L'art de contourner les textes....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'art de contourner les textes....

Message par oxa le Ven 23 Mar 2012 - 9:45

De plus en plus, on nous retire les moyens de poser notre autorité: punitions contestables et contestées, crédit de parole favorable à l'élève qui est "au centre", pas le droit de mettre de "0", mise à l'index en conseils de classe des profs qui notent trop sévère, pas le droit de mettre une note de comportement à certains élèves qui sont infects.... et j'en passe. Vous connaissez aussi bien que moi pale

Pour ma part, j'ai décidé de prendre le taureau par les cornes:

- Pas le droit de mettre un "0"=======> je mets 0,5

- Je note trop sévère ============> j'augmente les bons et baisse ceux qui me pourrissent (que je distingue du gentil en réelle difficulté!)

- T'as pas ton matériel (je vérifie en début d'heure) ======> tu perds un point sur ta note car cela fait parti de ton "travail d'élève". 2 fois: 2 points.

- Ca fait trois fois que je te dis de t'asseoir et que tu me dérange ===========> "Investissement en cours" ou "métier d'élève" (ca fait mieux!! mais surtout plus "comportement" ou "attitude")

- Tas pas ton carnet (c'est une obligation du règlement intérieur) =============> "Merci au revoir" tu rentres pas dans mon cours (je le marque "absent").

- T'as envie de discuter dans le fond tranquille sans que je te dérange =========> "Viens à mon bureau" (J'ai 4 places juste devant... dont une face au mur!)

- T'as pas ta punition ===========> elle est doublée=======> encore! =======> tu fais quoi mercredi?======> encore??? ====> tu rentres plus dans mon cours tant qu'elle n'est pas faite.

Je note tout à chaque séance dans un tableur sur une petite clef USB. Je n'oublie jamais rien.... même en fin de trimestre. (Je remets les compteurs à 0 chaque trimestre). Mes annotations ne sont pas édulcorées pour les pénibles et je ne me gène pas sur le bulletin.

Voilà. Du coup avec 95% ça se passe très bien et je respecte les élèves qui me respectent (et les écoute quand ils ne sont pas d'accord!!).
J'ai même une classe difficile qui m'a demandé d'être leur PP l'année prochaine. Je suis resté évasif No
Je ne crie jamais en classe (Je m'arrête, c'est pas mon qui perd du temps et du savoir, c'est eux!!!). Je précise que j'ai dans l'ensemble une très bonne relation avec mes élèves.... sauf avec ceux qui tentent de me chier dans les bottes... alors là ça chauffe.

Par contre, je sais jusqu'où j'accepte ou pas, et je sais que jamais un élève ne me traitera d'enc*** ou autre noms d'oiseaux. L'un a essayé un jour (gros *** seulement mais ça faisait 2 ou 3 mois qu'il me testait). Je lui ai demandé de sortir. J'ai refermé calmement la porte et il s'en ai prit une. Il m'a dit que "je n'avais pas le droit". J'ai répondu que "lui non plus" accompagné de la deuxième. Les parents voulaient porter plainte!! Je me suis fais incendié par le CDE. J'étais pas très bien faut dire (heureusement j'avais le soutient des collègues qui ne le supportait plus). Rien à foutre, j'avais pas envie de laisser passer. Mon CDE s'excusait pour moi devant les parents, moi j'ai refusé et j'ai menacé de porter plainte à mon tour pour "carences éducatives". L'affaire s'est dégonflée (détail salvateur: ils étaient en plein divorce et ça aurait fait mal pour la garde).
Sauf que depuis, les autres le savent...
J'ai d'ailleurs recroisé cet élève il n'y a pas très longtemps. Il est venu me voir avec un grand sourire et on a discuté sur le trottoir un moment.
On en a ri ensemble. topela

Ma compagne, prof aussi, me dis que je suis un homme et que je mesure 1M95. Elle est amoureuse car je fais à peine 1m80. Je pense pas que cela soir une question de taille, et je connais des femmes petites en taille - mais grande en caractère- où les gamins mouftent pas.

Ah si encore, et pour finir. J'ai dernièrement un élève qui conteste avoir été insolent (c'est son droit). Mon CDE lui donne raison (lui qui me félicite ensuite sur la façon dont je tiens mes classes pour m'en contester ensuite sur mes moyens: j'adooooore!!). J'ai donc l'intention d'enregistrer le son mes cours (caché car ce n'est pas légal). Non pas pour m'en servir de preuves (on n'a pas le droit de montrer ou d'entendre la vérité, ce qui se passe!!). Mais en cas d'incident pour pouvoir le retranscrire le soir même par écrit... et ça, j'ai le droit.
Si problème, rapport au mot près et si plus grave "droit d'alerte" directement au recteur (jamais fais pour l'instant).

Voilà, tout ça pour dire que si on me sort un texte à con. J'ai décidé de le contourner si je ne l'approuve pas.
On n'a plus de droit de dire ça, et bein je dirais ceci.

Que beau métier!!
Je ne vais pas au travail avec le nœud dans le ventre, mais je n'aime pas ce que l'école devient...
Et tout le monde ferme sa gueule dans ce système hypocrite.
Je pense qu'un peu de bon sens et de confiance en l'adulte enseignant ne ferait pas de mal à tout cela, au lieu d'emmerder le monde et de "casser du prof" (même dans la maison... quand ce n'est pas au foyer, en famille!!).

Résistons !!!

oxa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de contourner les textes....

Message par LaraDeL'est le Ven 23 Mar 2012 - 18:44

Très intéressant. On sent toute votre détermination, et les élèves la sentent sûrement aussi. J'approuve totalement, même si je ne suis pas capable d'être aussi déterminée. (Pour le carnet de liaison, je pense depuis longtemps qu'il devrait y avoir consensus à ce sujet: il devrait tout simplement être obligatoire ! D'ailleurs j'avais obeervé un jour que j'attendais devant le lycée Lakanal que les élèves étaient obligés de le présnter à l'accueil sinon ils n'entraient pas, ce qui m'a semblé une bonne mesure).

LaraDeL'est
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de contourner les textes....

Message par oxa le Ven 23 Mar 2012 - 19:46

@LaraDeL'est a écrit:Très intéressant. J'approuve totalement,

Merci, en l'absence de commentaires, je pensais passer pour un vieux con réac Very Happy

@LaraDeL'est a écrit: Pour le carnet de liaison, je pense depuis longtemps qu'il devrait y avoir consensus à ce sujet: il devrait tout simplement être obligatoire !

Si c'est dans le règlement, pourquoi se gêner. Ça dure 15 ours en début d'année.... Après ils comprennent vite.
En plus pas possible de dire ensuite avec un sourire "ah! Je l'ai pas!! Puisque je les ai tous vu en début d'heure...

Le plus dur, c'est pas d'avoir des règles... c'est de ne pas les relâcher en cours d'année.

oxa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de contourner les textes....

Message par oxa le Ven 23 Mar 2012 - 19:58

Ah, si encore une chose.

Comme j'ai beaucoup de classes (22 x 28 élèves en moyennes), en période avant les conseils je prépare un cours où ils sont en autonomie et travaillent seuls. De l'occupationnel pas trop compliqué....

Pendant de temps, je rempli les bulletins et les appelle un par un pour faire le bilan du trimestre: oubli de matériel et de carnet, comportement Wink , investissement au travail, chewing gum....
Ils voient sur mon ordinateur avec moi les remarques. Le leur demande ce qu'ils en pensent. Et rempli le bulletin devant eux.

En général ça remet bien les pendules à l'heure Twisted Evil


oxa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de contourner les textes....

Message par JPhMM le Ven 23 Mar 2012 - 20:12

Merci pour ces idées Very Happy
(L'idée du 0,5/20 est proprement brillante !)

@oxa a écrit:Merci, en l'absence de commentaires, je pensais passer pour un vieux con réac Very Happy
L'expression "vieux réac" n'humilie pas la personne à qui elle est dite, mais bien la personne qui la dit, d'autant que parfois on peut lire des scènes de ce genre :
— Je crois qu'il faudrait enseigner aux élèves d'art d'être parcimonieux avec les usages des outils numériques.
— Affreux vieux réac ! sale crouton ! *etc... le reste étant aussi peu intéressant que peu élégant.*


Dernière édition par JPhMM le Ven 23 Mar 2012 - 21:13, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de contourner les textes....

Message par Anagramme le Ven 23 Mar 2012 - 20:41

Merci pour ce témoignage !
Et je note (première rentrée septembre 2012). Wink

Anagramme
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de contourner les textes....

Message par cristal le Ven 23 Mar 2012 - 21:40

malmaisbien

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de contourner les textes....

Message par Scarabee15 le Ven 23 Mar 2012 - 21:54

Oxa, je profite de ton post pour enfoncer le clou.

Les punitions collectives sont interdites donc une colle pour la classe entière à priori pas possible.

J'ai donc convié mon cher public à un "devoir supplémentaire" (si, si, c'est prévu mais d'habitude j'amais utilisé), bien sûr un après-midi où d'ordinaire il n'ont pas cours. Etude de cas complète de 3h, coef 3, sur tout le programme depuis le début de l'année.

Commentaire d'un évève : "Madame, vous être diabolique !" diable


Dernière édition par Scarabee15 le Sam 24 Mar 2012 - 11:30, édité 1 fois

Scarabee15
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de contourner les textes....

Message par argentine le Sam 24 Mar 2012 - 1:41

tout fait d'accord avec toi ! yesyes en effet des mesures très intéressantes.... ça me donne des idées, mais refuser des élèves en cours je me vois mal le faire ,il faut carrément que l'élève menace la classe avec un couteau pour que je puisse le virer. No

argentine
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de contourner les textes....

Message par pitchounette le Sam 24 Mar 2012 - 8:41

@oxa a écrit:
- Pas le droit de mettre un "0"=======> je mets 0,5
Moi c'est 0.25


- Je note trop sévère ============> j'augmente les bons et baisse ceux qui me pourrissent (que je distingue du gentil en réelle difficulté!)
Ceux qui font l'effort de bosser, qui ont fait l'effort de mettre le nez dans le devoir meme sil est volontairement dur, je suis plus calme dans ma notation
Ceux qui ne veulent pas bosser : pourquoi se casser la tete à voir s'ils ont compris?? Je te rejoinds là dessus


- T'as pas ton matériel (je vérifie en début d'heure) ======> tu perds un point sur ta note car cela fait parti de ton "travail d'élève". 2 fois: 2 points.
ça je pense que cest fait par tout le monde sous des formes différentes dans la sanction


- Tas pas ton carnet (c'est une obligation du règlement intérieur) =============> "Merci au revoir" tu rentres pas dans mon cours (je le marque "absent").
Moi c'est tu descends les 3 étages, tu vas à la vie sco chercher un mot et tu remontes les 3étages si la vie sco te l'autorise
(la vie scolaire donne 3 chances pour oubli de carnet...Apres ils sont plus autorisés en classe sans leur carnet)


- T'as envie de discuter dans le fond tranquille sans que je te dérange =========> "Viens à mon bureau" (J'ai 4 places juste devant... dont une face au mur!)
Là je jubile. Je prends la petite table individuelle et je la met juste "nez à nez" avec la tableau...Ca calme les élèves

Après, quand on ferme la porte on est maitre de ce qui se passe dans notre salle
Il y a des textes connus par les profs et les élèves tout le monde sy tient ou sinon il y a les sanctions et il faut sy tenir
Moi l'année prochaine, j'investirait dans un cahier de brouillon où je noterais les actes et les sanctions...La chemise elastique qui recoit tout va exploser...J'en ai tellement que je suis sure de m'etre fait avoir. Là je reconnais que c'est pas bien du tout

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art de contourner les textes....

Message par pitchounette le Sam 24 Mar 2012 - 9:12

@argentine a écrit:tout fait d'accord avec toi ! yesyes en effet des mesures très intéressantes.... ça me donne des idées, mais refuser des élèves en cours je me vois mal le faire ,il faut carrément que l'élève menace la classe avec un couteau pour que je puisse le virer. No
je suis comme toi, mais il y a des situations où il ne faut pas abuser.
Mais mardi dernier, j'en ai qui entre en classe : sans AUCUN MATERIEL! Ni une chemise élastique sous le bras avec mon cours, meme pas la feuille pliée dans un sac (le cpe veut qu'on les prenne malgré tout), pas un stylo. Là c'était abusé j'ai dis dehors. Les touristes je les vois en vacances pas pendant mon cours


pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum