Le social learning face à la colère des Titans

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le social learning face à la colère des Titans

Message par Clarinette le Ven 23 Mar 2012 - 13:15

Très bien expliqué ! cheers
Quand ces enseignants rétrogrades vont-ils comprendre que les profs ne sont pas là pour transmettre des savoirs, des connaissances (berk berk !) mais assister les élèves dans des ateliers de co-construction de compétences ( veneration) entre pairs ? C'est tout de même pas si compliqué !

Exit le triangle didactique : place à l'angle plat adidactique ! (ressemblant étrangement à la courbe d'un électro-encéphalogramme du même nom...)

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le social learning face à la colère des Titans

Message par Ergo le Ven 23 Mar 2012 - 13:26

lol! topela veneration
Spoiler:
J'ai décidé de ne plus m'exprimer pour refouler petit à petit mon narcissisme. Du coup, je ne ferai plus appel qu'à des smileys et des gommettes, ici, comme en cours!
........
Et m****, j'ai fauté. Je vais réciter trois Socle Commun et deux CECRL.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le social learning face à la colère des Titans

Message par deroute le Ven 23 Mar 2012 - 13:30

Je n'ai rien compris mais je n'ai pas envie de comprendre! Qu'est ce que c'est que cette chose? affraid

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le social learning face à la colère des Titans

Message par Marie Laetitia le Ven 23 Mar 2012 - 13:33

Cripure a écrit:
@LadyC a écrit:
Cripure a écrit:L'andragogue, ce sont les toilettes pour homme ? Ou c'est la plante qui pousse au pied de l'arbre des pendus, à cause de... Bref, on en parle dans Godot Embarassed

Cripure, désolée, mais le smiley "oops" vous convient fort mal ; on n'y croit pas deux minutes. Et les hésitations à finir une phrase pour cause de pudeur non plus. Franchement. Razz
Je suis pourtant une violette, vous me connaissez mal Sad

vous devez être d'une variété transgénique, alors...


pingouin

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le social learning face à la colère des Titans

Message par Clarinette le Ven 23 Mar 2012 - 13:35

@Ergo a écrit: lol! topela veneration
Spoiler:
J'ai décidé de ne plus m'exprimer pour refouler petit à petit mon narcissisme. Du coup, je ne ferai plus appel qu'à des smileys et des gommettes, ici, comme en cours!
........
Et m****, j'ai fauté. Je vais réciter trois Socle Commun et deux CECRL.
Very Happy Wink topela

@deroute a écrit:Je n'ai rien compris mais je n'ai pas envie de comprendre! Qu'est ce que c'est que cette chose? affraid
Sad Crying or Very sad Evil or Very Mad Suspect No heu affraid Sleep scratch :colere:



Spoiler:
Moi aussi, je fais comme Ergo ; après tout, c'est bien dans l'air du temps : plus de réflexion, d'élaboration, tout dans l'instant, l'émotion, le développement du Môa...

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le social learning face à la colère des Titans

Message par Thalia de G le Ven 23 Mar 2012 - 13:45

Pour vous, Cripure, vêtue de probité candide:

Et on ne rit pas Razz

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le social learning face à la colère des Titans

Message par Marie Laetitia le Ven 23 Mar 2012 - 13:52

Pour qu'un individu puisse construire ses propres savoirs, il faut qu'il soit capable de transposer les théories, les concepts en actions, du savoir au savoir-faire.
moi j'appelle ça s'approprier un savoir, être capable de le réutiliser.

connectivisme

non défini... Qu'est-ce ? Ah si, défini bien plus tard. Pas bon, ça, pédagogiquement...


La classe ou le groupe de formation qui en fonction des méthodes pédagogiques déployées fait que le pédagogue ou l'andragogue est placé au centre des échanges. Cela limite de fait les interactions entre les apprenants, ce que certains appellent les liens faibles.
qui ?
Comme Ergo, quel est le lien logique?

l'apprentissage informel

non défini...

une surcharge informationnelle, cognitive et communicationnelle en raison de la diversité qualitative des ressources, du temps imparti et des support de communication pour y accéder (ordinateurs, tablettes, smartphones et du relais comme wiki, blog, moteurs de recherche, etc...).

dis, tu as déjà travaillé avec des élèves après leur avoir fait visionner une vidéo ou demandé de lire une page web? Parce que la surcharge informationnelle, cognitive et toussa ne m'a encore jamais frappée... En général, ils ne captent rien. Il faut revenir, pointer, souligner pourqu'ils repèrent enfin l'information... En revanche, pour zappper, surfer, ça, ça fait partie des tendances humaines. Tu confonds deux choses: l'information mémorisée et l'information sur laquelle on surfe... et dont on ne retient rien. Le problème n'est pas l'abondance d'information, mais la capacité à trier. Et pour cela, comme d'autres l'ont signalé, le préalable c'est de savoir lire puis de savoir synthétiser une information. Préalable qui n'exige pas le recours à l'informatique.

Sachant qu'une compétence se développe dans et par l'action, l'apprenant sera à un moment ou un autre en situation de médiation aussi bien face à ses pairs qu'à d'autres, ce qui l'amènera à s'auto-réguler.
plus obscur et jargonnant que ça, tu meurs...

qu'il est également indispensable qu'il prenne plaisir pour mieux suivre et passer à l'action
OK. Mais comment définis-tu le plaisir? (attention, il y a un piège...)

Le Connectivisme est l’intégration des principes explorés par les théories du chaos, théories des réseaux ( et la théorie de l’information ), de la complexité ( et la Systémique ) et les théories de l’Auto-organisation.
les majuscules sont là pour quoi?
Et ça c'est une définition... pour le moins obscure...


L’apprentissage (processus défini comme la connaissance pouvant être actionné ) peut résider en dehors de nous (au sein d’une organisation ou une base de données), et se concentre sur la connexion d’ensembles d’informations spécialisées, les liens qui nous permettent d’apprendre davantage sont plus importants que l’état actuel de notre connaissance. Le Connectivisme est motivé par la compréhension que les décisions sont fondées sur des fondations qui se modifient rapidement.

gnnniiii ? Shocked

C'est là qu'intervient le pédagogue (nouveau Persée ?) dans son rôle de médiateur, en développant l'esprit critique de l'apprenant

ah oui, comme Luigi ?!

dépasser les modèles actuels et d'innover

tiens, le complexe d'Orphée...

Ce que j'adore, ce sont les partisans de la pédagogie de demain qui sont infoutus de se faire comprendre de leurs interlocuteurs. Rolling Eyes

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le social learning face à la colère des Titans

Message par JEMS le Ven 23 Mar 2012 - 14:02

C'est un test ? C'est bien cela ? Ou alors une secte qui a pris d'assaut notre cher forum ?
Allez, avouez que vous êtes un étudiant en science de l'éducation et que vous devez faire corriger votre mémoire...

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le social learning face à la colère des Titans

Message par JEMS le Ven 23 Mar 2012 - 14:03

Je rajouterai que "La colère des Titans" est une vraie daube araignée

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le social learning face à la colère des Titans

Message par grandesvacances le Ven 23 Mar 2012 - 14:08

Gné

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le social learning face à la colère des Titans

Message par harry james le Ven 23 Mar 2012 - 15:30


_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le social learning face à la colère des Titans

Message par JEMS le Ven 23 Mar 2012 - 17:18

mdr

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le social learning face à la colère des Titans

Message par Spinoza1670 le Sam 24 Mar 2012 - 23:12

Moi je sais ce que c'est le connectivisme.

Le connectivisme est une théorie de l'apprentissage développée par George Siemens et Stephen Downes et basée sur les apports des nouvelles technologies. Elle s'appuie sur leur analyse des limites du béhaviorisme, du cognitivisme et du constructivisme afin d'expliquer les effets que la technologie a sur la façon dont vivent, communiquent et apprennent les gens1.

Sugata Mitra a mené une étude sur 10 ans et démontre que les enfants sont capables d'(co)-apprendre, seuls, sans professeur : c'est-à-dire par eux-mêmes avec un ordinateur, internet et ou des supports de cours. Il conclut que l'éducation est un système qui s'auto organise, et ou l'apprentissage est le phénomène émergent2,3.

Les projets du Lifelong Kindergarten4 du Massachusetts Institute of Technology, dont le logiciel Scratch5 qui compte des millions de projets réalisés par des enfants du monde entier et dans une vision de partage et la capacité de reprendre les travaux des autres, de co-apprendre et co-créer se basant sur la culture libre, a pour mot d'ordre : « Comment les nouvelles technologies peuvent aider à prolonger le style d'apprentissage avec amusement aux personnes de tous âges, qui permet à chacun d'apprendre à travers la conception, la lecture et le partage. »6.

Donald G. Perrin, directeur de rédaction à l'International Journal of Instructional Technology and Distance Learning dit de la théorie qu'elle « combine les éléments pertinents de nombreuses théories d'apprentissage, des réseaux sociaux et des technologies afin de créer une théorie solide pour l'apprentissage à l'ère numérique »1.[pe


_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le social learning face à la colère des Titans

Message par Marie Laetitia le Dim 25 Mar 2012 - 10:10

on peut être d'accord ou non avec les conclusions, mais c'est incomparablement plus clair! Merci Spinoza!

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le social learning face à la colère des Titans

Message par Iphigénie le Dim 25 Mar 2012 - 10:16

Sugata Mitra a mené une étude sur 10 ans et démontre que les enfants sont capables d'(co)-apprendre, seuls, sans professeur : c'est-à-dire par eux-mêmes avec un ordinateur, internet et ou des supports de cours. Il conclut que l'éducation est un système qui s'auto organise, et ou l'apprentissage est le phénomène émergent2,3.
il me semble que ça s'est démontré du côté de Toulouse.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le social learning face à la colère des Titans

Message par Spinoza1670 le Dim 25 Mar 2012 - 18:42

@Marie Laetitia a écrit:on peut être d'accord ou non avec les conclusions, mais c'est incomparablement plus clair! Merci Spinoza!
Wikipedia est mon ami. (c'était une sorte blague relative à l'article de LuigiB, mais ce n'était pas très clair scratch ).

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum