Comment j'ai pourri le web

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Reine Margot le Sam 31 Mar 2012 - 14:50

@Christophe_g a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Christophe_g a écrit:Là, tu as surtout montré ton inconséquence dans le domaine du Libre.
Ah ouais, quand même...


Oui oui, clairement. Sagouiner comme ça un projet communautaire, alors qu'on lui a refusé de faire sa modification, le détourner par le jeu d'identités multiples, à des fins qui n'apportent pas grand chose au projet lui-même, sinon jeter le discrédit, c'est détestable.

mais, vous pensez vraiment qu'il n'y a jamais d'erreurs dans Wikipédia? Shocked

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Luigi_B le Sam 31 Mar 2012 - 14:52

Cripure a écrit:
@Christophe_g a écrit:Là, je plussoie. C'est exactement ce que je voulais dire... la parole professorale. On oublie dans tout ça que le commentaire n'est pas un exercice des plus simples.
Surtout quand on ne s'y exerce pas professeur

Et à cause du web on ne donne plus d'exercice à la maison, justement.

Bref ça empire.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par User5899 le Sam 31 Mar 2012 - 14:52

@Christophe_g a écrit:
@Luigi_B a écrit:
Pour Wikipédia, j'ai déjà répondu plusieurs fois. Ce n'est du vandalisme qu'au sens strict que Wikipédia donne lui-même de ce mot, et pas au sens général de "vandalisme" (visant à la destruction de qqch), car je n'ai porté préjudice à personne pendant ces quelques jours avec cette petite phrase minuscule, personne ne connaissant cet auteur... Il faut quand même se calmer...
Revois l'historique des modifications sur la page. D'autres t'ont emboîté le pas. Tu as initié un saccage.
Oh non. Le saccage est venu des partisans de Ségolène Royal et de Nicolas Sarkozy dans la nuit qui a suivi leur débat d'entre les deux tours en 2007.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Christophe_g le Sam 31 Mar 2012 - 14:53

@Reine Margot a écrit:
@Christophe_g a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Christophe_g a écrit:Là, tu as surtout montré ton inconséquence dans le domaine du Libre.
Ah ouais, quand même...


Oui oui, clairement. Sagouiner comme ça un projet communautaire, alors qu'on lui a refusé de faire sa modification, le détourner par le jeu d'identités multiples, à des fins qui n'apportent pas grand chose au projet lui-même, sinon jeter le discrédit, c'est détestable.

mais, vous pensez vraiment qu'il n'y a jamais d'erreurs dans Wikipédia? Shocked

Non je ne le pense pas. Pour comprendre ce que je reproche à Loys, vous devriez écouter ce que dit Michel Serres de Wikipédia. C'est une bonne entrée en matière sur l'éthique du libre.

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Tristana le Sam 31 Mar 2012 - 14:53

L'erreur volontairement introduite sur Wikipédia avait un but pédagogique. En ce sens, il me semble qu'elle peut être totalement excusable, voire vénielle, comme je l'ai lu plus haut. Sans oublier qu'elle n'est restée que très peu de temps en ligne, juste le temps nécessaire aux élèves pour se jeter dessus et tomber dans le panneau.
Moi je me dis simplement que les élèves de Luigi, la prochaine fois, ils ne se jetteront pas comme des morts de faim sur le Web quand on leur demandera de faire un commentaire composé. Que, s'ils trouvent des informations utiles, ils chercheront sans aucun doute à les croiser, les vérifier, avant de se faire à nouveau avoir. Car là, ils ont été les « victimes » d'un enseignant bienveillant (je persiste et signe, oui : il a fait preuve de bienveillance en leur apprenant à se méfier de certaines sources) qui leur a expliqué où se situait l'erreur ; mais la réalité, c'est qu'ils ont sans doute dû être bien souvent les victimes de personnes qui mettent n'importe quoi sur le Net par ignorance, idéologie ou envie délibérée de pousser les gens dans l'erreur. Et là, personne pour leur expliquer, personne pour leur dire que ce qu'ils croient dur comme fer est une énorme bêtise. Et maintenant, ils se méfieront, et c'est une très bonne chose.
Je ne comprends même pas qu'on ne voie pas l'intelligence dont a fait preuve Luigi, et la leçon (certainement pas humiliante) qu'il a apprise à ses élèves par ce biais-là. Il faut vraiment être d'une mauvaise foi sans bornes pour s'émouvoir d'une erreur glissée sur Wikipédia, sur une page que personne (hormis des élèves en mal de commentaire composé) ne visite, et pendant un laps de temps très court. Il y a fort à parier que personne d'autre n'a vu cette erreur, puisqu'elle a été rapidement retirée.


Dernière édition par Tristana le Sam 31 Mar 2012 - 14:55, édité 2 fois

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par User5899 le Sam 31 Mar 2012 - 14:54

@Christophe_g a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@Christophe_g a écrit:Revois l'historique des modifications sur la page. D'autres t'ont emboîté le pas. Tu as initié un saccage.
Il ne faut donc surtout pas leur apprendre qu'une page peut être modifiée par n'importe qui ? Very Happy

Tu peux par exemple leur apprendre comment Wikipédia est organisé, ce qu'est un projet libre, etc. Une éthique du libre, en somme. Et non, comment détourner ou falsifier un projet communautaire.
Mais bien sûr, on n'a que ça à faire. Enfin, Luigi ! Ecoute le monsieur !

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par JPhMM le Sam 31 Mar 2012 - 14:54

@Christophe_g a écrit:C'est bien, tu comprends ce que tu veux toi-aussi. Je me répète : je parle de la falsification de Wikipédia qui lui avait été refusée et qu'il a insérée sous une autre identité. de cela, bizarrement, personne ne parle...
Erreur, ce point-là fut très souvent évoqué. Et des réponses, précises, furent données.
Personne, il est vrai n'était allé jusqu'à dire explicitement sa détestation. Voilà qui est fait. Vous parlez de faux (puisque vous parlez de falsification). La vérité, mis à part que sans doute personne ne l'a jamais vue, vaut-elle de détester ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Mufab le Sam 31 Mar 2012 - 14:56

@Luigi_B a écrit:
Cripure a écrit:
@Christophe_g a écrit:Là, je plussoie. C'est exactement ce que je voulais dire... la parole professorale. On oublie dans tout ça que le commentaire n'est pas un exercice des plus simples.
Surtout quand on ne s'y exerce pas professeur

Et à cause du web on ne donne plus d'exercice à la maison, justement.

Ça c'est vraiment dommage pour certains lycéens et étudiants qui ont besoin de temps, de réflexion, de réécritures successives avant de rendre un devoir écrit qu'ils considèrent comme abouti.
Perso, je sais qu'en fac (c'était avant le net), j'avais de bien meilleures notes à mes dissert' et commentaires à faire à la maison qu'aux devoirs sur table, où je me tapais tout juste la moyenne.


Dernière édition par Mufab le Sam 31 Mar 2012 - 14:57, édité 1 fois

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Abraxas le Sam 31 Mar 2012 - 14:56

@Luigi_B a écrit:
@Abraxas a écrit:Comment, comment, comment ? Comment ça, personne ? Shocked

Pardon, maître vénéré ! Pardon, grand gourou du forum. Je me prosterne en pénitence !

"Peccavi, pater optime" — inutile de vous donner la référence…
Vous êtes tout pardonné, mon cher… topela

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Christophe_g le Sam 31 Mar 2012 - 14:58

@JPhMM a écrit:
@Christophe_g a écrit:C'est bien, tu comprends ce que tu veux toi-aussi. Je me répète : je parle de la falsification de Wikipédia qui lui avait été refusée et qu'il a insérée sous une autre identité. de cela, bizarrement, personne ne parle...
Erreur, ce point-là fut très souvent évoqué. Et des réponses, précises, furent données.
Personne, il est vrai n'était allé jusqu'à dire explicitement sa détestation. Voilà qui est fait. Vous parlez de faux (puisque vous parlez de falsification). La vérité, mis à part que sans doute personne ne l'a jamais vue, vaut-elle de détester ?

Vous devriez alors me relire, mon bon monsieur, je parle de l'éthique du libre, de la participation à un projet libre. Libre au sens de la licence libre. Je renvoie de nouveau pour vos premiers pas dans le domaine à l'intervention de Michel Serres sur France Inter à propos de Wikipédia. Michel Serres confond "open source" et "libre" mais l'esprit y est.

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Y@nn le Sam 31 Mar 2012 - 15:02

@Tristana a écrit:Il faut vraiment être d'une mauvaise foi sans bornes pour s'émouvoir d'une erreur glissée sur Wikipédia, sur une page que personne (hormis des élèves en mal de commentaire composé) ne visite, et pendant un laps de temps très court. Il y a fort à parier que personne d'autre n'a vu cette erreur, puisqu'elle a été rapidement retirée.

Pour le coup, je trouve que c'est assez juste. Il n'y a pas mort d'homme. Le problème est donc ailleurs.

Y@nn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par JPhMM le Sam 31 Mar 2012 - 15:05

Éthique, ma bonne dame, mon bon monsieur...
En somme tout n'est qu'affaire de jugement « moral » d'autorité.

Et merci, le bon monsieur sait ce que sont l'open source et le libre. Mais il ne déteste pas sous prétexte que « Là, tu as surtout montré ton inconséquence dans le domaine du Libre. », comme il y a deux siècles encore on détestait sous prétexte que « Là, tu as surtout montré ton inconséquence dans le domaine du Livre. »
Le progrès est donc là, de ce que le concept de sacrilège n'a pas disparu, mais son objet a simplement changé de labiale.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Christophe_g le Sam 31 Mar 2012 - 15:06

@Tristana a écrit:L'erreur volontairement introduite sur Wikipédia avait un but pédagogique. En ce sens, il me semble qu'elle peut être totalement excusable, voire vénielle, comme je l'ai lu plus haut. Sans oublier qu'elle n'est restée que très peu de temps en ligne, juste le temps nécessaire aux élèves pour se jeter dessus et tomber dans le panneau.

[couic]

Je ne comprends même pas qu'on ne voie pas l'intelligence dont a fait preuve Luigi, et la leçon (certainement pas humiliante) qu'il a apprise à ses élèves par ce biais-là. Il faut vraiment être d'une mauvaise foi sans bornes pour s'émouvoir d'une erreur glissée sur Wikipédia, sur une page que personne (hormis des élèves en mal de commentaire composé) ne visite, et pendant un laps de temps très court. Il y a fort à parier que personne d'autre n'a vu cette erreur, puisqu'elle a été rapidement retirée.

Vous ne comprenez pas parce que vous vous contenter de consommer les projets libres (au sens de la licence), vous ne semblez pas vous rendre compte que cette falsification, même si elle était bienveillante comme vous le dites pour ses propres élèves, lui avait été refusée, à juste titre. D'ailleurs. S'il avait un projet, il aurait pu intervenir en ce sens pour en discuter avec les gestionnaires/admins de Wikipédia par le biais des outils disponibles. Il a décidé de se cacher derrière une deuxième identité pour tromper les administrateurs... et imposer son projet.

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Christophe_g le Sam 31 Mar 2012 - 15:08

@Y@nn a écrit:
@Tristana a écrit:Il faut vraiment être d'une mauvaise foi sans bornes pour s'émouvoir d'une erreur glissée sur Wikipédia, sur une page que personne (hormis des élèves en mal de commentaire composé) ne visite, et pendant un laps de temps très court. Il y a fort à parier que personne d'autre n'a vu cette erreur, puisqu'elle a été rapidement retirée.

Pour le coup, je trouve que c'est assez juste. Il n'y a pas mort d'homme. Le problème est donc ailleurs.

Regardez l'historique. Vous verrez par vous-même ce qu'il a initié...

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Christophe_g le Sam 31 Mar 2012 - 15:10

@JPhMM a écrit:Éthique, ma bonne dame, mon bon monsieur...
En somme tout n'est qu'affaire de jugement « moral » d'autorité.

Et merci, le bon monsieur sait ce que sont l'open source et le libre. Mais il ne déteste pas sous prétexte que « Là, tu as surtout montré ton inconséquence dans le domaine du Libre. », comme il y a deux siècles encore on détestait sous prétexte que « Là, tu as surtout montré ton inconséquence dans le domaine du Livre. »
Le progrès est donc là, de ce que le concept de sacrilège n'a pas disparu, mais son objet a simplement changé de labiale.

Au-delà du jeu de mots, je ne vois pas grand chose sinon du mépris là encore...

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Y@nn le Sam 31 Mar 2012 - 15:12

@Christophe_g a écrit:Regardez l'historique. Vous verrez par vous-même ce qu'il a initié...

Sur Wikipédia ?

Y@nn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par JPhMM le Sam 31 Mar 2012 - 15:12

@Christophe_g a écrit:
@JPhMM a écrit:Éthique, ma bonne dame, mon bon monsieur...
En somme tout n'est qu'affaire de jugement « moral » d'autorité.

Et merci, le bon monsieur sait ce que sont l'open source et le libre. Mais il ne déteste pas sous prétexte que « Là, tu as surtout montré ton inconséquence dans le domaine du Libre. », comme il y a deux siècles encore on détestait sous prétexte que « Là, tu as surtout montré ton inconséquence dans le domaine du Livre. »
Le progrès est donc là, de ce que le concept de sacrilège n'a pas disparu, mais son objet a simplement changé de labiale.

Au-delà du jeu de mots, je ne vois pas grand chose sinon du mépris là encore...
Je ne suis pas à l'origine de l'usage du mot détestable à propos de l'initiative de Luigi. Vous avez beau jeu (précisément) de parler de mépris.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Luigi_B le Sam 31 Mar 2012 - 15:13

@Christophe_g a écrit:Il a décidé de se cacher derrière une deuxième identité pour tromper les administrateurs... et imposer son projet.
Wikipédia s'impose aussi à mes élèves... Et je ne me cache pas d'avoir utilisé une seconde identité. Mon article dit bien que j'ai montré patte blanche.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Christophe_g le Sam 31 Mar 2012 - 15:14

@Y@nn a écrit:
@Christophe_g a écrit:Regardez l'historique. Vous verrez par vous-même ce qu'il a initié...

Sur Wikipédia ?

Oui oui.

Historique de la page
Un exemple de ses émules. Ou peut-être un de ses élèves.

Et combien d'autres ailleurs ?


Dernière édition par Christophe_g le Sam 31 Mar 2012 - 15:17, édité 1 fois

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Christophe_g le Sam 31 Mar 2012 - 15:16

@Luigi_B a écrit:Et je ne me cache pas d'avoir utilisé une seconde identité.

Ah bon ? Où as-tu dit que l'on t'avait refusé cette modification et que tu avais usé d'une autre identité pour l'imposer ? Où as-tu parlé de ta manière de proposer à Wikipédia un projet qui pourrait leur être utile pour faire la critique de leur projet ?


Dernière édition par Christophe_g le Sam 31 Mar 2012 - 15:21, édité 1 fois

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par User5899 le Sam 31 Mar 2012 - 15:17

@Christophe_g a écrit:
@JPhMM a écrit:Là, tu as surtout montré ton inconséquence dans le domaine du Libre.
Ah ouais, quand même...
A lire ces expressions grandiloquentes, j'ai l'impression de parcourir le verbatim d'un procès de Moscou. A quand l'autocritique publique de Luigi ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par JPhMM le Sam 31 Mar 2012 - 15:18

Cripure a écrit:A lire ces expressions grandiloquentes, j'ai l'impression de parcourir le verbatim d'un procès de Moscou. A quand l'autocritique publique de Luigi ?
Bientôt :
@Christophe_g a écrit:Tu as montré patte blanche ? À qui ? Comment ? Qu'est-ce que tu as proposé ? Pourquoi une seconde identité ? Sinon parce que tu as été débouté...
C'est beau l'esprit du Libre... ça me rappelle certaines Démocraties démocratiques.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Marie Laetitia le Sam 31 Mar 2012 - 15:22


"presque HS":
ce qui est bien avec cette histoire c'est que ça m'a bien motivé pour acheter la version numérique de l'encyclopia universalis...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Christophe_g le Sam 31 Mar 2012 - 15:23

@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:A lire ces expressions grandiloquentes, j'ai l'impression de parcourir le verbatim d'un procès de Moscou. A quand l'autocritique publique de Luigi ?
Bientôt :
@Christophe_g a écrit:Tu as montré patte blanche ? À qui ? Comment ? Qu'est-ce que tu as proposé ? Pourquoi une seconde identité ? Sinon parce que tu as été débouté...
C'est beau l'esprit du Libre... ça me rappelle certaines Démocraties démocratiques.

Manifestement, ça te plaît. Mais tu devrais lire ce qu'est une licence libre pour en comprendre l'esprit.

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Marie Laetitia le Sam 31 Mar 2012 - 15:23

Christophe: quand je vous lis parler du libre, ça me ferait presque le détester... si je n'en étais pas adepte, mais pour d'autres usages que les Wikis...


Dernière édition par Marie Laetitia le Sam 31 Mar 2012 - 15:24, édité 1 fois

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai pourri le web

Message par Mufab le Sam 31 Mar 2012 - 15:23

En tout cas, le poète obscur dont personne n'avait entendu parler avant, ainsi que sa ravissante amante (Anne Razz ) sont maintenant sortis de l'ombre !

(Moi c'est l'humour qu'il y a dans cette histoire, finalement, qui m'a bien plu, en dehors de toute autre considération ou jugement que jamais je ne me permettrais. Et oui, il n'y a pas mort d'homme, ça ne mérite pas un procès. Ça me fait penser un peu aux pastiches littéraires. Ce n'était pas méchant, je trouve.)

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum