Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Message par Tazon le Lun 12 Mai 2014 - 10:09

Personne ne les force à venir postuler,  alors pourquoi inventer des excuses bidons? Une démission suffit si le travail ne leur plaît pas.
En fait je ne comprends pas ce que tu veux dire. Tu veux bien vivre dans une société qui assume les personnes qui ne veulent pas travailler délibérément parce que c'est trop relou-nan-tu-vois?

Je respecte et même j'admire les personnes qui se marginalisent pour se mettre en conformité avec leurs idées, en connaissance de cause et en assumant les conséquences, je n'aurais pas le courage d'être une zadiste  ou une punk à chien baroudeuse par exemple, mais c'est faire beaucoup d'honneur à ces ados attardés dont je parlais que de les comparer à des rebelles.

Tazon
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Message par egomet le Lun 12 Mai 2014 - 10:11

@titeprof a écrit:chez nous les problèmes continuent, et empirent : des 6eme sèchent désormais, la vie sco gruge l'appel informatique (combien de fois ai je vu mon "absent" transformé en "retard" alors que l'élève n'était pas là...), et des absentéistes chroniques n'ont rien, mais alors rien à craindre, pas même une petite heure de colle, comme cette gamine qui a séché mes cours (juste les miens) pendant 2 trimestres et qui est revenue comme une fleur après.

Pas sûr que la vie scolaire gruge. Il est possible que les élèves se présentent chez eux pour ne pas être notés absents, puis s'en aille tout simplement. En tout cas, ça demande des éclaircissements.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Message par Pupuch76 le Lun 12 Mai 2014 - 10:13

@egomet a écrit:
@titeprof a écrit:chez nous les problèmes continuent, et empirent : des 6eme sèchent désormais, la vie sco gruge l'appel informatique (combien de fois ai je vu mon "absent" transformé en "retard" alors que l'élève n'était pas là...), et des absentéistes chroniques n'ont rien, mais alors rien à craindre, pas même une petite heure de colle, comme cette gamine qui a séché mes cours (juste les miens) pendant 2 trimestres et qui est revenue comme une fleur après.

Pas sûr que la vie scolaire gruge. Il est possible que les élèves se présentent chez eux pour ne pas être notés absents, puis s'en aille tout simplement. En tout cas, ça demande des éclaircissements.

Ou, tout simplement, ils vont directement en permanence, ou on les redirige là-bas s'ils sont très en retard...

Pupuch76
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Message par Paratge le Lun 12 Mai 2014 - 10:25

@titeprof a écrit:chez nous les problèmes continuent, et empirent : des 6e sèchent désormais, la vie sco gruge l'appel informatique (combien de fois ai je vu mon "absent" transformé en "retard" alors que l'élève n'était pas là...), et des absentéistes chroniques n'ont rien, mais alors rien à craindre, pas même une petite heure de colle, comme cette gamine qui a séché mes cours (juste les miens) pendant 2 trimestres et qui est revenue comme une fleur après.

J'ai jusqu'à 15 élèves d'une classe de Terminale S absents à la même heure, toujours les mêmes ! Je le signale évidemment.
Le lendemain, plus rien dans le logiciel. Même pas besoin d'excuse bidon ou de pseudo rendez-vous avec je ne sais qui.
Les surveillants me disent que ce sont les CPE qui effacent tout !

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Message par Clarianz le Lun 12 Mai 2014 - 11:06

C'est affreusement illégal: en cas d'accident hors de l'établissement, si la saisie de l'absence n'est pas faite, tu es considéré comme responsable de l'enfant.

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Message par Hermione0908 le Lun 12 Mai 2014 - 12:53

@the educator a écrit:
la vie sco gruge l'appel informatique (combien de fois ai je vu mon "absent" transformé en "retard" alors que l'élève n'était pas là...),
Qu'on soit clair, un élève qui n'est pas dans ton cours peut être présent dans la boutique, et l'état des présence doit en tenir compte. Il n'y a aucun intérêt à "gruger" comme tu le dis.
Pour les motifs d'absences, la loi laisse beaucoup de latitudes aux parents pour justifier (d'ailleurs, il n'ont pas forcément besoin de mentir à chaque fois). Les medecins scolaires sont bookés, et de toute manière un seul entretien ne permet pas toujours de connaitre la vérité.
Les medecins libéraux me renvoient de plus en plus des petits papiers, transmis aux parents, qui rappelle que l'établissement n'est pas en mesure d'attendre un certificat médical.

Une connaissance travaillant dans les ressources humaines d'une entreprise me disait que c'était un des problèmes qu'elle rencontrait avec les jeunes recrues, elles s'absentent pour un oui ou un non, ou arrivent en retard en donnant des excuses foireuses. Nous les avons tellement habituées à ce que ça passe.... Sauf que là, ça ne passe pas la période d'essai.
Moué, d'un autre côté ne pas être soumis à un travail stupide ou aliénant et lui préférer ses activités personnelles, ce n'est pas non plus un signe de maladie mentale...

@Clarianz a écrit:C'est affreusement illégal: en cas d'accident hors de l'établissement, si la saisie de l'absence n'est pas faite, tu es considéré comme responsable de l'enfant.

J'ai eu le cas aussi, et quand je saisis une absence sous mon nom et mon login, c'est moi qui suis responsable, et si quelqu'un décoche par derrière, c'est à moi qu'on va venir chercher des poux.

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Message par Lilypims le Lun 12 Mai 2014 - 12:58

@the educator a écrit:

Une connaissance travaillant dans les ressources humaines d'une entreprise me disait que c'était un des problèmes qu'elle rencontrait avec les jeunes recrues, elles s'absentent pour un oui ou un non, ou arrivent en retard en donnant des excuses foireuses. Nous les avons tellement habituées à ce que ça passe.... Sauf que là, ça ne passe pas la période d'essai.
Moué, d'un autre côté ne pas être soumis à un travail stupide ou aliénant et lui préférer ses activités personnelles, ce n'est pas non plus un signe de maladie mentale...

Qu'en sais-tu ?

Tu fais exprès de ne pas citer correctement ? C'est ton côté pseudo-metalleux-rebelle suédois ?

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Message par Fernande Naudin le Lun 12 Mai 2014 - 13:21

@babouchka4 a écrit:Sur 550 élèves dans le bassin minier, 10 signalements absentéisme depuis le début de l'année scolaire, 2 saisines du proc !

Ils viennent pas plus pour autant... Situation familiale de fou la plupart du temps...

En fait, quand on arrive à faire un signalement, la situation est presque déjà désespérée. Ma question portait plutôt sur les élèves qui ont des absences perlées au début d'année et dont on sent qu'ils pourraient raccrocher si on les prenait en main. Que pourrait-on faire pour les reprendre en main avant qu'il ne soit trop tard ?

@Tazon a écrit:La vie sco nous dit que les absences sont justifiées par les parents et que donc on ne peut rien faire et la médecine scolaire n'a apparemment pas le droit de demander des comptes sur ces "maladies " chroniques. Et en conseil de classe, il faut vraiment insister pour qu'un lien soit fait entre les absences nombreuses et le niveau de l'élève.

Je le fais, évidemment. Pourtant je me demande à quoi ça sert vraiment : début de l'année, une collègue PP de seconde accueille sa classe avec une élève redoublante très absentéiste l'année précédente (logiquement, le conseil de classe du 3e trimestre s'était prononcé pour un redoublement). La collègue PP a eu la surprise de s'entendre dire que si cette élève revenait, on la passerait directement en première STMG....

"the educator"
Une connaissance travaillant dans les ressources humaines d'une entreprise me disait que c'était un des problèmes qu'elle rencontrait avec les jeunes recrues, elles s'absentent pour un oui ou un non, ou arrivent en retard en donnant des excuses foireuses. Nous les avons tellement habituées à ce que ça passe.... Sauf que là, ça ne passe pas la période d'essai.
Moué, d'un autre côté ne pas être soumis à un travail stupide ou aliénant et lui préférer ses activités personnelles, ce n'est pas non plus un signe de maladie mentale...

Euh, c'est de la provocation ? Vous êtes prêt à justifier tout et n'importe quoi.
Je trouve mon travail bien aliénant en ce moment, et pourtant, je le fais sans aucune absence ou retard, en sacrifiant mes activités personnelles parfois, voire même souvent.

Fernande Naudin
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Message par Fernande Naudin le Lun 12 Mai 2014 - 13:28

@Pupuch76 a écrit:Ou, tout simplement, ils vont directement en permanence, ou on les redirige là-bas s'ils sont très en retard...

Dans mon établissement, au delà de 20 minutes de retard, la vie scolaire garde les retardataires pour éviter que ceux-ci ne perturbent le cours. Mais les élèves le savent et en jouent, c'est-à-dire qu'ils arrivent délibérément très en retard pour ne pas assister au cours et pour que l'absence se transforme en retard justement.

Fernande Naudin
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Message par the educator le Lun 12 Mai 2014 - 13:58

Ce que je veux dire c'est que je ne vois aucun mal à pervertir un système libéral pour son propre confort, ni à préférer des intérêts personnels à une assiduité professionnelle. C'est souvent trop facile de parler d'implication en d'engagement pour le travailleur. Quand les deux se confondent, tant mieux, sinon...
Pour les élèves, c'est pareil.

Pour la légalité des appels, c'est une des raisons pour lesquelles je tenais à garder un appel papier en classe: ça permet d'avoir une feuille d'appel, ET un registre des présences. On est sur Pnotes et l'appel sur fait dans les classes sur ordi, les deux sont confondus et ça m'ennuie assez.

Supprimer des absences, c'est dangereux, sauf si on garde quelque part un registre des retards dument complété.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Message par the educator le Lun 12 Mai 2014 - 14:01

@Fernande Naudin a écrit:En fait, quand on arrive à faire un signalement, la situation est presque déjà désespérée.
C'est exact. Le signalement ce n'est pas une mesure scolaire, et ça ne concerne pas l'enfant. C'est destiné aux parents qui manquent à leurs devoirs.


Je trouve mon travail bien aliénant en ce moment, et pourtant, je le fais sans aucune absence ou retard, en sacrifiant mes activités personnelles parfois, voire même souvent.
ta résignation t'honore.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Message par Fernande Naudin le Lun 12 Mai 2014 - 16:04

@the educator a écrit:
@Fernande Naudin a écrit:Je trouve mon travail bien aliénant en ce moment, et pourtant, je le fais sans aucune absence ou retard, en sacrifiant mes activités personnelles parfois, voire même souvent.
ta résignation t'honore.

Je ne suis pas résignée : j'ai juste une conscience professionnelle. Je suis payée pour faire un certain travail donc je le fais, même s'il ne me plait guère. Là tu vas me dire "trop bonne, trop c..ne", si je te suis bien.

@the educator a écrit:
@Fernande Naudin a écrit:En fait, quand on arrive à faire un signalement, la situation est presque déjà désespérée.
C'est exact. Le signalement ce n'est pas une mesure scolaire, et ça ne concerne pas l'enfant. C'est destiné aux parents qui manquent à leurs devoirs.

Et pour le reste du message (que tu n'as pas cité), as-tu des solutions ?
Je me répète :
"Ma question portait plutôt sur les élèves qui ont des absences perlées au début d'année et dont on sent qu'ils pourraient raccrocher si on les prenait en main. Que pourrait-on faire pour les reprendre en main avant qu'il ne soit trop tard ?"

Fernande Naudin
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Message par MarieL le Lun 12 Mai 2014 - 16:09

@Fernande Naudin a écrit:

Je me répète :
"Ma question portait plutôt sur les élèves qui ont des absences perlées au début d'année et dont on sent qu'ils pourraient raccrocher si on les prenait en main. Que pourrait-on faire pour les reprendre en main avant qu'il ne soit trop tard ?"

Des absences perlées dès le début d'année, c'est quand même un très mauvais signe. Parfois les prendre à part et faire appel à leur sens des responsabilités peut fonctionner un temps.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Message par Kan-gourou le Lun 12 Mai 2014 - 16:17

@Fernande Naudin a écrit: "Ma question portait plutôt sur les élèves qui ont des absences perlées au début d'année et dont on sent qu'ils pourraient raccrocher si on les prenait en main. Que pourrait-on faire pour les reprendre en main avant qu'il ne soit trop tard ?"

Cela dépend beaucoup de la raison des absences.
Il faudrait une équipe enseignante qui montre à l'élève qu'il est mieux là à travailler que dehors, au moins un AE à qui l'élève pourrait se confier et une assistante sociale qui tenterait de gérer les problèmes familiaux.
Pour cela, il faudrait que chacun décide que l'absentéisme est une priorité. Or, personnellement, je préfère consacrer mon énergie à m'occuper des élèves en difficulté qui sont présents. C'est déjà pas mal...

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Message par Pupuch76 le Lun 12 Mai 2014 - 16:31

@Fernande Naudin a écrit:
@Pupuch76 a écrit:Ou, tout simplement, ils vont directement en permanence, ou on les redirige là-bas s'ils sont très en retard...

Dans mon établissement, au delà de 20 minutes de retard, la vie scolaire garde les retardataires pour éviter que ceux-ci ne perturbent le cours. Mais les élèves le savent et en jouent, c'est-à-dire qu'ils arrivent délibérément très en retard pour ne pas assister au cours et pour que l'absence se transforme en retard justement.

Pour ce cas là, notre principal a trouvé LA solution : en pleine hiver, les retardataires devaient rester jusqu'à l'heure suivante... Sous le préau du collège! Very HappyComment ça "ça s'fait pô! professeur " ? Very Happy 

Pupuch76
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Message par titeprof le Lun 12 Mai 2014 - 16:47

Pas sûr que la vie scolaire gruge. Il est possible que les élèves se présentent chez eux pour ne pas être notés absents, puis s'en aille tout simplement. En tout cas, ça demande des éclaircissements.

alors après renseignements auprès des collègues, le souci se pose souvent : des absences "décochées" par magie. Il est fort possible que le gamin s'en aille c'est certain : nous sommes une cité scolaire et il y a des sorties non surveillées coté lycée. Mais ce n'est pas toujours le cas ! (il y a quand même quelques surveillants au lycée et des minots de 6eme ne passent pas inaperçus de leur coté!)

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Absentéisme : les problèmes sont-ils réglés dans votre établissement ?

Message par the educator le Mar 13 Mai 2014 - 8:29

Bon on a deux problèmes séparés là. Pour le décochage, moi personnellement je n'y vois pas d’intérêt, c'est effectivement dangereux au niveau de la responsabilité, et j'aurais tendance à penser que ces absences de cours rentrent dans d'autres cases : retards (sur une registre séparé, voir sur pnote), élèves  présent dans l'etb mais pas en cours, etc... Après c'est surtout de la soupe administrative, ce qui compte c'est que le chef, par le biais du CPE, sache dire qui est où. En tout cas, essayez d'en parler avec le CPE, parce que ça peut poser problème: au moins avoir sa position sur le sujet.

Pour le décrochage perlé d'élèves de sixièmes, effectivement c'est très tôt, mais on commence aussi à voir des copies blanches à cet âge là, donc plus rien de m'étonne vraiment.
Y remédier, je vais te répondre que ça dépend vraiment des situations, ce qui est sur, c'est qu'être attentif aux absences, mais aussi à l’attitude du gamin en cours, et cerner au maximum le cas de l'élève, ça permet ensuite de gagner du temps. Parfois un rappel à la loi suffit, d'autres fois il faut détricoter un bordel socio-familial infâme, parfois en faisant passer la scolarité au second plan, disons qu'il y a plein de bonnes, et de moins bonnes, raisons de ne pas aller en cours.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum