Comment j'ai pourri le web

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Loubdalou le Mer 21 Mar 2012 - 22:03

Bravo !! veneration topela

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Anne R. le Mer 21 Mar 2012 - 22:12

Petite digression. Il y a un certain nombre d'années de cela, un copain facétieux a eu l'idée pour fêter la venue de l'IPR de lui proposer le commentaire d'un poème de Baudelaire. Sauf que ce poème de Baudelaire c'est lui qui l'avait écrit pour l'occasion. L'inspecteur n'y a vu que du feu.

Anne R.
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par egomet le Mer 21 Mar 2012 - 22:27

@Anne R. a écrit: Petite digression. Il y a un certain nombre d'années de cela, un copain facétieux a eu l'idée pour fêter la venue de l'IPR de lui proposer le commentaire d'un poème de Baudelaire. Sauf que ce poème de Baudelaire c'est lui qui l'avait écrit pour l'occasion. L'inspecteur n'y a vu que du feu.

Que c'est bon! Ton collègue devait avoir un certain talent.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Presse-purée le Mer 21 Mar 2012 - 22:31

Marrant, on parle de ton article sur fessebouc... Un de mes rares contacts, ancien condisciple de prépa, a mis le lien sur son mur.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Christian-HG-TZR67 le Mer 21 Mar 2012 - 22:33

Machiavelico.... j'adore. diable

edit : je l'ai envoyé sur fessedebouc il faut rendre honneur à cette créativité. woohoo

Christian-HG-TZR67
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par LaraDeL'est le Mer 21 Mar 2012 - 22:55

Jouissif, absolument jouissif ! Nous avons ri comme des bossus !

LaraDeL'est
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Provence le Mer 21 Mar 2012 - 23:00

Je constate que Wikipédia a été mis à jour. Wink
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Vion_d%27Alibray

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Luigi_B le Mer 21 Mar 2012 - 23:11

J'avais évidemment effacé ma petite addition à la notice Wikipédia, mais un élève facétieux l'a replacée après. Effectivement elle vient de disparaître à nouveau.

Comme quoi ça n'a pas gêné grand monde pendant un an ou deux...

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Babayaga le Jeu 22 Mar 2012 - 10:30

Génial !
Ca a dû te prendre du temps, mais c'est une très belle expérience Smile

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Brosof le Jeu 22 Mar 2012 - 11:14

J'adore ! Je suis moi-même prof de français et j'ai retrouvé dans le texte tout ce qui pourri... mes après-midi de weekends consacrés à corriger des kilomètres de dissertations ineptes. Et mes élèves à moi, ils font plus de fautes d'orthographe !

Brosof
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par leyade le Jeu 22 Mar 2012 - 11:19

Grandiose, Luigi! veneration Razz

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par phi le Jeu 22 Mar 2012 - 11:44

Encore bravo Very Happy

@Presse-purée a écrit:Marrant, on parle de ton article sur fessebouc... Un de mes rares contacts, ancien condisciple de prépa, a mis le lien sur son mur.

Oui, j'ai partagé le lien hier et depuis tous mes contacts l'ont partagés, mais je ne sais pas si ça vient de moi, ça m'étonnerait, je n'ai pas tant "d'amis" Laughing En tous cas ça fait parler Smile

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par John le Jeu 22 Mar 2012 - 14:01

Un lecteur très critique de ce billet en donne son interprétation, très défavorable.

Je pense qu'un psychanalyste qui lirait ce texte, intitulé "Comme je suis nul en pédagogie j'ai pourri le web", y verrait beaucoup de choses passionnantes :

http://interim.over-blog.com/article-comme-je-suis-nul-le-en-pedagogie-j-ai-pourri-le-web-102066436.html

L'interprétation accompagnée de dessins est assez incroyable.

Un simple extrait, précédé d'une illustration qui montre un gros cochon rose, et suivi par une image qui montre une méchante araignée velue :

Refusant d'accepter que de nouvelles pratiques pédagogiques pouvaient être mises en oeuvre, j'ai agis dans l'ombre. Je me suis vengé. J'allais leur montrer qui était le sachant. La question n'était pas de les monter en compétences en lettres mais de leur montrer que je pouvais moi aussi être un expert en TICE. Au diable si j'allais les rabaisser, je devais avant tout leur montrer qu'ils étaient nuls et sans moi nul succès !

Profitant de mon temps libre pour les pièger au lieu d'apprendre la pédagogie ou développer leur esprit critique, je suis allé sur wikipedia, sur des forums pour créer de fausses analyses et de faux commentaires. Je leur ai tendu un piège, je me suis transformé en arachnide et j'ai tissé ma toile. Les moucherons allaient me servir de repas. Lors d'un autre devoir à faire, je leur ai donné le sujet et la méthode, quel a été le résultat ?

Sur 65 élèves, j'ai pu en croquer 51. Ma vengeance était éclatante, ma victoire assurée. Partagés entre stupeur et incompréhension, mes élèves ont eu l'intelligence d'en rire. Mon métier n'est pas de faire apprendre mais de faire la morale. Mon dispositif pédagogique avait servi, à merveille, cet objectif.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Babayaga le Jeu 22 Mar 2012 - 14:42

On se défend comme on peut, c'est assez pathétique...

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Derborence le Jeu 22 Mar 2012 - 14:47

@leyade a écrit:Grandiose, Luigi! veneration Razz
+ 1

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Luigi_B le Jeu 22 Mar 2012 - 14:59

@John a écrit:Un lecteur très critique de ce billet en donne son interprétation, très défavorable.

C'est la rançon du succès. Ça m'est égal : un succès d'estime de mes pairs me suffit bien. fleurs

Et effectivement ça ne vole pas haut. santa

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par pandora51 le Jeu 22 Mar 2012 - 15:00

aai

pandora51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Luigi_B le Jeu 22 Mar 2012 - 15:19

La communauté Wiki est très remontée contre moi et me taxe de vandalisme. C'est pas tout à fait juste : quand on consulte l'historique de la page, on s'aperçoit que je suis d'abord de bonne foi :
Erreur temporaire à caractère pédagogique : sensibiliser des lycéens en début d'année scolaire à la vérification des information. Rectification prévue courant septembre.
De plus ma modification était vraiment mineure, le but étant finalement de prouver non pas que Wikipédia dit des choses fausses (ce qui arrive aussi...) mais que les élèves font des raccourcis historiques un peu trop hâtifs. Un poème d'amour sans date + Wikipédia qui dit que le poète est tombé amoureux de Melle de Beaunais en 1636 = ce poème d'amour est consacré à Melle de Beaunais.

Dans mon article je relativise l'erreur des élèves qui ont voulu se renseigner sur la biographie de l'auteur.

L'argument qui revient le plus souvent sur le web, c'est qu'on trouve autant d'erreurs dans les livres que sur Wikipédia et donc que le numérique n'est pas en cause. Je ne suis pas du tout certain de cette affirmation (et c'est peu de le dire) mais surtout c'est oublier totalement que l'exercice que j'avais donné à mes élèves ne nécessitait à proprement parler aucune recherche documentaire puisqu'il s'agissait d'un commentaire composé, c'est à dire d'un travail personnel. Beaucoup de gens n'ont pas l'air de comprendre ce qu'est au fond un commentaire composé. Neutral

Le plus grave et ce que j'aimerais qu'on retienne, c'est l'utilisation des sites vendant des corrigés. Qui sont souvent, au mépris de toute considération de droits d'auteur, des cours de professeurs tapés et mis en vente par les élèves/les étudiants : j'en sais quelque chose car je connais indirectement le fondateur de l'un d'entre eux. Ces sites n'existaient pas il y a encore cinq ans et ce sont bien eux qui pourrissent le web. La modernité permet de recopier un corrigé de commentaire en classe : jamais la fraude scolaire n'avait atteint ce niveau de développement.

Pour de nombreuses raisons le législateur ferait bien de s'intéresser à eux




_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par retraitée le Jeu 22 Mar 2012 - 15:33

Bien avant qu'internet soit à ce point utilisé pour la triche, les élèves se revendaient déjà entre lycées des corrigés de dissertation.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par User5899 le Jeu 22 Mar 2012 - 15:34

@Luigi_B a écrit:
@John a écrit:Un lecteur très critique de ce billet en donne son interprétation, très défavorable.

C'est la rançon du succès. Ça m'est égal : un succès d'estime de mes pairs me suffit bien. fleurs

Et effectivement ça ne vole pas haut. santa
Et c'est truffé de fautes. J'allais dire : comme c'était prévisible, si c'est vraiment un ardent défenseur de la pédagogie. On les reconnaît à leurs fautes, même si c'est regrettable à dire.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par doublecasquette le Jeu 22 Mar 2012 - 15:42

@Luigi_B a écrit: Beaucoup de gens n'ont pas l'air de comprendre ce qu'est au fond un commentaire composé. Neutral







Notez que pour qu'on comprenne, il faudrait déjà qu'on nous l'explique. J'ai fait deux ans de "commentaires composés" (Suspect Suspect Suspect ), sans avoir reçu dessus le moindre cours ni avoir bénéficié du moindre corrigé, et je suis loin d'être un cas unique.

DC véto Bac C 1976

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par doublecasquette le Jeu 22 Mar 2012 - 15:44

Sinon, j'ai bien rigolé avec votre CC. Comment les gosses ont-ils fait pour ne pas voir qu'il était complètement à côté de la plaque ? C'est ahurissant ...


Dernière édition par doublecasquette le Jeu 22 Mar 2012 - 15:51, édité 1 fois

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Luigi_B le Jeu 22 Mar 2012 - 15:47

@retraitée a écrit:Bien avant qu'internet soit à ce point utilisé pour la triche, les élèves se revendaient déjà entre lycées des corrigés de dissertation.
Pendant les devoirs sur table ? scratch


Dernière édition par Luigi_B le Jeu 22 Mar 2012 - 17:46, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par egomet le Jeu 22 Mar 2012 - 15:52

@doublecasquette a écrit:Sinon, j'ai bien rigolé avec votre CC. Comment les gosses ont-ils fait pour ne pas voir qu'il était complètement à côté de la plaque ? C'est ahurissant ...

Effet naturel de la paresse. C'est malheureusement très simple à comprendre.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Luigi_B le Jeu 22 Mar 2012 - 15:58

@doublecasquette a écrit: Notez que pour qu'on comprenne, il faudrait déjà qu'on nous l'explique. J'ai fait deux ans de "commentaires composés" (Suspect Suspect Suspect ), sans avoir reçu dessus le moindre cours ni avoir bénéficié du moindre corrigé, et je suis loin d'être un cas unique.

C'est qu'il n'y a pas à proprement parler de méthode, de recette applicable à chaque texte, même s'il y a de nombreux conseils que l'on peut donner aux élèves.

D'abord parce que le commentaire est une rencontre entre un texte et un lecteur. Ensuite parce que le propre de chaque texte littéraire, c'est qu'il est singulier et offre des problématiques spécifiques : il demande donc une méthode singulière, à inventer en quelque sorte par l'élève à chaque fois.

C'est en cela que le commentaire fait partie des exercices les plus aboutis de la scolarité. Et que c'est effectivement déroutant. Wink


Dernière édition par Luigi_B le Jeu 22 Mar 2012 - 17:46, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par egomet le Jeu 22 Mar 2012 - 16:07

Parfaitement d'accord.
Il y a bien quelques conventions pour la présentation, mais ça n'aide en rien pour le contenu du devoir.
Il faut que l'élève se lance, avec son bon sens et sa sensibilité.

Cela dit, on donne des exemples de ce qu'on peut rechercher dans un texte à chaque fois qu'on fait une lecture analytique en classe.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum