Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par frankenstein le Sam 24 Mar 2012 - 16:21

@ADRIANA a écrit:
@fugue a écrit:Je cite Sapin, pas verbatim mais presque:

plus de moyens mais en contrepartie:
modifier un certain nombre de méthodes
mettre en place des priorités
négocier avec l'ensemble de la communauté éducative

C'est du donnant-donnant: des moyens supplémentaires mais des méthodes différentes pour faire en sorte qu'il n'y ait plus de jeunes sans dispositif, sans formation, et qu'il y ait moins de jeunes qui connaissent la galère.


Ça ne veut pas dire grand chose. Quelles méthodes?

Honteux! Encore un qui veut nous apprendre à travailler! Cela sonne comme une menace! furieux
Ben, en 20 ans de boulot, j'ai tjs entendu ce genre discours, pendant ou en dehors des campagnes électorales d'ailleurs. Pas besoin de paniquer pour rien... aal Wink

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par Cath le Sam 24 Mar 2012 - 16:26

@adrifab a écrit:
Maintenant, je pensais que ce sujet était clos et que les malentendus avaient été dissipés mais je vois que certains reviennent encore à la charge. Tout a été dit, il serait bon de passer à un autre débat, avant l'indigestion.

J'ai répondu au fil de ma lecture.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par adrifab le Sam 24 Mar 2012 - 16:38

@frankenstein a écrit:
@ADRIANA a écrit:
@fugue a écrit:Je cite Sapin, pas verbatim mais presque:

plus de moyens mais en contrepartie:
modifier un certain nombre de méthodes
mettre en place des priorités
négocier avec l'ensemble de la communauté éducative

C'est du donnant-donnant: des moyens supplémentaires mais des méthodes différentes pour faire en sorte qu'il n'y ait plus de jeunes sans dispositif, sans formation, et qu'il y ait moins de jeunes qui connaissent la galère.


Ça ne veut pas dire grand chose. Quelles méthodes?

Honteux! Encore un qui veut nous apprendre à travailler! Cela sonne comme une menace! furieux
Ben, en 20 ans de boulot, j'ai tjs entendu ce genre discours, pendant ou en dehors des campagnes électorales d'ailleurs. Pas besoin de paniquer pour rien... aal Wink

Entièrement d'accord ! Il n' y a là rien de si alarmiste ! En tout cas, rien d'anxiogène par rapport à ce que propose Sarko ( les 26 h, la réforme de l'évaluation qui rallonge les carrières et nous place d'office à l'ancienneté, le pouvoir grandissant des chefs d'établissement qui nomment, mutent et évaluent les enseignants selon leurs humeurs, la polyvalence des profs qui enseigneraient plusieurs matières en 6ème et en 5ème...). A côté, les "menaces" du PS, c'est de la rigolade !

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par ysabel le Sam 24 Mar 2012 - 16:49

@Abraxas a écrit:Jamais lu autant de langue de bois… Julliard en a fait l'un des beaux-arts.

Twisted Evil faut dire qu'il s'est beaucoup entraîné depuis de nombreuses années Rolling Eyes

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par fandorine le Sam 24 Mar 2012 - 17:12

Et en arriver à souhaiter un second tour Sarko / Le Pen ( et donc la réelection de Sarko ) plutôt que la victoire du PS, comme l'a dit un forumer plus haut, reste un mystère.
C'est moi qui ai écrit ça - un peu légèrement je le reconnais. Parce que je suis viscéralement de gauche, qu'à l'âge de 22 ans j'ai dû voter Chirac (un drôle de goût qui reste longtemps en bouche quand on accomplit ses "devoirs civiques" pour la première fois) et que j'ai l'impression que le PS n'a pas compris grand-chose en 10 ans d'opposition. Sérieusement, que fait Hollande depuis 6 mois de campagne, à part surfer sur la détestation de Sarko? C'est bien par dépit que je souhaite au PS une seconde mandale dans sa gueule, rien d'autre.
Quant à Julliard... J'ai encore en tête son "débat" avec Benjamin Lancar, un soir de déprime sur France 2, orchestré par Hondelatte et arbitré par je ne sais plus quel chanteur de rap à la mode - et les profs de ZEP assis à côté, écoutant sagement, en gens policés qu'ils sont en toutes circonstances, nos deux carriéristes décider de leur avenir. Le mépris des professeurs, il vient de là aussi. Et plus je lis ou écoute Julliard, plus j'ai la conviction qu'il nous méprise profondement -zut, comment est-ce que quelqu'un qui n'a jamais mis les pieds sur une estrade peut être chargé du programme éducatif du PS? Franchement, quelle imposture...

fandorine
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par fandorine le Sam 24 Mar 2012 - 17:19

De Julliard, dans l'interview donnée plus haut par adrifab:
Le métier d’enseignant est devenu très exigeant, avec des compétences très diverses et très complexes, qui se sont multipliées ces dernières années, et qui plus est dans les quartiers populaires où de nombreux élèves sont en difficulté.
Tant de circonvolutions pour dire qu'il faut redéfinir notre métier... Tu m'étonnes que le père Abraxas, qui a pourtant dû en voir d'autres, n'a jamais lu autant de langue de bois!

fandorine
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par ysabel le Sam 24 Mar 2012 - 17:22

@fandorine a écrit:De Julliard, dans l'interview donnée plus haut par adrifab:
Le métier d’enseignant est devenu très exigeant, avec des compétences très diverses et très complexes, qui se sont multipliées ces dernières années, et qui plus est dans les quartiers populaires où de nombreux élèves sont en difficulté.
Tant de circonvolutions pour dire qu'il faut redéfinir notre métier... Tu m'étonnes que le père Abraxas, qui a pourtant dû en voir d'autres, n'a jamais lu autant de langue de bois!

C'est vrai que c'est très fort... Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par Cath le Sam 24 Mar 2012 - 17:26

[quote="fandorine"]De Julliard, dans l'interview donnée plus haut par adrifab:
Le métier d’enseignant est devenu très exigeant, avec des compétences très diverses et très complexes, qui se sont multipliées ces dernières années, et qui plus est dans les quartiers populaires où de nombreux élèves sont en difficulté.

Sans déc', qu'est ce qu'il en sait? Shocked

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par arcenciel le Sam 24 Mar 2012 - 17:39

@ysabel a écrit:
@fandorine a écrit:De Julliard, dans l'interview donnée plus haut par adrifab:
Le métier d’enseignant est devenu très exigeant, avec des compétences très diverses et très complexes, qui se sont multipliées ces dernières années, et qui plus est dans les quartiers populaires où de nombreux élèves sont en difficulté.
Tant de circonvolutions pour dire qu'il faut redéfinir notre métier... Tu m'étonnes que le père Abraxas, qui a pourtant dû en voir d'autres, n'a jamais lu autant de langue de bois!

C'est vrai que c'est très fort... Twisted Evil
+ 1

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par User5899 le Sam 24 Mar 2012 - 17:56

@frankenstein a écrit:
@adrifab a écrit:
@frankenstein a écrit:
@adrifab a écrit:PS:Méluche! pompom
C'est marrant. Il y a quelques semaines, beaucoup ne juraient que par Bayrou sur ce site. Et maintenant que Méluche décolle, il n'y en a plus que pour Mélenchon ici. Certains ne seraient-ils pas des girouettes, laissant tomber Bayrou pour se placer du côté du plus fort ?
Non, je n'ai pas vu de girouettes sur ce site. Ceux qui soutiennent Bayrou ou Mélenchon depuis le début ont toujours la même opinion. Sinon, donne des noms ! Wink
Justement, je venais de supprimer mon message car je me suis rendu compte que je confondais deux personnes.
Je défends Mélenchon ici depuis janvier 2011.
  • Bayrou est pour moi un homme honnête et respectable, je pourrais voter pour lui au 2e tour, mais je pense que la règle d'or est une bêtise énorme.

  • Hollande est porté par un parti antidémocratique, le Parti socialiste, qui a voté l'adoption par le Congrès du Traité de Lisbonne que le peuple avait rejeté par referendum. Il a suivi antidémocratiquement le président félon. On ne peut pas un jour envoyer bouler le peuple et le lendemain, attendre ses suffrages.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par Aurore le Sam 24 Mar 2012 - 19:07

@adrifab a écrit:
Entièrement d'accord ! Il n' y a là rien de si alarmiste ! En tout cas, rien d'anxiogène par rapport à ce que propose Sarko ( les 26 h, la réforme de l'évaluation qui rallonge les carrières et nous place d'office à l'ancienneté, le pouvoir grandissant des chefs d'établissement qui nomment, mutent et évaluent les enseignants selon leurs humeurs, la polyvalence des profs qui enseigneraient plusieurs matières en 6ème et en 5ème...). A côté, les "menaces" du PS, c'est de la rigolade !

Adrifab, vous êtes très fort en méthode Coué.

Ouvrez donc un peu les yeux ! Le programme du PS est conçu par Lelièvre, Obin, les Crap et autres meiriologues patentés qui y émargent en masse (strictement rien à envier à PDG Grosperrin du camp d'en face). Le flou qu'ils entretiennent est purement tactique. Car au menu, on propose :

- l'autonomie des établissements (qu'elle soit qualifiée de "pédagogique" n'y change strictement rien),

- l'augmentation du temps de travail des profs par le biais de la révision des "rythmes scolaires), sans compensation salariale qui plus est

- une menace sur la nature du métier, dénaturé en garderie : le PS ne cesse d'évoquer les "nouvelles missions"

- le renforcement de l'IUFM et menace sur la liberté pédagogique (décriée notamment par Frackowiack, lui-même membre du PS !)

- l'adaptation des contenus de l'enseignement dans les zones "difficiles",

- le creusement de la fracture scolaire (cf. les récents propos conciliants concernant le privé et la liberté de choix des familles)

- l'obligation à pratiquer le travail en équipe managé par les gestionnaires et les "nouvelles méthodes pédagogiques" mentionnées par Sapin (mais qu'est-ce qu'il y connaît, en pédagogie, celui-là? ) : voir les fameuses "contreparties".

- quant aux postes, il n'y a actuellement personne pour les occuper, demandez-vous donc pourquoi...

Bon, si toutefois vous adhériez à tout cela, dites-le tout de suite, ce sera plus clair pour tout le monde.Wink

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par adrifab le Sam 24 Mar 2012 - 19:57

@Aurore a écrit:
@adrifab a écrit:
Entièrement d'accord ! Il n' y a là rien de si alarmiste ! En tout cas, rien d'anxiogène par rapport à ce que propose Sarko ( les 26 h, la réforme de l'évaluation qui rallonge les carrières et nous place d'office à l'ancienneté, le pouvoir grandissant des chefs d'établissement qui nomment, mutent et évaluent les enseignants selon leurs humeurs, la polyvalence des profs qui enseigneraient plusieurs matières en 6ème et en 5ème...). A côté, les "menaces" du PS, c'est de la rigolade !

Adrifab, vous êtes très fort en méthode Coué.

Ouvrez donc un peu les yeux ! Le programme du PS est conçu par Lelièvre, Obin, les Crap et autres meiriologues patentés qui y émargent en masse (strictement rien à envier à PDG Grosperrin du camp d'en face). Le flou qu'ils entretiennent est purement tactique. Car au menu, on propose :

- l'autonomie des établissements (qu'elle soit qualifiée de "pédagogique" n'y change strictement rien),

- l'augmentation du temps de travail des profs par le biais de la révision des "rythmes scolaires), sans compensation salariale qui plus est

- une menace sur la nature du métier, dénaturé en garderie : le PS ne cesse d'évoquer les "nouvelles missions"

- le renforcement de l'IUFM et menace sur la liberté pédagogique (décriée notamment par Frackowiack, lui-même membre du PS !)

- l'adaptation des contenus de l'enseignement dans les zones "difficiles",

- le creusement de la fracture scolaire (cf. les récents propos conciliants concernant le privé et la liberté de choix des familles)

- l'obligation à pratiquer le travail en équipe managé par les gestionnaires et les "nouvelles méthodes pédagogiques" mentionnées par Sapin (mais qu'est-ce qu'il y connaît, en pédagogie, celui-là? ) : voir les fameuses "contreparties".

- quant aux postes, il n'y a actuellement personne pour les occuper, demandez-vous donc pourquoi...

Bon, si toutefois vous adhériez à tout cela, dites-le tout de suite, ce sera plus clair pour tout le monde.Wink


- l'autonomie des établissements, c'est ce que propose l'UMP en donnant les pleins pouvoirs au chef d'établissement qui notera ses profs, les recrutera, les mutera ...

- l'augmentation du temps de travail des profs : Sarkozy nous l'augmente de 44 %, soit 8 heures de plus, avec une compensation salariale de 25 %, que l'on obtient actuellement en faisant 3 HSA et non 8.

- une menace sur la nature du métier, dénaturé en garderie : c'est ce que propose Sarkozy en nous demandant de rester sur place après les cours pour être à la "disposition" des élèves.

- le creusement de la fracture scolaire (cf. les récents propos conciliants concernant le privé et la liberté de choix des familles) Euh, l'UMP a bien réalisé l'assouplissement de la carte scolaire qui n'est pas vraiment une mesure pour réduire la fracture scolaire...

Quant à" l'obligation à pratiquer le travail en équipe", c'est de la caricature et vous le savez.

"Quant aux postes, il n'y a actuellement personne pour les occuper, demandez-vous donc pourquoi"...
Ben, c'est à cause de la politique totalement destructrice de l'école mise en place par l'UMP depuis 10 ans. Voila pourquoi il faut changer d'équipe en place d'urgence et vu que Hollande reste le mieux placé pour virer toute cette clique d'UMP...
Bon, si toutefois vous adhériez à la politique de Sarkozy, dites-le tout de suite, ce sera plus clair pour tout le monde.

Encore une fois, j'ai lu et écouté les propositions du PS pour l'école et même si ce n'est pas d'un enthousiasme débordant je l'avoue, je n'ai rien trouvé qui m'a horrifié et detoute façon, je dois tout faire pour changer de crèmerie car Chatel a assez sévi à l'école. Et d'ailleurs, c'est un ancien DRH de L'Oréal, non ? Que connait Luc Chatel à l'école ???? Rien ! Il y a été parachuté en 2009.

Ce n'est quand même pas de ma faute si Bayrou ne décolle pas dans les sondages ! Alors je vais voter pour celui qui a le plus de chance de virer l'équipe en place et, en plus, Hollande au pouvoir, ça me permettra de me marier, contrairement à Bayrou. Point barre !



adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par Pierre_au_carré le Sam 24 Mar 2012 - 20:59

@frankenstein a écrit:
@arcenciel a écrit:Cela m'étonnerait fort... Des tractations en cours?
Ça m'étonnerait fort que Bayrou souhaite "travailler" avec Sarkozy et je ne crois pas qu'il cèdera aux sirènes ! Smile Il ne l'a pas fait depuis 2007, je ne vois vraiment pas pourquoi et comment il le ferait en 2012; au contraire, la "détestation" s'est accrue ! professeur Twisted Evil

Pourquoi pas en cas de victoire de Sarkozy puis de cohabitation...
ça serait un moindre mal.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par Instructeurpublic le Sam 24 Mar 2012 - 21:36

De toute façon ça sert à rien de se pouiller entre nous. La triste réalité que chacun refuse de voir est que nous n'avons plus, en tant que profession, notre destin entre les mains. Les deux partis qui font la course en tête sont objectivement des partis anti-profs tandis que les autres qui pourraient davantage nous représenter ne rassemblent pas assez.

On est mort épicétou.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par Pierre_au_carré le Sam 24 Mar 2012 - 21:43

@John a écrit:
il est hors de question de vouloir remettre l'équipe en place qui veut nous mettre aux 26 h et à la "disposition" des élèves
Ben l'équipe "pas en place" a bien dit qu'elle ne ferait pas de "chèque en blanc" à l'éducation...

Et surtout, ils proposent le même genre de choses : allongement du temps de présence...
Comme d'habitude Hollande n'insiste pas sur les choses qui fâchent.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par Pierre_au_carré le Sam 24 Mar 2012 - 21:46

@fandorine a écrit: j'ai l'impression que le PS n'a pas compris grand-chose en 10 ans d'opposition. Sérieusement, que fait Hollande depuis 6 mois de campagne, à part surfer sur la détestation de Sarko? C'est bien par dépit que je souhaite au PS une seconde mandale dans sa gueule, rien d'autre.

Il y aura sans doute une défaite plus classique, mais une nouvelle défaite...
Les critiques pleuvront, comme pour Ségolène Royal.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par Instructeurpublic le Sam 24 Mar 2012 - 21:53

Et les seuls fautifs seront le PS, sûrement pas les électeurs de gauche.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par Aurore le Sam 24 Mar 2012 - 23:11

@adrifab a écrit:
- l'autonomie des établissements, c'est ce que propose l'UMP en donnant les pleins pouvoirs au chef d'établissement qui notera ses profs, les recrutera, les mutera ...

- l'augmentation du temps de travail des profs : Sarkozy nous l'augmente de 44 %, soit 8 heures de plus, avec une compensation salariale de 25 %, que l'on obtient actuellement en faisant 3 HSA et non 8.

- une menace sur la nature du métier, dénaturé en garderie : c'est ce que propose Sarkozy en nous demandant de rester sur place après les cours pour être à la "disposition" des élèves.

- le creusement de la fracture scolaire (cf. les récents propos conciliants concernant le privé et la liberté de choix des familles) Euh, l'UMP a bien réalisé l'assouplissement de la carte scolaire qui n'est pas vraiment une mesure pour réduire la fracture scolaire...

Quant à" l'obligation à pratiquer le travail en équipe", c'est de la caricature et vous le savez.

"Quant aux postes, il n'y a actuellement personne pour les occuper, demandez-vous donc pourquoi"...
Ben, c'est à cause de la politique totalement destructrice de l'école mise en place par l'UMP depuis 10 ans. Voila pourquoi il faut changer d'équipe en place d'urgence et vu que Hollande reste le mieux placé pour virer toute cette clique d'UMP...
Bon, si toutefois vous adhériez à la politique de Sarkozy, dites-le tout de suite, ce sera plus clair pour tout le monde.

Encore une fois, j'ai lu et écouté les propositions du PS pour l'école et même si ce n'est pas d'un enthousiasme débordant je l'avoue, je n'ai rien trouvé qui m'a horrifié et detoute façon, je dois tout faire pour changer de crèmerie car Chatel a assez sévi à l'école. Et d'ailleurs, c'est un ancien DRH de L'Oréal, non ? Que connait Luc Chatel à l'école ???? Rien ! Il y a été parachuté en 2009.

Ce n'est quand même pas de ma faute si Bayrou ne décolle pas dans les sondages ! Alors je vais voter pour celui qui a le plus de chance de virer l'équipe en place et, en plus, Hollande au pouvoir, ça me permettra de me marier, contrairement à Bayrou. Point barre !


Ce n'est pas parce que l'UMP a effectivement inclus dans son programme ces points inacceptables que le PS se privera d'en faire autant aussitôt l'élection passée : on ne sait que trop bien par qui ils sont conseillés ! Votre opposition entre les programmes PS et UMP me semble bien trop affirmée pour être crédible. De fait, la politique de Sarkozy (que je suis loin d'approuver, et pour cause !) est tout sauf révolutionnaire, puisqu'elle ne fait qu'accuser des tendances mises en place par des ministres tels qu'Allègre ou Jospin, qui n'étaient pas des UMP, à ce que je sache.

D'autre part, les syndicats les plus favorables aux réformes de Luc Châtel sont de notoriété publique les pédagolâtres du SGEN et de l'UNSA, dont les thèses se recoupent avec celles de la deuxième gauche, pour aller vite. Et les mêmes sont en train de retourner leur veste à l'instant même où je vous écris, histoire de se placer aux premières loges devant la mangeoire qui ne va pas tarder à être installée - avec notamment la vraie-fausse renaissance des IUFM qui, de fait, n'ont jamais disparu !

Enfin, je ne suis pas certaine que p'tit Julliard en connaisse davantage que Luc Châtel sur l'école...Razz

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par adrifab le Sam 24 Mar 2012 - 23:25

Vous avez probablement raison mais je préfère quand même p'tit Julliard à Luc Chatel Very Happy
Vous serez de toute évidence déçue le soir du 6 mai, quel que soit le gagnant, vu que se profile un 2ème tour Hollande / Sarkozy et que vous rejetez les deux d'un même bloc, mais laissez-moi au moins un maigre espoir que les choses peuvent encore changer vers quelque chose de mieux.
De toute façon, quoi que je dise, vous ne voterez pas PS et quoi que vous disiez, vous ne m'empêcherez pas de voter comme je l'entends. Donc, restons-en là, ça me semble raisonnable.

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par Condorcet le Sam 24 Mar 2012 - 23:56

Je ne voterai PS que si j'évalue les chances de Sarko au 2ème tour très (et trop) élevées.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par Jim Thompson le Dim 25 Mar 2012 - 0:00

@frankenstein a écrit:Je voterai Hollande au 2° tour pour éjecter Sarkozy. J'irai manifester contre Hollande dans 6 mois si je considère que la condition enseignante est dégradée.
+1

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par Abraxas le Dim 25 Mar 2012 - 7:26

@Jim Thompson a écrit:
@frankenstein a écrit:Je voterai Hollande au 2° tour pour éjecter Sarkozy. J'irai manifester contre Hollande dans 6 mois si je considère que la condition enseignante est dégradée.
+1

Et vous l'aurez à fond avec le sable et les graviers, comme on dit élégamment, parce que les syndicats s'aligneront derrière un gouvernement "de gôche", comme ils l'ont fait en 1981 et au-delà. Il n'y aura aucun contre-pouvoir.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par Celadon le Dim 25 Mar 2012 - 8:45

+1milliard

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par Reine Margot le Dim 25 Mar 2012 - 8:50

la remontée du Front de Gauche montre justement que maintenant les gens ne sont plus aussi prêts à tout laisser faire au PS...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par arcenciel le Dim 25 Mar 2012 - 8:58

@Abraxas a écrit:
@Jim Thompson a écrit:
@frankenstein a écrit:Je voterai Hollande au 2° tour pour éjecter Sarkozy. J'irai manifester contre Hollande dans 6 mois si je considère que la condition enseignante est dégradée.
+1

Et vous l'aurez à fond avec le sable et les graviers, comme on dit élégamment, parce que les syndicats s'aligneront derrière un gouvernement "de gôche", comme ils l'ont fait en 1981 et au-delà. Il n'y aura aucun contre-pouvoir.
+ 1 000

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Sapin (PS) : "Nous ne donnerons pas un chèque en blanc à l'éducation nationale".

Message par Daphné le Dim 25 Mar 2012 - 9:33

@Abraxas a écrit:
@Jim Thompson a écrit:
@frankenstein a écrit:Je voterai Hollande au 2° tour pour éjecter Sarkozy. J'irai manifester contre Hollande dans 6 mois si je considère que la condition enseignante est dégradée.
+1

Et vous l'aurez à fond avec le sable et les graviers, comme on dit élégamment, parce que les syndicats s'aligneront derrière un gouvernement "de gôche", comme ils l'ont fait en 1981 et au-delà. Il n'y aura aucun contre-pouvoir.

topela

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum