Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Aurore le Jeu 22 Mar 2012 - 22:48

@John a écrit:Pour moi, c'est plus un problème de cultures (j'insiste sur le pluriel) que d'école.
Qui dans le grand public français écoute Mozart, et qui écoute Bénabar ou Goldman ?
Alors bien sûr le premier durera plus longtemps que le second.
Mais je trouve qu'un cours de musique au collège doit intégrer les deux : Mozart (le vrai, pas l'opéra rock) et Goldman ; pas Mozart ou Goldman.

John, à mon avis tu prends la conséquence pour une cause. LA culture (car il n'y en a qu'une !) ne s'apprend-t-elle pas précisément à l'école ? Quant aux manques culturels au sein du grand public que tu relèves à juste titre, ne découleraient-ils pas plutôt des lacunes abyssales des programmes passés - et surtout actuels ?

De manière générale, je pense que de bons programmes scolaires en musique ne pourraient être basés sur la variét'... Non pas parce que toute la variété est à jeter. Mais simplement parce qu'il existe des genres et des oeuvres bien plus essentiels. De même qu'en cours de français on ne se limite pas aux romans de gare ou aux mangas, que je sache.

Et encore, quelle variété ? Brel, oui. Piaf, oui. Brassens, Cosma, pourquoi pas ? Mais Goldman ? Razz Et pourquoi pas Patrick Sébastien, pendant qu'on y est ?


Dernière édition par Aurore le Jeu 22 Mar 2012 - 23:00, édité 1 fois

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par User5899 le Jeu 22 Mar 2012 - 22:52

GuillaumeCaron a écrit:
@Aurore a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
Cripure a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:

Et il case une petite attaque pour Sylvain Grandserre au passage... Comment quelqu'un d'aussi méprisant dans ces paroles peut avoir un tel écho ...
Peut-être parce que son sentiment rejoint celui de beaucoup d'autres, non ? Ca ne vous semble pas plausible ?

Caricaturer, utiliser des raccourcis, faire miroiter un passé glorieux ... ça fonctionne ... Et puis c'est tellement plus facile que de s'interroger sur les pratiques ...

S'interroger sur les pratiques : de la novlangue pédago-IUFMesque à l'état pur...Rolling Eyes

C'est vrai c'est tellement inutile de s'interroger sur la manière dont on exerce ...
Certainement pas. Mais c'est nuisible si c'est posé comme un impératif moral pour éviter d'envisager aussi les problèmes du côté de l'élève.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par piesco le Jeu 22 Mar 2012 - 22:52

J'ai été un élève de prépa... je sais comment sont les élèves de prépa... [/quote]

Nuance: Ce n'est pas parce que vous avez été élève de prépa dans le passé que savez comment sont-ils maintenant.

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par User5899 le Jeu 22 Mar 2012 - 22:53

GuillaumeCaron a écrit:
Cripure a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Reine Margot a écrit:et qui a enseigné en ZEP de nombreuses années...et qui compte en prépa des élèves défavorisés.

Peut être pourrez vous confirmer mais en ZEP il était au lycée ?

Puis des élèves de prépa, ça reste des élèves de prépa ... défavorisés ou non ...
Bon, Guillaume, asseyez-vous, au cas où. Je sais, c'est dingue, mais il y a aussi, en France, des élèves défavorisés qui ne demandent pas une structure spéciale pour se trouver un alibi à leur flemme, des élèves défavorisés qui poursuivent loin leurs études et qui ont besoin de gens qualifiés pour les aider, voire des élèves pas défavorisés qui existent aussi et ont aussi le droit d'apprendre en plus de celui d'exister.
Oh, et puis, à quoi bon vous parler, au fond...

J'ai été un élève de prépa... je sais comment sont les élèves de prépa...
Comme vous ? affraid

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Aurore le Jeu 22 Mar 2012 - 22:55

Pour résumer, l'équation couramment posée "classique (ou jazz) = musique élitiste" est à mon sens l'une des pires stupidités proférées par les pédagos. Le pire, c'est qu'ils ont réussi à convaincre beaucoup d'esprits qui, pourtant, n'en pensent pas autant du français ou des maths...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par frankenstein le Jeu 22 Mar 2012 - 23:04

Pourquoi reparler de Meirieu maintenant ? Vu le score que fera EELV ? Laughing
Par contre, oui, tous les pédagos pensent revenir en force si Hollande est élu...
Pour Meirieu, est-il encore besoin d'en parler...Tenez ce "jeu" date de plus de 10 ans et ne se démode pas ! mdr http://www.sauv.net/meirieutron.htm

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Aurore le Jeu 22 Mar 2012 - 23:08

@frankenstein a écrit:Pourquoi reparler de Meirieu maintenant ?

Parce qu'il sera quoi qu'il arrive derrière le futur ministre (qu'il soit UMP ou PS).

Mais il est vrai que chez Hollande il y a du monde qui se bouscule au portillon en ce moment...Rolling Eyes

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Presse-purée le Jeu 22 Mar 2012 - 23:08

[quote= Aurore]Pour résumer, l'équation couramment posée "classique (ou jazz) = musique élitiste" est à mon sens l'une des pires stupidités proférées par les pédagos. Le pire, c'est qu'ils ont réussi à convaincre beaucoup d'esprits qui, pourtant, n'en pensent pas autant du français ou des maths...[/quote]

C'est effectivement un réel problème. Voir cette citation qui me met hors de moi dans un autre post :


Je me souviens de cet inspecteur à Versailles qui nous avait réunis pour nous demander de renoncer à enseigner notre "français académique" à des enfants qui avaient "leur français vernaculaire"...

Comment un IPR peut balancer une horreur pareille... Comment ne pas se rendre compte du mépris contenu dans ces propos? J'hallucine!


Dernière édition par Presse-purée le Jeu 22 Mar 2012 - 23:10, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Aurore le Jeu 22 Mar 2012 - 23:10

@Presse-purée a écrit:C'est effectivement un réel problème. Voir cette citation qui me met hors de moi dans un autre post :


Je me souviens de cet inspecteur à Versailles qui nous avait réunis pour nous demander de renoncer à enseigner notre "français académique" à des enfants qui avaient "leur français vernaculaire"...

Comment un IPR peut balancer une horreur pareille... Comment ne pas se rendre compte du mépris contenu dans ces propos? J'hallucine!

C'est plus que du mépris : du racisme qui avance masqué.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Palombella Rossa le Ven 23 Mar 2012 - 5:33

Interrogeons-nous donc sur les pratiques :

http://www.educavox.fr/Descolariser-l-ecole-une-idee

A s'arracher les cheveux ! affraid
Et tout le site est du même métal.
Si toutes ces dékhonnantes cogitations ne sont pas nuisibles, je ne sais plus le sens des mots...

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Abraxas le Ven 23 Mar 2012 - 5:39

@Palombella Rossa a écrit:Interrogeons-nous donc sur les pratiques :

http://www.educavox.fr/Descolariser-l-ecole-une-idee

A s'arracher les cheveux ! affraid
Et tout le site est du même métal.
Si toutes ces dékhonnantes cogitations ne sont pas nuisibles, je ne sais plus le sens des mots...

Précision utile quand on ne connaît pas le milieu pédago : Pierre Frackowiak, auteur de l'article cité par Palombella, est la cheville ouvrière du "think tank" Education du PS…
Même si en ce qui le concerne, "tank" sans doute, mais "think"…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par totoro le Ven 23 Mar 2012 - 7:06

GuillaumeCaron a écrit:
J'ai été un élève de prépa... je sais comment sont les élèves de prépa...

J'ai été élève au collège, au lycée... et j'ai découvert certains comportements que je n'avais jamais vu en tant qu'élève...

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par totoro le Ven 23 Mar 2012 - 7:08

@Abraxas a écrit:Et je n'ai pas à justifier JPB, mais il a été douze ans en ZEP (le fait que ce fût des lycées y change quelque chose ? J'avais enseigné sept ans en collège avant… et avez-vous traversé les Tarterêts pendant douze ans au petit matin et à six heures du soir ? j'y allais armé…), et aujourd'hui encore il a deux classes de "prépas à la prépa" réservées aux élèves auxquels on n'a pas donné, en ZEP justement, l'aliment intellectuel auquel ils avaient droit — tous boursiers, et pour la plupart appartenant aux "minorités visibles" qui font bander les sociologues. Alors pour les leçons…
.

Attention au dédoublement de personnalité... Laughing

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Aurore le Ven 23 Mar 2012 - 7:14

@Palombella Rossa a écrit:Interrogeons-nous donc sur les pratiques :

http://www.educavox.fr/Descolariser-l-ecole-une-idee

A s'arracher les cheveux ! affraid
Et tout le site est du même métal.
Si toutes ces dékhonnantes cogitations ne sont pas nuisibles, je ne sais plus le sens des mots...

A comparer avec le "conservatoire hors-les-murs" des pédagos de l'enseignement de la musique... qui sont très majoritairement encartés rue de Solférino sans pour autant dédaigner "servir" le pouvoir sarkozien : la carrière n'attend pas !

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Thalia de G le Ven 23 Mar 2012 - 7:35

@totoro a écrit:
@Abraxas a écrit:Et je n'ai pas à justifier JPB, mais il a été douze ans en ZEP (le fait que ce fût des lycées y change quelque chose ? J'avais enseigné sept ans en collège avant… et avez-vous traversé les Tarterêts pendant douze ans au petit matin et à six heures du soir ? j'y allais armé…), et aujourd'hui encore il a deux classes de "prépas à la prépa" réservées aux élèves auxquels on n'a pas donné, en ZEP justement, l'aliment intellectuel auquel ils avaient droit — tous boursiers, et pour la plupart appartenant aux "minorités visibles" qui font bander les sociologues. Alors pour les leçons…
.

Attention au dédoublement de personnalité... Laughing
Y aurait-il en Abraxas-JPB du Delon qui n'a pas achevé sa métamorphose ? Razz

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Thalia de G le Ven 23 Mar 2012 - 7:39

@Reine Margot a écrit:réduction des horaires (et des programmes allégés) pour des raisons budgétaires. résultat: baisse des exigences et saupoudrage des savoirs...donc les défavorisés ont été les principales victimes.
+ tentative d'endoctrinement forcené dont je fus hier encore la victime dans un stage dont l'intitulé ne le prévoyait pas explicitement.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Aevin le Ven 23 Mar 2012 - 7:53

C'est sûr que cet article doit vous choquer, surtout qu'il se termine sur la phrase suivante
Mais vous n’êtes pas obligé d’être d’accord.
une attitude qui est inconcevable par certains ici.

Sinon, je trouve que l'article est plutôt bien.

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par JEMS le Ven 23 Mar 2012 - 7:57

Encore une fois, merci JPB pour votre verve et votre sens critique. Et oui, nous bricolons, nous bricolons toujours et encore avec les moyens du bord, on teste un truc TIC..., cela ne fonctionne pas, on re-teste en l'excluant, cela fonctionne (cela peut être l'inverse hein !). Pour ma part, la pédagogie (ou du moins certaines grandes idées) doit être un guide et non une doctrine ou un diktat. Je pense que tous ces pédagogols devraient venir faire un tour dans des lycées ou collèges bien compliqués, ils verraient ainsi toutes les limites à leurs théories fumeuses.

Je prends un exemple que j'ai rencontré il y a quelques années : la classe entreprise.
Sur les trois ans de formation, l'équipe enseignante monte une entreprise fictive et fait travailler tous les élèves par pôle (administratif, commercial, comptable). C'est une simulation grandeur nature, avec une configuration de classe bien spécifique, plus de manuel...
Bonne initiative certes, mais tout de suite reprise par le corps des IEN et montrée comme exemple de l'innovation. Les bons enseignants pédagogues et disponibles sont donc mis en avant, ceux qui rament sont relégués au ban des éternels réfractaires, insatisfaits voire limite incompétents et associables. NON NON NON !
D'une part, les conditions d'exercice de cette pédagogie sont différentes d'un établissement à un autre (voire d'une classe à une autre) d'autre part, nous n'avons pas tous la même perception du terme investissement (dévouement) par rapport à l'EN. Et vi, il y a une vie après nos heures de cours !
Ceci est un exemple de la politique de la pédagogie dans l'EN. On prends une initiative, les IEN sont ravis d'avoir des bons profs moutons et disponibles (en récompense de quoi leur nom sera sur un site académique de partage et ils seront glorifiés jusque dans les plus hautes sphères de Grenelle) et on diffuse cette saine pédagogie à toutes les équipes afin qu'ils prennent exemple !




Dernière édition par JEMS le Ven 23 Mar 2012 - 8:27, édité 2 fois

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Aevin le Ven 23 Mar 2012 - 8:11

@Instructeurpublic a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:

C'est vrai c'est tellement inutile de s'interroger sur la manière dont on exerce ...

Nos pratiques sont interrogées 18 heures par semaines par le jury le plus exigeant qui soit (je ne sais pas ce qui me retient d'ajouter une insulte... ).
Et s'ils ne sont pas content, on peut toujours leur mettre un 00/20.

Je me demande, si beaucoup ici seraient d'accord pour se soumettre à une évaluation de leur cours par les élèves, comme on l'a vu dans un film du blogueur sur arte (malheureusement plus en ligne) : là, des élèves remplissent anonymement un questionnaire en ligne pour évaluer le prof. Et si j'ai bien compris, ces évaluation sont annuelles et obligatoire.

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par User5899 le Ven 23 Mar 2012 - 8:19

@Aevin a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:

C'est vrai c'est tellement inutile de s'interroger sur la manière dont on exerce ...

Nos pratiques sont interrogées 18 heures par semaines par le jury le plus exigeant qui soit (je ne sais pas ce qui me retient d'ajouter une insulte... ).
Et s'ils ne sont pas content, on peut toujours leur mettre un 00/20.

Je me demande, si beaucoup ici seraient d'accord pour se soumettre à une évaluation de leur cours par les élèves, comme on l'a vu dans un film du blogueur sur arte (malheureusement plus en ligne) : là, des élèves remplissent anonymement un questionnaire en ligne pour évaluer le prof. Et si j'ai bien compris, ces évaluation sont annuelles et obligatoire.
Pour ma part, j'accepterais volontiers, mais une fois que ce que j'ai à faire serait terminé et à condition d'avoir eu les conditions pour le faire. Si je dois évaluer la prestation de mon plombier, force m'est de constater que, petite fuite sur un robinet ou gros problème de tuyauterie centrale à changer, l'artisan se sera adapté. Il sera resté une demi-heure ou plusieurs jours selon l'intervention, aura eu tout le matos nécessaire et me demandera de l'évaluer une fois qu'il n'aura plus rien à faire. Nous, au bout d'une année, ce n'est évidemment pas le cas : première limite. Mais surtout, cette démarche risque de fausser l'intervention. Il est bien évident que mon métier est un gagne-pain pour moi. Si mon salaire devait dépendre d'une évaluation par les élèves, je pratiquerais la plus honteuse des démagogies. Nous ne ferions que ce qu'ils veulent, nous serions dans le débat de café du commerce, nous regarderions des films d'action américains, nous ne lirions rien, puisque ça les ennuie, sauf peut-être une revue de foot, une autre de quads et, bien sûr, Closer, pour étudier l'autofiction à travers le cas si délicat de Loana Miette Smile Bref, ne nous faites pas rire avec vos évaluations par les élèves. Ce n'est pas parce que les pires systèmes d'enseignement mondiaux la pratiquent que nous devons, pour faire plaisir à quelques démagos qui se sont trompés et sont devenus profs au lieu d'animer des feux de camp, pratiquer à leur manière.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Aevin le Ven 23 Mar 2012 - 8:26

Cripure a écrit:les pires systèmes d'enseignement mondiaux
heu

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Aurore le Ven 23 Mar 2012 - 8:28

@Aevin a écrit:
Cripure a écrit:les pires systèmes d'enseignement mondiaux

Du côté des Anglo-Saxons, par exemple...Rolling Eyes

Ou même des Nordiques dont la "réussite" relève largement du mythe.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Daphné le Ven 23 Mar 2012 - 8:34

Cripure, Aurore, je n'aurais pas mieux dit veneration

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Leclochard le Ven 23 Mar 2012 - 8:51

@Aurore a écrit:
@Aevin a écrit:
Cripure a écrit:les pires systèmes d'enseignement mondiaux

Du côté des Anglo-Saxons, par exemple...Rolling Eyes

Ou même des Nordiques dont la "réussite" relève largement du mythe.

Je vais poser une question naïve: à quoi voit-on qu'un système éducatif fonctionne bien ? (pourcentage d'enfants qui savent lire et écrire à un certain âge ? pourcentage/nombre de reçus à l'équivalent du bac ? nombre de prix Nobel ?)

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli à Philippe Meirieu : "Pédagogiquement, vous n’êtes rien. Ou moins que rien, tant vous êtes nuisible".

Message par Jane le Ven 23 Mar 2012 - 9:21

une réponse, parmi toutes les réponses possibles ? Je dirais qu'un système éducatif va bien (ou à peu près) quand un candidat président n'en fait pas des tonnes pour dire que tout va mal (et qu'il faut faire bosser ces feignants de profs blablabla), alors qu'il a lui-même pu s'y comporter en fossoyeur.
Ok, je sors.

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum