Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Violet
Esprit sacré

comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par Violet le Mar 20 Mar 2012 - 12:48
Comment comprenez-vous la fin de cette phrase ?

"Dès lors, nous verrons qu'on peut agir sur le milieu social, en agissant sur les phénomènes dont on se sera rendu maître chez l'homme."


avatar
Violet
Esprit sacré

Re: comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par Violet le Mar 20 Mar 2012 - 14:52
Personne ?
carlotta
Habitué du forum

Re: comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par carlotta le Mar 20 Mar 2012 - 14:58

Est-ce que ça n'a pas un lien avec la médecine et les études sur l'hérédité?
avatar
Derborence
Modérateur

Re: comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par Derborence le Mar 20 Mar 2012 - 15:18
Je ne peux pas t'aider car je ne comprends pas la fin de cette phrase. Embarassed

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par Violet le Mar 20 Mar 2012 - 15:29
Tu me rassures...
Le passage du roman expérimental qui précède est pourtant très clair. Mais là, la fin de cette phrase me semble obscure...
avatar
Dragons
Niveau 6

Re: comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par Dragons le Mar 20 Mar 2012 - 15:36
On pourra agir et contrer l'influence du milieu social sur l'homme lorsqu'on maîtrisera les phénomènes physiologiques chez ce dernier (progrès de la médecine). Pour Zola l'homme est le produit du milieu social + sa prédisposition physiologique. Donc en maîtrisant la physiologie (étude des êtres vivants dans leur milieu) on pourra agir (contrer) sur l'influence du milieu social.


Dernière édition par Dragons le Mar 20 Mar 2012 - 15:40, édité 1 fois
avatar
anthinéa
Monarque

Re: comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par anthinéa le Mar 20 Mar 2012 - 15:37
les phénoménes naturels chez l'homme ?
L'hérédité ? les maladies ?

La suite n'apprend rien ?
avatar
egomet
Grand sage

Re: comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par egomet le Mar 20 Mar 2012 - 16:05
On peut avoir le reste du texte?

Il y aurait sans doute plusieurs façons d'interpréter cette phrase. Si on n'a rien pour ce guider, on risque de dire des bêtises.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par Violet le Mar 20 Mar 2012 - 20:10
"Un jour, la physiologie nous expliquera sans doute le mécanisme de la pensée et des passions ; nous saurons comment fonctionne la machine individuelle de l'homme, comment il pense, comment il aime, comment il va de la raison à la passion et à la folie ; mais ces phénomènes, ces faits du mécanisme des organes agissant sous l'influence du milieu intérieur, ne se produisent pas au dehors isolément et dans le vide. L'homme n'est pas seul, il vit dans une société, dans un milieu social, et dès lors pour nous, romanciers, ce milieu social modifie sans cesse les phénomènes. Même notre grande étude est là, dans le travail réciproque de la société sur l'individu et de l'individu sur la société. Pour le physiologiste, le milieu extérieur et le milieu intérieur sont purement chimiques et physiques, ce qui lui permet d'en trouver les lois aisément. Nous n'en sommes pas à pouvoir prouver que le milieu social n'est, lui aussi, que chimique et physique. Il l'est à coup sûr, ou plutôt il est le produit variable d'un groupe d'êtres vivants, qui, eux, sont absolument soumis aux lois physiques et chimiques qui régissent aussi bien les corps vivants que les corps bruts. Dès lors, nous verrons qu'on peut agir sur le milieu social, en agissant sur les phénomènes dont on se sera rendu maître chez l'homme."
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par Violet le Mar 20 Mar 2012 - 20:10
@Dragons a écrit:On pourra agir et contrer l'influence du milieu social sur l'homme lorsqu'on maîtrisera les phénomènes physiologiques chez ce dernier (progrès de la médecine). Pour Zola l'homme est le produit du milieu social + sa prédisposition physiologique. Donc en maîtrisant la physiologie (étude des êtres vivants dans leur milieu) on pourra agir (contrer) sur l'influence du milieu social.

Merci Dragons ! veneration
avatar
egomet
Grand sage

Re: comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par egomet le Mar 20 Mar 2012 - 20:16
C'est assez effrayant quand on réfléchit à ce que ça implique! Ça ressemble furieusement à du conditionnement.

De Zola à Huxley...

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Dragons
Niveau 6

Re: comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par Dragons le Mar 20 Mar 2012 - 21:08
De rien Violet. Ce qui est "effrayant" egomet c'est surtout ses théories sur l'hérédité. Comme lorsqu'il pense que l'alcoolisme se transmet de génération en génération (Jacques Lantier fils de Gervaise et Coupeau par ex).

Sinon je trouve que Zola avait une vision très ouverte et très avant-gardiste sur la société. Il aurait aimé vivre plusieurs siècles pour en voir l'évolution.
Il y a un texte très intéressant mais peu connu que l'on trouve dans son ouvrage intitulé Mes Haines (1866), section "la littérature et la gymnastique". Il explique en quoi la société de son temps est une société "malade". Et il explique également sa prédilection pour la littérature "malade", pour les oeuvres déséquilibrées.

« Les périodes classiques se présentent, lorsque sang et nerfs ont une égale puissance et forment ainsi des tempéraments mesurés et pondérés ; lorsque, au contraire, les nerfs ou le sang l’emportent, naissent des œuvres de belles brutes florissantes ou de fous de génie. »

Et celle que je préfère:

«Mon goût, si l’on veut, est dépravé ; j’aime les ragoûts littéraires fortement épicés, les œuvres de décadence où une sorte de sensibilité maladive remplace la santé plantureuse des époques classiques. »
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par User5899 le Mar 20 Mar 2012 - 22:44
@Violet a écrit:Comment comprenez-vous la fin de cette phrase ?

"Dès lors, nous verrons qu'on peut agir sur le milieu social, en agissant sur les phénomènes dont on se sera rendu maître chez l'homme."


Contexte un peu maigre Smile Pour l'instant, je pense à nous pourrons appliquer au milieu social ce que nous pouvons aujourd'hui aplliquer à l'individu. Mais bon, ce n'est pas clair.
avatar
Abraxas
Doyen

Re: comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par Abraxas le Mer 21 Mar 2012 - 3:55
Pas mieux que Dragons.

Avec le paragraphe entier, son interprétation est même évidente. La possibilité (future) d'agir sur le niveau moléculaire (et au passage, la génétique semble bien indiquer qu'il y a des familles avec des dispositions cérébrales à l'alcoolisme en dehors même de toute imprégnation) aura des conséquences au niveau du macrocosme social. Eradiquer les dépendances, c'est, pour Zola (il faut se rappeler la condition ouvrière de son temps) améliorer le corps social (la métaphore en dit long sur le rapport entre individu et société).
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par Iphigénie le Mer 21 Mar 2012 - 8:38
l'interaction entre l'individu et la société: par exemple Wink comment la somme des émotions individuelles- dont on peut comprendre scientifiquement le cheminement- peut influer sur l'organisation d'une société, voire une élection présidentielle, par exemple, - dont on peut comprendre sociologiquement le mécanisme- et en retour comment l'organisation de la société peut agir sur l'individu (l'écraser, le révolter,le déprimer,le conforter.....)

L'alcoolisme n'est peut-être pas héréditaire génétiquement mais il peut l'être culturellement, justement, par l'influence du milieu. (sans compter les effets de l'alcoolisme sur le foetus).
avatar
egomet
Grand sage

Re: comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par egomet le Mer 21 Mar 2012 - 10:52
Il y a des facteurs génétiques qui définissent la résistance à l'alcool. Certaines populations ont naturellement plus d'alcool déshydrogénase que d'autres: les Russes par exemple en ont beaucoup plus que les Japonais (en moyenne). Ça se mesure.

Après rien ne dit que les Russes doivent nécessairement sombrer dans l'alcoolisme, mais ça arrive quand même plus facilement si on n'a pas la gueule de bois au premier verre de bière.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Abraxas
Doyen

Re: comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par Abraxas le Mer 21 Mar 2012 - 12:21
Même que c'est ce qui explique qu'il y ait proportionnellement bien plus d'alcooliques hommes que femmes — juste une question de résistance initiale. Gervaise est relativement exceptionnelle — Coupeau, non.
Contenu sponsorisé

Re: comment comprenez-vous cette phrase ? (Roman expérimental)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum