoi était-elle toujours enseignée dans les années 1920 et 1930 lorsque mes grands-parents étaient à l'école primaire? Ils ont conservé beaucoup de cahiers et de manuels. Je m'y étais intéressée lorsque j'ai passé le capes (pour l'ESD). L'instituteur ne suivait pas les directives alors? Étrange quand même.

Ma mère dans les années 60 (fin des années 50, début années 60) a aussi appris cette forme de géographie (elle connaît d'ailleurs par coeur les numéros de départements).

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Celeborn le Dim 4 Mar - 12:11

@kiwi a écrit:
-la géographie aujourd'hui, ce n'est pas "parler de la Terre" (laissons cela aux collègues de SVT). C'est voir comment les hommes vivent sur cette Terre, l'exploitent, la mettent en valeur, l'appréhendent, l'aménagent...

Aujourd'hui ?

Je trouve cette définition déjà problématique. Géographie, ça veut dire « décrire la Terre », c'est marqué dedans. Alors évidemment, on décrit ce que les hommes font dessus, mais on décrit également son relief et son climat, ses fleuves/mers/océans, ses types de végétation… et ça ne me semble pas du tout pouvoir se limiter à « quelques repères de base » (comme on limite l'histoire à des « repères » au Brevet). C'est constitutif de la discipline. L'homme, il n'aménage pas une page blanche.

Je n'ai jamais étudié les marées en géographie, et encore moins la tectonique des plaques, que j'ai faite en géologie. En revanche, ça m'a quand même paru intéressant de convoquer quelques notions pour comprendre comment le relief s'était formé, et pourquoi il y avait des montagnes ici et pas là.

On m'a fait faire des légendes organisées, et mêmes des croquis de synthèse. Ce n'est pas une dissertation sur une carte, désolé (déjà, ce n'est pas sur une carte, me semble-t-il, mais je veux bien qu'une fois pour toutes on me définisse les acceptions de carte, schéma et croquis). Une dissertation met en œuvre bien d'autres choses que cette réalisation d'un croquis. Parce que pour disserter, il faut avoir construit une capacité de raisonnement et disposer de connaissances autrement plus développées. Faire croire qu'on réalise le même travail (et sur le moment et en amont) en ayant juste changé le medium me semble une imposture : je crois plutôt que c'est un cache-misère qui relève du technicisme davantage que de la réflexion.

Le croquis paysager en sixième, mis à part être facile, il sert à quoi ? Appréhender l'espace ? Distinguer des unités paysagères ? Ça me paraît fumeux, et une fois encore extrêmement morcelé (appréhender les notions à travers une photo dont on tirerait des connaissances en la schématisant).


Dernière édition par Celeborn le Dim 4 Mar - 12:13, édité 1 fois

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Iphigénie le Dim 4 Mar - 12:12

Ben vu que- pour la géographie, la Loire traverse désormais Paris, dont Versailles est un arrondissement, ( là où il y a le salon de l'agriculture), et que-pour l'histoire, la guillotine était le symbole de Louis XIV, que De Gaulle vivait lui aussi au XVIIème siècle, y a pas à se poser de questions (mes exemples sont authentiques, et pas "singuliers" -Seconde et première S.)

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Leclochard le Dim 4 Mar - 12:15

@Mareuil a écrit:

Donc ça roule. Tant mieux.
Un détail. Vous écrivez : "-La géographie aujourd'hui, ce n'est plus apprendre les n° de département et les chefs lieux, ou encore la longueur de la Loire ou de la Garonne. Franchement, quel intérêt? Je ne pense pas que sur ce forum, quelqu'un soit nostalgique de ces "apprentissages"."

Aucune nostalgie en effet. Cette géographie nomenclaturale est rejetée depuis 1887. J'avais cru le dire.

D'ailleurs, les profs les connaissent-ils ? Rolling Eyes
Au-delà de leur caractère anecdotique, rangez-vous ces connaissances "sans intérêt" dans la catégorie "culture générale" cependant ?

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Duplay le Dim 4 Mar - 12:16

Merci, Kiwi ! Wink

Je propose, si les collègues du secondaire en sont d'accord, qu'ils nous donnent :

- 1 une idée précise de ce qu'ils sont censés faire au collège et au lycée et de ce qu'ils sont réellement en mesure de faire (je sais bien que les programmes sont accessibles à tous, mais ils ne sont pas nécessairement parlants pour ceux qui ne sont pas géographes de formation !)

- 2 des indications sur les connaissances et compétences qui sont en général bien en place chez les élèves qui sortent du primaire (j'espère qu'il y en a quand même !) ainsi que sur les lacunes en termes de connaissances et compétences

- 3 des indications sur les connaissances et compétences dont la maîtrise vous semble indispensable à l'issue du primaire.

Est-ce que ça vous convient ? Very Happy

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Isis39 le Dim 4 Mar - 12:16

@Celeborn a écrit:
@kiwi a écrit:
-la géographie aujourd'hui, ce n'est pas "parler de la Terre" (laissons cela aux collègues de SVT). C'est voir comment les hommes vivent sur cette Terre, l'exploitent, la mettent en valeur, l'appréhendent, l'aménagent...

Aujourd'hui ?

Je trouve cette définition déjà problématique. Géographie, ça veut dire « décrire la Terre », c'est marqué dedans. Alors évidemment, on décrit ce que les hommes font dessus, mais on décrit également son relief et son climat, ses fleuves/mers/océans, ses types de végétation… et ça ne me semble pas du tout pouvoir se limiter à « quelques repères de base » (comme on limite l'histoire à des « repères » au Brevet). C'est constitutif de la discipline. L'homme, il n'aménage pas une page blanche.

Je n'ai jamais étudié les marées en géographie, et encore moins la tectonique des plaques, que j'ai faite en géologie. En revanche, ça m'a quand même paru intéressant de convoquer quelques notions pour comprendre comment le relief s'était formé, et pourquoi il y avait des montagnes ici et pas là.

On m'a fait faire des légendes organisées, et mêmes des croquis de synthèse. Ce n'est pas une dissertation sur une carte, désolé (déjà, ce n'est pas sur une carte, me semble-t-il, mais je veux bien qu'une fois pour toutes on me définisse les acceptions de carte, schéma et croquis). Une dissertation met en œuvre bien d'autres choses que cette réalisation d'un croquis. Parce que pour disserter, il faut avoir construit une capacité de raisonnement et disposer de connaissances autrement plus développées. Faire croire qu'on réalise le même travail (et sur le moment et en amont) en ayant juste changé le medium me semble une imposture : je crois plutôt que c'est un cache-misère qui relève du technicisme davantage que de la réflexion.

Le croquis paysager en sixième, mis à part être facile, il sert à quoi ? Appréhender l'espace ? Distinguer des unités paysagères ? Ça me paraît fumeux, et une fois encore extrêmement morcelé (appréhender les notions à travers une photo dont on tirerait des connaissances en la schématisant).

Kiwi donne une bonne définition de la géographie : pas de géographie sans hommes qui aménagent leur espace.
Et ne dites pas que le croquis paysager en 6e est facile. Pas facile pour un élève de cet âge de décrypter l'espace, de le découper en unités cohérentes, de les décrire.... Certains ont beaucoup de mal à lire le paysage.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par doctor who le Dim 4 Mar - 12:18

Officiellement, les numéros des départements, c'est effectivement fini dès 1887. Mais naturellement, la pédagogie de terrain est un vaste syncrétisme, et ces pratiques ont perduré jusqu'assez tard (sans doute les années 60). Ce n'est pas une raison pour réduire cet enseignement, qui fut dès les années 30, et surtout dans les années 50, un des plus novateurs, à ces pratiques éculées.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Isis39 le Dim 4 Mar - 12:19

Mowgli a écrit:Merci, Kiwi ! Wink

Je propose, si les collègues du secondaire en sont d'accord, qu'ils nous donnent :

- 1 une idée précise de ce qu'ils sont censés faire au collège et au lycée et de ce qu'ils sont réellement en mesure de faire (je sais bien que les programmes sont accessibles à tous, mais ils ne sont pas nécessairement parlants pour ceux qui ne sont pas géographes de formation !)

- 2 des indications sur les connaissances et compétences qui sont en général bien en place chez les élèves qui sortent du primaire (j'espère qu'il y en a quand même !) ainsi que sur les lacunes en termes de connaissances et compétences

- 3 des indications sur les connaissances et compétences dont la maîtrise vous semble indispensable à l'issue du primaire.

Est-ce que ça vous convient ? Very Happy

Pour ce qui est en place à la sortie du primaire, malheureusement, c'est extrêmement variable. Selon les écoles dont viennent les élèves, certains ont déjà de bonnes connaissances, certains n'ont quasiment jamais fait de géographie. Difficile donc de s'appuyer sur des acquis.
Il me semble important qu'ils maîtrisent déjà des repères essentiels (continents, océans, lignes, etc).

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Mareuil le Dim 4 Mar - 12:20

@kiwi a écrit:
@Mareuil a écrit:
@kiwi a écrit:En voilà une idée qu'elle est bonne!!!!! Smile Devant tant de détracteurs sur le fil précédent, je crois que c'était nécessaire. Car être considérée comme "prof de gribouillage, de coloriage ou de catéchisme pro DD", cela va 5min.

Bon premier point :
-la géographie aujourd'hui, ce n'est pas "parler de la Terre" (laissons cela aux collègues de SVT). C'est voir comment les hommes vivent sur cette Terre, l'exploitent, la mettent en valeur, l'appréhendent, l'aménagent... On étudie encore quelques repères de base en climato (quelques caractéristiques sur les climats océanique, continental, méditerranéen, montagnard) ou sur les reliefs (placer les grands reliefs du monde et de France, distinguer une montagne, une plaine et un plateau) ou l'hydrographie. Mais exit l'étude des marées, de la formation des montagnes, de la tectonique et j'en passe.
-La géographie aujourd'hui, ce n'est plus apprendre les n° de département et les chefs lieux, ou encore la longueur de la Loire ou de la Garonne. Franchement, quel intérêt? Je ne pense pas que sur ce forum, quelqu'un soit nostalgique de ces "apprentissages".


Deuxième point :
-oui nous continuons toujours aujourd'hui à enseigner des repères, du moins au collège. C'est vrai que les élèves ont tendance à en manquer de plus en plus. Mais c'est loin d'être général. Des repères chronologiques et géographiques.
Nous apportons aussi du contenu. Lire, comme sur l'autre fil, qu'en géo, on passe notre à faire des "cartes" est faux.
La carte, est un document comme un autre en géo pour découvrir des notions ou des connaissances factuelles. Une photographie est aussi un document. Des textes de géographes sont des documents. En cours de géo, on travaille beaucoup sur documents. On fait émerger les notions avec les élèves (fini le temps où les élèves font de l'inductif pur et le prof n'est là que pour animer le cours...). Puis on passe au résumé, aux définitions. Ou alors c'est l'élève qui effectue son résumé, que l'on corrige, partir d'un sujet guidé. Ou alors on fait un croquis de paysage (Celeborn, votre "schéma de photographie" est en fait un croquis paysager où le but est de distinguer les unités paysagères. Cela permet d'appréhender l'espace à plus grande échelle. On fait surtout cela en 6ème et 5ème car c'est assez "facile") ou un croquis de synthèse (une dissertation sur un fond de carte. Rien à voir avec du recopiage de carte qui, intellectuellement parlant, n'apportent rien du tout...). Il s'agit de raisonner en géographe et non pas de colorier. Rolling Eyes

-Non, la méthodologie n'absorbe pas tout apport de connaissances. Comment faire un bon croquis si l'on ne fait pas de cours avant? C'est pas possible. On enseigne aussi, on fait apprendre des choses aux élèves.

Troisième point :
-on en conviendra tous que les programmes de collège en géo particulièrement, sont de plus en plus complexes. C'est un véritable défi d'enseigner ces notions, de les faire assimiler par les élèves, sachant que ceux-ci n'ont pas toujours les repères indispensables, les bases.
Dire qu'il n'y a plus de chrono en histoire est faux. Les programmes au collège sont toujours chronologiques. Dire que l'on ne fait que du thématique est faux en histoire. Pour la géographie : beaucoup de géographie thématique, plus de chapitre de géo générale comme avant (cela ne veut pas dire que l'on n'en fait pas), beaucoup moins de géo régionale.

Quatrième point :
-beaucoup diront que les programmes d'histoire et de géo sont très connotés politiquement. Ils auront raison. Mais cela a toujours été le cas. L'histoire et la géo enseignées à l'école ont toujours été plus ou moins instrumentalisées par les pouvoirs politiques. Les programmes s'inscrivent dans un contexte politique donné. Rien d'étonnant à cela. Rien de nouveau non plus.
-concernant le fameux programme de DD : pour la 5ème, mis à part le 1er chapitre, j'ai plus l'impression de faire de la géographie du développement que du développement durable. Mais bon...


Donc ça roule. Tant mieux.
Un détail. Vous écrivez : "-La géographie aujourd'hui, ce n'est plus apprendre les n° de département et les chefs lieux, ou encore la longueur de la Loire ou de la Garonne. Franchement, quel intérêt? Je ne pense pas que sur ce forum, quelqu'un soit nostalgique de ces "apprentissages"."

Aucune nostalgie en effet. Cette géographie nomenclaturale est rejetée depuis 1887. J'avais cru le dire.

Hum... Rejetée est une chose, par qui? Les géographes de l'époque? Pourquoi était-elle toujours enseignée dans les années 1920 et 1930 lorsque mes grands-parents étaient à l'école primaire? Ils ont conservé beaucoup de cahiers et de manuels. Je m'y étais intéressée lorsque j'ai passé le capes (pour l'ESD). L'instituteur ne suivait pas les directives alors? Étrange quand même.

C'est expliqué dans le document que j'ai posté il y a deux jours. Les directives pédagogiques datent de 1887 (Voir l'article Géographie du DP de Buisson sur le Net). D'autre part, c'est à la même époque ou un peu plus tard que la géographie vidalienne s'impose à la place de la géographie boutiquière de Foncin. Mais les directives et la géographie des géographes sont une chose et les pratiques une autre. L'école de la 3e République n'est pas un bloc, et à côté d'aspects progressistes, il y a des aspects très critiquables. Ce qu'on peut dire, c'est que les fondateurs, par exemple Élisée Reclus pour la géographie, ont insufflé dans le système des éléments progressistes. Bizarrement - et je l'ai dit plus haut - la mémoire collective a retenu comme symboles non ces éléments mais ce qui a persisté dans l'école de l'époque - et je ne nie pas que cela a existé - des pratiques scolaires routinières et mécaniques.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Isis39 le Dim 4 Mar - 12:24

@Mareuil a écrit:

C'est expliqué dans le document que j'ai posté il y a deux jours. Les directives pédagogiques datent de 1887 (Voir l'article Géographie du DP de Buisson sur le Net). D'autre part, c'est à la même époque ou un peu plus tard que la géographie vidalienne s'impose à la place de la géographie boutiquière de Foncin. Mais les directives et la géographie des géographes sont une chose et les pratiques une autre. L'école de la 3e République n'est pas un bloc, et à côté d'aspects progressistes, il y a des aspects très critiquables. Ce qu'on peut dire, c'est que les fondateurs, par exemple Élisée Reclus pour la géographie, ont insufflé dans le système des éléments progressistes. Bizarrement - et je l'ai dit plus haut - la mémoire collective a retenu comme symboles non ces éléments mais ce qui a persisté dans l'école de l'époque - et je ne nie pas que cela a existé - des pratiques scolaires routinières et mécaniques.

Bon, on a quitté l'autre fil pour parler de comment enseigne-t-on la géo aujourd'hui. On pourrait parler de ça, non ? Very Happy


Dernière édition par Isis39 le Dim 4 Mar - 12:25, édité 1 fois

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Duplay le Dim 4 Mar - 12:24

Je me permets de rappeler à mes honorables collègues veneration Razz que l'objectif de ce topic est de voir comment enseigner la géographie hic et nunc dans le cadre des IO actuellement en vigueur.

Pour discuter des anciens programmes, de l'histoire de l'enseignement de la géographie ainsi que de l'élaboration de futurs programmes, on peut aller sur le topic de Mareuil. Wink

Pfff, mais qu'ils sont dissipés... Je sens qu'on n'aura pas beaucoup de temps pour faire EPS, aujourd'hui ! Razz

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Isis39 le Dim 4 Mar - 12:25

Je vais finir par regretter d'être venu. Pourtant Kiwi lance un débat très intéressant.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Duplay le Dim 4 Mar - 12:29

@Isis39 a écrit:Je vais finir par regretter d'être venu. Pourtant Kiwi lance un débat très intéressant.

Ah ben non, ça ne va pas recommencer ! D'abord, c'est mon topic... et j'aimerais bien que tu restes, s'il te plaît.

Et puis si vous recommencez à vous chamailler, je vais avoir l'impression d'être au boulot. Flûte alors, c'est dimanche aujourd'hui, nanméo ! :colere: Laughing


Dernière édition par Mowgli le Dim 4 Mar - 12:31, édité 1 fois

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Mareuil le Dim 4 Mar - 12:31

Mowgli a écrit:Je me permets de rappeler à mes honorables collègues veneration Razz que l'objectif de ce topic est de voir comment enseigner la géographie hic et nunc dans le cadre des IO actuellement en vigueur.

Pour discuter des anciens programmes, de l'histoire de l'enseignement de la géographie ainsi que de l'élaboration de futurs programmes, on peut aller sur le topic de Mareuil. Wink

Pfff, mais qu'ils sont dissipés... Je sens qu'on n'aura pas beaucoup de temps pour faire EPS, aujourd'hui ! Razz

Je répondais à une question.
Par ailleurs je ne vois pas comment on peut s'abstraire de perspectives historiques dans ce domaine comme dans d'autres.
Par exemple, ce serait amusant de poser la question à propos de l'apprentissage de la lecture : "comment apprendre correctement à lire dans le cadre des IO actuellement en vigueur" ?

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par doublecasquette le Dim 4 Mar - 12:32

J'étais à l'école primaire de 1963 à 1967, je n'ai jamais appris une liste de départements, ni de préfectures, sous-préfectures.
Je connais par cœur ou presque (gros trous de 50 à 57, je ne sais pas pourquoi, il n'y a aucun département dont le nom commence par un M dans les régions de France que j'ai visitées ou habitées) cette liste parce que c'était le jeu que nos parents nous faisaient faire pour nous faire tenir tranquilles lors des trajets en voiture (avec celle des capitales des pays du monde).

J'ai peut-être dû apprendre par cœur les altitudes des plus sommets et les longueurs des fleuves, mais j'avoue que ça ne m'a pas frappée et que ce n'était pas là-dessus que nous étions interrogés lorsque l'instit nous désignait pour venir réciter la leçon de la semaine précédente.
Je sais que mes parents savaient encore, adultes, la liste des affluents de ces fleuves et nous les récitaient quand on se baladait dans une région comme ma mère se mettait à nous citer la liste des comptoirs des Indes (Yanaon, Chandernagor, Pondichéry, Karikal et Mahé !), comme ça, juste pour le fun Very Happy !

La "leçon" que nous devions réciter ressemblait plutôt à ça qu'à une liste de quoi que ce soit :

Au-dessus de 2 500 mètres commence la haute montagne. C'est le domaine des neiges éternelles. Les sommets, souvent pointus, s'appellent des pics.
Le Mont-Blanc, dans les Alpes, est la plus haute montagne de France. Ses pentes, très fortes, sont couvertes de forêts et de glaciers.
(in Géographie, Cours Élémentaire, E. Pradel, M. Vincent, P. Taguel, classiques SUDEL, 1960)

Tiens, je vous copierais volontiers la préface de ce manuel... Ça vous intéresserait ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Isis39 le Dim 4 Mar - 12:32

Mowgli a écrit:
@Isis39 a écrit:Je vais finir par regretter d'être venu. Pourtant Kiwi lance un débat très intéressant.

Ah ben non, ça ne va pas recommencer ! D'abord, c'est mon topic... et j'aimerais bien que tu restes, s'il te plaît.

Et puis si vous recommencez à vous chamaillez, je vais avoir l'impression d'être au boulot. Flûte alors, c'est dimanche aujourd'hui, nanméo ! :colere: Laughing

C'est pour ça que je me suis inscrite sur ce forum, pour discuter pédagogie avec des collègues. Bon, repas de famille,je repasserai ce soir pour discuter du lien avec l'école primaire en géo.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Duplay le Dim 4 Mar - 12:35

@Mareuil a écrit:
Mowgli a écrit:Je me permets de rappeler à mes honorables collègues veneration Razz que l'objectif de ce topic est de voir comment enseigner la géographie hic et nunc dans le cadre des IO actuellement en vigueur.

Pour discuter des anciens programmes, de l'histoire de l'enseignement de la géographie ainsi que de l'élaboration de futurs programmes, on peut aller sur le topic de Mareuil. Wink

Pfff, mais qu'ils sont dissipés... Je sens qu'on n'aura pas beaucoup de temps pour faire EPS, aujourd'hui ! Razz

Je répondais à une question.
Par ailleurs je ne vois pas comment on peut s'abstraire de perspectives historiques dans ce domaine comme dans d'autres.
Par exemple, ce serait amusant de poser la question à propos de l'apprentissage de la lecture : "comment apprendre correctement à lire dans le cadre des IO actuellement en vigueur" ?

Bien sûr que les perspectives historiques sont à prendre en compte. Mais où est le problème ? Ce n'est tout de même pas bien compliqué de passer d'un topic à l'autre, si ?

Quant à la lecture, justement, pa ni pwoblem ! C'est quand tu veux... sur un autre topic ! Razz

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Mareuil le Dim 4 Mar - 12:36


Kiwi donne une bonne définition de la géographie : pas de géographie sans hommes qui aménagent leur espace. [/quote]


C'est sûr qu'elle est bonne. Mais pas nouvelle.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Élisée_Reclus

Ah mince ! J'ai encore fait de l'histoire de la géographie.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Duplay le Dim 4 Mar - 12:41

@doublecasquette a écrit:
J'ai peut-être dû apprendre par cœur les altitudes des plus hauts sommets et les longueurs des fleuves, mais j'avoue que ça ne m'a pas frappée et que ce n'était pas là-dessus que nous étions interrogés lorsque l'instit nous désignait pour venir réciter la leçon de la semaine précédente.

Tiens, à propos, je dois dire que je trouve le comportement du Mont-Blanc tout à fait inadmissible. Ce chameau, il a profité de ce qu'on avait le dos tourné deux minutes pour nous faire une belle poussée de croissance : et hop, de 4807 à 4810 m, comme ça, sans rien dire à personne !

Non mais franchement, est-ce bien raisonnable ? :colere:

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment enseigner la géographie du CP à la terminale ?

Message par Isis39 le Dim 4 Mar - 12:46

Mowgli a écrit:
@doublecasquette a écrit:
J'ai peut-être dû apprendre par cœur les altitudes des plus hauts sommets et les longueurs des fleuves, mais j'avoue que ça ne m'a pas frappée et que ce n'était pas là-dessus que nous étions interrogés lorsque l'instit nous désignait pour venir réciter la leçon de la semaine précédente.

Tiens, à propos, je dois dire que je trouve le comportement du Mont-Blanc tout à fait inadmissible. Ce chameau, il a profité de ce qu'on avait le dos tourné deux minutes pour nous faire une belle poussée de croissance : et hop, de 4807 à 4810 m, comme ça, sans rien dire à personne !

Non mais franchement, est-ce bien raisonnable ? :colere:

C'est comme l'Union Européenne : le nombre de pays change tout le temps ! Very Happy

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum