"Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Page 26 sur 27 Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Christophe_g le Jeu 5 Avr 2012 - 5:27

Cripure a écrit:
@Christophe_g a écrit:
@egomet a écrit:
@Christophe_g a écrit:
@Luigi_B a écrit:Si l'édition est posthume, le classement ou la typographie du poème est sans valeur. araignée

On ne sait pas quand l'auteur a vécu avec précision, ni même comment s'écrit son nom.

Il ne nous reste justement que le texte : impossible de se réfugier dans un hors-texte réconfortant pour faire du remplissage de copie avec la préhistoire en cinq parties du sonnet ou les taches de naissance de l'auteur.

Je ne te suis pas du tout. Même si l'édition est posthume, elle n'en a pas pour autant aucune valeur. La typographie du poème, non plus. Il en est de même pour la majusculation qui n'a rien de très original (ou douteux) pour l'époque. L'inverse, oui.


La typo est un choix d'imprimeur, la plupart du temps. C'est très rarement un travail littéraire, surtout à l'époque!

Donc... si je me fie à vos lumières, la majusculation à l'initiale de chaque vers serait le fait des éditeurs alors ?
M'enfin, Christophe, je ne comprends pas... En français, chaque vers commence par une majuscule, quelle que soit la ponctuation précédente ! C'est une convention éditoriale que je n'ai jamais vue ignorée !
Ah ouais. Alors là, vous devriez vous relire... Je crois que je vais arrêter de discuter parce que là ce n'est plus de mon ressort.

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Luigi_B le Jeu 5 Avr 2012 - 6:53

@LadyC a écrit:Enfin, Cripure, est-ce une raison pour ne pas le commenter ? Sous prétexte que tout le monde s'en est fichu jusqu'à présent ? Seriez-vous aveugle aux choses trop évidentes ?
Et les jambages du "m" qui ne sont pas sans évoquer des collines, ou de vagues, allez-vous l'ignorer aussi ?
Et les italiques de l'édition photographiée par Christophe, est-ce anodin ? n'y a-t-il pas une référence à l'origine italienne du sonnet ? (ça me semble évident ; d'où l'utilité de la recherche extensive à fournir par les élèves ; qu'ils prévoient aussi, non pas une ou deux copies doubles, mais un paquet à chaque fois ; et limitons le nombre des devoirs à 1 par an, que le prof ait le temps de les relire)

topela

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Luigi_B le Jeu 5 Avr 2012 - 6:56

@Christophe_g a écrit:Luigi, tu as eu raison d'effacer celles sur les vers.
Elles n'ont jamais été effacées... Rolling Eyes
http://www.laviemoderne.net/lames-de-fond/009-comment-j-ai-pourri-le-web.html

@Christophe_g a écrit:C'est pas du niveau première. On comprend mieux pourquoi de nombreux élèves sortent sans savoir lire du lycée !
Postule pour devenir inspecteur.

Un conseil : révise quand même l'alexandrin avant.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Luigi_B le Jeu 5 Avr 2012 - 6:56

@Christophe_g a écrit:Je crois que je vais arrêter de discuter parce que là ce n'est plus de mon ressort.
Je crois que ça ne l'a jamais été...

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Luigi_B le Jeu 5 Avr 2012 - 6:58

@Christophe_g a écrit:...les Ciel, Astre, etc. c'est de l'imprimerie pas de la poésie. Hallucinant.
A ce propos tu n'as toujours pas répondu à propos de l'édition de Jean Rousset, cet ignare de la littérature baroque... Un critique littéraire "hallucinant" sans doute. Very Happy

Ni à propos d'autres choses (allez, un peu de copier-coller) : dans le cas précis de ce sonnet, je n'ai toujours pas compris ce que la biographie de Vion d'Alibray ou le schéma rimique apportait pour comprendre le sonnet. L'esthétique de l'irrégularité est en effet propre à tout le baroque.


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Mufab le Jeu 5 Avr 2012 - 8:18

Bon, admettons qu'il y ait des majuscules à Astre, Arc-en-Ciel et Soleil.
Ça changerait la face du commentaire ?
Une fois dit que les corps célestes sont personnifiés, divinisés, rendus uniques par la majuscule...que sais-je... C'est si important que cela ? (Je n'en sais rien, je demande.) Cela n'enlève rien à la comparaison (ou métaphore, mais je ne suis pas sûre qu'il y en ait vraiment une ici, à cause de "tout de même") filée. Si ?


_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par egomet le Jeu 5 Avr 2012 - 9:34

@Christophe_g a écrit:
Si la typo est dûe à l'imprimeur/éditeur, alors... toutes les majuscules, y compris à l'initiale n'ont rien d'un fait poétique... ça y est, le cerveau est branché ? D'ailleurs, si l'on en croit certains autres ici, ce serait le cas. En français, il y aurait une majuscule au début du vers. Point. Ah ouais ? Alors là, je suis sur le cul !

Donc, si je vous suis, vous et egomet, aucune majuscule n'est signifiante dans ce texte ? Donc, effectivement, on comprend pourquoi, Luigi peut se permettre d'en effacer sur le vers... les Ciel, Astre, etc. c'est de l'imprimerie pas de la poésie. Hallucinant.

Je voulais juste dire que les majuscules à l'intérieur des vers sont les seules qui, à la rigueur, peuvent être commentées. Mais vous attaquez Luigi sur celles qui se trouvent au début et qui sont d'une banalité absolue et qui se trouvent dans le texte qu'il a fourni aux élèves.

Je dis que les majuscules sur Astres ou Ciel peuvent l'être à la rigueur, mais il faudrait d'abord se familiariser avec les différentes éditions. L'orthographe était mal fixée à l'époque. Certains auteurs, mais aussi certains éditeurs avaient l'habitude d'en mettre un peu partout et pas toujours de façon cohérente. Il s'agit souvent de la simple mise en valeur d'un mot plus prestigieux, sans même qu'on puisse toujours parler de personnification. J'ai rapidement "feuilleté" l'édition à laquelle vous faites référence et il semble que cela soit le cas. Alors je réitère ma question: qu'en faites-vous? Si ce fait de langue vient confirmer des analyses que vous avez par ailleurs, on pourra le retenir dans un commentaire, sinon je n'en vois guère l'intérêt.

Quant aux retraits et au reste, je maintiens qu'il n'y a là que des choix typographiques tout-à-fait ordinaires.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Serge le Jeu 5 Avr 2012 - 9:39

@Christophe_g a écrit: ça y est, le cerveau est branché ? (...) Hallucinant.

Il y a bien des choses plus hallucinantes encore sur ce topic ... le ton que vous prenez pour vous exprimer, par exemple. Ne parlons même pas de messages au ton encore plus hallucinant que je viens de découvrir plusieurs pages en arrière ... Si chacun de ceux qui débattent (je parle donc de manière générale) pouvait réfléchir et respirer un bon coup avant de poster leurs remarques sur un ton pour le moins peu approprié, le débat serait plus agréable à suivre et tout le monde s'en porterait mieux.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Luigi_B le Jeu 5 Avr 2012 - 11:30

Le problème, Serge, c'est que Christophe_g s'est inscrit sur ce forum uniquement pour me dézinguer. A partir de là la discussion ne pouvait qu'être peu productive. Neutral

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Christophe_g le Jeu 5 Avr 2012 - 12:50

@Mufab a écrit:Bon, admettons qu'il y ait des majuscules à Astre, Arc-en-Ciel et Soleil.
Ça changerait la face du commentaire ?
Une fois dit que les corps célestes sont personnifiés, divinisés, rendus uniques par la majuscule...que sais-je... C'est si important que cela ? (Je n'en sais rien, je demande.) Cela n'enlève rien à la comparaison (ou métaphore, mais je ne suis pas sûre qu'il y en ait vraiment une ici, à cause de "tout de même") filée. Si ?


Il ne fait aucun doute que ces majuscules contribuent au sens du texte. L'amour n'est pas l'Amour, etc. Il s'agit d'une marque intensive. Luigi appelle ça une « divinisation » mais c'est une manière un peu trop étroite pour qualifier l'effet de majusculation. Baudelaire écrivait : le « minuscule rampement qui s'élève à la beauté majuscule ». Il s'agit là de manière évidente d'un désir d'exprimer intensément quelque chose. Une forme hyperbolique qui permet d'exceptionaliser. Ça n'enlève rien... ça réhausse.

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Christophe_g le Jeu 5 Avr 2012 - 12:56

@Serge a écrit:
@Christophe_g a écrit: ça y est, le cerveau est branché ? (...) Hallucinant.

Il y a bien des choses plus hallucinantes encore sur ce topic ... le ton que vous prenez pour vous exprimer, par exemple. Ne parlons même pas de messages au ton encore plus hallucinant que je viens de découvrir plusieurs pages en arrière ... Si chacun de ceux qui débattent (je parle donc de manière générale) pouvait réfléchir et respirer un bon coup avant de poster leurs remarques sur un ton pour le moins peu approprié, le débat serait plus agréable à suivre et tout le monde s'en porterait mieux.

Oui, je suis bien de cet avis. Malheureusement, il suffit de dire que l'on n'est pas d'accord pour avoir en retour un flux invectif constant.

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Christophe_g le Jeu 5 Avr 2012 - 12:59

@egomet a écrit:
@Christophe_g a écrit:
Si la typo est dûe à l'imprimeur/éditeur, alors... toutes les majuscules, y compris à l'initiale n'ont rien d'un fait poétique... ça y est, le cerveau est branché ? D'ailleurs, si l'on en croit certains autres ici, ce serait le cas. En français, il y aurait une majuscule au début du vers. Point. Ah ouais ? Alors là, je suis sur le cul !

Donc, si je vous suis, vous et egomet, aucune majuscule n'est signifiante dans ce texte ? Donc, effectivement, on comprend pourquoi, Luigi peut se permettre d'en effacer sur le vers... les Ciel, Astre, etc. c'est de l'imprimerie pas de la poésie. Hallucinant.

Mais vous attaquez Luigi sur celles qui se trouvent au début et qui sont d'une banalité absolue et qui se trouvent dans le texte qu'il a fourni aux élèves.

Vous vous trompez ! Depuis le début, je parle des majuscules Astre, etc. Relisez-moi.

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Christophe_g le Jeu 5 Avr 2012 - 13:06

@Mufab a écrit:
Une fois dit que les corps célestes sont personnifiés, divinisés, rendus uniques par la majuscule...que sais-je... C'est si important que cela ?

Il s'agit d'un procédé parmi d'autres, dans le texte, qui marque l'intensité. Autrement dit, c'est intéressant et facile à manipuler en l'articulant avec d'autres éléments qui concourent à une expression de type paroxystique.

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Christophe_g le Jeu 5 Avr 2012 - 13:15

@egomet a écrit:
@Christophe_g a écrit:
Si la typo est dûe à l'imprimeur/éditeur, alors... toutes les majuscules, y compris à l'initiale n'ont rien d'un fait poétique... ça y est, le cerveau est branché ? D'ailleurs, si l'on en croit certains autres ici, ce serait le cas. En français, il y aurait une majuscule au début du vers. Point. Ah ouais ? Alors là, je suis sur le cul !

Donc, si je vous suis, vous et egomet, aucune majuscule n'est signifiante dans ce texte ? Donc, effectivement, on comprend pourquoi, Luigi peut se permettre d'en effacer sur le vers... les Ciel, Astre, etc. c'est de l'imprimerie pas de la poésie. Hallucinant.

Quant aux retraits et au reste, je maintiens qu'il n'y a là que des choix typographiques tout-à-fait ordinaires.

Et qu'avez-vous contre l'ordinaire ? Ici, il devient signifiant au regard des procédés d'exceptionalisation. L'ordinaire de la forme, la banalité si vous voulez, puisque ici tout le monde ou presque s'accorde à dire qu'elle est secondaire et tout le monde veut la minimiser, ce corset ordinaire de la pensée contraste très nettement avec une expression paroxystique du sentiment.

Cela dit, à la rigueur, et même si vous aviez raison, cela ne change rien au problème. Je ne vois aucune raison de l'effacer. Rien ne le jsutifie. Édition posthume ou non. Vraiment incroyable.

Cette manipulation du texte faite par Luigi, à savoir, absence de référence quant à l'édition retenue, effacement des majuscules et des retraits négatifs sur les premiers vers de chaque strophe, jette un trouble : si l'article sur Wikipédia était fautif de la main de Luigi, il faut le rappeler, le texte proposé aux élèves est lui aussi douteux. Du papier au numérique et inversement, believe nothing...

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Christophe_g le Jeu 5 Avr 2012 - 13:33

@Luigi_B a écrit:
@Christophe_g a écrit:...les Ciel, Astre, etc. c'est de l'imprimerie pas de la poésie. Hallucinant.
A ce propos tu n'as toujours pas répondu à propos de l'édition de Jean Rousset, cet ignare de la littérature baroque... Un critique littéraire "hallucinant" sans doute. Very Happy

C'est quoi le problème avec Rousset ? Sois plus clair. Je ne vois pas où tu veux en venir. De toutes façons, tu as beau jeu de le convoquer maintenant. Jusqu'alors, tu ne donnais aucune référence précise au texte. Ni aux élèves, manifestement, ni dans ton article. Et là, tu sors le Rousset de ton chapeau. Pourquoi ? Il a effacé la mise en forme du texte (retraits) et les majuscules ? Et il dit qu'il est impossible de dater le texte donc ça justifie l'absence de référence à quelque édition ?

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Luigi_B le Jeu 5 Avr 2012 - 14:14

@Christophe_g a écrit:Malheureusement, il suffit de dire que l'on n'est pas d'accord pour avoir en retour un flux invectif constant.

Je crois que tu ne t'es pas contenté de dire que tu n'étais pas d'accord...

Parlant de "flux invectif constant", justement, j'ai fait une petite somme amusante de tes interventions sympathiques à l'encontre de divers membres ou même du forum tout entier :

Étourdissant ! Allons, un peu de décence l'ami !

ma bonne dame

Tu trouves que de venir sagouiner le boulot des autres c'est une pratique honorable ?

J'aimerais autant ne pas avoir à répondre à tes âneries surtout...

Ici, il y a des topics propriétaires ? C'est certainement dû à ta culture informatique. Windowsien ?

Je trouve pas mal la partie sur l'introduction du sonnet en France. Et je crois d'ailleurs, soit dit en passant, que beaucoup de collègues gagneraient à la lire...

Dites, pourquoi n'apportez-vous rien de votre science certaine à quelque entreprise de ce genre ? Trop médiocre sans doute. Vous préférez la belle estrade.

Pffffff ! Oulala ! Quel ratiocinage ! Faut arrêter la fumette !

De quoi tu te plains ? Tu as payé l'entrée ? Tu as participé passivement...

Avoue, tout de même que tu as appris quelque chose avec cet extrait. Tu n'auras pas l'air plus con.

Puisque tu es une grande fille, débrouille-toi ! Tu as dû apprendre des choses en lisant cet extrait de Wikipédia. Tu peux t'en servir...

Si tu continues comme ça, je crois que je vais avoir beaucoup de mal à rester poli...

Pour rappel monsieur le professeur :

On dirait que ton expérience des projecteurs t'a un peu fait gonfler le melon, l'ami. Ç'en est presque indécent.

Bien évidemment, c'est bien connu, seuls ceux qui ont eu un concours sont des puits de science ! Quelle arrogance ! Quelle suffisance ! il en suinte de partout ici.

Parleur !
T'es un foutu prétentieux ! Ta propre pensée ! Je vais m'étouffer de rire ! Tu es un produit de l'histoire, mon ami, et le commentaire, quoi que tu en dises, est un bel exemple de la reproduction (Bourdieu) ; sa maîtrise est un exercice d'une rigidité étouffante. De la pensée, je rêve.

Je vais vous dire ce qui m'agace dans votre propos : c'est votre répartition des rôles. Ici, Luigi, vous et certainement les vôtres, la connaissance, l'intelligence, l'expérience, la finesse, l'esprit, la finesse de l'esprit, la sensibilité, tout en maîtrise. Le bel esprit ce Luigi ! Tu devrais vendre des t-shirts, Luigi, ou une application pour iPhone ! Y a du fric à se faire. Prends le vent avant qu'il ne te prenne. En face, l'élève, le médiocre, incapable de rien comprendre à rien, alors un texte ! pensez-vous, un texte littéraire en plus, un poème du XVIIe siècle, un sonnet, bouh ! ça fait froid dans le dos, incapable de "réinvestir" (normal, son cerveau est branché en WiFi sur Wikipédia), la brillante leçon du professeur sur le... le quoi déjà ? le baroque ! Le professeur, c'est le gars avec les poils sur la face, le type avec ses grosses lunettes de premier de la classe, là, devant, le mec en costard tout gris avec une chemise blanche, celui qui gesticule et mandibule : « J'ai donné la leçon sur le... quoi déjà ? Le baroque ! Ils ont eu, de moi, tout ce qu'il fallait ! Ils savaient tout ce qu'il fallait savoir ! Comment donc n'ont-il pu s'en satisfaire ! Alors ! pense porc ! »

Allez-y, ma bonne dame, étalez votre liste de clichés, il y a un public ici pour ça et vous faites très bien le spectacle. Vous, il ne vous suffit que d'être là pour avoir raison.

Je ne fulmine pas, c'est juste idiot de le soutenir.

Adresse toi à ton héros et son fan club.

Ton concours. Ton inspecteur. Rien à foutre. Tout ça ne prouve rien.

Oui, je vous imagine devant une classe... quel spectacle !

ça y est, le cerveau est branché ?

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Christophe_g le Jeu 5 Avr 2012 - 14:57

@Luigi_B a écrit:
@Christophe_g a écrit:Malheureusement, il suffit de dire que l'on n'est pas d'accord pour avoir en retour un flux invectif constant.

Extraits à charge. Encore un procédé très honnête, n'est-ce pas ?


Tu devrais faire la même chose pour les autres participants. Toi compris. Ce n'est pas plus glorieux.

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Luigi_B le Jeu 5 Avr 2012 - 15:02

@Christophe_g a écrit:Ce n'est pas plus glorieux.
Voilà qui ressemble à un bel aveu...

@Christophe_g a écrit:Tu devrais faire la même chose pour les autres participants. Toi compris.
Ne te prive pas...


Dernière édition par Luigi_B le Jeu 5 Avr 2012 - 15:15, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Luigi_B le Jeu 5 Avr 2012 - 15:08

Au fait, puisque les mouches n'ont qu'à bien se tenir, une petite comparaison entre une édition originale d'un autre poète baroque et... le texte Wikisource. Very Happy

Mon Dieu ! La mise en page est différente ! Quel manque de rigueur "hallucinant" !


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Christophe_g le Jeu 5 Avr 2012 - 15:27

@Luigi_B a écrit:Au fait, puisque les mouches n'ont qu'à bien se tenir, une petite comparaison entre une édition originale d'un autre poète baroque et... le texte Wikisource. Very Happy

Mon Dieu ! La mise en page est différente ! Quel manque de rigueur "hallucinant" !


Oh ! Le vilain tour ! Mais ça n'a rien à voir directement avec ce que tu as proposé à tes élèves et dans ton article. Tu peux bien faire le tour du web et des bibliothèques, ça ne te dédouanera pas pour autant.

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Christophe_g le Jeu 5 Avr 2012 - 15:32

@Luigi_B a écrit:
@Christophe_g a écrit:Ce n'est pas plus glorieux.
Voilà qui ressemble à un bel aveu...

S'il y a bien un tort, il est partagé.

@Luigi_B a écrit:

@Christophe_g a écrit:Tu devrais faire la même chose pour les autres participants. Toi compris.
Ne te prive pas...

Non non, je t'en prie, ça va, et puis tu maîtrises si bien le copié/collé...

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Christophe_g le Jeu 5 Avr 2012 - 15:37

@Luigi_B a écrit:Au fait, puisque les mouches n'ont qu'à bien se tenir, une petite comparaison entre une édition originale d'un autre poète baroque et... le texte Wikisource. Very Happy

Mon Dieu ! La mise en page est différente ! Quel manque de rigueur "hallucinant" !


@Luigi_B a écrit:Au fait, puisque les mouches n'ont qu'à bien se tenir, une petite comparaison entre une édition originale d'un autre poète baroque et... le texte Wikisource. Very Happy

Mon Dieu ! La mise en page est différente ! Quel manque de rigueur "hallucinant" !


Tout de même, tu as remarqué que les majuscules étaient respectées sur les vers pour les mots Dieu (l'initiale), Ciel, Citoyen, Justice ! Étonnant, non ? Et puis c'est vrai qu'elles sont toutes anodines...

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Luigi_B le Jeu 5 Avr 2012 - 15:55

Bien sûr, la rigueur, ça ne concerne que ce qui t'arrange. Tu ne parles plus du titre du recueil, du titre du sonnet, de son numéro dans une œuvre composée, des mots en capitales, de la lettrine, des retraits et des espaces entre les strophes qui ne sont pas marqués...

Tout d'un coup ce n'est plus important pour commenter un poème...

@Christophe_g a écrit:Bassesse pour bassesse, quand tu donnes un texte à tes élèves, peut-être que tu peux respecter le texte : majuscules, mise en forme des strophes et, accessoirement, le titre aussi. Non ?

@Christophe_g a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@Christophe_g a écrit:Tu devrais faire la même chose pour les autres participants. Toi compris.
Ne te prive pas...
Non non, je t'en prie, ça va, et puis tu maîtrises si bien le copié/collé...
Non non, vas-y... On t'écoute avec attention.


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par Christophe_g le Jeu 5 Avr 2012 - 16:19

@Luigi_B a écrit:Bien sûr, la rigueur, ça ne concerne que ce qui t'arrange. Tu ne parles plus du titre du recueil, du titre du sonnet, de son numéro dans une œuvre composée, des mots en capitales, de la lettrine, des retraits et des espaces entre les strophes qui ne sont pas marqués...

Tout d'un coup ce n'est plus important pour commenter un poème...

@Christophe_g a écrit:Bassesse pour bassesse, quand tu donnes un texte à tes élèves, peut-être que tu peux respecter le texte : majuscules, mise en forme des strophes et, accessoirement, le titre aussi. Non ?

Non non, si j'avais à travailler sur le poème que tu as extrait de Wikisource, crois-le bien, je rétablirais ce qui a été négligé.

Alors, je reprends sur le sonnet que tu as proposé aux élèves. Je copie/colle :

Il ne fait aucun doute que ces majuscules contribuent au sens du texte. L'amour n'est pas l'Amour, etc. Il s'agit d'une marque intensive. Luigi appelle ça une « divinisation » mais c'est une manière un peu trop étroite pour qualifier l'effet de majusculation. Baudelaire écrivait : le « minuscule rampement qui s'élève à la beauté majuscule ». Il s'agit là de manière évidente d'un désir d'exprimer intensément quelque chose. Une forme hyperbolique qui permet d'exceptionaliser. Ça n'enlève rien... ça réhausse.

Et puis, pour ce qui est de la banalité de la mise en forme :


Et qu'avez-vous contre l'ordinaire ? Ici, il devient signifiant au regard des procédés d'exceptionalisation. L'ordinaire de la forme, la banalité si vous voulez, puisque ici tout le monde ou presque s'accorde à dire qu'elle est secondaire et tout le monde veut la minimiser, ce corset ordinaire de la pensée contraste très nettement avec une expression paroxystique du sentiment.

Cela dit, à la rigueur, et même si vous aviez raison, cela ne change rien au problème. Je ne vois aucune raison de l'effacer. Rien ne le justifie. Édition posthume ou non. Vraiment incroyable.

Et pour conclure :

Cette manipulation du texte faite par Luigi, à savoir, absence de référence quant à l'édition retenue, effacement des majuscules et des retraits négatifs sur les premiers vers de chaque strophe, jette un trouble : si l'article sur Wikipédia était fautif de la main de Luigi, il faut le rappeler, le texte proposé aux élèves est lui aussi douteux. Du papier au numérique et inversement, believe nothing...

Christophe_g
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par User5899 le Jeu 5 Avr 2012 - 16:38

@La Jabotte a écrit:
Cripure a écrit:Vous êtes en train, Christophe, de décrire une leçon d'agrégation sous la forme d'une étude littéraire, plus qu'un commentaire de texte de Bac.
Ce que je disais il y a une dizaine de pages...
Non. Plus haut, vous sembliez dire que dans le secondaire, on n'a pas besoin d'étudier la forme d'un texte. Là, je lui dis que pour étudier un sonnet des FDM dans le cadre du Bac, on n'est pas obligé de commenter l'ensemble du livre.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comment j'ai pourri le net" de Luigi B. à la une de Rue 89, et sur Europe 1 lundi 26 mars à 20h.

Message par User5899 le Jeu 5 Avr 2012 - 16:40

@Christophe_g a écrit:
Cripure a écrit:
@Christophe_g a écrit:
@egomet a écrit:
@Christophe_g a écrit:

Je ne te suis pas du tout. Même si l'édition est posthume, elle n'en a pas pour autant aucune valeur. La typographie du poème, non plus. Il en est de même pour la majusculation qui n'a rien de très original (ou douteux) pour l'époque. L'inverse, oui.


La typo est un choix d'imprimeur, la plupart du temps. C'est très rarement un travail littéraire, surtout à l'époque!

Donc... si je me fie à vos lumières, la majusculation à l'initiale de chaque vers serait le fait des éditeurs alors ?
M'enfin, Christophe, je ne comprends pas... En français, chaque vers commence par une majuscule, quelle que soit la ponctuation précédente ! C'est une convention éditoriale que je n'ai jamais vue ignorée !


La typo est un choix d'imprimeur, la plupart du temps. C'est très rarement un travail littéraire, surtout à l'époque!

Le monsieur et vous-même affirmez donc... que la majusculation en début de vers est une convention d'imprimerie en français ? pas un fait poétique ? Vous pensez donc, comme egomet, que toutes les majuscules dans ce poème, y compris Ciel, etc. relève de l'éditeur ?
Vous avez déjà ouvert un livre de poésie ? C'est vrai qu'au XXe siècle, on commence à trouver des poèmes dont les vers ne commencent plus par une majuscule. Mais avant Apollinaire, je n'en vois aucun ! (Bon, je vais être honnête, je n'ai pas tout lu Smile).

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 26 sur 27 Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum