Mon CDE 2 le retour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon CDE 2 le retour...

Message par Goldeneye08 le Jeu 15 Mar 2012 - 23:55

Bonsoir à tous,
Je vous avais déjà parlé de mon CDE qui m'avait espionné en se cachant dans la réserve de ma salle de chimie pour voir mon cours de seconde. Eh bien, les choses se passent particulièrement mal entre moi et l'une des deux classes de seconde. Je les avais mardi soir de 16h à 17h (mon heure préférée de la semaine...) et ils m'ont pourri le cours bien comme il fallait sauf que :
  • Je faisais cours dans la salle mitoyenne de l'économat
    Mon CDE était en train de travailler avec l'économe à ce moment là

A 10 minutes de la fin du cours, j'exclus un élève particulièrement pénible, mon CDE entre dans la salle furibard et incendie les élèves puis se retourne vers moi et me hurle "Et puis vous arrêtez de brailler, vous êtes ridicule, faut trouver autre chose !" Et là-dessus, il s'en va, je mets trois minutes à reprendre mes esprits, les élèves les pires rigolent. Une petite toute gentille au premier rang me dit qu'elle ne comprend pas pourquoi le CDE m'a dit ça. Le cours se termine. Evidemment mes collègues des salles voisines ont tout entendu ainsi malheureusement que les élèves d'une autre classe de seconde que j'ai aussi et qui étaient dans la salle d'à côté.
Arrivé en salle des profs, les collègues me demandent si ça va aller et mon CDE passe et me demande de venir dans son bureau où il me dit d'abord que si les choses ne s'améliorent pas, il enclenche la procédure auprès du rectorat pour résilier mon contrat (je suis maître auxiliaire dans le privé). Ensuite, il me dit que c'est nul d 'intervenir comme il l'a fait mais qu'il n'y tenait plus et qu'il sait que les secondes ne sont pas des anges et que mes collègues plus expérimentés galèrent aussi avec eux, mais moins que moi. J'étais trop choqué pour lui répondre que justement ils avaient plus d'expérience. Je suis donc resté sans voix et je dois trouver vite quelque chose pour redresser la situation.
Hier matin 4 heures de seconde qui se passent à peu près bien, à ceci près que le CDE est revenu piquer une gueulante dans le groupe de TP où il y a tous les plus chieurs car il passait dans le couloir à ce moment-là (lol, comme par hasard...) et a entendu du bruit. Cette fois je ne braillais pas et je ne l'ai d'ailleurs pas fait de la matinée, donc rien à me reprocher.
Ce matin, je change le plan de classe comme dans les autres groupes (qui eux n'ont fait aucune difficulté ou moins en tout cas) mais ça ne plaît pas à ces messieurs-dames qui me flinguent la séance en représailles (pour me prouver que c'était mieux avant sans plan, grand classique en fait), à coup de "bip bip" de touches de portable émis chacun à leur tour et d'endroits différents donc impossible de localiser le coupable et de confisquer l'arme du crime. J'ai continué mon cours stoïque comme si de rien n'était même si ils ont tout essayé pour me faire entrer dans leur jeu. Je fais une remarque à l'un d'entre eux qui me répond je ne sais pourquoi : "L'année prochaine ma soeur vient et elle est 10 fois pire que moi, vous verrez, enfin si vous l'avez." Et la-dessus un autre enchaîne : "Oui, si vous ne vous faites pas virer pour incompétence avant la fin de l'année" Tout en "m'accrochant au bureau" pour ne pas lui décoller une oreille, Je lui ai tendu mon feutre en lui disant qu'il pouvait faire cours à ma place et nous montrer que lui était compétent. Il a répondu "chiche" J 'ai dit que je n'avais pas de temps à perdre et j'ai continué mon cours.
J'en ai parlé à la PP pendant midi. Elle les avait à 14h justement et m'a dit qu'elle leur passerait une soufflante et que jeudi prochain, comme, elle a cours en même temps que moi, le premier qui la ramène, je lui envoie à coups de pied au c... (je cite).
Mes collègues (ceux qui sont au courant de la situation) m'ont dit que le CDE n'aurait pas du me faire des reproches devant les élèves et ils me soutiennent. Une m'a même proposé d'aller en délégation voir le CDE pour les secondes car tout le monde galère avec ces classes, pour vous dire même à l'entretien et au self ils s'en plaignent comme d'élèves ne respectant rien !!!
Les conseils sont lundi soir pour les deux classes mais surtout devant les parents, pas de trucs qui fâchent, c'est le principe. Donc je sais plus trop où j'en suis depuis deux jours et que faire mais je sens que la fin de l'année va être dure.
Voilà, désolé pour le pavé mais j'aimerais savoir ce que les uns et les autres en pensent. Merci d'avance.
Bonne soirée ou bonne nuit (vu l'heure),

Goldeneye08
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon CDE 2 le retour...

Message par gelsomina31 le Ven 16 Mar 2012 - 6:34

affraid et

As tu pensé à voir les syndicats? Il doit y en avoir dans le privé, non?
Courage!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon CDE 2 le retour...

Message par Derborence le Ven 16 Mar 2012 - 6:38

Même réaction que Gelsomina.
Courage ! fleurs2

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon CDE 2 le retour...

Message par Reine Margot le Ven 16 Mar 2012 - 7:20

l'attitude du CDE de te décrédibiliser devant les élèves est nauséabonde.

essaie les syndicats, mais en effet ta situation en tant que contractuel n'est pas évidente...courage! fleurs

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon CDE 2 le retour...

Message par arcenciel le Ven 16 Mar 2012 - 7:21

Et rappeler à ton CDE qu'il est là pour te soutenir et non pour te déprécier devant les élèves!

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon CDE 2 le retour...

Message par Zelda le Ven 16 Mar 2012 - 8:47

Il est vraiment gonflé ce CDE, il se prend pour qui? Qu'il fasse cours si c'est si facile! Il faut qu'il se rende compte qu'il a besoin de toi, et il devrait te soutenir.
Je ne sais pas exactement ce que c'est Maître Auxiliaire, mais j'imagine que tu peux démissionner et trouver mieux ailleurs. Et là, sans prof, il se retrouvera le bec dans l'eau et ne trouvera personne pour finir l'année.

Essaie de lui mettre la pression pour qu'il te fiche la paix.

Zelda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon CDE 2 le retour...

Message par pitchounette le Ven 16 Mar 2012 - 9:41

c'est quoi ces méthodes pour ton CDE...Je suis choquée.
le point positif : tes collegues sont avec toi. Ils galerent aussi, ils veulent te soutenir t'accompagner ca c'est bien Smile

Comme te le dit gelsomina31, j'irais direct voir les syndicats pour mettre à plat tout ca. C'est meme pas du conseil c'est de l'acharnement
fleurs

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon CDE 2 le retour...

Message par Jane le Ven 16 Mar 2012 - 9:44

Je suis choquée par l'attitude de ton CDE: non mais quel :colere: ! Je plussoie: syndicats, et j'ajoute: s'il le faut, conseil juridique.

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon CDE 2 le retour...

Message par chaumont2012 le Ven 16 Mar 2012 - 9:50

Contractuel ou fonctionnaire, les choses ne sont pas fondamentalement différentes : face à ce type d'agression par le petit chef, la seule réponse vient de la solidarité des collègues, et d'une riposte syndicale.

chaumont2012
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon CDE 2 le retour...

Message par juju le Ven 16 Mar 2012 - 13:13

Une HONTE affraid furieux :mitrailler:
Etre discrédité(e) devant ses élèves, formidable...

juju
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon CDE 2 le retour...

Message par Goldeneye08 le Ven 16 Mar 2012 - 23:05

@Zelda a écrit:Il est vraiment gonflé ce CDE, il se prend pour qui? Qu'il fasse cours si c'est si facile! Il faut qu'il se rende compte qu'il a besoin de toi, et il devrait te soutenir.
Je ne sais pas exactement ce que c'est Maître Auxiliaire, mais j'imagine que tu peux démissionner et trouver mieux ailleurs. Et là, sans prof, il se retrouvera le bec dans l'eau et ne trouvera personne pour finir l'année.

Essaie de lui mettre la pression pour qu'il te fiche la paix.

Hello,
Déjà merci à tous et toutes pour vos messages. Je vois que les avis convergent et ça fait du bien.
Pour te répondre Zelda, dans le privé un chef d'établissement est un prof qui conserve toujours quelques heures de cours (en fonction de la taille de l'établissement) car il peut s'il le souhaite redevenir prof. En l'occurrence, lui est prof d'EPS.
Donc maintenir 30 élèves attentif les fesses sur une chaise pendant une heure, je te confirme qu'il a peu pratiqué (Je précise que je n'ai rien contre les profs d'EPS hein!).
Pour le terme maître auxiliaire, on dit aussi délégué auxiliaire ou auxiliaire temporaire d'enseignement, dans le jargon officiel mais on peut dire aussi bouche-trous moins officiellement.
En fait ce sont des gens qui n'ont pas eu de concours mais qui enseignent quand même sur des postes restés vacants (en général des bouts de poste) et non-titulaires donc embauchés par le CDE lui-même. Le truc c'est que le principe de l'enseignement privé est que le CDE choisit son équipe donc même un titulaire doit avoir son aval pour intégrer un établissement mais le titulaire une fois en poste ne plus être viré même en cas de rapports devenus tendus avec ce CDE. C'est d'ailleurs pour ça qu'il font un peu la "tronche" quand on s'absente pour passer un concours car on pourrait l'avoir et du personnel non-titulaire donc qui s'écrase, est plus facilement gérable pour eux. Il arrive que le rectorat impose un prof à un CDE pour boucher un trou mais c'est rare car ces derniers font tout pour avoir une équipe complétée avant les commissions d'affectation donc magouilles et compagnie...
En outre, le statut de TZR n'existe pas dans le privé. Ce sont les maîtres auxiliaires qui remplissent également ce rôle.
Sinon, la démission pour me retrouver au chômage car il est difficile de retrouver des heures dans cette période, non merci, je compte bien finir l'année sur ce poste. Pour les syndicats, je vais me renseigner...
Sur ce,
Encore merci et Bonne soirée (Demain journée portes ouvertes...)


Goldeneye08
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon CDE 2 le retour...

Message par Dionysos le Sam 17 Mar 2012 - 1:22

Courage... Il y a des syndicats dans le privé - je ne te dirai pas quel est le mien ;-) - mais comme partout c'est souvent plus une affaire de représentants que d'étiquette...

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum