Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Message par Aevin le Mar 13 Mar 2012 - 18:25


_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Message par JPhMM le Mar 13 Mar 2012 - 18:37

Moins d'options facultatives => économies.
Moins de langues différentes possibles => économies.
Moins d'épreuves => économies.
Davantage de CCF => économies.
Pas d'épreuve de rattrapage => économies.

Pardon, j'ai beau réfléchir, je ne vois vraiment pas pourquoi il voudrait réformer le bac ? ah oui, sans doute pour en élever le niveau... d'où les CCF bien sûr... suis-je bête !

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Message par Luigi_B le Mar 13 Mar 2012 - 19:41

"Libé" :

Des options facultatives moins valorisées

Pour les auteurs du rapport, les épreuves facultatives sont «survalorisées» – seuls les points au dessus de la moyenne sont comptabilisés pour le calcul de la moyenne générale. Cela «brouille le message qui devrait être porté par le diplôme sur les compétences des bacheliers». Ainsi 25,9% des mentions très bien au bac S seraient liés à ces épreuves facultatives... La mission propose d'appliquer un coefficient 1 à ces options, quelle que soit la discipline. les notes en dessous de la moyenne seraient prises en compte et pénaliseraient donc les candidats...
Au fait qui a eu cette idée de "brouiller le message" ? Ah mais oui ! Le Ministère de l’Éducation Nationale...

Si les épreuves facultatives sont coefficient un, certes elles ne sont plus "survalorisées", mais à vrai dire elles ne sont plus valorisées du tout... Le message est bien brouillé aussi de ce côté-là. Je dirais même que c'est une belle embrouille car à terme quelle conséquence prévisible pour les options facultatives ? Laissez-moi deviner...


Dernière édition par Luigi_B le Mar 13 Mar 2012 - 19:43, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Message par Raoul Volfoni le Mar 13 Mar 2012 - 19:42

Le bac va être aligné sur le bac pro... C'est cocasse.
Lool

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Message par Jane le Mar 13 Mar 2012 - 19:43

De toute façon, ils ne vont pas repasser, hein ?
Spoiler:
(dites moi que j'ai raison de le croire, dites-moi que j'ai raison de le croire, dites moi que j'ai raison de le croire, dites-moi que j'ai raison de le croire, dites moi que j'ai raison de le croire, dites-moi que j'ai raison de le croire, dites moi que j'ai raison de le croire, dites-moi que j'ai raison de le croire, dites moi que j'ai raison de le croire, dites-moi que j'ai raison de le croire....)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Message par neo le Jeu 15 Mar 2012 - 12:39

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2012/03/13032012Accueil.aspx#faitdujour (12 mars)
Chatel attaque le bac
A 40 jours de l’élection présidentielle, le ministre publie un rapport qui dénonce la baisse de qualité du bac et propose sa refonte.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2012/03/15032012Accueil.aspx
Bac : Des apports positifs dans le rapport pour le Se-Unsa
" Le SE-Unsa partage de nombreuses propositions du rapport" déclare le syndicat tout en condamnant l'introduction des notes éliminatoires au bac. " Mais le rapport fait bien d’autres propositions" rappelle le syndicat qui approuve par exemple " la nécessité de limiter le nombre d’épreuves écrites terminales à caractère national à quelques disciplines caractéristiques de la série ou la nécessité de diversifier les modalités d’évaluation pour prendre en compte des compétences plus diversifiées". Ainsi le Se-Unsa est favorable à l'introduction d'une part plus importante d'évaluation continue. " La suppression des épreuves de « rattrapage » au profit de l’examen du livret scolaire est aussi une proposition intéressante car elle valorise l’ensemble du parcours du lycéen." Le Se Unsa estime qu'elles permettraient de valoriser "des compétence essentielles pour le post bac".

Communiqué du SE-UNSA (13 mars) :
http://www.se-unsa.org/spip.php?article4380
Extrait :
Le SE-Unsa partage de nombreuses propositions du rapport, comme la nécessité de limiter le nombre d’épreuves écrites terminales à caractère national à quelques disciplines caractéristiques de la série ou la nécessité de diversifier les modalités d’évaluation pour prendre en compte des compétences plus diversifiées (expression orale, planification d’un travail dans la durée, capacité à collaborer dans un groupe,…). L’introduction d’une part plus importante d’évaluation continue ne met pas en péril le caractère national du diplôme si des régulations sont introduites. L’évaluation de l’EPS au bac en est un excellent exemple.
furieux

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Message par pitchounette le Jeu 15 Mar 2012 - 13:06

Kruella a écrit:Le bac va être aligné sur le bac pro... C'est cocasse.
Lool
oh la bonne blague

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Message par Mareuil le Jeu 15 Mar 2012 - 13:14

Allez, une bonne réforme : soit on rétablit le bac général tel qu'il était en 1965 (Philo, maths, sciences-ex). Résultats probables : 20% de reçus. Soit on note les copies du bac actuel pour ce qu'elles valent. Résultats probables : 20% de reçus.
On fait des économies en fac.
Je plaisante.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Message par Mareuil le Jeu 15 Mar 2012 - 13:30

Châtel pas assez destructeur, pas assez dans la ligne néolibérale, d'après l'UNSSA
qui soutient :
"la nécessité de limiter le nombre d’épreuves écrites terminales à caractère national à quelques disciplines caractéristiques de la série ou la nécessité de diversifier les modalités d’évaluation pour prendre en compte des compétences plus diversifiées (expression orale, planification d’un travail dans la durée, capacité à collaborer dans un groupe,…)."
"Ces quelques propositions pourraient avoir un impact important non seulement sur la certification mais aussi sur les acquisitions des élèves. En effet, elles permettraient de valoriser des compétences essentielles pour réussir sa poursuite d’études après le bac, compétences insuffisamment travaillées au lycée au profit d’une accumulation de connaissances dont la plupart sont oubliées le lendemain de l’examen."
On a compris : pas de connaissances, mais des "compétences". "L'employabilité", et la "flexibilité", garanties d'un SMIC à vie. À l'UNSSA, c'est Parisot qui rédige les communiqués.


Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Message par Mareuil le Jeu 15 Mar 2012 - 13:34

Un petit reportage qui devrait plaire à l'UNSSA :
http://youpress.fr/2012/02/usines-parisot-a-la-casse-ouvriere/

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Message par Cath le Jeu 15 Mar 2012 - 13:35

bref, en S ,série dans laquelle moins de 5% n’obtiennent pas la moyenne dans les matières fondamentales, il faut donc réformer d'urgence parce que c'est scandaleux.
Cette urgence crève les yeux.

Et ce qui est bien, c'est que dans cette série, il suffira de faire passer l’épreuve de maths, et seuls ceux qui ont plus de 10 passeront le reste des épreuves: on va encore faire des économies.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Message par Mareuil le Jeu 15 Mar 2012 - 13:40

cath5660 a écrit:bref, en S ,série dans laquelle moins de 5% n’obtiennent pas la moyenne dans les matières fondamentales, il faut donc réformer d'urgence parce que c'est scandaleux.
Cette urgence crève les yeux.

Et ce qui est bien, c'est que dans cette série, il suffira de faire passer l’épreuve de maths, et seuls ceux qui ont plus de 10 passeront le reste des épreuves: on va encore faire des économies.

Le problème, c'est que j'ai fait passer pendant des années l'EAF à des séries S et qu'il y avaient beaucoup plus de 5% des candidats qui ne méritaient pas la moyenne en français. Quant aux divers arrangements pour mettre la moyenne en maths ou en physique, n'en parlons pas. Ah les souvenirs de jurys d'harmonisation....


Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Message par neo le Jeu 15 Mar 2012 - 13:43

@Mareuil a écrit:Châtel pas assez destructeur, pas assez dans la ligne néolibérale, d'après l'UNSA
... et son jumeau le SGEN, n'en doutons pas ! furieux

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Message par Cath le Jeu 15 Mar 2012 - 13:46

@Mareuil a écrit:
cath5660 a écrit:bref, en S ,série dans laquelle moins de 5% n’obtiennent pas la moyenne dans les matières fondamentales, il faut donc réformer d'urgence parce que c'est scandaleux.
Cette urgence crève les yeux.

Et ce qui est bien, c'est que dans cette série, il suffira de faire passer l’épreuve de maths, et seuls ceux qui ont plus de 10 passeront le reste des épreuves: on va encore faire des économies.

Le problème, c'est que j'ai fait passer pendant des années l'EAF à des séries S et qu'il y avaient beaucoup plus de 5% des candidats qui ne méritaient pas la moyenne en français. Quant aux divers arrangements pour mettre la moyenne en maths ou en physique, n'en parlons pas. Ah les souvenirs de jurys d'harmonisation....


M'enfin, Mareuil!
Le français n'est pas une matière fondamentale en S!

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Message par Mareuil le Jeu 15 Mar 2012 - 13:48

cath5660 a écrit:
@Mareuil a écrit:
cath5660 a écrit:bref, en S ,série dans laquelle moins de 5% n’obtiennent pas la moyenne dans les matières fondamentales, il faut donc réformer d'urgence parce que c'est scandaleux.
Cette urgence crève les yeux.

Et ce qui est bien, c'est que dans cette série, il suffira de faire passer l’épreuve de maths, et seuls ceux qui ont plus de 10 passeront le reste des épreuves: on va encore faire des économies.

Le problème, c'est que j'ai fait passer pendant des années l'EAF à des séries S et qu'il y avaient beaucoup plus de 5% des candidats qui ne méritaient pas la moyenne en français. Quant aux divers arrangements pour mettre la moyenne en maths ou en physique, n'en parlons pas. Ah les souvenirs de jurys d'harmonisation....


M'enfin, Mareuil!
Le français n'est pas une matière fondamentale en S!
Ah mince ! j'avais oublié - la retraite ne vaut rien. Et les maths, c'est encore fondamental en S ?

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Message par Cath le Jeu 15 Mar 2012 - 13:50

Tout juste- justement...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel planche sur une réforme du bac

Message par neo le Jeu 15 Mar 2012 - 13:50

@Mareuil a écrit:
Ah mince ! j'avais oublié - la retraite ne vaut rien. Et les maths, c'est encore fondamental en S ?
T'as pas lu le communiué SE-UNSA ? Laughing
nécessité de diversifier les modalités d’évaluation pour prendre en compte des compétences plus diversifiées (expression orale, planification d’un travail dans la durée, capacité à collaborer dans un groupe,…).
Le bac va devenir un vaste TPE, saupoudré d'AP et autres fumisteries financées par la réduction des horaires disciplinaires et la réforme du lycée, avec la bénédiction du SE-UNSA (et inévitablement de son jumeau le SGEN)... A gerber !

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum