AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Page 1 sur 30 1, 2, 3 ... 15 ... 30  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par John le Ven 16 Mar 2012 - 13:00

"Je n'ai jamais vu le corps ensei­gnant comme cela. Il faut remon­ter au Second Empire pour trou­ver un cli­mat aussi détes­table dans l'enseignement sco­laire", com­mente Antoine Prost, his­to­rien de l'éducation. "Les pro­fes­seurs, très abî­més psy­cho­lo­gi­que­ment, sont dans une spi­rale dépres­sive", ajoute le péda­gogue Philippe Meirieu, devenu vice-président EELV de la région Rhône-Alpes. [...]

"Les jeunes sont lar­ge­ment débor­dés", opine Sébastien Clerc, pro­fes­seur de lycée pro­fes­sion­nel en Seine-Saint-Denis, non syn­di­qué, qui a fait des for­ma­tions de tenue de classe. A 36 ans, il gagne "moins de 2.000 euros nets par mois", comme Mme Caboche, 38 ans: tous deux jugent leur "pou­voir d'achat insuf­fi­sant compte tenu du coût de la vie en Ile-de-France".

"Avec ma com­pagne, aussi ensei­gnante, on vient de par­tir aux sports d'hiver mais on a fait le cal­cul, on ne par­tira sans doute pas cet été", témoigne M. Clerc: "vu le ser­vice qu'on rend dans la société, la jus­tice sala­riale n'est pas au rendez-vous".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par Luigi_B le Ven 16 Mar 2012 - 13:05

Si c'était que l'argent, encore...

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par Celadon le Ven 16 Mar 2012 - 13:17

Bienvenue au royaume des Eveillés !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par egomet le Ven 16 Mar 2012 - 13:36

Pompiers pyromanes.
En tout cas, on les remercie bien!

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par Marie Laetitia le Ven 16 Mar 2012 - 14:01

@John a écrit:
"Je n'ai jamais vu le corps ensei­gnant comme cela. Il faut remon­ter au Second Empire pour trou­ver un cli­mat aussi détes­table dans l'enseignement sco­laire", com­mente Antoine Prost, his­to­rien de l'éducation. "Les pro­fes­seurs, très abî­més psy­cho­lo­gi­que­ment, sont dans une spi­rale dépres­sive", ajoute le péda­gogue Philippe Meirieu, devenu vice-président EELV de la région Rhône-Alpes. [...]

"Les jeunes sont lar­ge­ment débor­dés", opine Sébastien Clerc, pro­fes­seur de lycée pro­fes­sion­nel en Seine-Saint-Denis, non syn­di­qué, qui a fait des for­ma­tions de tenue de classe. A 36 ans, il gagne "moins de 2.000 euros nets par mois", comme Mme Caboche, 38 ans: tous deux jugent leur "pou­voir d'achat insuf­fi­sant compte tenu du coût de la vie en Ile-de-France".

"Avec ma com­pagne, aussi ensei­gnante, on vient de par­tir aux sports d'hiver mais on a fait le cal­cul, on ne par­tira sans doute pas cet été", témoigne M. Clerc: "vu le ser­vice qu'on rend dans la société, la jus­tice sala­riale n'est pas au rendez-vous".

ne-pas-répondre-ne-pas-répondre-ne-pas-répondre... ou je vais m'énerver... furieux

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par Sapotille le Ven 16 Mar 2012 - 14:06

@John a écrit:

"Avec ma com­pagne, aussi ensei­gnante, on vient de par­tir aux sports d'hiver mais on a fait le cal­cul, on ne par­tira sans doute pas cet été", témoigne M. Clerc: "vu le ser­vice qu'on rend dans la société, la jus­tice sala­riale n'est pas au rendez-vous".

J'ai des adresses de belles vacances pas très chères où la neige est aussi blanche qu'à Megève et Courchevel, si ça l'intéresse ! Razz

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par Thalia de G le Ven 16 Mar 2012 - 14:09

J'ai éclaté de rire, jaune, en lisant le titre du topic.
Pardon John Embarassed

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par Leclochard le Ven 16 Mar 2012 - 14:38

@John a écrit:
"Je n'ai jamais vu le corps ensei­gnant comme cela. Il faut remon­ter au Second Empire pour trou­ver un cli­mat aussi détes­table dans l'enseignement sco­laire", com­mente Antoine Prost, his­to­rien de l'éducation. "Les pro­fes­seurs, très abî­més psy­cho­lo­gi­que­ment, sont dans une spi­rale dépres­sive", ajoute le péda­gogue Philippe Meirieu, devenu vice-président EELV de la région Rhône-Alpes. [...]

Cet homme est très vieux. Shocked Laughing

"Les jeunes sont lar­ge­ment débor­dés", opine Sébastien Clerc, pro­fes­seur de lycée pro­fes­sion­nel en Seine-Saint-Denis, non syn­di­qué, qui a fait des for­ma­tions de tenue de classe. A 36 ans, il gagne "moins de 2.000 euros nets par mois", comme Mme Caboche, 38 ans: tous deux jugent leur "pou­voir d'achat insuf­fi­sant compte tenu du coût de la vie en Ile-de-France".

"Avec ma com­pagne, aussi ensei­gnante, on vient de par­tir aux sports d'hiver mais on a fait le cal­cul, on ne par­tira sans doute pas cet été", témoigne M. Clerc: "vu le ser­vice qu'on rend dans la société, la jus­tice sala­riale n'est pas au rendez-vous".

Séb, t'as rien compris: le traitement des profs est un salaire d'appoint. Tu aurais dû épouser une libérale ou une cadre ! Ainsi, tu serais parti deux fois par an en vacances.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par chaumont2012 le Ven 16 Mar 2012 - 14:47

Que faisons nous pour obtenir l'augmentation de nos salaires ?

L'histoire du salariat depuis environ un siècle et demi est riche d'enseignements, elle est instructive : les salaires augmentent selon la puissance des rapports de force imposés par les salariés. L'arme des salariés, c'est la grève.

Faisons nous tous les grèves qui s'imposent ?
ou préférons nous attendre un hypothétique gouvernement, qui par pure gentillesse augmenterait nos salaires ?

chaumont2012
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par Marie Laetitia le Ven 16 Mar 2012 - 14:55

@Leclochard a écrit:
@John a écrit:
"Je n'ai jamais vu le corps ensei­gnant comme cela. Il faut remon­ter au Second Empire pour trou­ver un cli­mat aussi détes­table dans l'enseignement sco­laire", com­mente Antoine Prost, his­to­rien de l'éducation. "Les pro­fes­seurs, très abî­més psy­cho­lo­gi­que­ment, sont dans une spi­rale dépres­sive", ajoute le péda­gogue Philippe Meirieu, devenu vice-président EELV de la région Rhône-Alpes. [...]

Cet homme est très vieux. Shocked Laughing

"Les jeunes sont lar­ge­ment débor­dés", opine Sébastien Clerc, pro­fes­seur de lycée pro­fes­sion­nel en Seine-Saint-Denis, non syn­di­qué, qui a fait des for­ma­tions de tenue de classe. A 36 ans, il gagne "moins de 2.000 euros nets par mois", comme Mme Caboche, 38 ans: tous deux jugent leur "pou­voir d'achat insuf­fi­sant compte tenu du coût de la vie en Ile-de-France".

"Avec ma com­pagne, aussi ensei­gnante, on vient de par­tir aux sports d'hiver mais on a fait le cal­cul, on ne par­tira sans doute pas cet été", témoigne M. Clerc: "vu le ser­vice qu'on rend dans la société, la jus­tice sala­riale n'est pas au rendez-vous".

Séb, t'as rien compris: le traitement des profs est un salaire d'appoint. Tu aurais dû épouser une libérale ou une cadre ! Ainsi, tu serais parti deux fois par an en vacances.

Rolling Eyes

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par Le grincheux le Ven 16 Mar 2012 - 14:58

Qu'est-ce que je fais ? Je mors tout de suite ou j'attends ? Certains jours, dont aujourd'hui, j'échangerais bien mon boulot contre le pire des postes d'enseignement disponible !

En aparté : la comptable hallucine du calcul.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par A Tuin le Ven 16 Mar 2012 - 15:00

@Marie Laetitia a écrit:

"Avec ma com­pagne, aussi ensei­gnante, on vient de par­tir aux sports d'hiver mais on a fait le cal­cul, on ne par­tira sans doute pas cet été", témoigne M. Clerc: "vu le ser­vice qu'on rend dans la société, la jus­tice sala­riale n'est pas au rendez-vous".

ne-pas-répondre-ne-pas-répondre-ne-pas-répondre... ou je vais m'énerver... furieux

Lol. Quel c**. Je n'y suis jamais allée aux sports d'hiver (d'ailleurs peut me chaut, j'exècre la neige donc ça ne risque rien). Et de toute façon je ne pose pas la problématique en ces termes : si on a envie -et les disponibilités- pour aller se promener un peu quelque part une semaine en été, on fait ce qu'on a à faire qui qu'on soit. Là cette réflexion, ça me fait penser à ces espèces de vieux qui n'ont jamais rien fait de leur vie mais qui ont bien profité du système, qu'on fait parler de temps en temps aux reportages régionaux de France 3, et qui se déplorent "que leur retraite mon bon ami, ne me suffit pas pour aller cavaler en vacances tous les quatre matins". C'est qu'il doit bien encore en avoir assez, de sous, le Clerc tiens !


Dernière édition par A Tuin le Ven 16 Mar 2012 - 15:28, édité 3 fois

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par Marie Laetitia le Ven 16 Mar 2012 - 15:00

@Le grincheux a écrit:

En aparté : la comptable hallucine du calcul.

hé bien comme ça tu n'es pas tout seul, au moins... Neutral

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par A Tuin le Ven 16 Mar 2012 - 15:01

@Sapotille a écrit:

J'ai des adresses de belles vacances pas très chères où la neige est aussi blanche qu'à Megève et Courchevel, si ça l'intéresse ! Razz

+1. Il n'y a pas besoin d'aller se montrer dans de tels endroits pour trouver de la neige pour faire de la luge. Il n'y a qu'à aller dans quelques bons coins paumés d'Auvergne, il y a tout ce qu'il faut à bon compte !

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par lene75 le Ven 16 Mar 2012 - 15:31

Pour une fois je trouve que vous lui faites un faux procès. Il dit les choses certes maladroitement, mais il n'a pas tort sur le fond : il n'est pas normal que les profs soient devenus un "prolétariat intellectuel", comme l'a dit je ne sais plus qui. Et encore une fois (car la discussion revient souvent sur néo), dire qu'on peut se serrer encore un peu plus la ceinture (à condition de ne pas avoir d'enfants, de ne pas vivre en IDF, etc., comme je l'ai déjà lu ici Rolling Eyes ) n'est pas un argument : la question n'est pas de savoir de combien les profs ont besoin pour vivre (comme aime le dire une amie commerciale "Oui mais tu comprends, les profs ont un petit salaire, mais c'est normal, ils ont de petits besoins, moi je ne pourrais pas vivre avec un salaire de prof : "Gros besoins, gros salaire""), bien sûr qu'on peut vivre à 5 dans un 2 pièces, il y a même des gens qui vivent à 15 dans un studio, bien sûr qu'on peut bouffer des patates à tous les repas, mais la question est la suivante : quelle reconnaissance la société est-elle prête à accorder aux profs, c'est-à-dire, tout simplement, quelle valeur la société donne-t-elle à l'éducation et à la culture ? Et question subsidiaire : qui est encore prêt à faire 5 ans d'études et à passer un concours exigeant pour un salaire de prof ? Pas grand monde, si j'en juge par les derniers chiffres de présence aux épreuves : la société aura les profs qu'elle mérite.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par John le Ven 16 Mar 2012 - 15:40

@Le grincheux a écrit:Qu'est-ce que je fais ? Je mors tout de suite ou j'attends ? Certains jours, dont aujourd'hui, j'échangerais bien mon boulot contre le pire des postes d'enseignement disponible !

En aparté : la comptable hallucine du calcul.
Je ne sais pas qui est la comptable, mais je sais que, puisque tu n'es apparemment pas prof, "le pire des postes d'enseignement disponible" qui est l'objet de tes voeux t'est accessible en moins de 5 minutes en appelant le rectorat de n'importe quelle académie.

Tiens, j'ai pris Orléans-Tours, mais il y en a plus de 25 autres comme ça : http://www.ac-orleans-tours.fr/rh/enseignement_education_orientation/recrutement/#c9301

Au vu de la phrase que tu écrite juste au-dessus, il me semblerait logique que tu appelles dans l'heure. Demande-leur un poste, ils en ont certainement plusieurs à te proposer.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par Marie Laetitia le Ven 16 Mar 2012 - 15:48

@lene75 a écrit:Pour une fois je trouve que vous lui faites un faux procès. Il dit les choses certes maladroitement, mais il n'a pas tort sur le fond.

sauf que le problème est là. L'herbe est tjrs plus verte ailleurs... et c'est valable pour tous, enseignants compris.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par Leclochard le Ven 16 Mar 2012 - 15:55

@lene75 a écrit:Pour une fois je trouve que vous lui faites un faux procès. Il dit les choses certes maladroitement, mais il n'a pas tort sur le fond : il n'est pas normal que les profs soient devenus un "prolétariat intellectuel", comme l'a dit je ne sais plus qui. Et encore une fois (car la discussion revient souvent sur néo), dire qu'on peut se serrer encore un peu plus la ceinture (à condition de ne pas avoir d'enfants, de ne pas vivre en IDF, etc., comme je l'ai déjà lu ici Rolling Eyes ) n'est pas un argument : la question n'est pas de savoir de combien les profs ont besoin pour vivre (comme aime le dire une amie commerciale "Oui mais tu comprends, les profs ont un petit salaire, mais c'est normal, ils ont de petits besoins, moi je ne pourrais pas vivre avec un salaire de prof : "Gros besoins, gros salaire""), bien sûr qu'on peut vivre à 5 dans un 2 pièces, il y a même des gens qui vivent à 15 dans un studio, bien sûr qu'on peut bouffer des patates à tous les repas, mais la question est la suivante : quelle reconnaissance la société est-elle prête à accorder aux profs, c'est-à-dire, tout simplement, quelle valeur la société donne-t-elle à l'éducation et à la culture ? Et question subsidiaire : qui est encore prêt à faire 5 ans d'études et à passer un concours exigeant pour un salaire de prof ? Pas grand monde, si j'en juge par les derniers chiffres de présence aux épreuves : la société aura les profs qu'elle mérite.

Combien voudrais-tu ? ou plutôt que salaire te semblerait satisfaisant ?

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par badin le Ven 16 Mar 2012 - 16:00

Quand j'ai débuté, un prof avait une certaine considération dans la société et auprès de ses élèves, nous étions nettement mieux payés que les ouvriers, nous avions un salaire de cadre, bien sûr d'aucuns étaient mieux payés que nous, mais nous n'avions pas honte de nos fiches de paye. Et si le mépris envers les enseignants était en partie dû à ces salaires dérisoires des débutants?

badin
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par Leclochard le Ven 16 Mar 2012 - 16:10

@John a écrit:
@Le grincheux a écrit:Qu'est-ce que je fais ? Je mors tout de suite ou j'attends ? Certains jours, dont aujourd'hui, j'échangerais bien mon boulot contre le pire des postes d'enseignement disponible !

En aparté : la comptable hallucine du calcul.
Je ne sais pas qui est la comptable, mais je sais que, puisque tu n'es apparemment pas prof, "le pire des postes d'enseignement disponible" qui est l'objet de tes voeux t'est accessible en moins de 5 minutes en appelant le rectorat de n'importe quelle académie.

Tiens, j'ai pris Orléans-Tours, mais il y en a plus de 25 autres comme ça : http://www.ac-orleans-tours.fr/rh/enseignement_education_orientation/recrutement/#c9301

Au vu de la phrase que tu écrite juste au-dessus, il me semblerait logique que tu appelles dans l'heure. Demande-leur un poste, ils en ont certainement plusieurs à te proposer.

Pour avoir entendu parlé de conditions terribles d'enseignement à Mantes, ces postes me paraissent insoutenables moralement et physiquement. Personne ne peut s'imaginer la souffrance que subissent les collègues qui y enseignent.


Dernière édition par Leclochard le Ven 16 Mar 2012 - 16:12, édité 1 fois

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par John le Ven 16 Mar 2012 - 16:12

Mantes insoutenable ?
Pas grave : Le Grincheux est prêt à y aller lundi matin s'il arrive à joindre le rectorat avant la fermeture.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par Marie Laetitia le Ven 16 Mar 2012 - 16:13

@badin a écrit:Quand j'ai débuté, un prof avait une certaine considération dans la société et auprès de ses élèves, nous étions nettement mieux payés que les ouvriers, nous avions un salaire de cadre, bien sûr d'aucuns étaient mieux payés que nous, mais nous n'avions pas honte de nos fiches de paye. Et si le mépris envers les enseignants était en partie dû à ces salaires dérisoires des débutants?

pourquoi? Tu estimes les gens à la valeur de ce qu'ils gagnent? Ou bien la société estime plus PPDA et successeurs parce qu'ils gagnent plus?
Est-ce que ce n'est pas plutôt parce que le faible niveau salarial ne retient que ceux qui estiment que le savoir / les vacances / la sécurité de l'emploi / etc... Bref, ce faible niveau favorise un corps mélangeant idéalistes, anxieux (attirés par la sécurité de l'emploi) ou de gens peu motivés par une trop forte charge de travail?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par Marie Laetitia le Ven 16 Mar 2012 - 16:14

@John a écrit:Mantes insoutenable ?
Pas grave : Le Grincheux est prêt à y aller lundi matin s'il arrive à joindre le rectorat avant la fermeture.

et jouer les pompiers pyromanes, ça t'amuse, John?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par John le Ven 16 Mar 2012 - 16:18

@Marie Laetitia a écrit:
@badin a écrit:Quand j'ai débuté, un prof avait une certaine considération dans la société et auprès de ses élèves, nous étions nettement mieux payés que les ouvriers, nous avions un salaire de cadre, bien sûr d'aucuns étaient mieux payés que nous, mais nous n'avions pas honte de nos fiches de paye. Et si le mépris envers les enseignants était en partie dû à ces salaires dérisoires des débutants?

pourquoi? Tu estimes les gens à la valeur de ce qu'ils gagnent? Ou bien la société estime plus PPDA et successeurs parce qu'ils gagnent plus?
Est-ce que ce n'est pas plutôt parce que le faible niveau salarial ne retient que ceux qui estiment que le savoir / les vacances / la sécurité de l'emploi / etc... Bref, ce faible niveau favorise un corps mélangeant idéalistes, anxieux (attirés par la sécurité de l'emploi) ou de gens peu motivés par une trop forte charge de travail?
Rien compris à la fin du message, et je serais bien incapable d'y répondre par oui, non ou toute réponse sensée.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: AFP : Philippe Meirieu et Sébastien Clerc nous expliquent que les enseignants ne vont pas bien.

Message par John le Ven 16 Mar 2012 - 16:20

@Marie Laetitia a écrit:
@John a écrit:Mantes insoutenable ?
Pas grave : Le Grincheux est prêt à y aller lundi matin s'il arrive à joindre le rectorat avant la fermeture.

et jouer les pompiers pyromanes, ça t'amuse, John?
Je ne trouve pas bien, moi, à titre personnel, que Le Grincheux ait dit, en lisant que certains enseignants n'étaient pas contents de leurs salaires ni de leurs conditions de travail, qu'il était prêt, lui, à prendre n'importe quel poste d'enseignement insoutenable.
Ou alors qu'il le fasse, puisque c'est possible à 100%.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 30 1, 2, 3 ... 15 ... 30  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum