Postes à l'étranger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Postes à l'étranger

Message par Patate le Mer 7 Jan 2009 - 15:31

Bonjour,
Je commence à m'intéresser aux postes à l'étranger, mais je ne comprends même pas la base: quelle est la différence entre un poste de résident et un poste d'expatrié? Merci si vous pouvez m'éclairer...

Patate
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Postes à l'étranger

Message par Patate le Mer 7 Jan 2009 - 15:35

Heu... sinon je ne comprends pas non plus ce qu'est un "recruté local".
Et puis, j'ai vu que pour le conjoint (non prof), certains établissements demandent si le conjoint accepterait un "contrat local". C'est quoi?

Patate
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Postes à l'étranger

Message par Daphné le Mer 7 Jan 2009 - 15:37

Le salaire n'est pas du tout le même...........
Tu peux aller sur le site du SNALC www.snalc.fr à la rubrique Carrière puis Etranger AEFE.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Postes à l'étranger

Message par musa le Mer 7 Jan 2009 - 16:02

Tu peux aussi aller sur le site de l'AEFE (agence pour l'enseignement français à l'étranger) rubrique "travailler pour le réseau" "les statuts".
je peux t'en dire un peu pour m'y être un peu intéressée moi aussi. Le statut d'expatrié a été créé à l'origine pour les enseignants recrutés depuis la France. Ils ont un contrat de 3 ans renouvelables (6 ans max) et une grosse prime. (le triple environ de ce qui est touché par un résident). Les résidents eux à l'origine étaient des professeurs qui résidaient dans un pays pour telle ou telle raison (conjoint par exemple). Leur contrat est illimité dans le temps et ils touchent une indemnité de vie locale. Rien n'a changé sauf que l'AEFE recrute maintenant ce qu'elle appelle des "faux résidents" recrutés comme des expatriés mais placés pendant 3 mois en disponibilité (pour pouvoir dire qu'ils ont été recrutés sur place) et rémunérés comme des résidents. avantageux financièrement pour l'AEFE!
Quant au contrat local, c'est un contrat d'enseignant conforme au droit et à la rémunération locale... bref très différent selon les pays mais en général pas du tout avantageux. Tous ces enseignants sont détachés et leur carrière suit son cours au sein d'un rectorat un peu à part la 29è base...
Comme le dit Daphné, tu peux te renseigner aussi auprès d'un syndicat.

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Postes à l'étranger

Message par Victoria le Mer 7 Jan 2009 - 16:32

J'ai une collègue qui a enseigné à l'étranger pendant un temps : pendant les années où elle s'est expatriée, sa carrière a cessé d'évoluer, elle n'a plus cumulé de points, comme si elle avait arrêté l'enseignement ! A son retour en France, elle avait le statut d'une débutante, c'est-à-dire TZR, alors qu'elle enseignait depuis 10 ans au moins ! Il faut donc bien se renseigner avant de franchir le pas...

Victoria
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Postes à l'étranger

Message par musa le Mer 7 Jan 2009 - 17:04

Qu'entends-tu par "ne plus cumuler de points"? Des points d'ancienneté ou des points d'avancement?
En fait ça dépend justement du statut sous lequel le prof est expatrié. S'il est expatrié ou résident, il cumule des points d'ancienneté pour les mut' (mais il redémarre à 0 comme s'il avait obtenu une mut inter) et l'avancement continue et pas qu'un peu: les professeurs à l'étranger (expats ou résidents toujours, avancent systématiquement au grand choix!) Ta collègue a dû partir en contrat local avec une disponibilité (et non un détachement)

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Postes à l'étranger

Message par Victoria le Mer 7 Jan 2009 - 17:14

Je ne sais plus exactement... Ce qui est sûr, c'est qu'elle regrettait amèrement d'être partie : elle m'a souvent répété qu'il était injuste que sa carrière soit restée au point mort alors qu'elle avait continué à enseigner...

Victoria
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Postes à l'étranger

Message par henriette le Mer 7 Jan 2009 - 21:58

Je confirme ce que dit Musa : en expat ou résident, avancement automatiquement au grand choix. En outre, pour un certain nombre de postes hors Europe, avantage aussi pour la retraite (du genre 3 années comptent 4, à moins que le gouvernement n'ait touché à cela aussi).
Selon les endroits, pour les expats, billets de retour payé un certain nombre de fois par contrat (au minimum l'aller puis le retour en fin de contrat).
Deux types de contrats actuellement : les 3+3, mais aussi des 4+1+1 pour certains pays plus "difficiles".
Presque plus de postes d'expat en Europe.
A savoir pour les recrutés locaux : il faut impérativement racheter ses points de retraite car pas de cotisations patronales pour elle ! Sinon, en effet, on a travaillé "pour rien".
Pour des renseigneemnts plus précis, contacte-moi par MP si tu veux.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Postes à l'étranger

Message par Karine B. le Mer 7 Jan 2009 - 22:06

@Patate a écrit:Bonjour,
Je commence à m'intéresser aux postes à l'étranger, mais je ne comprends même pas la base: quelle est la différence entre un poste de résident et un poste d'expatrié? Merci si vous pouvez m'éclairer...

tu appelles le 01 40 63 29 41 ou hdf@snes.edu et tu auras des collègues qui enseignent eux mêmes à l'étranger ou qui l'ont fait et qui seront les mieux à mêmes de te renseigner

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Postes à l'étranger

Message par neo le Mer 7 Jan 2009 - 23:52

@musa a écrit: Tous ces enseignants sont détachés et leur carrière suit son cours au sein d'un rectorat .
Non, ce n'est justement pas le cas des contrats locaux (c<ontrat local = interruption de carrière dans l'EN, tu ne dépends plus du tout de la fonction publique, tu perds tes droits à avancement d'échelon, tu ne cotises pas pour ta retraite française, etc...)
Ceci vaut également pour les 3 mois de contrat local imposé aux "faux résidents", hélas de plus en plus nombreux, et c'est là un vrai scandale!

Le mieux est d'être expatrié (et ce devrait être le cas de tous les collègues titulaires recrutés depuis la France), mais ça devient très rare; les postes ont fondu comme neige au soleil. Aujourd'hui, ces postes deviennent des postes de super-prof ayant, outre des missions d'enseignement, des missions de formation continue auprès des recrutés locaux non-titulaires (préc<aires sans concours de plus en plus nombreux); il faut donc la plupart du temps avoir déjà une expérience de formateur pour postuler sur ces rares postes.

Résident: postes beaucoup plus nombreux et plus bien plus accessibles, mais beaucoup moins avantageux financièrement (et pendant 3 mois: contrat local imposé!!)

Des infos précises sur les critères de recrutement des expatriés et les évolutions en cours: sur le site du SNES Hors-de-France:
http://www.hdf.snes.edu/ (rubrique "recrutement", puis "AEFE")


Dernière édition par neo le Jeu 8 Jan 2009 - 0:11, édité 1 fois

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Postes à l'étranger

Message par neo le Mer 7 Jan 2009 - 23:58

@Victoria a écrit:Ce qui est sûr, c'est qu'elle regrettait amèrement d'être partie : elle m'a souvent répété qu'il était injuste que sa carrière soit restée au point mort alors qu'elle avait continué à enseigner...
Sa carrière dans l'EN a été totalement interrompue, elle était donc en contrat local.
Bien se renseigner sur le statut, avant de partir.

@musa a écrit: les professeurs à l'étranger (expats ou résidents toujours, avancent systématiquement au grand choix!)
Ce n'est plus vrai depuis quelques années: il y a 4 ou 5 ans, un texte est passé et a pour conséquence de ne plus faire avancer systématiquement au grand choix tous les détachés à l'étranger.


Dernière édition par neo le Jeu 8 Jan 2009 - 0:08, édité 1 fois

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Postes à l'étranger

Message par neo le Jeu 8 Jan 2009 - 0:07

@henriette a écrit:En outre, pour un certain nombre de postes hors Europe, avantage aussi pour la retraite (du genre 3 années comptent 4, à moins que le gouvernement n'ait touché à cela aussi).

Ca aussi, ça risque bien de sauter (cf déjà l'actuelle réforme de l'ITR pour les services outre-mer).

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Postes à l'étranger

Message par henriette le Jeu 8 Jan 2009 - 0:41

@neo a écrit:

@musa a écrit: les professeurs à l'étranger (expats ou résidents toujours, avancent systématiquement au grand choix!)
Ce n'est plus vrai depuis quelques années: il y a 4 ou 5 ans, un texte est passé et a pour conséquence de ne plus faire avancer systématiquement au grand choix tous les détachés à l'étranger.

Je suis à l'étranger depuis 9 ans, et vraiment c'est la quasi-totalité des collègues que j'ai qui avance au grand choix -moi compris ! Par contre, petite précision, le salaire n'est pas revalorisé lors des changements d'échelon en cours de contrat pour les expats.
Autre précision, les postes de résidents ne sont pas ad vitam aeternam : les disponibilités doivent être reconduites régulièrement, et lors de cette reconduction le poste peut être supprimé, ou transformé en poste de contrat local.
Enfin, la prime d'expatriation dépend du pays, et non de la ville où l'on est affecté : elle sera donc la même par exemple pour Münich (où les loyers sont hors de prix !) que pour d'autres villes d'Allemagne beaucoup plus abordables. Dans certains cas, puisqu'en général on n'est pas logé par l'établissement, cette prime peut même passer intégralement dans le loyer (c'est mon cas...). C'est donc rentable surtout si on est dans une ville peu chère, si on est célibataire, ou si le conjoint travaille aussi. Et si on a des enfants, ils ne sont pas pour l'instant exonérés des frais d'écollage, qui sont par endroits exorbitants (aux Etats-Unis par exemple, une année peut coûter la bagatelle de 30 000$...).

Enfin, l'AEFE n'est pas le seul moyen de partir à l'étranger, Patate : regarde aussi du côté des Missions Laïques.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Postes à l'étranger

Message par musa le Jeu 8 Jan 2009 - 18:10

Je confirme que les collègues avancent au grand choix à l'étranger. Il y a deux ans cet avantage a été supprimé... mais seulement pour les collègues enseignant à Monaco!
Je ne sais pas à quel texte d'il y a 4 ou 5 ans tu fais allusion Néo?

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Postes à l'étranger

Message par neo le Lun 12 Jan 2009 - 0:14

La dégradation des conditions d'enseignement dans les établissements français à l'étranger se poursuit et s'accentue:
- grève le 12 janvier dans tout le réseau AEFE
- grève le 13 janvier à la MLF Espagne
cf le fil : http://www.neoprofs.org/l-education-dans-l-actualite-f5/lycees-francais-a-l-etranger-greve-a-l-aefe-et-a-la-mlf-t4385.htm

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Postes à l'étranger

Message par Lorely le Mer 14 Jan 2009 - 21:41

Salut!! Je suis néotitulaire et j'envisage de partir au Canada dans deux ans. Est-ce possible d'enseigner là-bas ou suis-je trop jeune pour pouvoir en bénéficier? Je précise: je ne suis pas bilingue, n'ai fait aucune action particulière dans l'enseignement...

Lorely
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Postes à l'étranger

Message par neo le Mer 14 Jan 2009 - 22:00

Si c'est dans un lycée français, il faut, sauf exception, au moins 3 ans d'ancienneté de titulaire avant de pouvoir partir (détachement).
Si ce n'est pas en lycée français, alors tu dois prendre un congé disponibilité (ce qui signifie interruption de carrière dans l'EN: à ton retour, tu n'auras pas progressé d'échelon et tu n'auras pas cotisé pour la retraite).

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum