Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par La Jabotte le Ven 16 Mar 2012 - 21:16

cafet-ière
plafon-nier ou plafonn-ier selon qu'on place le doublement de la consonne dans le radical ou dans le suffixe.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par caribouc le Ven 16 Mar 2012 - 21:27

@Dhaiphi a écrit:
@bebe a écrit:C'est pour une dictée: l'élève a découpé "citrou" / "ille". Elle aurait donc dû découper en "citrouil" / "le", on est d'ac?
Perso je leur conseille (je les contrains en réalité) de NE pas PAS découper les mots et d'aller à la ligne systématiquement. professeur
mdr
Je fais exactement l'inverse Laughing : je les oblige à écrire jusqu'au bout des lignes et à découper si besoin est, car j'en avais marre de ces copies avec parfois 4 mots écrits et 3 ou 4 carreaux vierges en bout de ligne, ça ne ressemble à rien furieux
Je ne suis pas inquiète, leurs mauvaises habitudes, ils les gardent dans les autres matières humhum
Maintenant, pour un mot "complexe" à découper comme citrouille, je crois que je me montrerais tolérante si le découpage est mauvais Rolling Eyes

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par La Jabotte le Ven 16 Mar 2012 - 21:30

En fait, déjà, quelle drôle d'idée de dicter citrouille !? Je suis curieuse de connaître le texte, maintenant !

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par caribouc le Ven 16 Mar 2012 - 21:38

@La Jabotte a écrit:
@Dhaiphi a écrit:
@bebe a écrit:C'est pour une dictée: l'élève a découpé "citrou" / "ille". Elle aurait donc dû découper en "citrouil" / "le", on est d'ac?
Perso je leur conseille (je les contrains en réalité) de NE pas PAS découper les mots et d'aller à la ligne systématiquement. professeur

Je fais exactement le contraire et je les enguirlande quand ils me laissent un grand vide en fin de ligne sous prétexte qu'ils ont eu la flemme de réfléchir à une coupure de mots. Mais je suis en collège. Une ligne, c'est fait pour écrire jusqu'au bout, c'est laid, déconcertant et perturbant quand elle n'est pas remplie alors qu'on ne change pas de paragraphe. D'autant plus avec certaines ado qui font de belles grosses lettres. Avec un mot un peu long, on passe à la ligne alors qu'il reste encore 5 carreaux...
Rho, je n'avais pas vu La Jabotte topela
Nous sommes des rombières Very Happy

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par La Jabotte le Ven 16 Mar 2012 - 21:39

Je dirais même mieux : des vieilles rombières.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par caribouc le Ven 16 Mar 2012 - 21:47

@La Jabotte a écrit:Je dirais même mieux : des vieilles rombières.
Ca me va parfaitement Very Happy

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par egomet le Ven 16 Mar 2012 - 22:39

Quand je vois la subtilité de ces questions et quand je pense aux reproches que m'a faits l'IPR, ça me dégoûte. :colere:

Comment scanderiez-vous le vers:

Son œil semblait dire: "Après?"

Extrait d'un poème de V. Hugo.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par Mufab le Ven 16 Mar 2012 - 22:41

Tu as quelques vers autour ?

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par Mufab le Ven 16 Mar 2012 - 22:42

Attends je vais chercher.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par Mufab le Ven 16 Mar 2012 - 22:44

7 syllabes par vers :
Son / oeil / sem/blait / di/r' a/près.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par egomet le Ven 16 Mar 2012 - 22:44

J'étais froid comme les marbres;
Je marchais à pas distraits;
Nous parlions des fleurs, des arbres;
Son œil semblait dire: "Après?"

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par Mufab le Ven 16 Mar 2012 - 22:45

@La Jabotte a écrit:cafet-ière
plafon-nier ou plafonn-ier selon qu'on place le doublement de la consonne dans le radical ou dans le suffixe.

J'aurais découpé Ca-fetière ou cafe-tière

Pla-fonnier ou plafon-nier

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par La Jabotte le Ven 16 Mar 2012 - 22:47

Pour les syllabes ou pour la formation des mots ?
Les radicaux sont bien cafet- et plafon-... non ? (J'ai un doute, maintenant...)

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par Mufab le Ven 16 Mar 2012 - 22:48

En général, le "e" final compose une syllabe devant une consonne.

Dans ton vers, il est suivi par un phonème voyelle, donc se lie avec le "r", pour faire /ra/.
Pourtant, c'est l'interruption ponctuative qui fait hésiter... Le mieux est de garder la régularité métrique, je pense.

Attends d'autres avis.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par egomet le Ven 16 Mar 2012 - 22:48

En effet, 7 syllabes.

L'IPR m'a reproché d'avoir laissé au tableau (donc sans corriger):

Son/ œil / sem/blait / dire/: "A/près?"

Et dans son rapport elle affirme que la seule bonne réponse est:

Son/ œil/ semblait/ di/re a/près

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par Mufab le Ven 16 Mar 2012 - 22:49

@La Jabotte a écrit:Pour les syllabes ou pour la formation des mots ?
Les radicaux sont bien cafet- et plafon-... non ? (J'ai un doute, maintenant...)

Groumph !
C'est moi, j'ai lu trop vite la consigne. J'étais encore dans les découpes en fin de ligne.

Je ferai plus attention la prochaine fois. Embarassed


Dernière édition par Mufab le Ven 16 Mar 2012 - 22:50, édité 1 fois

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par egomet le Ven 16 Mar 2012 - 22:50

La ponctuation, à mon avis, interdit ici de lier le r de dire au mot suivant, mais à la rigueur, ça peut se concevoir...
En tout cas, c'est discutable.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par La Jabotte le Ven 16 Mar 2012 - 22:51

Pour le vers, tout pareil que Mufab. La ponctuation - habituellement - ne joue pas sur le mètre. (Bien qu'avec Hugo, on puisse s'attendre à tout.)
C'est vrai que ce vers est désagréable à dire (moi, c'est surtout le "oeil" qui me fait buter). Mais c'est peut-être bien fait exprès. (On attend une syllabe sur laquelle s'appuyer, syllabe qui ne vient pas, tout reste en suspens, comme ce "Après ?".
C'est ça qui va faire plaisir à ton inspecteur, hein !

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par Violet le Ven 16 Mar 2012 - 22:52

Elle a raison, non ?
J'aurais mis le e de dire entre parenthèses.

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par La Jabotte le Ven 16 Mar 2012 - 22:53

NB : même si la ponctuation empêche la liaison, la prononciation du e n'est pas possible, je dirais même pas permise.
On prononcera donc avec une sorte de suspens, de rupture :
Son oeil semblait dir'... après ?
Mais pour ce qui est de la découpe en syllabes, dans le but de compter le mètre, l'inspectrice a raison (enfin, d'après moi).

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par egomet le Ven 16 Mar 2012 - 22:55

Il est évident qu'on ne prononce pas le e caduc. Et au tableau, je l'avais mis entre parenthèses pour plus de clarté.
La question, c'est de savoir si on prend son souffle pour tenir compte de la ponctuation et mettre en valeur "après".

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par La Jabotte le Ven 16 Mar 2012 - 22:55

@Mufab a écrit:
@La Jabotte a écrit:Pour les syllabes ou pour la formation des mots ?
Les radicaux sont bien cafet- et plafon-... non ? (J'ai un doute, maintenant...)

Groumph !
C'est moi, j'ai lu trop vite la consigne. J'étais encore dans les découpes en fin de ligne.

Je ferai plus attention la prochaine fois. Embarassed
Ouf !
Y'a pas un smiley qui s'essuie des grosses gouttes de sueur sur le front ? Tout à coup je me suis sentie complètement à côté de la plaque.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par La Jabotte le Ven 16 Mar 2012 - 22:56

@egomet a écrit:Il est évident qu'on ne prononce pas le e caduc. Et au tableau, je l'avais mis entre parenthèses pour plus de clarté.
La question, c'est de savoir si on prend son souffle pour tenir compte de la ponctuation et mettre en valeur "après".
Sans doute prend-on son souffle, comme je l'ai dit tout à l'heure, mais ça ne justifie pas de séparer le /re/ du /di/ puisque le r sera prononcé dans cette syllabe - d'autant plus si le e est mis entre parenthèse, parce que s'il y a bien une chose qui est sûre et certaine, c'est l'impossibilité de prononcer une consonne sans l'appui d'une voyelle, d'où les règles de découpe en syllabes écrites énoncées plus haut.


Dernière édition par La Jabotte le Ven 16 Mar 2012 - 22:58, édité 1 fois

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par Mufab le Ven 16 Mar 2012 - 22:57

Le découpage d'Egomet est pourtant plus conforme à l'éventuelle mise en voix du vers.

Je propose de terminer ce vers par "Puis ?". Et hop, c'est réglé.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par Mufab le Ven 16 Mar 2012 - 22:59

Quoi que...

Par "Then ?"

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Honte sur moi: comment découper le mot "citrouille"?

Message par egomet le Ven 16 Mar 2012 - 23:00

Ce n'est même pas le mien, mais celui d'un élève, que j'ai accepté d'ailleurs.

Le plus drôle, c'est que dans son rapport elle oublie de couper "semblait".

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum