Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Aevin le Jeu 22 Mar - 21:04

@Aurore a écrit:
@Aevin a écrit:
@Stered a écrit:Pitoyable, Aevin...
Vous en êtes vraiment là pour tenter d'argumenter ?
Non, je fais comme JPB, qui n'argumente pas non plus.

Merci, nous avons remarqué, cela ne date pas d'hier...
Je suis content que vous ayez remarqué que JPB n'argumente pas...

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Invité8 le Jeu 22 Mar - 21:04

Cripure a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Aevin a écrit:
. Ceux qui comptent vraiment, ceux qui comptent encore, encore et toujours, ce sont ceux qui n’ont pas déserté l’Ecole pour enseigner en fac les « sciences » de l’Education, faire les jolis cœurs rue de Solférino, ou aboyer sur RMC.
Venant de la part de quelqu'un qui a déserté l'école pour enseigner en CPGE...

Et il case une petite attaque pour Sylvain Grandserre au passage... Comment quelqu'un d'aussi méprisant dans ces paroles peut avoir un tel écho ...
Peut-être parce que son sentiment rejoint celui de beaucoup d'autres, non ? Ca ne vous semble pas plausible ?

Caricaturer, utiliser des raccourcis, faire miroiter un passé glorieux ... ça fonctionne ... Et puis c'est tellement plus facile que de s'interroger sur les pratiques ...

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Aurore le Jeu 22 Mar - 21:05

GuillaumeCaron a écrit:
@Aurore a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Aurore a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:

Et du mépris ... comme d'habitude chez lui ...

Vous parlez tous les deux en connaissance de cause. La paille et la poutre...

Merci mais j'ai pas besoin qu'on me fasse la leçon ... les propos de JPB sont autrement plus violents que ce que j'ai pu écrire ...

Nuance : chez Meirieu et sa coterie, ce ne sont pas les mots qui sont violents, mais bien les actes. Et cela n'a que trop duré.

Des actes violents ... des exemples pour étayer peut être ?

Les réformes successives qu'il a inspirées, de Jospin à Châtel. Ce n'est pas rien...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Aurore le Jeu 22 Mar - 21:05

@Aevin a écrit:
@Aurore a écrit:
@Aevin a écrit:
@Stered a écrit:Pitoyable, Aevin...
Vous en êtes vraiment là pour tenter d'argumenter ?
Non, je fais comme JPB, qui n'argumente pas non plus.

Merci, nous avons remarqué, cela ne date pas d'hier...
Je suis content que vous ayez remarqué que JPB n'argumente pas...

Ne vous sentez surtout pas visé...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par User5899 le Jeu 22 Mar - 21:07

GuillaumeCaron a écrit:
@Reine Margot a écrit:et qui a enseigné en ZEP de nombreuses années...et qui compte en prépa des élèves défavorisés.

Peut être pourrez vous confirmer mais en ZEP il était au lycée ?

Puis des élèves de prépa, ça reste des élèves de prépa ... défavorisés ou non ...
Bon, Guillaume, asseyez-vous, au cas où. Je sais, c'est dingue, mais il y a aussi, en France, des élèves défavorisés qui ne demandent pas une structure spéciale pour se trouver un alibi à leur flemme, des élèves défavorisés qui poursuivent loin leurs études et qui ont besoin de gens qualifiés pour les aider, voire des élèves pas défavorisés qui existent aussi et ont aussi le droit d'apprendre en plus de celui d'exister.
Oh, et puis, à quoi bon vous parler, au fond...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Aurore le Jeu 22 Mar - 21:07

GuillaumeCaron a écrit:
Cripure a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Aevin a écrit:
. Ceux qui comptent vraiment, ceux qui comptent encore, encore et toujours, ce sont ceux qui n’ont pas déserté l’Ecole pour enseigner en fac les « sciences » de l’Education, faire les jolis cœurs rue de Solférino, ou aboyer sur RMC.
Venant de la part de quelqu'un qui a déserté l'école pour enseigner en CPGE...

Et il case une petite attaque pour Sylvain Grandserre au passage... Comment quelqu'un d'aussi méprisant dans ces paroles peut avoir un tel écho ...
Peut-être parce que son sentiment rejoint celui de beaucoup d'autres, non ? Ca ne vous semble pas plausible ?

Caricaturer, utiliser des raccourcis, faire miroiter un passé glorieux ... ça fonctionne ... Et puis c'est tellement plus facile que de s'interroger sur les pratiques ...

S'interroger sur les pratiques : de la novlangue pédago-IUFMesque à l'état pur...Rolling Eyes

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Reine Margot le Jeu 22 Mar - 21:08

GuillaumeCaron a écrit:
@Reine Margot a écrit:et qui a enseigné en ZEP de nombreuses années...et qui compte en prépa des élèves défavorisés.

Peut être pourrez vous confirmer mais en ZEP il était au lycée ?

Puis des élèves de prépa, ça reste des élèves de prépa ... défavorisés ou non ...

oui il était en lycée il me semble...et donc?

Pour la prépa je voulais dire qu'il s'agit d'aider les élèves défavorisés à s'en sortir par le haut, et non pas encourager le manque d'exigence au nom du prétendu respect des différences culturelles ou sociales.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Invité8 le Jeu 22 Mar - 21:08

@Aurore a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Aurore a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Aurore a écrit:

Vous parlez tous les deux en connaissance de cause. La paille et la poutre...

Merci mais j'ai pas besoin qu'on me fasse la leçon ... les propos de JPB sont autrement plus violents que ce que j'ai pu écrire ...

Nuance : chez Meirieu et sa coterie, ce ne sont pas les mots qui sont violents, mais bien les actes. Et cela n'a que trop duré.

Des actes violents ... des exemples pour étayer peut être ?

Les réformes successives qu'il a inspirées, de Jospin à Châtel. Ce n'est pas rien...

Qu'ont-elles de violentes ?


_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Invité8 le Jeu 22 Mar - 21:10

@Aurore a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Cripure a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Aevin a écrit:Venant de la part de quelqu'un qui a déserté l'école pour enseigner en CPGE...

Et il case une petite attaque pour Sylvain Grandserre au passage... Comment quelqu'un d'aussi méprisant dans ces paroles peut avoir un tel écho ...
Peut-être parce que son sentiment rejoint celui de beaucoup d'autres, non ? Ca ne vous semble pas plausible ?

Caricaturer, utiliser des raccourcis, faire miroiter un passé glorieux ... ça fonctionne ... Et puis c'est tellement plus facile que de s'interroger sur les pratiques ...

S'interroger sur les pratiques : de la novlangue pédago-IUFMesque à l'état pur...Rolling Eyes

C'est vrai c'est tellement inutile de s'interroger sur la manière dont on exerce ...

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Reine Margot le Jeu 22 Mar - 21:10

réduction des horaires (et des programmes allégés) pour des raisons budgétaires. résultat: baisse des exigences et saupoudrage des savoirs...donc les défavorisés ont été les principales victimes.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Aurore le Jeu 22 Mar - 21:12

GuillaumeCaron a écrit:
@Aurore a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Cripure a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:

Et il case une petite attaque pour Sylvain Grandserre au passage... Comment quelqu'un d'aussi méprisant dans ces paroles peut avoir un tel écho ...
Peut-être parce que son sentiment rejoint celui de beaucoup d'autres, non ? Ca ne vous semble pas plausible ?

Caricaturer, utiliser des raccourcis, faire miroiter un passé glorieux ... ça fonctionne ... Et puis c'est tellement plus facile que de s'interroger sur les pratiques ...

S'interroger sur les pratiques : de la novlangue pédago-IUFMesque à l'état pur...Rolling Eyes

C'est vrai c'est tellement inutile de s'interroger sur la manière dont on exerce ...

Prétendez-vous détenir le monopole de la Sainte Interrogation ? Razz

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Invité8 le Jeu 22 Mar - 21:14

@Reine Margot a écrit:réduction des horaires (et des programmes allégés) pour des raisons budgétaires. résultat: baisse des exigences et saupoudrage des savoirs...donc les défavorisés ont été les principales victimes.

Baisse des exigences ... je réfute ...

C'est vrai que c'est violent ... à la hauteur des insultes de Monsieur Brighelli

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Aurore le Jeu 22 Mar - 21:15

@Reine Margot a écrit:réduction des horaires (et des programmes allégés) pour des raisons budgétaires. résultat: baisse des exigences et saupoudrage des savoirs...donc les défavorisés ont été les principales victimes.

Bien résumé. Et après, ce sont eux les pédagogues, cherchez l'erreur... Une belle escroquerie, rien de plus.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Invité8 le Jeu 22 Mar - 21:15

@Aurore a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Aurore a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Cripure a écrit:Peut-être parce que son sentiment rejoint celui de beaucoup d'autres, non ? Ca ne vous semble pas plausible ?

Caricaturer, utiliser des raccourcis, faire miroiter un passé glorieux ... ça fonctionne ... Et puis c'est tellement plus facile que de s'interroger sur les pratiques ...

S'interroger sur les pratiques : de la novlangue pédago-IUFMesque à l'état pur...Rolling Eyes

C'est vrai c'est tellement inutile de s'interroger sur la manière dont on exerce ...

Prétendez-vous détenir le monopole de la Sainte Interrogation ? Razz

Bein visiblement c'est réserver au microcosme pedago-IUFM que vous dénigrez à longueur de pages ...

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Reine Margot le Jeu 22 Mar - 21:16

GuillaumeCaron a écrit:
@Reine Margot a écrit:réduction des horaires (et des programmes allégés) pour des raisons budgétaires. résultat: baisse des exigences et saupoudrage des savoirs...donc les défavorisés ont été les principales victimes.

Baisse des exigences ... je réfute ...

C'est vrai que c'est violent ... à la hauteur des insultes de Monsieur Brighelli

nous attendons avec impatience ladite réfutation. Very Happy

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Tristana le Jeu 22 Mar - 21:19

@Aevin a écrit:
@Stered a écrit:Pitoyable, Aevin...
Vous en êtes vraiment là pour tenter d'argumenter ?
Non, je fais comme JPB, qui n'argumente pas non plus. Mais moi, je n'insulte pas les gens et je ne les menace pas de mort.
Où ça, une menace de mort ? J'ai lu l'article, il n'en contient pas ; et dire à quelqu'un qu'il a fait du mal à l'éducation nationale, je ne crois pas que ce soit une insulte (surtout que dans le cas concerné, c'est même tout à fait vrai).

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Invité8 le Jeu 22 Mar - 21:20

Cripure a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Reine Margot a écrit:et qui a enseigné en ZEP de nombreuses années...et qui compte en prépa des élèves défavorisés.

Peut être pourrez vous confirmer mais en ZEP il était au lycée ?

Puis des élèves de prépa, ça reste des élèves de prépa ... défavorisés ou non ...
Bon, Guillaume, asseyez-vous, au cas où. Je sais, c'est dingue, mais il y a aussi, en France, des élèves défavorisés qui ne demandent pas une structure spéciale pour se trouver un alibi à leur flemme, des élèves défavorisés qui poursuivent loin leurs études et qui ont besoin de gens qualifiés pour les aider, voire des élèves pas défavorisés qui existent aussi et ont aussi le droit d'apprendre en plus de celui d'exister.
Oh, et puis, à quoi bon vous parler, au fond...

J'ai été un élève de prépa... je sais comment sont les élèves de prépa...

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par egomet le Jeu 22 Mar - 21:20

GuillaumeCaron a écrit:
@Reine Margot a écrit:réduction des horaires (et des programmes allégés) pour des raisons budgétaires. résultat: baisse des exigences et saupoudrage des savoirs...donc les défavorisés ont été les principales victimes.

Baisse des exigences ... je réfute ...

C'est vrai que c'est violent ... à la hauteur des insultes de Monsieur Brighelli

Vous ne réfutez pas, vous niez. Ce n'est pas pareil.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Instructeurpublic le Jeu 22 Mar - 21:20

GuillaumeCaron a écrit:
@Aurore a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Cripure a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:

Et il case une petite attaque pour Sylvain Grandserre au passage... Comment quelqu'un d'aussi méprisant dans ces paroles peut avoir un tel écho ...
Peut-être parce que son sentiment rejoint celui de beaucoup d'autres, non ? Ca ne vous semble pas plausible ?

Caricaturer, utiliser des raccourcis, faire miroiter un passé glorieux ... ça fonctionne ... Et puis c'est tellement plus facile que de s'interroger sur les pratiques ...

S'interroger sur les pratiques : de la novlangue pédago-IUFMesque à l'état pur...Rolling Eyes

C'est vrai c'est tellement inutile de s'interroger sur la manière dont on exerce ...

Nos pratiques sont interrogées 18 heures par semaines par le jury le plus exigeant qui soit (je ne sais pas ce qui me retient d'ajouter une insulte... ).

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Clarinette le Jeu 22 Mar - 21:23

GuillaumeCaron a écrit:
@Aurore a écrit:
Prétendez-vous détenir le monopole de la Sainte Interrogation ? Razz

Bein visiblement c'est réserver au microcosme pedago-IUFM que vous dénigrez à longueur de pages ...
Franchement, y'a pas quelque chose à faire pour améliorer ton orthographe ? J'ai beaucoup de mal à accorder du crédit à quelqu'un qui ne fait pas l'effort minimal de distinguer "é/er"... scratch

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Aurore le Jeu 22 Mar - 21:30

GuillaumeCaron a écrit:
@Reine Margot a écrit:réduction des horaires (et des programmes allégés) pour des raisons budgétaires. résultat: baisse des exigences et saupoudrage des savoirs...donc les défavorisés ont été les principales victimes.

Baisse des exigences ... je réfute ...

C'est vrai que c'est violent ... à la hauteur des insultes de Monsieur Brighelli

En cours de musique au collège, au lieu d'étudier la Flûte enchantée, on voit Mozart à travers l'opéra rock, on chante (enfin, si l'on peut dire... ) du Bénabar ou du J-J Goldman, et on fait mumuse sur de zolis zordinateurs payés par les conseils généraux (suivez mon regard...Rolling Eyes ) le tout à la grande joie de Microsoft et d'Apple. Voyez les derniers programmes.

Et dans certains cours de français, on fait "étudier" du slam en tant que langage poétique.

Vous réfutez toujours ?


Dernière édition par Aurore le Jeu 22 Mar - 21:33, édité 1 fois

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Clarinette le Jeu 22 Mar - 21:31

Vous réfuter toujours ? Rolling Eyes

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par John le Jeu 22 Mar - 21:33

@Aurore a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Reine Margot a écrit:réduction des horaires (et des programmes allégés) pour des raisons budgétaires. résultat: baisse des exigences et saupoudrage des savoirs...donc les défavorisés ont été les principales victimes.

Baisse des exigences ... je réfute ...

C'est vrai que c'est violent ... à la hauteur des insultes de Monsieur Brighelli

En cours de musique au collège, au lieu d'étudier la Flûte enchantée, on voit Mozart à travers l'opéra rock, on chante (enfin, si l'on peut dire... ) du Bénabar ou du J-J Goldman, et on fait mumuse sur de zolis zordinateurs qui engraissent Microsoft et Apple. Voyez les derniers programmes.

Et dans certains cours de français, on fait "étudier" du slam en tant que langage poétique.

Vous réfutez toujours ?
Pour moi, c'est plus un problème de cultures (j'insiste sur le pluriel) que d'école.
Qui dans le grand public français écoute Mozart, et qui écoute Bénabar ou Goldman ?
Alors bien sûr le premier durera plus longtemps que le second.
Mais je trouve qu'un cours de musique au collège doit intégrer les deux : Mozart (le vrai, pas l'opéra rock) et Goldman ; pas Mozart ou Goldman.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Nita le Jeu 22 Mar - 21:40

Moi, j'écoute les deux. titanic

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Abraxas le Jeu 22 Mar - 21:43

Eh bien, je constate avec intérêt qu'il y en a encore qui croient en Meirieu. Après tout, pourquoi ne pas s'obstiner dans l'erreur ?
Quant à s'interroger sur ses pratiques (quel style, bon sang…)… Mais c'est ce que nous faisons tous (nous, les vrais pédagogues, ceux qui sont sur le terrain, pas ceux qui plastronnent dans les colonnes de Huffington Post ou du Monde en attendant d'entrer rue de Grenelle - en fait, d'y rentrer, aprce qu'il y a eu ses aises à l'époque de la loi Jospin et de la création des IUFM). Nous le faisons même tout le temps.

Et je n'ai pas à justifier JPB, mais il a été douze ans en ZEP (le fait que ce fût des lycées y change quelque chose ? J'avais enseigné sept ans en collège avant… et avez-vous traversé les Tarterêts pendant douze ans au petit matin et à six heures du soir ? j'y allais armé…), et aujourd'hui encore il a deux classes de "prépas à la prépa" réservées aux élèves auxquels on n'a pas donné, en ZEP justement, l'aliment intellectuel auquel ils avaient droit — tous boursiers, et pour la plupart appartenant aux "minorités visibles" qui font bander les sociologues. Alors pour les leçons…
Mais il n'est pire sourd…
Quant aux leçons de style et aux invitations… Je suis le seul, ici, à avoir effectivement reçu en cours des membres de Néo. Et je me fierai à ce qu'ils pourraient en dire — et qui a dû être dit quelque part dans les archives du site.

Fin message. Relisez donc la prose de Meirieu : pour qui se prend-il pour attaquer nommément des gens qui le dépassent de cent coudées ? Avez-vous lu Michéa ? Et suspecter leur engagement politique ? Ce type est pour moi à droite — à droite toute, même, la droite libérale pure et dure, qu'il soit rose et vert n'y change rien. Mais évidemment, pour comprendre cette analyse, il faut relever la tête du guidon.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Aurore le Jeu 22 Mar - 21:48

@John a écrit:Pour moi, c'est plus un problème de cultures (j'insiste sur le pluriel) que d'école.
Qui dans le grand public français écoute Mozart, et qui écoute Bénabar ou Goldman ?
Alors bien sûr le premier durera plus longtemps que le second.
Mais je trouve qu'un cours de musique au collège doit intégrer les deux : Mozart (le vrai, pas l'opéra rock) et Goldman ; pas Mozart ou Goldman.

John, à mon avis tu prends la conséquence pour une cause. LA culture (car il n'y en a qu'une !) ne s'apprend-t-elle pas précisément à l'école ? Quant aux manques culturels au sein du grand public que tu relèves à juste titre, ne découleraient-ils pas plutôt des lacunes abyssales des programmes passés - et surtout actuels ?

De manière générale, je pense que de bons programmes scolaires en musique ne pourraient être basés sur la variét'... Non pas parce que toute la variété est à jeter. Mais simplement parce qu'il existe des genres et des oeuvres bien plus essentiels. De même qu'en cours de français on ne se limite pas aux romans de gare ou aux mangas, que je sache.

Et encore, quelle variété ? Brel, oui. Piaf, oui. Brassens, Cosma, pourquoi pas ? Mais Goldman ? Razz Et pourquoi pas Patrick Sébastien, pendant qu'on y est ?


Dernière édition par Aurore le Jeu 22 Mar - 22:00, édité 1 fois

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum