Marre de me sentir humiliée

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par User5899 le Mer 21 Mar 2012 - 0:40

@Pili a écrit: veneration veneration Cripure !!
Vénération, tu parles Smile C'était de l'impro totale, mais je veux que ce soient eux qui soient mal à l'aise à l'occasion, pas moi. Moi, je ne suis pas mal à l'aise en classe. Par définition.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par User5899 le Mer 21 Mar 2012 - 0:43

@Luigi_B a écrit:Si la collègue néotit' fait la tourterelle en classe et revient ici encore plus humiliée, tu seras tenu pour responsable, Cripure. professeur

PS : tu peux joindre un enregistrement sonore ? santa
J'ai gardé un flash : le "roucou" un peu plus fort sur le rejet sur le premier tercet Smile
Non, pas d'enregistrement. Que vous iriez monnayer je ne sais où diable

Pour la collègue : qu'on ne m'imite pas ! Smile Qu'on fasse ce par quoi on est à l'aise.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par Moonchild le Mer 21 Mar 2012 - 0:52

Cripure a écrit:
@Pili a écrit: veneration veneration Cripure !!
Vénération, tu parles Smile C'était de l'impro totale, mais je veux que ce soient eux qui soient mal à l'aise à l'occasion, pas moi. Moi, je ne suis pas mal à l'aise en classe. Par définition.
Il y a certains de mes BTS pour qui je n'ai toujours pas trouvé le truc qui pourrait les mettre mal à l'aise, par exemple celui qui me disait dès la deuxième semaine "m'sieur, cherchez pas à jouer au plus con avec moi, vous allez pas gagner" - le pire c'est qu'effectivement il a raison, il est quasi imbattable.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par User5899 le Mer 21 Mar 2012 - 1:11

@Moonchild a écrit:
Cripure a écrit:
@Pili a écrit: veneration veneration Cripure !!
Vénération, tu parles Smile C'était de l'impro totale, mais je veux que ce soient eux qui soient mal à l'aise à l'occasion, pas moi. Moi, je ne suis pas mal à l'aise en classe. Par définition.
Il y a certains de mes BTS pour qui je n'ai toujours pas trouvé le truc qui pourrait les mettre mal à l'aise, par exemple celui qui me disait dès la deuxième semaine "m'sieur, cherchez pas à jouer au plus con avec moi, vous allez pas gagner" - le pire c'est qu'effectivement il a raison, il est quasi imbattable.
Mon problème avec les BTS, c'est qu'ils sont tellement bêtes que j'éprouve un vrai mépris pour eux et que je ne m'en cache pas. Je les traite comme des gosses. L'un d'entre eux a écrit sur une table au marqueur noir, il est venu récurer la table devant les secondes, par exemple. Je ne les aime vraiment pas.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par Hermione0908 le Mer 21 Mar 2012 - 2:07

Comme tous, il y a eu des classes avec qui j'en ai bien bavé, et où je me suis demandé
1° ce que je foutais là
2° ce que j'avais mal fait pour en arriver là
3° ce que je pourrais bien faire pour m'en sortir.

Cette année, j'ai une paix royale dans mes quatre classes (j'ai eu quelques suées en début d'année avec des sixièmes bien bavard, un plan de classe remanié plus tard, sans les prévenir, en les mettant devant le fait accompli, ça a amélioré les choses. Pourtant, l'année dernière avec des troisièmes, rien n'y faisait, comme quoi, aucune classe n'est pareille à une autre).
Quelques trucs qui m'ont peut-être aidée (car honnêtement, je ne m'explique pas vraiment ce calme alors que l'année dernière, dans le même bahut, je n'avais pas cela dans toutes mes classes), et qui pourront éventuellement te donner des idées.
En début d'année, j'ai beaucoup puni, calmement, mais fermement (merci Celeborn pour les PPP ! Wink ). Je n'ai RIEN laissé passé, tant au niveau matériel que boulot : livre oublié ? un point dans le carnet. Exercices vérifiés à chaque cours, systématiquement, et points dans le carnet pour exercice non fait sans négociation possible à chaque exercice bâclé ou non fait. Colles pour des punitions non rendues. Puis, je n'ai plus vérifié régulièrement, mais du coup, ils ne savent pas quand la vérif va tomber, et maintenant, quand je passe dans les rangs, je ramasse nettement moins de carnets (sauf évidemment les indécrottables avec un baobab dans la main). Tout n'est pas parfait, certains élèves n'en foutent pas une, mais c'est dans toutes les matières, ces élèves ont "démissionné". Au moins, ils ont le bon goût de ne rien faire dans le calme, voire en silence.
Ça marche cette année, avec ces élèves. Mais je ne sais pas si l'année prochaine ce sera à nouveau le cas.
Il faut aussi trouver son style, comme cela a été dit. Avec les sixièmes, je me permets des choses qui les amusent (et qui m'amusent, tant dans mon attitude que dans mes paroles), parce que je sais que je les récupèrerai sans problème derrière. Je les vanne, grands comme petits, surtout certains quand ils me cherchent ( ce matin : Madame, on le prend de quelle couleur le surligneur ? de la part d'un emm*** patenté. Sans le regarder, j'ai répondu "violet à paillettes roses, et s'il sentait la banane, ce serait parfait", les autres ont ri, et mettre les rieurs de son côté, ça marche bien aussi).

Bon, c'est un peut décousu, mais à 2h du mat, je n'ai plus toute ma cohérence en état de marche. J'espère qu'avec tous les témoignages, tu trouveras des moyens de te sortir de cette mauvaise passe. fleurs2

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par lapetitemu le Mer 21 Mar 2012 - 7:08

Alors, je réponds d'abord à certains messages, puis je te lirai, Hermione, et je te répondrai.

Ce n'est pas tellement que je ne sois pas à l'aise dans la classe. J'y suis même plutôt bien. Ce sur quoi je devrais travailler, c'est plutôt le contrôle de mes nerfs. Car, je suis bien d'accord, un prof qui crie toutes les cinq minutes est rarement un prof respecté. Je me suis améliorée sur ce point, j'arrive à garder mon calme plus longtemps. Mais il y a quand même un moment où je craque. Il faudrait que j'en arrive, effectivement, à la colère "feinte". Mais ce n'est pas que du théâtre dont j'aurais besoin, mais d'une cure de décompression...

Celeborn, je t'assure que le problème est complexe. Quand l'élève se marre ouvertement et te demande pendant un quart d'heure "Madame, envoyez-moi en perm, allez, envoyez-moi en perm !" (c'était un autre jour), tu as tout sauf envie de le faire. Et le problème c'est qu'ils décrochent encore plus du cours et ont encore moins envie de s'intégrer et d'être calme quand ils reviennent. Alors, à moins de les refuser définitivement dans mon cours jusqu'à la fin de l'année (mais ça, j'ai beau avoir une direction sympa, faut pas rêver, je ne pourrai pas), il faut bien que j'essaie de trouver une autre solution.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par Ergo le Mer 21 Mar 2012 - 8:04

Pour ce que ça vaut, ces charlataneries, je vais quand même partager.
L'année dernière, j'ai eu un stage de je-ne-sais-plus-quoi qui s'était conclu par le conseil "buvez de l'eau chaude" pour votre voix.

Mais en début, la prof (de français-théâtre) m'avait fait raconter une anecdote aux autres. Et elle m'avait dit que mon "énergie venait du sol" et que ça se voyait que j'avais fait du théâtre. Apparemment, j'étais bien ancrée dans le sol. Donc ce n'est pas uniquement une question de confiance (car la confiance, je ne l'ai pas - en tout cas, pas avec les adultes) mais de posture. Et tout ça, avec respiration ventrale permet aussi justement de contrôler sa colère et de la théâtraliser. Il est très rare que je crie "vraiment".

Et pour ceux qui se disent que le théâtre n'est pas pour eux: mes premiers cours en 2nde, j'en étais malade à en vomir avant d'y aller, je n'arrivais pas à parler (l'impro, j'ai jamais pu). Mais petit à petit, avec de la patience, ça s'est débloqué. (M'enfin j'en ai fait 3 ans...)

Je crie très rarement, ce n'est pas naturel chez moi mais il y a aussi des gamins qui ne comprennent que quand on leur hurle dessus. En 5ème, on a un élève insupportable qui pourrit les cours à lui tout seul, notamment en commençant par demander qu'on l'exclue dès le début de l'heure. Alors quand on refuse, il fait tout pour se faire exclure. (Il chante, il parle tout le temps, il ne sort pas ses affaires, il va mettre un bout de papier à la poubelle en mettant 1/4 d'heure...Du coup, c'est rapport à chaque cours et puis voilà.)

Je suppose que tu as déjà essayé le plan de classe avec les pénibles bien entourés de gamins sympas? Comment réagissent les autres élèves aussi? Dans une autre classe de 5ème, le pénible (gamin qui capte rien, réorientation segpa) est totalement isolé: les autres lui disent que c'est un gamin et qu'il est lourd.

Ca, c'est une méthode que je pratique beaucoup: essayer d'isoler totalement le perturbateur. Bon, ce sont des gamins qui s'amusent très bien sans public mais au moins, je peux travailler avec les autres.

Plein de bonnes ondes et plein de courage!

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par Invité19 le Mer 21 Mar 2012 - 8:19

Je pense que j'ai tout de même une personnalité assez affirmée et j'aime énormément parler devant une classe, faire un peu le show, même si je reste toujours naturelle. Pourtant il y a bien des moments où je rame... cela dit pour mes secondes je constate que la majorité des profs rame (voire la totalité pour une classe). Et pourtant ils ont tous des personnalités différentes, certains ont beaucoup d'expérience et en imposent... donc ... heu

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par Raoul Volfoni le Mer 21 Mar 2012 - 8:34

Dans la classe qui me pose problème (admirez le doux euphémisme), il y a une véritable hostilité à mon égard, de la part de certains élèves (tous du même groupe). Je la ressens très nettement. La classe est pénible avec tout le monde, mais chez moi ça se corse : je sens bien qu'ils veulent m'avoir, qu'ils me détestent et que rien ne pourra détendre les relations. J'ai essayé de discuter en début d'année, ils se sont encore plus braqués. Au bout d'un moment, lorsque le conflit est aussi installé, la solution ne serait-elle pas un changement de prof, pour le bien de tout le monde ?
Quand je dois les voir dans la journée, je dors très mal, et je suis malade à vomir. Soit, les bonnes semaines, deux jours, et les mauvaises, quatre. Ça finit par être vraiment usant.

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par Marie Laetitia le Mer 21 Mar 2012 - 8:49

Cripure a écrit:Oui, ce sont NOS classes, NOS salles, ils viennent chez nous, c'est nous les boss. On se déplace, on se plante devant eux, on est là et ils ne peuvent pas nous zapper. Si on est en retard pour les copies, on ne s'excuse pas, on tente de faire mieux le coup d'après etpicétou. On s'immisce dans les conversations, on tente de faire de l'humour froid sur leurs bêtises pas graves, on sourit, on ne crie pas, on essaie d'être "intense". On ne gaspille pas ses forces à la maison à recopier des manuels, on prévoit sa séance et en classe, on est présent à 100%, avec toute l'énergie qu'on a économisée avant. Et le brouhaha n'a jamais été la norme. Faire jouer la méthode coué : je suis le chef, je suis bon, je maîtrise le truc, et du coup, ça devient vrai.

je rejoins ceux qui parlent comme Cripure de l'importance de la conviction d'être le chef, de la différence, du fossé entre eux et nous qui fait que quoiqu'ils fassent, ce fossé ne sera jamais comblé. Je ne parle pas de fossé en compétence ou en valeur, évidemment, mais de la stature différente qu'il doit y avoir entre eux et nous. J'ai eu beaucoup de peine, de souffrance à faire cours, même, pendant des années, jusqu'à ce que je ne doute quasiment plus de moi (je sais que je suis faillible, ce n'est pas la question), de ma légitimité. Alors, depuis, rien ne me démonte, même les pires gaffes de ma part, même le comportement ahurissant de certains élèves. Et depuis je peux savourer le plaisir à faire cours et les élèves le ressentent probablement. Je ne dis pas pour autant que je les passionne à chaque cours Razz

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par Marie Laetitia le Mer 21 Mar 2012 - 8:52

@Ergo a écrit:


Et pour ceux qui se disent que le théâtre n'est pas pour eux: mes premiers cours en 2nde, j'en étais malade à en vomir avant d'y aller, je n'arrivais pas à parler (l'impro, j'ai jamais pu). Mais petit à petit, avec de la patience, ça s'est débloqué. (M'enfin j'en ai fait 3 ans...)
je pense aussi que le théâtre (et la chorale pour la voix) sont réellement nécessaires ou très utiles en tout cas pour débuter dans le métier. Je n'en ai pas fait (sauf lors d'un stage du CIES) mais ça correspond à ce que tu décris.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par dandf le Mer 21 Mar 2012 - 9:29

Cripure a écrit:Je pense que si on ne se sent pas à l'aise en classe, c'est soit psy soit théâtre. Je me rappelle ma première heure de cours comme stagiaire. J'avais une seconde de 43 élèves dans mon ancien bahut où j'avais été élève. J'étais timide, je n'ai pas dormi de la nuit. Je suis arrivé devant la salle, j'ai tremblé en mettant la clé dans la serrure, je suis entré, j'ai lancé ma serviette sur le bureau (je n'y ai d'ailleurs pas touché) et... la sensation que le rideau qui me loquait qui s'ouvre, le poids sur la poitrine qui s'envole, c'était magique. Je ne sais pas où j'ai pris cette ressource théâtrale, moi qui n'ai jamais fait de théâtre, mais aujourd'hui encore, c'est pareil : les trois coups et l'entrée en scène. On fait cours avec la voix, le corps, les mouvements, on fait le cabot, on se la joue. Et je pense que c'est très important.

topela
je me reconnais totalement dans ce passage, l'odeur de transpi en plus Embarassed . J'ai passé une année de stage idyllique. C'es mes deux années de TZR qui ont été plus difficiles car je ne me sentais pas légitime, je n'étais pas leur prof et certains me le faisaient bien sentir. Ce qui est plutôt amusant car j'ai su qu'à son retour une collègue a galéré car ils la "punissaient" à son tour avec les mêmes remarques qu'ils m'avaient faites comme "oui mais Mme Dandf, elle faisait comme ça..." Avec mon poste fixe obtenu il y a 4ans j'ai adopté le phrase: "ici, c'est ma salle de classe et donc ce sont mes règles qui sont à respecter" ou encore "je me fiche que vous me détestiez si vous obtenez le brevet en fin d'année car je suis là pour vous faire bosser par pour me faire aimer". En général, en début d'année ils ne m'aiment pas disons-le clairement puis leur comportement change car j'ose esperer qu'ils finissent par cerner que c'est pour leur bien...Bah oui je veux qu'ils réussissent moi et peut-être plus qu'eux même parfois... scratch

dandf
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par Hermione0908 le Mer 21 Mar 2012 - 9:58

@lapetitemu a écrit:
Ce n'est pas tellement que je ne sois pas à l'aise dans la classe. J'y suis même plutôt bien. Ce sur quoi je devrais travailler, c'est plutôt le contrôle de mes nerfs. Car, je suis bien d'accord, un prof qui crie toutes les cinq minutes est rarement un prof respecté. Je me suis améliorée sur ce point, j'arrive à garder mon calme plus longtemps. Mais il y a quand même un moment où je craque. Il faudrait que j'en arrive, effectivement, à la colère "feinte". Mais ce n'est pas que du théâtre dont j'aurais besoin, mais d'une cure de décompression...


C'est vraiment un premier pas je trouve. Quand j'étais stagiaire et neotit, je criais beaucoup (trop), ma tutrice m'en avait fait la remarque. Très franchement, c'est vraiment un travail sur soi de perdre cette mauvaise habitude. Désormais, je ne crie pour ainsi dire plus, et au contraire, quand je sens que je vais avoir envie d'en démonter un pièce par pièce, et de hurler à en faire trembler les murs, je me force à respirer, me calmer, et je parle avec la voix la plus basse et la plus lente possible, en mettant en gros une "menace" dans ma voix. Ou alors, j'utilise une voix sèche, très sèche. On en revient toujours au théâtre, finalement.


Elle m'avait aussi dit "fais toujours ce que tu dis", car j'avais tendance à dire "si tu continues, je vais te punir", mais je suivais rarement d'effet, et les élèves l'ont vite senti. Maintenant, je dis, je fais. Et sans prendre une tête d'enterrement, c'est la conséquence logique de ce que l'élève a fait. Pas d'affect, quel qu'il soit en ce domaine. Ce qui n'empêche que je ne suis pas un robot (hier j'ai galopé au tableau devant les sixièmes pour leur expliquer un truc en grammaire...).

Tu es encore neotit, tu vas finir par te trouver, je commence à être bien à l'aise en classe cette année, au bout de six ans. Encore deux ans en arrière, je n'étais pas comme ça.
Le statut de TZR est à double tranchant : tu n'as pas forcément le temps de t'imposer (surtout quand tu es la remplaçante de la remplaçante, que tu arrives pour six semaines et que les élèves n'ont pas eu français pendant 2 mois...) mais tu vois tellement de classes, d'élèves, de fonctionnements d'établissement que très vite finalement, tu sais ce que tu veux et ne veut pas, et tu fais tes armes. Après, le fait d'avoir remplacé deux ans de suite dans le même bahut à l'année, m'a posée aussi, je n'ai pas à faire mon trou. Et il se trouve que c'est mon RAD, donc je ne suis pas une complète inconnue.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par Carabas le Mer 21 Mar 2012 - 10:03

Une collègue me disait que "je n'étais pas dans mon corps". Suspect

Je me demande bien où j'étais, dans ce cas...

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par lalilala le Mer 21 Mar 2012 - 10:16

En fait le théâtre, c'est pas que c'est pas pour moi, c'est que je déteste ça en tant que spectatrice, je trouve souvent ça très ridicule et surjoué, et je suis gênée pour ceux qui sont sur scène....bref je déteste... les chorales aussi, mais ça, c'est parce qu'en général le répertoire ne me plaît pas du tout...
Me reste le psy quoi.... Enfin comme pas mal de monde ici, je considère que je suis le chef en classe, pas de souci avec ça. J'avais tendance à m'excuser pour tout et n'importe quoi devant les élèves pendant ma première année de stage mais c'est passé. Je pense pourtant que c'est encore l'impression que je donne quand je m'adresse à quelqu'un... et puis, j'ai toujours du mal à gérer les punitions : quand c'est le bazar, je ne sais pas par où commencer... bon après je me dis que mon statut de bouche-trou qui arrive dans les classes en milieu d'année n'arrange rien...sur mon dernier remplacement, c'était quasiment perdu d'avance avec les deux classes difficiles. Pour eux je n'étais personne, il savait que je n'allais pas rester, et je n'étais pas soutenue ou en tout cas très mal soutenue par la direction.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par lalilala le Mer 21 Mar 2012 - 10:16

@Carabas a écrit:Une collègue me disait que "je n'étais pas dans mon corps". Suspect

Je me demande bien où j'étais, dans ce cas...

ben c'est souvent ce que je ressens moi dans la vie de manière générale....

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par Hermione0908 le Mer 21 Mar 2012 - 10:20

@Carabas a écrit:Une collègue me disait que "je n'étais pas dans mon corps". Suspect

Je me demande bien où j'étais, dans ce cas...
Je pense que ça reste tout de même vrai en un sens. Je suis mieux dans mon corps cette année, avec une grosse dizaine de kilos en moins. Et je trouve que ça a rejailli sur ma façon d'être, de bouger, etc. Et donc sur ma façon d'être en cours.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par dandf le Mer 21 Mar 2012 - 10:30

@lalilala a écrit:En fait le théâtre, c'est pas que c'est pas pour moi, c'est que je déteste ça en tant que spectatrice, je trouve souvent ça très ridicule et surjoué, et je suis gênée pour ceux qui sont sur scène....bref je déteste... les chorales aussi, mais ça, c'est parce qu'en général le répertoire ne me plaît pas du tout...
Me reste le psy quoi.... Enfin comme pas mal de monde ici, je considère que je suis le chef en classe, pas de souci avec ça. J'avais tendance à m'excuser pour tout et n'importe quoi devant les élèves pendant ma première année de stage mais c'est passé. Je pense pourtant que c'est encore l'impression que je donne quand je m'adresse à quelqu'un... et puis, j'ai toujours du mal à gérer les punitions : quand c'est le bazar, je ne sais pas par où commencer... bon après je me dis que mon statut de bouche-trou qui arrive dans les classes en milieu d'année n'arrange rien...sur mon dernier remplacement, c'était quasiment perdu d'avance avec les deux classes difficiles. Pour eux je n'étais personne, il savait que je n'allais pas rester, et je n'étais pas soutenue ou en tout cas très mal soutenue par la direction.
C'est sûr! je me rappelle avoir expliqué à des classes que j'avais le même diplôme que mes collègues...Ce que tu traverses en ce moment fait que quand tu seras en poste fixe la discipline te sembleras être du pipi de chat! Le "tézédériat" est très difficile et même carrément traumatisant parfois mais c'est formateur finalement. Je sais c'est facile à dire maintenant que je ne suis plus TZR. En tout cas en attendant Lalilala des brassées de fleurs2 fleurs

dandf
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par Invité12 le Mer 21 Mar 2012 - 11:20

@lapetitemu a écrit:Quand l'élève se marre ouvertement et te demande pendant un quart d'heure "Madame, envoyez-moi en perm, allez, envoyez-moi en perm !" (c'était un autre jour), tu as tout sauf envie de le faire.

Est-ce que ce serait envisageable de l'envoyer, non pas en perm, mais directement chez le chef ? C'est ce qu'il se passe pour mon zouave n°1, et il n'y a que ça qui le calme (quand toutefois il n'est pas en crise ingérable). Bon, je crois que le chef de mon collège est en or. Mais puisque tu dis que tu es soutenue...

En tout cas... COURAGE ! Je comprends et compatis. Moi aussi, quand un cours se passe mal je suis... Mais quand ça se passe bien, quel pied !

Invité12
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par Marie Laetitia le Mer 21 Mar 2012 - 12:23

@lalilala a écrit:En fait le théâtre, c'est pas que c'est pas pour moi, c'est que je déteste ça en tant que spectatrice, je trouve souvent ça très ridicule et surjoué, et je suis gênée pour ceux qui sont sur scène....bref je déteste... les chorales aussi, mais ça, c'est parce qu'en général le répertoire ne me plaît pas du tout...
Me reste le psy quoi.... Enfin comme pas mal de monde ici, je considère que je suis le chef en classe, pas de souci avec ça. J'avais tendance à m'excuser pour tout et n'importe quoi devant les élèves pendant ma première année de stage mais c'est passé. Je pense pourtant que c'est encore l'impression que je donne quand je m'adresse à quelqu'un... et puis, j'ai toujours du mal à gérer les punitions : quand c'est le bazar, je ne sais pas par où commencer... bon après je me dis que mon statut de bouche-trou qui arrive dans les classes en milieu d'année n'arrange rien...sur mon dernier remplacement, c'était quasiment perdu d'avance avec les deux classes difficiles. Pour eux je n'étais personne, il savait que je n'allais pas rester, et je n'étais pas soutenue ou en tout cas très mal soutenue par la direction.
J'ai pensé exactement comme toi jusqu'à ce que je vois une très très bonne pièce (Diplomatie avec Dussolier et Arestrup): pas DU TOUT surjoué, on oublie sa montre, on savoure...
Tu aimes ta matière Lali, je me dis que tu peux être une (très très) bonne prof. Si tu as encore le courage de t'accrocher (et je comprendrais que pour toi, c'est décidé, tu veux une autre carrière)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par Séréna le Mer 21 Mar 2012 - 12:51

La petite Mu, j'ai pensé à toi ce matin (cf ton élève qui ne fait pas ce que tu lui demandes et qui sourit bêtement quand on lui crie dessus). J'ai le même modèle, d'habitude je m'énerve et il rit. Ce matin, j'ai tenté un truc qui a marché: j'ai pris un ton niais quand il s'est mis à siffler (il fait ça dès que je tourne le dos):"Aaah, le petit Kévinou! ca faisait longtemps qu'on avait pas fait le bébé, hein kévinou? Ah, il a sifflé Kévinou, il est content maintenant, c'est bien..."le tout avec un sourire et un ton bien niais, comme si je parlais à un petit de trois ans. Il a piqué du nez, était tout rouge, et les autres ont beaucoup ri. Et il m'a fichu une paix royale pendant l'heure, alors que d'habitude, plus il voit que je m'énerve, plus il s'amuse à me pousser à bout. Essaie peut-être de les traiter comme les bébés qu'ils sont?

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par LadyC le Mer 21 Mar 2012 - 13:41

Le message qui ne fait pas du tout avancer le débat (j'assume) mais qui fait rigoler (j'espère) donc qui détend un chouïa (c'est le but) :

Cripure a écrit:J'étais timide.



Cripure a écrit:J'ai fait la tourterelle.



Cripure a écrit:C'est nous le boss.



Bon, entre ça et un autre fil, je crois que je vais aller creuser ma tombe direct... Laughing

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par lapetitemu le Mer 21 Mar 2012 - 13:56

Hermione : qu'appelles-tu "point dans le carnet" ? En tout cas, de ton témoignage et de tes conseils
je retiens que tu fais preuve de beaucoup d'organisation. C'est clairement ce qu'il me manque, dans ma vie pro
comme dans ma vie perso. Il va falloir que je travaille be: aucoup là-dessus.

Pour ce qui est de faire rire d'un élève : je l'ai essayé aussi, bien sûr, mais je n'ai jamais
été convaincue par cette méthode pour deux raisons. La première, c'est que ça
disperse et déconcentre des élèves qui étaient à peu près calmes juste avant (il faut
savoir les récupérer derrière, et ça fait partie des choses que je
n'arrive pas encore à faire). La deuxième, c'est que, je ne sais pas vous,
mais j'ai constaté une tendance chez les élèves qui m'emm***, c'est qu'ils sont extrêmement contents
d'être des bébés. Ils en tirent une fierté (de façade, sans doute) qui empêche ma moquerie d'être
efficace. Mais je le fais quand même, ne serait-ce que pour me détendre, moi, et éviter
de lui en coller une...

Le théâtre, je vais y réfléchir, puisque vous êtes nombreux à m'en parler. J'ai pratiqué
quasiment toutes les activités artistiques possibles, je suis plusieurs fois montée sur scène
pour chanter ou jouer de la musique, mais le théâtre, ça ne m'a jamais donné envie. Mais, il y a quelques heures
à peine, j'ai lu une scène du Médecin malgré lui à mes 6e (on attaque la séquence théâtre), et je dois
dire que je me suis vraiment fait plaisir. Ca a plu aux élèves.
J'en tire deux conclusions :
- peut-être qu'effectivement, en tant qu'activité, le théâtre me plairait, et si ça peut
en plus m'aider professionnellement parlant, tant mieux
- je suis définitivement plus à l'aise avec les 6e que les 4e.


Je pense et je repense à mon problème. Il y a d'abord les moments où mon autorité
ne fonctionne pas pour des raisons objectives, qui me concernent, et que je pourrais
améliorer : manque d'organisation, fatigue qui entraîne des éclats de voix trop
rapides, etc... Mais il y a aussi le fait que certains gamins refusent de toute façon
ma légitimité. J'ai fréquemment en face de moi des gamins qui continuent de parler alors
que je leur dis de se taire, terminent la phrase qu'ils sont en train de dire à leur
copain... Face à ceux-là, je me sens impuissante. Je voudrais avoir le pouvoir (la puissance,
j'allais dire) de les interrompre, de les contraindre à s'arrêter immédiatement ;
parce que le délai entre le moment où je leur demande et le moment où ils obéissent
est clairement un manque de respect, à mes yeux. Et ça, ça m'est insupportable, je ne
m'y ferais jamais.


Sur le fait que ça s'améliorera avec le temps : je le pense effectivement (je l'espère,
surtout !). Le problème de ce métier, c'est que la classe qu'on a (ou les classes, quand
on en a plusieurs qui dysfonctionnent), on les a pour l'année. Se dire que ça ira mieux
à la rentrée prochaine, ou dans plusieurs années, ça rassure bien entendu, ça aide
quand même à tenir le coup, mais l'année semble longue...


Concernant ma personnalité : j'ai beaucoup changé depuis mon adolescence (j'étais
très timide). Maintenant, quand je suis avec mes amis, j'aime faire rire, me donner
un peu en spectacle. Par contre, je n'aime toujours pas, et je pense que je n'aimerai jamais
le faire devant des inconnus. Je ne suis pas quelqu'un qui aime monopoliser la parole
ni faire le show. Pas tellement par peur, mais parce que je n'ai pas envie de m'imposer
à des gens qui n'ont rien demandé, après tout. Dans la classe, le problème est différent :
mes élèves, passé le premier jour, je les connais, et puis on va bien devoir
cohabiter toute l'année. Donc le show, je suis un peu obligée de le faire. Mais, par
exemple, je ne suis pas le genre de profs qui "continue son rôle" dans les couloirs,
face aux autres élèves du collège, etc... Je ne sais pas si c'est ce que je devrais faire,
ou pas.

Enfin, pour ce qui est des élèves vraiment problématiques dans mes classes : je vais voir
la CPE et le chef dès demain (je n'ai pas pu le faire aujourd'hui, ils étaient en réunion
toute la matinée). On va essayer de trouver des solutions. Mais on en a déjà
tellement cherché que j'ai peur qu'on n'aboutisse pas à grand-chose... non pas faute
de bonne volonté, mais parce que quand les élèves résistent à tout, on finit par
être assez démuni...

Bref, merci à tous en tout cas !


Dernière édition par lapetitemu le Mer 21 Mar 2012 - 13:58, édité 1 fois

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par lapetitemu le Mer 21 Mar 2012 - 13:57

LadyC : Very Happy

Tu as raison, faut se détendre un peu !

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par dandf le Mer 21 Mar 2012 - 13:57

LadyC: yesyes mdr

dandf
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de me sentir humiliée

Message par Thalia de G le Mer 21 Mar 2012 - 14:08

LadyC, je préfère ne pas en rire, trop peur de me retrouver sur sa black list Razz

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum