Les méthodes pédagogiques à l'origine de l'échec scolaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les méthodes pédagogiques à l'origine de l'échec scolaire

Message par Docteur OX le Lun 12 Mar 2012 - 11:00

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/03/09/01016-20120309ARTFIG00705-les-methodes-pedagogiques-a-l-origine-de-l-echec-scolaire.php



L'environnement familial est également jugé comme un facteur d'échec par un quart des Français, selon un sondage publié lundi par la Fondation des Apprentis d'Auteuil.

Haro sur la pédagogie! Aujourd'hui, 150.000 jeunes par an sortent du système scolaire «sans diplôme», 52 % des jeunes sans aucun diplôme de l'enseignement secondaire sont au chômage et plus de 2 millions d'enfants vivent dans une famille pauvre, dénonce la Fondation des Apprentis d'Auteuil.

Engagée de longue date dans la formation des jeunes en difficultés, active auprès de plus de 13.000 d'entre eux, cette structure dont les initiatives sont suivies de près par les politiques a adressé aux candidats à la présidentielle un «plaidoyer pour la jeunesse en difficulté». Elle organise aujourd'hui au Conseil économique, social et environnemental des rencontres sur ce thème.

Son «plaidoyer» repose sur trois piliers: la lutte contre la déscolarisation, le soutien aux familles dans l'éducation et l'insertion durable des jeunes. Pour appuyer son credo, elle dévoile lundi un sondage OpinionWay sur les difficultés des jeunes. Selon cette enquête, 78 % des Français jugent qu'elles ne sont pas suffisamment prises en compte dans les programmes des candidats à l'élection présidentielle, et ce quelque soit leur bord politique.

L'inadaptation des méthodes pédagogiques est mise en avant comme la principale cause de l'échec scolaire des jeunes par les 1021 Français interrogés (26 %). L'environnement familial est également jugé comme un facteur d'échec par un quart des Français.

La discrimination des employeurs en raison de l'âge ou du manque d'expérience est ensuite pointé comme l'obstacle numéro un pour accéder à un premier emploi. Les jeunes sont particulièrement critiques vis-à-vis de ces derniers: 77 % des 18-24 ans jugent que la discrimination est un obstacle majeur. Les comportements inadéquats, la méconnaissance des codes du monde du travail ou les compétences inadaptées sont aussi mis en cause par plus de la moitié des Français.

Pour ce qui est de l'éducation des enfants, les parents seraient avant tout un peu perdus. Ils se heurtent avant tout à un manque de repères et de solutions selon près d'un tiers de l'échantillon. Ils se laissent submerger par leurs propres difficultés, avance un quart d'entre eux. Les difficultés liées au manque de temps disponible ou encore au manque d'intérêt ont également un impact selon 18% des Français.

Baromètre des difficultés de la jeune génération, la Fondation des apprentis d'Auteuil se veut pourvoyeur de solutions. Elle a donc inclus dans son enquête tout un panel de propositions. Parmi ces dernières, ce sont les mesures de prévention, de détection et de prise en charge de l'échec scolaire dès le plus jeune âge qui ont été désignées comme les plus pertinentes par une personne sur trois.

En matière d'insertion professionnelle, les Français plébiscitent à 61 % une meilleure transition entre le monde scolaire et le monde professionnel. Loin devant des suggestions comme la lutte contre les préjugés des employeurs, la mise en place d'un service public spécifique pour aider les jeunes ou le meilleur accès au logement.

Enfin, pour aider les parents en difficulté, il faut avant tout mieux les informer et les sensibiliser sur leur responsabilité éducative et proposer des solutions d'internat afin que les enfants puisse évoluer dans un cadre propice au travail scolaire.
Par Agnès Leclair


Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les méthodes pédagogiques à l'origine de l'échec scolaire

Message par Spinoza1670 le Lun 12 Mar 2012 - 11:07

Le rapport entre le titre de l'article et son contenu est vraiment élastique.
Il n'y a qu'une toute petite partie de l'article qui parle des méthodes pédagogiques.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les méthodes pédagogiques à l'origine de l'échec scolaire

Message par fugue le Lun 12 Mar 2012 - 11:22

Le titre est effectivement très mal choisi. Il peut laisser penser qu'il s'agit d'une étude sur le sujet alors que ce n'est qu'un sondage d'opinion.

fugue
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les méthodes pédagogiques à l'origine de l'échec scolaire

Message par Aevin le Lun 12 Mar 2012 - 11:33

@Docteur OX a écrit:http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/03/09/01016-20120309ARTFIG00705-les-methodes-pedagogiques-a-l-origine-de-l-echec-scolaire.php

L'inadaptation des méthodes pédagogiques est mise en avant comme la principale cause de l'échec scolaire des jeunes par les 1021 Français interrogés (26 %). L'environnement familial est également jugé comme un facteur d'échec par un quart des Français...

Alors tout d'abord, il s'agit d'une enquête auprès de 1021 personnes. Rien ne nous dit qu'elles sont compétentes pour donner un évaluation fondée. Il ne s'agit que de leur avis.

Ensuite, on nous parle de
L'inadaptation des méthodes pédagogiques
. Cela ne veut pas dire que les méthodes de la pédagogie (moderne) seraient mises en question. On nous dit seulement que les méthodes appliquées ne sont pas adaptées. Cela peut également dire, que l'on n'utilise pas assez de pédagogie en cours et que les profs ne s'adaptent pas assez à leur publique.

Et finalement, 26% ce n'est pas non plus énorme...

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum